UA-147560259-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Activités, Presse, Mouvement

  • Paris, 11/12 Mai : Fête de Jeanne d'Arc... Samedi 11 Mai (de 14h à 18h) Colloque de la Jeanne 2024 / Dimanche 12, Cortège traditionnel...

    Peut être une image de texte qui dit ’DIMANCHE 12 MAI 10H OPÉRA CORTÈGE DE JEANNE D'ARC ACTION FRANÇAISE’
     

    Lire la suite

  • Le Centre Lesdiguières communique...

    1A.jpg

     
    Le cercle Bayard organise à Pontcharra le samedi 27 avril, un colloque en mémoire du chevalier Bayard, mort il y a cinq cents ans. 
     
    Le centre Lesdiguières se joint à cet hommage.
     
    Participation aux frais de 15 à 45 euros.
     
    Par ailleurs si vous vous inscrivez, indiquez nous vos disponibilités ou demandes pour un éventuel co-voiturage.
     
     
  • Paris, jeudi 25 Avril...

    Les Éveilleurs

     

    Le grand oral des Européennes

    À l’occasion des élections européennes, Les Éveilleurs préparent LA grande soirée politique de l’année sur le thème “L’Union Européenne contre les nations ?”.

    Nous avons réussi à organiser une soirée inédite en réunissant les trois candidats de la droite, ce qui annonce d'ores et déjà un événement grandiose !

    En effet, Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement National, Marion Maréchal, tête de liste Reconquête!, et François-Xavier Bellamy, tête de liste Les Républicains, ont accepté de se soumettre à un grand oral sur cinq sujets majeurs : la politique internationale, l’immigration, la transition écologique, l’éducation et l’agriculture.

    Le jeudi 25 avril, la droite politique française sera rassemblée à Paris (La Palmeraie, XVe arrondissement) !

    N’hésitez plus, prenez vos places dès maintenant et venez écouter #LeGrandOral des candidats !

    JE PRENDS MES PLACES
     
  • Soutien total à notre camarade et ami Eloi...

    Dans La République du Centre :
     
    Fêtes de Jeanne d'Arc : l'un des deux pages exclu pour "diffusion d’idées contraires aux valeurs de la République"...
     
    Les "valeurs de la République", pour reprendre l'expression idiote - qui n'a court que depuis assez peu de temps, finalement - on leur dit "zut" (pour rester polis)... Et on constatera simplement les deux énormes contradictions de la décision d'exclure l'un des deux pages au motif qu'il est royaliste :

    • que l'on sache, Jeanne d'Arc a fait sacrer le Roi à Reims, ce qui n'est pas très... républicain ! Cela n'était-il pas, un tout petit peu, "contraire aux valeurs de la République" ? Va-t-on donc exclure Jeanne d'Arc... des Fêtes de Jeanne d'Arc ?

    • et, si "aucune idéologie politique ne doit être associée aux fêtes", pourquoi exclure un ado de ces mêmes fêtes pour "diffusion d’idées contraires aux valeurs de la République" ? Ne nagerait-on pas en plein délire ? 

    On dit ça, on dit rien...

    https://www.larep.fr/orleans-45000/actualites/fetes-de-jeanne-d-arc-l-un-des-deux-pages-exclu-pour-diffusion-didees-contraires-aux-valeurs-de-la-republique_14485197/

    Image

  • Au sommaire du n°1276 de Royaliste, du 10 avril 2024...

    1A.jpg

    Au sommaire de ce numéro :
     
    Page 1 – Cible : Drogues.
    Page 2 - Dette : la droite néolibérale dans l'impasse. - Sur le mur de Jean Chouan.
    Page 3 - Conseil d'État et souveraineté. - La politique au crible.
    Page 4 - CETA : le camouflet du Sénat. - La quinzaine sociale.
    Page 5 – Les atouts du  Pays de Montbéliard.
    Page 6 - Le tournant sénégalais. - Voix étrangères. - Les Faits marquants.
    Page 7 – Rwanda : le royaume de la peur.
    Pages 8-9 - Le logiciel impérial russe.
    Page 10 - Relire le Printemps des peuples. – Dans les revues.
    Page 11 - La chasse au masculin.
    Page 12 - Peut-on réformer la Ve République ?
    Page 13 - Sur la cause animale.
    Page 14 - Ernest Renan, un grand oublié. - Bande dessinée.
    Page 15 - Brèves royales. - Communiqué. – Maison de France.
    Page 16 – Éditorial : Une « économie de guerre », vraiment ?
     
