Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Activités - Manifestations royalistes

  • Béziers, 29 mars, 19 h : Jacques Trémolet de Villers parle du procès de Jeanne d'Arc

     

    Conférence de 

        Jacques Trémolet de Villers
    Avocat à la Cour d’appel de Paris
        auteur de l’ouvrage qu’il dédicacera :

        « Jeanne d’Arc - Le procès de Rouen »

        le mercredi 29 mars 2017 à 19 h
        au restaurant Maria Thérésa à Béziers
        Entrée : 54 avenue du 22 août ou 23 rue Solferino

    La soirée se déroulera de la manière suivante :

    •  19 h :      Accueil. Un apéritif sera servi.
    •  19 h 30 : Conférence.
    •  20 h 30 : Pour ceux qui le désirent, dîner sur place avec le conférencier qui continuera à répondre aux questions (Prix 15 € : entrée, plat, dessert, vin en sus – Salle privatisée).

     

    Tremollet J.jpgLe 21 février 1431 s'ouvre l’un des plus fascinants et décisifs procès de l’Histoire : celui de Jeanne d’Arc.

    Cette jeune fille de 19 ans, prétendue analphabète, hallucinée, hérétique, sera en moins de cent jours condamnée à être brûlée vive.
    Dès le premier interrogatoire, les juges, Cauchon en tête, assènent les coups. Ils sont abbés, docteurs en théologie, familiers du droit canon, décidés à la faire plier.

    Dès sa première parole, Jeanne, seule à la barre, déjoue les pièges des hommes d’Église et de loi. Elle fait preuve d’un ton libertaire, habile et plein d’humour qui les déstabilise par la force de sa sincérité.
    Les voix, puisque c’est là l’essentiel, portent.

    Cent jours durant, va se jouer, en cette froide salle d’audience, l’éternel combat de la vérité.

    Tout procès se conclut dès la première audience. Jacques Trémolet de Villers, plaideur des plus importants procès politiques de ces dernières décennies, décrypte les paroles échangées et nous livre, en voix off, son commentaire jour après jour. Il introduit son lecteur dans la salle, lui fait comprendre les convictions des parties, et surtout lui fait saisir le courage sensible du personnage de Jeanne, jusqu’à craindre l’issue…

    ll y a du bon dans la procédure. Elle conserve, comme des pierres précieuses dans une châsse, un véritable trésor, et demeure en dernière analyse la seule raison sérieuse d’organiser la justice des hommes. Le texte intégral du procès, seul témoignage à faire véritablement entendre Jeanne, a été élaboré, de façon minutieuse, à partir des actes authentiques (les minutes conservées en latin et en français), vérifiés aux meilleures sources et complétés par les dépositions du procès d’annulation.

    Jacques Trémolet de Villers a plaidé de nombreuses affaires civiles et pénales à caractère politique, idéologique et médiatique. Écrivain, il a publié une biographie du célèbre avocat du XIXe siècle Pierre-Antoine Berryer, Aux marches du palais, de même que Heureux qui comme Ulysse, commentaire de son anthologie de la poésie française Vingt-quatre poèmes que nous devrions savoir par coeur pour les dire à nos enfants. Il poursuit son travail avec cet « Évangile selon Pilate » qu’est le procès de Jeanne d’Arc.

    Source : Le Midi Blanc

    QU'EN DIT LA PRESSE ? LISEZ LA SUITE ...

    Lire la suite

  • Café Histoire de Toulon, mercredi 29 mars : « La catastrophe écologique vue par les alter-cathos ».

     

    Le Café Histoire de Toulon annonce la prochaine causerie du mercredi 29 mars 2017 devant les Amis du Pub Le Graal. Cette causerie, animée par Luc Richard, portera sur le thème :  La catastrophe écologique vue par les alter-catholiques. 

    Chrétiens et écologistes peuvent-ils œuvrer ensemble face à une société de consommation dévastatrice des écosystèmes et des communautés humaines ?  Pour passer du Global au Local, il leur est nécessaire de regarder en face la catastrophe écologique. Pour les y aider, Luc Richard a dirigé le livre collectif  La catastrophe écologique, fruit pourri du capitalisme,  fruit d’une journée de réflexion organisée par l’Observatoire Socio-Politique diocésain de Toulon et la revue LIMITE, en écho à l’encyclique Laudato Si. 

