UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Idées, Histoire, Culture & Civilisation

  • Alain de Benoist versus Pierre Boutang : les idées à l'endroit (n° 25) sur TV Libertés

     

    Cette passionnante émission des "Idées à l'endroit" était attendue : le philosophe Alain de Benoist se penche sur l'œuvre et la personnalité d'un géant : Pierre Boutang.

    Ce dernier suscite toujours une très grande admiration littéraire, philosophique mais aussi politique voire spirituelle.

    Pour évoquer celui qui a marqué, par ses engagements, de nombreux écrivains et penseurs, Alain de Benoist s'est entouré de plusieurs personnalités : le philosophe d'origine libanaise Antoine Assaf, le biographe de Boutang, Rémi Soulié, Jean-Luc Pinson, qui fut son élève et son ami, jusqu'à la fin, et le petit-fils de Pierre Boutang, Emmanuel.

    Une émission de haute tenue, d'une petite heure (53'30")

    (lafautearousseau est fier de compter Emmanuel Boutang au nombre des "amis" de sa page facebook...)

    lafautearousseau

  • Laideur de la peinture dite moderne, beauté de la peinture classique, par Gilles Lenormand

    EUSTACHE LE SUEUR (Paris 19 novembre 1616, décédé le 30 avril 1655). Ci dessus, L'enlèvement de Ganymède par Jupiter (Collection de Louis XVI, 1776, Louvre, Département des peintures)

    Eustache Le Sueur est un peintre et dessinateur français de style baroque, considéré comme l'un des fondateurs de la peinture française classique et parfois surnommé  "le Raphael français".

    On a dit que le compositeur Jean-François Le Sueur (1760-1837) était son petit-neveu.

    Lire la suite

  • Sur Sud Radio, "Il y a une dictature du capitalisme" - Michel Onfray chez André Bercoff


    Michel Onfray auteur de « Théorie de la dictature » (éditions @robert_laffont) était l'invité d’André Bercoff

  • Sur CNews, Eric Zemmour VS Jean-Christophe Lagarde (président de l'UDI) sur L'Europe


  • Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : It Must Be Heaven

    001.jpg

     

     

     

    A l’affiche : It Must Be Heaven, un film de Elia Suleiman, avec Elia Suleiman.

    Lire la suite

  • Tous les articles parus sur lafautearousseau depuis le début de notre campagne "Défendez Maurras ! Sauvez sa maison !"

    "Lanceurs d'alerte" : si la chose est vieille comme le monde, la formulation fait fureur en ce moment. Va donc pour "lancer l'alerte" à propos de la maison de Maurras à Martigues, et pour demander publiquement : que se passe-t-il, au Chemin de Paradis ? Ou : que s'est-il passé ? S'est-il passé quelque chose de grave pour que la Mairie interdise la visite de la maison et même le simple accès au jardin ? Y a-t-il eu vol(s) ou dégradation(s) que la Mairie voudrait ou devrait cacher ? Mais un vol arrive partout : on a même volé la Joconde au Louvre au début du siècle dernier...

    Lire la suite

  • Le Téléthon ? Oui, bien sûr, malgré des réserves. Mais ne pas oublier la Fondation Jérôme Lejeune

    C'est parti pour le Téléthon 2019 !...
     
    Ambiguïté fondamentale : le Téléthon permet une avancée spectaculaire de la recherche, donc des soins, et fait de toute évidence progresser la médecine et reculer les maladies.
     
    Et des milliers de Français font pour l'occasion, à travers tout le territoire, preuve d'une générosité et d'une solidarité admirables, qui forcent le respect et qui font chaud au coeur : de quoi oublier un temps les laideurs, mesquineries et autres égoïsme ou bas matérialisme qui enlaidissent trop souvent notre quotidien...
     
    Pas question, donc, pour nous, de critiquer en bloc le Téléthon, ni de dire ou faire quoi que ce soit contre le magnifique élan de générosité, de solidarité et... de progrès médicaux qu'il représente et qu'il rend possibles.
     
    Mais l'AFM (Association française contre la myopathie) utilise la méthode condamnable de l'utilisation, puis la destruction, de cellules souches embryonnaires, ce qui pose un grave problème d'ordre éthique, et qui est condamné aussi bien par l'Eglise que par la Fondation Jérôme Lejeune.
     
    Voilà pourquoi, en ce jour d'ouverture du Téléthon, nous tenons à réaffirmer que, si la part noble et saine de ce grand mouvement est évidemment à encourager, il y a une chose tout aussi importante à faire : ne surtout pas oublier la Fondation Jérôme Lejeune... 
     

    fondation jerome lejeune jp2.jpg

    Jean Paul II sur la tombe du Professeur Jérôme Lejeune

  • A écouter demain, sur lafautearousseau

    BOUTANG LES IDEES A L'ENDROIT 1.jpg

    Cette passionnante émission des "Idées à l'endroit" était attendue : le philosophe Alain de Benoist se penche sur l'œuvre et la personnalité d'un géant : Pierre Boutang.

    Ce dernier suscite toujours une très grande admiration littéraire, philosophique mais aussi politique voire spirituelle.

    Pour évoquer celui qui a marqué, par ses engagements, de nombreux écrivains et penseurs, Alain de Benoist s'est entouré de plusieurs personnalités : le philosophe d'origine libanaise Antoine Assaf, le biographe de Boutang, Rémi Soulié, Jean-Luc Pinson, qui fut son élève et son ami, jusqu'à la fin, et le petit-fils de Pierre Boutang, Emmanuel.