     
  • Le Bien commun d'avril est dsiponible...

    Notre numéro d'avril est disponible !

    LBC 61

    Feuilleter quelques pages

     

    JE COMMANDE

  • Soutien total total à nos camarades et amis de Limoges !

     L'AF n'attaque jamais mais se défend toujours.  Face aux mensonges de l'extrême-gauche, face aux violences et aux menaces, voici notre communiqué éclaircissant cette affaire.

     

    1A.jpg

     
  • La conférence de Jean-Pierre Chauvin, au Centre Lesdiguières...

    lafautearousseau annonce, à chaque fois, les conférences de nos amis du Centre Lesdiguières, puis met en ligne - à chaque fois que nous les recevons - les vidéos de ces conférences.

    Aujourd'hui, c'est Jean-Philippe Chauvin qui est venu parle du Royalisme social :

     

  • Colloque en hommage à Jean-François Mattéi, l’homme d’un idéal, d’une vision, d’une transcendance, les jeudi 11 avril et vendredi 12 avril...

    1A.jpg

    Université Côte d’Azur-CRHI

    Chaire Jean-François Mattéi-CUM

    Sous la direction d’Hervé Pasqua, Centre d’Histoire des Idées


    Philosophe, Jean-François Mattéi est l’auteur d’une oeuvre riche et profonde. Sa pensée éclairée, nourrie de la lecture des Présocratiques et de Platon, en dialogue avec la pensée de Nietzsche et de Heidegger, s’est exprimée dans des ouvrages qui sont autant de coups de projecteurs sur la condition faite au XXe siècle à l’homme dévasté : « La dévastation, écrit-il, est l’action d’un homme qui se déserte de lui-même et du monde ». Ce colloque se propose de mettre en avant cette recherche de la transcendance en rendant hommage à l’homme,
    au philosophe, au professeur, à l’auteur, à l’ami, dont nous célébrons le dixième anniversaire de la disparition qui eut lieu le 24 mars 2014.

    https://www.cum-nice.org/agenda/colloque-en-hommage-a-jean-francois-mattei-1941-2014-lhomme-dun-ideal-dune-vision-dune-transcendance

  • Mercredi 10 Avril : Jean-Philippe Chauvin sera l'invité du Centre Lesdiguières...

    1A.jpg

    LE CENTRE LESDIGUIERES, associé au Cercle Dauphinois de Documentation et de
    Communication Culturelle, vous invite le mercredi 10 avril à 19h à la conférence de Jean-Philippe Chauvin, professeur d’histoire en lycée public et royaliste social revendiqué :


    Les royalistes face à la question sociale, de la Révolution à nos jours.



    En 1791, la Révolution française détruit l’ordre social corporatif, au nom d’un libéralisme: ainsi, «le prolétariat naît de la Révolution française», (dixit le comte de Paris) la République n’aura guère de scrupules à faire tirer sur les ouvriers durant le XIXe siècle, siècle de l’exploitation des travailleurs de l’usine et de la mine.
    Les rois de France et les royalistes sociaux cherchent des solutions à la terrible question sociale, dans les villes comme dans les campagnes : Villeneuve-Bargemont, puis La Tour du Pin, Albert de Mun, et Maurras lui-même… dénonçant les conditions de travail et de vie des ouvriers.
    Aujourd’hui, la question sociale n’est toujours pas réglée, et les Gilets jaunes comme les paysans français et les ouvriers démontrent, par leurs colères respectives, la nécessité de nouvelles pistes, au-delà du libéralisme comme de l’étatisme: et si l’on écoutait ce que les monarchistes contemporains ont à dire, et à proposer?
    Jean-Philippe Chauvin évoquera une lecture monarchiste de la question sociale, de
    l’Ancien Régime à nos jours, avec l’ambition de valoriser une «autre voie» économique et sociale conciliant nécessité économique et justice sociale.
    La réunion sera suivie d'un buffet convivial Salle des Vignes : 3 bis, avenue Maréchal Randon à l’Ile Verte - 38000 GRENOBLE (tramway ligne B « la Tronche Hôpital »)