    Le Grall, Pub associatif des missionnaires de la Miséricorde (adhésion 1 €)
    377 avenue de la République , 83000 Toulon
    La soirée pourra se poursuivre autour d’une pizza (Participation aux frais)
    Contact : cafehistoiredetoulon@gmail.com

    Signalons en outre le texte passionnant de la causerie du mois de janvier 2017, de Danièle Masson, agrégée de Lettres classiques sur Eric Zemmour et le fait religieux. A lire ci-après. Café Histoire de Toulon  Danielle Masson.pdf

  • Conférence : L’Histoire des Bourbons de France et des Bourbons d’Espagne [Paris, 31 mars]

     

    3038070342.jpgVendredi 31 mars 2017, l’Institut de la Maison Royale de France et la Hermandad Nacional Monárquica de España, délégation France, ont le plaisir de vous inviter à la conférence sur l’histoire des Bourbons de France et des Bourbons d’Espagne présentée par l’historien Philippe Delorme.

    Cette conférence exceptionnelle sera donnée à 19H30 dans la grande salle paroissiale de l’église Saint Germain l’Auxerrois, paroisse des rois de France. Pour pouvoir participer à cette conférence, merci de remplir et de retourner le bulletin d’Inscription ci-dessous.  

    Bulletin d’Inscription à la conférence

  • Journées vendéennes en Lorraine les 31 mars et 1er avril

     

    VOSGES ROYALES

    LA LORRAINE ROYALISTE

    L’association HISTOIRE et CULTURE

     

    VENDREDI 31 MARS 2017

    conférence-débat avec 

    Reynald SECHER

    Historien – écrivain – étireur 

    Sur le thème 

    Vendée : guerre civile ou génocide ? 

    Brasserie « Les deux Palmiers »

    64 rue Stanislas à Nancy 

    19 h : accueil - 19 h 30 : conférence

    21 h : débat avec le conférencier autour d’un buffet froid

    (Une participation aux frais sera demandée)

     

    SAMEDI 1er AVRIL 

    JOURNEE JEAN-NICOLAS STOFFLET

    - Un lorrain devenu général de l'Armée Catholique et Royale  

    COMMEMORATION – DEJEUNER-DEBAT CONFERENCE -DEDICACES

    STAND LIBRAIRIE 

    à Bathelémont, petit village à une quinzaine de kilomètres au nord de Lunéville dans lequel naquit Nicolas Stofflet. 

    Horaires et programme : Lisez la suite ...

    Lire la suite

  • Grenoble : ce lundi 20 mars, conférence d'Olivier Dejouy au Centre Lesdiguières. A ne pas rater

     

    Une forte demande s’exprime dans la population française : retrouver la proximité. Habiter ensemble, c’est « co » habiter et établir des solidarités de bon voisinage.

    Pour le pouvoir, nous sommes des consommateurs (individualistes) à la recherche de produits pour pallier le manque de rapports humains et conviviaux.

    Cette massification informe, suscite, dans le corps social des défenses qu’il conviendrait d’encourager.

    La tradition de l’organisation sociale de proximité; s’appuie sur le principe nouveau de la démocratie participative. Le désir de redonner au peuple sa responsabilité active est regardé comme une solution alternative à la seule démocratie représentative.

    Développement social territorial

    Jean François Bernoux préconise le diagnostic social sur des territoires identifiés. Il s’agit simplement de rendre chaque habitant acteur de l’étude et du projet collectif partagé. Cela suppose que chacun se réapproprie ce qui constitue l’histoire commune avant d’envisager le devenir commun.

    Il s’agit par cette démarche de rendre collectivement les populations actrices de leur devenir en permettant l’épanouissement des communautés naturelles et la dynamisation des communautés de destin.

    Mais pour cela nous rappellerons qu’il faut au plus haut niveau de la société une clé de voute de la nation : Un état libre, fort, indépendant et s’inscrivant dans la durée, s’arrogeant les seuls pouvoirs régaliens, (justice, police, politique étrangère et défense) qui garantira l’équilibre des forces dans ce jeu complexe. 

