Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Décès de l'historien Jean-Paul Roux

                L'AFP communique : L'historien français Jean-Paul Roux, spécialiste du monde turc et de la culture islamique, est décédé hier à Saint Germain-en-Laye à l'âge de 84 ans, a-t-on appris auprès de sa famille. Ancien directeur de recherche au CNRS, ancien professeur à l'École du Louvre où il avait été nommé en 1965 sur proposition d'André Malraux, Jean-Paul Roux a consacré son oeuvre à faire connaître dans le monde érudit comme dans le grand public l'histoire et la mythologie des peuples turcs et mongols.

     
    jean paul roux.jpg

    Lire la suite

  • Dialogue des carmélites...

                 Deuxième rendez-vous de la semaine, troisième en quinze jours, avec Kto. Cette fois-ci c'est Dialogue des Carmélites qui nous est proposé, dans sa version Opéra (1)...

    kto.jpg

    Lire la suite

  • De Jean-François Mattéi à Alain Finkielkraut.....(2/2).

     FINKIELKRAUT.jpg

             Transcription de la Deuxième partie : Alain Finkielkraut répond à des auditeurs et à d'autres journalistes (durée : dix-huit minutes).

    Nicolas Demorand: ....A mes côtés Bernard Guetta, Thomas Legrand et Fabien qui nous appelle de Paris. Première question, bonjour Fabien et bienvenue....

    Fabien: Je suis très content de poser une question à M. Finkielkraut qui me rafraîchit, qui me fait du bien... Juste une question, je voudrais savoir ce qu'il pense de ce petit débat sur la burqa.

    Lire la suite

  • Une icône, Mickaël Jackson ? Et si on arrêtait le délire ?...

                Très juste et très pertinente réflexion de Patrice de Plunkett, à propos de l'hystérie ambiante accompagnant la mort du chanteur.

                L'absence totale de culture que révèlent les différents glissements de sens des mots que nous servent à longueur de journées journalistes, présentateurs etc.. etc.. serait amusante si elle n'était pas, en réalité, effrayante; si, dès qu'on vient d'en rire, on n'avait pas à devoir en pleurer...

                 Raison de plus pour retrouver le sens des mots, et par eux, des choses et des vérités; surtout de celles d'en haut, comme s'y emploie avec bonheur Patrice de Plunkett dans le billet suivant ( http://plunkett.hautetfort.com/ ) :

    Lire la suite

  • De Jean-François Mattéi à Alain Finkielkraut.....

                Cette semaine, nous aurons eu la chance de rester sur les sommets. Lundi et mardi dernier, nous étions avec Jean-François Mattéi, à propos de son ouvrage Le regard vide. Essai sur l'épuisement de la Culture européenne. Et nous écoutions l'entretien qu'il a eu avec Damien Le Guay sur Canal Académie.

                Aujourd'hui, nous sommes avec Alain Finkielkraut, et nous écoutons l'entretien qu'il a eu avec Nicolas Demorand le vendredi 26, sur France inter (il était L'invité d'inter, ce matin-là).

                Les analyses d'Alain Finkielkraut, sur l'essentiel, ne concèdent rien au politiquement correct. Même si d'aucuns pourront discuter certains de ses avis sur des sujets qui, à notre sens, ne sont pas, pour nous, de la première importance. Sur ce qui compte, de notre point de vue (Droits de l'Homme - La substance française) sa réflexion enrichira la nôtre. Elle témoigne, d'autre part, de tout le mouvement d'une importante partie de l'intelligence française vers la redécouverte de ce qui fonde notre ou nos identités française et européenne.    

                Vous pourrez écouter les deux parties de l'émission en cliquant sur le lien ci dessous : d'abord, pendant un peu plus de neuf minutes, Alain Finkielkraut dialogue avec Nicolas Demorand; ensuite, pendant un peu plus de dix-huit minutes, il répond à quelques questions d'auditeurs.....

                http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/septdix/index.php?id=81108

                Nous avons également pensé qu'il était bon d'avoir une trace écrite de cette remarquable prestation: aussi avons-nous retranscrit ces deux parties de la même émission. Nous donnons aujourd'hui le texte de la première partie, et nous donnerons demain le texte de la seconde partie.

    FINKIELKRAUT.jpg

    Lire la suite

  • La mort de Michaël Jackson : Mesure, démesure...