    Une émission de haute tenue !

    Alain de Benoist VS Pierre Boutang : les idées à l'endroit (n° 25) sur TV Libertés

    (lafautearousseau est fier de compter Emmanuel Boutang au nombre des "amis" de sa page facebook...)

    BOUTANG LES IDEES A L'ENDROIT.jpg

  • Unité nationale éphémère ? par Gérard Leclerc

    L’émouvante cérémonie qui a eu lieu, hier après-midi, dans la cour de l’hôtel des Invalides, a rassemblé toute la nation en un rare moment d’unanimité nationale. Comment pourrait-il en être autrement ? Qui pourrait ne pas participer à ce sentiment de gratitude collective à l’égard de treize jeunes hommes qui ont fait le sacrifice de leur vie pour la nation. Pourtant, nous assisterons bientôt à une grève nationale qui s’annonce de très grande ampleur et risque de rompre très vite cette impression d’unité du pays, d’autant que le mouvement pourrait se prolonger sans qu’on sache ce qui pourrait mettre fin à un mécontentement très partagé.

    Lire la suite

  • Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : Le meilleur reste à venir

    002.jpg

     

     

    A l’affiche : Le meilleur reste à venir, un film français de Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière, avec Fabrice Luchini (Arthur Dreyfus), Patrick Bruel (César Montesiho), Zineb Triki (Randa), Jean-Marie Winling (Bernard Montesiho) et André Marcon (Bernard, le prêtre).

    Lire la suite

  • Tous les articles parus sur lafautearousseau depuis le début de notre campagne "Défendez Maurras ! Sauvez sa maison !"

    "Lanceurs d'alerte" : si la chose est vieille comme le monde, la formulation fait fureur en ce moment. Va donc pour "lancer l'alerte" à propos de la maison de Maurras à Martigues, et pour demander publiquement : que se passe-t-il, au Chemin de Paradis ? Ou : que s'est-il passé ? S'est-il passé quelque chose de grave pour que la Mairie interdise la visite de la maison et même le simple accès au jardin ? Y a-t-il eu vol(s) ou dégradation(s) que la Mairie voudrait ou devrait cacher ? Mais un vol arrive partout : on a même volé la Joconde au Louvre au début du siècle dernier...

    Lire la suite

  • Le 2 Décembre : se délivrer de la « napoléonite » …. par Christian Vanneste

    "Trois invasions : deux pour l'oncle, une pour le neveu, voilà une famille qui a coûté cher à la France" disait Jacques Bainville, en parlant des Napoléon.

    Dans ce remarquable article, magistral résumé du "stupide XIXème siècle" (comme le disait Léon Daudet) et de la non moins stupide Napoléo-mania, on croit lire du Bainville dans le texte, mais c'est bien Vanneste qui parle : Vanneste qui a  manifestement lu et, surtout, compris, digéré, assimilé le grand, l'immense Jacques Bainville...

    Mais on y retrouve aussi le Maurras, qui écrivit "Les Princes des Nuées", et de nouveau le Bainville qui avait expliqué "le chef-d'oeuvre absolu" que furent les Traités de Westphalie : une Royauté française qui travaillait à la paix pour la France, dans le sens de ses intérêts vitaux et du Bien commun, alors qu'Encyclopédistes, révolutionnaires, républicains et impérialistes voulurent et firent, follement, l'unité de l'Allemagne, ce qui revenait à travailler "en intelligence avec l'ennemi" : "..Avec application, ils (les deux Napoléon, ndlr) ont permis la réunification de l’Allemagne et de l’Italie que les Bourbons avaient morcelées le plus possible à nos portes..." écrit, lapidaire, Christian Vanneste

    La page facebook de lafautearousseau est très fière de compter Christian Vanneste au nombre de ses "amis"...

    Lire la suite

  • Sur CNews, Eric Zemmour : "Le parti démocrate a un vrai problème de positionnement"


  • Sur Sud Radio avec André Bercoff, JLHarouel :" Tuer sans risquer d'être tué en punition de son crime est un nouveau droit de l'Homme"


    Jean-Louis Harouel est agrégé des Facultés de droit, professeur émérite à l’Université Paris II et auteur du livre "Libres réflexions sur la peine de mort" ( Ed Desclée de Brouwer) est l'invité d'André Bercoff sur Sud Radio !

     

    Lire la suite

  • A la découverte de l'homme Maurras : Devant le Mur des Fastes (VII/XIX)

    C'est donc à une sorte de feuilleton, à la découverte de l'homme Maurras, que nous allons vous entraîner, d'ici les prochaines élections municipales.

    Celles-ci, nous l'avons dit, seront peut-être décisives pour l'avenir de la Maison du Chemin de Paradis, fermé aux Français aujourd'hui par le dernier Mur de Berlin d'Europe : celui, invisible, du sectarisme haineux de la Mairie communiste, qui préfère laisser fermée (en attendant qu'elle ne s'écroule ?) une belle demeure qui pourrait être intégrée au réseau des Maisons des Illustres, et devenir un centre national et international de recherches et débats intellectuels de haut niveau sur Maurras, sa vie, son oeuvre; un lieu culturel vivant et rayonnant...

    Aujourd'hui : Nous poursuivons notre visite du jardin, devant le Mur des Fastes (VII/XIX)...

    Lire la suite