    CONTACT

    centreslesdiguieres@laposte.net

  • Colloque à Marseille • Election présidentielle, la défaite du peuple ? Un clip vidéo

    « Il existe visiblement en Provence un groupe de jeunes intellectuels d'Action française et une capacité militante qui sont gages d'avenir et de réussite. Il est bon que cela soit dit et que cela se sache à l'Action française et au delà de l'Action française. »  Lafautearousseau

     

    Il s'agit d'un clip [49'52''] qui ne reprend pas toutes les interventions ;  qui est constitué de divers extraits ; mais qui donne néanmoins une idée exacte de ce que fut ce colloque à l'évidence très réussi et de l'atmosphère qui y a régné.  •  

     

    Colloque d'Action Française - Marseille 04 mars 2017 Clip Lafautearousseau sur Vimeo.

     

    Voir aussi dans Lafautearousseau ...

    Colloque à Marseille : Election présidentielle, la défaite du peuple ?

    Provence : images du colloque qui vient de se tenir à Marseille avec succès ...

  • Racines • Les royalistes aixois et autres provençaux ont fêté la Saint Patrick, vendredi soir ...

     

    3760447625.jpgNous avions annoncé cette soirée, comme une heureuse et sympathique initiative. D'un sens et d'une portée plus profonds qu'il n'y paraît. Sur sa page Facebook, Action française Provence en a donné les quelques impressions suivantes et trois photos que nous reprenons pour l'information de nos lecteurs. Ces derniers seront heureux d'y découvrir une nombreuse et ardente jeunesse :   

    « Vendredi soir, la bonne humeur fut au rendez-vous à l'occasion de la fête de la Saint Patrick, célébrée au local d'Action française d'Aix-en-Provence. Avec une quarantaine de convives présents, la soirée fût un succès et l'occasion de se rassembler autour de quelques bières en attendant les combats politiques de demain.

    Rejoins les tiens ! » 

    17361622_1135283716581719_6482333440239154088_n.jpg

    17362445_1135283656581725_6242864464785701726_n.png

     

    A lire aussi dans Lafautearousseau ...

    Les royalistes aixois invitent à venir fêter la Saint Patrick avec eux : Ils ont raison !

  • Racines • C'est ce soir : Les royalistes aixois invitent à venir fêter la Saint Patrick avec eux : Ils ont raison !

     

    La Saint Patrick c'est non seulement la fête incontournable de la catholique Irlande, où se mêlent la foi religieuse et l'amour ardent de la terre des pères [Land of my fathers, chantent les Gallois], c'est aussi l'exaltation des racines de l'Europe, celles de l'Irlande et les nôtres, si enfouies soient-elles. et niées par les idéologies régnantes : le multiculturalisme, l'immigrationnisme diversitaire postnational, les mondialismes de tous ordres.

    Le jour de la Saint Patrick, dans tous les pubs et singing pubs, toutes les rues, toutes les places de la verte Irlande en fête seront arborés le trèfle et la harpe. Les racines demeurent. Et es choses iront sérieusement mieux le jour où la Saint Patrick, ou la Saint Benoît, seront célébrées par tous les peuples, toutes les jeunesses d'Europe. 

    Les royalistes aixois ont raison de fêter la Saint-Patrick, d'appeler à ce que l'on vienne la célébrer avec eux. Bière verte et musique irlandaise sont annoncées. Que ceux qui le pourront y courent !   LFAR  

      

  • Les amis de Jean-François Mattéi : conférence de Chantel Delsol, ce jeudi 16 mars à Marseille

     

    LES RENCONTRES  PHILOSOPHIQUES DU MIDI

    Association des amis de Jean-François Mattei  

    « En ces temps de mondialisation aveugle et amnésique, la pensée de Midi peut encore donner un sens au monde à venir.... Il ne tient qu'à nous de restaurer, avec le sens de la mesure qui lui était naturel, ce qui fut le printemps de l'humanisme dans les civilisations méditerranéennes. »

     Jean-François Mattéi 

    Peut-on parler d'un

    choc des civilisations ?

    par

    Chantal Delsol

    Philosophe, historienne des idées politiques

    Membre de l'Académie des sciences morales et politiques

     

    Conférence-débat animée par

    Jean-Jacques Wunenburger 

    Jeudi 16 mars 2017 à 20h

    Auditorium EMD - Rue Joseph Biaggi,-13003 Marseille 

    Merci de réserver pour des raisons d’organisation : pasquaherve@gmail.com

    Parking gare Saint Charles - Métro Saint-Charles 

    amis.jfmattei.blog.free.fr

     

  • Paris, ce mardi 14 mars, Olivier Pichon aux Mardis de Politique magazine, un rendez-vous à ne pas manquer ...