                A quels sommets d'exagération(s) et de démesure (la fameuse ubris...) n'a-t-on pas assisté depuis que l'on a appris la mort de Michaël Jackson ! Certes, on pourrait se contenter de hausser les épaules, et de sourire avec commisération en se disant, avec Talleyrand, que tout ce qui est excessif est insignifiant.... Et si l'on essayait, au contraire, de retrouver un peu de sérénité, de profondeur, de réflexion ?  Et si l'on rappelait, à rebours de ces torrents de niaiserie(s) déferlante(s), quelques bonnes vieilles règles et maximes de cette Sagesse éternelle que nous avons reçue, il y a bien longtemps maintenant ? Nous appartenons à "une civilisation de la mesure et de l'équilibre" : ne voit-on pas, à l'occasion de cette mort, à quels abimes de vacuité aboutit la perte de conscience de cette filiation ?...

                 Non, il n'est pas inutile de se souvenir que nous sommes les héritiers des Grecs et des Romains, et de cette Sagesse antique sur laquelle notre Europe s'est construite et a bâti son être même: c'est indispensable, et urgent...

    socrate.jpg
    Socrate...

    Lire la suite

  • Tout ce qui est racines est bon... : Les fêtes de Jeanne Hachette à Beauvais

    Ces fêtes, qui culminent avec le Cortège de l'Assaut, se célèbrent chaque année, à la fin du mois de juin. Elles trouvent leur origine dans un beau fait d'armes, qui mérite d'être raconté...

    Le 10 juillet 1472, les ouvriers couvreurs travaillant sur les toits de la cathédrale Saint Pierre voient s’élever, au loin, une poussière immense.

    Aussitôt, les 30 églises de la ville donnent l’alarme : il s’agit de l’armée de Charles le Téméraire et de ses Bourguignons qui, sachant la ville sans garnison et ses remparts en mauvais état, pensent s’en emparer sans coup férir. C’est compter sans le peuple et les bourgeois qui, courant aux remparts, et s’improvisant piqueurs, archers ou hallebardiers, soutiennent pendant onze heures l’assaut des Bourguignons aguerris.

    Cependant, fatigue et lassitude gagnent les défenseurs. Déjà, un soudard du Téméraire a pris pied sur la porte de Bresles. Il va y planter son étendard et crier "Ville prise !". Alors une femme, Jeanne Laisné, se rue sur lui, l'assomme d'un coup de hache, lui retire sa bannière et le précipite du haut du rempart.

    A ce spectacle, les défenseurs reprennent courage, l'ennemi se démoralise et bat en retraite, le Téméraire lève le siège. Beauvais reste au Roi !...

     

    IMG_5160.jpg

    Lire la suite

  • Les villes saintes : Rome, sur Kto...

                La semaine passée, Kto nous avait offert l'intéressant entretien avec le Prince Jean, que nous avons placé dans notre Catégorie "Vidéo/Audio/Conférences".

                Cette semaine, dans un registre très différent, la chaîne nous propose deux rendez-vous de qualité...

    kto.jpg

    Lire la suite

  • Nouvelles du Blog: de la semaine écoulée à celle qui vient.....

    • Voici ce que vous trouverez à partir de demain sur le blog. 
    • Notes longues : 
    • Dimanche : Tout ce qui est Racines est bon: Les fêtes de Jeanne Hachette à Beauvais.
    • Lundi : Alain Finkielkraut sur France inter (deux vidéos, de 9 et 18 mn.).
    • Mardi : La CGT contre.... la CGT ?
    • Mercredi : L'avertissement de Robert Zoellick, président de la Banque mondiale.
    • Jeudi : L' "affaire Burgaud"....
    • Vendredi : "Les expulser, oui, mais pour où ?..." (6/6);
    • Samedi : Nouvelles du Blog...

    Lire la suite

  • Ardisson est content. De lui...

                 On a pu le lire un peu partout: Thierry Ardisson annonce, tout guilleret, qu'il vient de signer  pour une quatrième saison de Salut, les Terriens !, sur Canal +, et que, ma foi, l'emission a "trouvé ses marques", grâce -toujours en toute modestie, bien sûr..- à un "équilibre entre le fun et le fond".

    ARDISSON.jpg           

    Lire la suite

  • "Les expulser, oui, mais pour où ?...(5/6) : Les rapports Islam/Europe depuis treize siècles....

    Voyons maintenant la deuxième invasion militaire d'une partie de l'Europe par l'Islam. Il ne s'agit plus là de Berbères d'Afrique du Nord, mais de Turcs, venus d'Asie centrale; et l'attaque n'est plus par le sud-ouest, mais par le sud-est. 