    (Inscription requise et participation aux frais)
    Merci de vous inscrire par courriel au centrelesdiguieres@gmail.com

  • À propos de la démission du Proviseur du Lycée Maurice Ravel...

     

    You are currently viewing De la démission à la soumission

     

    Lire sur le site de l'Action française

     

    Paris, le 28 mars 2024

     

    De la démission à la soumission

    Le proviseur du lycée Maurice Ravel, dans le 20e arrondissement de Paris, vient de démissionner « par sécurité » après avoir reçu des menaces de mort pour avoir demandé à une élève de son lycée de retirer son voile.

    Si les circonstances exactes de cette affaire restent à préciser, il s’agit là d’un renoncement qui s’apparente à un acte de soumission. C’est en tout cas comme cela que l’interpréteront certainement les auteurs des menaces, qui ne comprennent que le rapport de force.

    Sans doute le gouvernement ne peut-il pas en même temps légiférer à propos de la discrimination capillaire, creuser le déficit public dans des proportions abyssales, évoquer une implication militaire opérationnelle dans le conflit ukrainien et faire preuve de fermeté et de détermination face au communautarisme musulman.

    Cet événement n’est pas anodin et marque un tournant dans notre rapport au développement de l’islam en France. Ce n’est pas le proviseur, ce sont les ministres de l’Éducation et celui de l’Intérieur, voire l’ensemble du gouvernement, qui devraient démissionner. C’est d’ailleurs ce qu’ils savent faire le mieux, comme le démontre encore cette lamentable séquence.

     

  • Mis en ligne par le Centre Lesdiguières...

    Les problèmes économiques rencontrés par la France,

    par Jean-Christophe Léveque (mars 2024)

  • Revue d'Actu ce Jeudi 21 Mars 2024...

    1A.jpg

    Le CENTRE LESDIGUIERES, associé au Cercle Dauphinois de Documentation et de Communication Culturelle avec Jean-Christophe Lévêque, professeur d'économie et Henri Augier, vous invite à une Revue d'Actu ce Jeudi 21 Mars 2024 à 19h Salle des Vignes, avenue Maréchal Randon, 3bis, avant la station essence Esso, station de tramway La Tronche Hôpital.


    La France est au bord de la ruine, son niveau d'endettement bat tous les records historiques de la Vème République. Sa situation économique est de ce fait gravement atteinte, privée des moyens de recouvrer une liberté d'action indispensable à son redressement.
    Le Président et son gouvernement sans majorité parlementaire et sans volonté ni perspective , accumulent les fautes politiques tant à l'intérieur qu'en politique étrangère. Le chaos de ce second mandat s'inscrit dans la déconfiture du Pays légal aux abois face aux colères du Pays réel.
    Il n'y a peu de choses à attendre des élections européennes du mois de juin, ni d'un changement de majorité, la droite renonçant à toutes ses convictions pour accéder au pouvoir en 2027, et abdiquant de son ambition de sortir la France de ce bourbier civilisationnel.
    Nous débattrons ensemble des quelques raisons d'espérer et des moyens à se donner pour tenter de saisir les opportunités qui ne manqueront pas de se présenter, ainsi que l'étude de l'histoire nous l'a appris.
    Horaire : 19h à 21h30


    Participation aux frais : 10€, 5 € pour les adhérents.
    courriel: centrelesdiguieres@gmail.com
    Merci de nous informer de votre participation par retour de courriel