     

    Pichon-600x338.jpgRendez-vous à partir de 19h00 - Conférence à 19h30 précises
    Participation aux frais : 10 euros  - Etudiants et chômeurs : 5 euros

    Salle Messiaen
    3, rue de la Trinité 75009 Paris  Métro: La Trinité, Saint-Lazare

    Renseignements : Politique magazine, 1, rue de Courcelles, 75008 Paris
    Tél. : 01 42 57 43 22

     

  • Politique magazine, numéro de mars : « L’Élu »

     

    Découvrez le numéro de mars !

    DOSSIER : MÉDIAS ET POUVOIR

    L’affaire Fillon pourrait bouleverser la physionomie de l’élection présidentielle. Le piège manifeste qui a été tendu au candidat des Républicains et la promotion simultanée d’Emmanuel Macron posent la question du rapport entre pouvoirs politique et médiatique. La presse gouverne-t-elle ? 

    Et aussi dans ce numéro…  54 pages d’actualité et de culture !

    Sommaire

    Une PM 160.jpg

    Commander ce numéro

    s’abonner à Politique magazine

    ou souscrire un abonnement découverte pour 15€ !

  • Colloque à Marseille : Election présidentielle, la défaite du peuple ?

     

    « Il existe visiblement en Provence un groupe de jeunes intellectuels d'Action française et une capacité militante qui sont gages d'avenir et de réussite. Il est bon que cela soit dit et que cela se sache à l'Action française et au delà de l'Action française. »  Lafautearousseau

     

    Le samedi 4 mars, le colloque de l'Action française Provence à Marseille a réuni 130 participants sur le thème de l'élection présidentielle. Des intervenants de tous âges et de différentes convictions se sont efforcés de poser des mots sur les maux, en s'interrogeant sur l'incompréhension grandissante entre, d’un côté, les représentants politiques et, de l’autre, le peuple français.

    A la suite d'une analyse poussée des discours et des programmes des candidats à la magistrature suprême, ainsi que d’une critique détaillée du fonctionnement des institutions républicaines, la nécessité d'une restauration du politique s’est naturellement imposée pour faire face aux idéologies de la déconstruction de l'homme et de la cité.

    Une réflexion riche qui a laissé place à un moment de convivialité autour d’un buffet préparé par les militants. Le succès de ce colloque est le signe encourageant des progrès de notre conspiration à ciel ouvert ; conspiration par laquelle « nous bâtissons l'arche nouvelle, catholique, classique, hiérarchique, humaine, où les idées ne seront plus des mots en l'air, ni les institutions des leurres inconsistants, ni les lois des brigandages, les administrations des pilleries et des gabegies, où revivra ce qui mérite de revivre, en bas les républiques, en haut la royauté. » 

     

    Images alternées des tables rondes, de l'assistance et des moments de pause et de convivialité 

    17038722_1122549734521784_2069291298806107129_o.jpg

    1  

    17039230_1122549374521820_1607712814913976434_o.jpg

    2   

    17097152_1122549547855136_6524436959767417834_o.jpg

    17191613_1122549657855125_2859554811366235703_o.jpg 

    4  

    17097833_1122549424521815_1093875572005319273_o.jpg

    5   

    17097938_1122550007855090_3320343441795687467_o.jpg

     6

    17038652_1122549824521775_6806927346956142768_o.jpg

     7

    17157572_1122549931188431_1550775479523421171_o.jpg

    17097760_1122549457855145_5801356544012280376_o.jpg

    9  

    17157769_1122549891188435_6074212172824274413_o.jpg

    10 

    17157583_1122549987855092_7014364865221486196_o.jpg 

    11 

    17016757_1122549784521779_5084641819044899446_o.jpg

     12

    17097201_1122550054521752_2229041130542876337_o.jpg 

    13

    Photo 1 à 5 : Première table ronde avec (de gauche à droite) Antoine de Crémiers, Elie Davy, Charles de Meyer, David L'Epée - Photo 6 : moment de pause et de convivialité entre les deux tables rondes - Photos 7 à 10 : seconde table ronde avec (de gauche à droite) Hilaire de Crémiers, Rémi Soulié, Jean-Baptiste Collomb, Philippe Mesnard - Photos 11 et 12 moments de détente après les débats et avant le buffet - Photo 13 : l'équipe féminine sans qui, comme toujours, rien ne serait possible : (de gauche à droite) Prune, Julie, Marie, Léa, Mathilde, Anastasia.  