     

    Dès 1353, la dynastie turque des Ottomans, fondée par Osman 1er, prit pied en Europe: c'est en effet cette année-là que, follement appelé à l'aide par l'usurpateur Jean Cantacuzène, et jouant pleinement des dissensions suicidaires des chrétiens de l'Empire byzantin, le successeur d'Osman fonda à Gallipoli le premier établissement turc en Europe.

    empire turc en europe 1.JPG
    Drapeau de la dynastie Ottomane (ci dessus) et de la flotte turque (ci dessous)
    empire turc en europe 2.JPG

    Lire la suite

  • Repertorier l'ensemble des clochers de France : une initiative originale....

                Le site 40.000 clocher.com ( http://40000clochers.com/Visite.asp ) se propose de dresser l'inventaire complet de ce fabuleux patrimoine que représente pour notre pays cette impressionnante quantité d'églises -dont un très grand nombre de rurales- qui relève là aussi de l'exception française; et qui dépasse, et de très loin, le seul point de vue religieux.

                22.980 clochers se trouvent déjà repertoriés, l'un des derniers entrants étant celui de l'église de Junhac, dans le Cantal (ci dessous).

    clocher junhac cantal.jpg

    Lire la suite

  • L'ego roi, mais quoi d'autre ?.....

                Dans le Politique Magazine de ce mois (n° 75, juin 2009 - http://www.politiquemagazine.fr/ ), Hilaire de Crémiers présente l'ouvrage de Charles Jaigu (1), ce qui lui permet de revenir sur l'épuisement actuel du système, qui ne tient plus que par habitude -parce qu'il a la chance d'être installé...- et dont la dernière force est la force d'inertie.

    SARKOZY 5.jpg

               

    Lire la suite

  • Montée du chômage et accueil de clandestins : une provocation des autorités ?...

                On le sait, tout le monde le dit, impossible d'y échapper : la France a perdu 287.000 emplois en trois mois (entre le 1er janvier et le 31 mars) et, tout le monde est d'accord là-dessus, la barre des 10% de chômeurs sera, malheureusement, atteinte incessamment sous peu.

                C'est le moment que choisissent les autorités pour recevoir 80 Maliens clandestins, en provenance de Malte (1)...

    Lire la suite

  • Un remaniement, et une disparition que l'on ne regrettera pas

    S’il y n’y avait, comme cela semble vraisemblable, qu’un seul fait vraiment positif dans le remaniement qui vient de s’opérer, c’est, à l’évidence, la suppression du secrétariat d’état aux droits de l’homme, parce qu’il avait été immédiatement et essentiellement perçu comme le droit, pour tout le monde, et naturellement, avant tout, pour la France, grande donneuse de leçons, en la matière, de s’occuper des affaires des autres, de juger leur capacité à pratiquer, chez eux, les règles de la démocratie et d’exiger de leur part mille autres choses encore qui ne nous regardent pas.

    1252765083 copie.jpg

     Comme toujours, en pareil cas, ce « moralisme » n’est productif d’aucun résultat, si ce n’est les rebuffades et l’inimitié des pays auxquels on prétend l’imposer et qui ont de fort bonnes raisons de nous prier de nous mêler de nos affaires et de balayer devant notre porte. Le pays qui a guillotiné son roi et sa reine, martyrisé un dauphin innocent promené des milliers de têtes sanglantes au bout de ses piques, qui a décrété en termes fort nets le génocide vendéen, dont un souverain a déclaré, à propos des jeunes Français envoyés se faire tuer dans des guerres sans issue, qu’il avait « deux cent cinquante mille hommes de rente », un pays qui chante encore aujourd’hui un hymne national où l’on appelle de ses vœux, curieuse notion, « qu’un sang impur abreuve nos sillons », est-il fondé à s’ingérer dans les affaires des autres, fussent-ils arabes, africains, russes ou chinois ? Il s’expose surtout, tout simplement, à se faire renvoyer dans ses cordes.

    C’est ce qui nous est arrivé avec le secrétariat d’état confié il y a deux ans à Rama Yade. Et c’est même ce dont s’est aperçu Bernard Kouchner, bien qu’il ait ainsi lui-même contredit et démenti l’engagement de toute sa vie en faveur du funeste « droit d’ingérence ».

    caricature.jpg

     

                 Le secrétariat d’état aux droits de l’homme nous a coûté relativement cher, ces deux dernières années. Il a vécu. Il n’y a vraiment aucune raison sérieuse de pleurer sa disparition.