  • Aix-en-Provence : Café d'actualité, ce soir, mardi 7 février ... A ne pas manquer !

     

    18h45 : accueil. Entrée libre.

    19 h : conférence et débat animé par Antoine de Crémiers

    20h30 : fin de la réunion.

    Participation sous forme de consommation. Renseignements : 06 16 69 74 85

    Consommations à commander et régler au bar en arrivant. Merci !

    Café d'Actualités d'Aix-en-Provence : généralement, le premier mardi de chaque mois.

  • Provence : images du colloque qui vient de se tenir à Marseille avec succès ...« Election présidentielle, la défaite du peuple ? »

     

    2504458051.3.jpgCe colloque - largement annoncé tous ces jours derniers dans Lafautearousseau - s'est tenu avec succès. Tant par l'assistance, nombreuse et jeune, que par la bonne tenue de la réflexion programmée et bien menée, que par la qualité des intervenants et par l'intérêt que leurs exposés ont suscité, à quoi s'ajoutent les débats animés qui ont suivi. Il existe visiblement en Provence un groupe de jeunes intellectuels d'Action française et une capacité militante qui sont gages d'avenir et de réussite. Il est bon que cela soit dit et que cela se sache à l'Action française et au delà de l'Action française. Voilà qui contraste avec le chaos de la vie politique actuelle. Il faut aussi que cela se sache et soit pris en compte. Une vidéo est prévue. Voici déjà ici quelques images de cette journée de réflexion politique. Et patriotique, au service non d'un parti mais de la France.  LFAR 

     

    17038787_1120420241401400_3165784037217355994_o.jpg

     

    IMG_0794.JPG

     

    IMG_0797.JPG

     

    IMG_0800.JPG

     

    IMG_0801.JPG

    François Davin : Ouverture du colloque [Photo 1] - Vues de l'assistance et des tables rondes [photo 2 à 5] - L'une des tables rondes : (de gauche à droite) : Antoine de Crémiers, Elie Davy, Charles de Meyer, David L'Epée  [photo 5]

  • « Tandis que la perspective de changements substantiels et positifs s’amenuise » ...

     

    Communiqué de presse 

    Élection présidentielle : la défaite du peuple ?

     

    Le samedi 4 mars, l’Action française Provence organise à Marseille un colloque intitulé « Élection présidentielle : la défaite du peuple ? ».  Bien que nous soyons monarchistes, et ne manquons jamais une occasion de rappeler la nécessité d’une alternative aux institutions de la Cinquième République, et donc à l’élection du chef de l’État, nous ne nous désintéressons pas pour autant de la vie politique de notre pays. Pour nous qui avons le souci du bien commun, il n’est en effet pas permis d’adopter la posture trop confortable du spectateur perpétuellement insatisfait. Si nous ne prenons pas part au processus électoral, nous agirons en observateurs avertis. 

    En dépit de la défiance croissante à l’égard des partis et du rejet sans équivoque de la classe politique, l’élection présidentielle continue de susciter l’intérêt des Français, qui se déplacent encore massivement à l’occasion de ce scrutin, quand l’abstention est devenue un phénomène récurrent et que les primaires ne rassemblent que les inclus et les bénéficiaires de la mondialisation. 

    Tandis que la perspective de changements substantiels et positifs s’amenuise de jour en jour, c’est tout le paradoxe de cette élection que d’exciter encore les espoirs de nombre de nos compatriotes. Ces derniers mois ont sans doute réservé certaines surprises (Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Manuel Valls et François Hollande ne nous contrediront pas), faisant mentir instituts de sondage et couvertures de magazine : il y a cependant tout lieu de penser que notre pays se dirige vers une élection pour rien, et que les Français seront nécessairement déçus, quel que soit le résultat. Les raisons en sont nombreuses : c’est tout l’objet de notre colloque que de les mettre en lumière. 

     

    Le service presse de l’Action française Provence

    Marseille, le 2 mars 2017 

    Contact : provence.presse@actionfrancaise.net