UA-147560259-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Annonces à propos de Lafautearousseau

  • LA ROYAUTÉ ? L'IDÉE NEUVE POUR LA FRANCE ! BIENVENUE SUR LAFAUTEAROUSSEAU !

    LAFAUTEAROUSSEAU sans inscription.jpg

    VOUS TROUVEREZ CHAQUE JOUR, SUR LAFAUTEAROUSSEAU ET NULLE PART AILLEURS :

    1. Sa Revue de Presse et d'Actualité (au moins sept sujets traités)...

    2. Ses Éphémérides pour chaque jour de l'année (y compris le 29 février !)...

    3. Ses Grandes "Une" de L'Action française et ses Documents pour servir à une Histoire de l'URP : une autre façon d'écrire et faire connaître l'histoire du mouvement royaliste...

    4. Ses 5 feuilletons (et 20 Albums...) :

    Une visite chez Charles Maurras...

    En cartes, "l'aventure"France"...

    Vendée, "Guerre de Géants"...

    Chateaubriand, l'enchanteur royaliste...

    "Qui n'a pas lutté n'a pas vécu !" : Léon Daudet...

    5. Ses 50 Grands Textes...

    6. Sa sélection Lire Jacques Bainville...

    Et bien d'autres choses encore !...

    Profitez-en ! Bonne lecture !...

    lafautearousseau logo definitif.jpg

  • lafautearousseau très bien et très honnêtement présenté par "Netguide"...

     

    https://www.netguide.com/lafautearousseau.hautetfort.com/La-Faute-a-Rousseau/

     

    Le site renvoie d'abord sur la page d'accueil de notre quotidien puis, en fin de note, il renvoie également sur notre Page facebook Lafautarousseau Royaliste et notre Compte tweeter lafautearousseau AFRoyaliste.

    Puis il propose, sous la forme de "petits écrans", les vingt-quatre dernières publications de lfar, constamment mises à jour évidemment, puisqu'il s'agit d'un quotidien...

    Merci à Netguide pour son beau travail !...

     

     

    La Faute à Rousseau est un site Internet royaliste français proche de l'Action Française. Publiant quotidiennement plusieurs articles, il analyse l'actualité, met en avant les objectifs royalistes et pose des questions sur la situation actuelle de la France et de l'Europe après deux siècles de République.

    Les principales thématiques abordées sont la crise, l'immigration, la souveraineté, l'éducation, la défense nationale et la religion. Le site se caractérise par une approche chrétienne et incarnée du royalisme et propose notamment une rubrique "Ephéméride du jour" pour rappeler les racines historiques de la France.

    La Faute à Rousseau

  • Notre raison d'être ! Les royalistes n'auront de poids qu'à raison de leur compétence politique

    CONTACT :  LFARroyaliste@outlook.fr

  • LA ROYAUTÉ ? L'IDÉE NEUVE POUR LA FRANCE ! BIENVENUE SUR LAFAUTEAROUSSEAU !

    LAFAUTEAROUSSEAU sans inscription.jpg

    VOUS TROUVEREZ CHAQUE JOUR, SUR LAFAUTEAROUSSEAU ET NULLE PART AILLEURS :

    1. Sa Revue de Presse et d'Actualité (au moins sept sujets traités)...

    2. Ses Éphémérides pour chaque jour de l'année (y compris le 29 février !)...

    3. Ses Grandes "Une" de L'Action française et ses Documents pour servir à une Histoire de l'URP : une autre façon d'écrire et faire connaître l'histoire du mouvement royaliste...

    4. Ses 5 feuilletons (et 20 Albums...) :

    Une visite chez Charles Maurras...

    En cartes, "l'aventure"France"...

    Vendée, "Guerre de Géants"...

    Chateaubriand, l'enchanteur royaliste...

    "Qui n'a pas lutté n'a pas vécu !" : Léon Daudet...

    5. Ses 50 Grands Textes...

    6. Sa sélection Lire Jacques Bainville...

    Et bien d'autres choses encore !...

    Profitez-en ! Bonne lecture !...

    lafautearousseau logo definitif.jpg

  • Vous souhaitez apprendre l'Histoire de France (la vraie...), la faire connaître à vos enfants, à vos parents, à vos amis ? lafautearousseau peut vous aider...

    • ...avec ses Éphémérides quotidiennes pour les 366 jours de l'année, bissextiles comprises !

    • ...dans lesquelles vous trouverez également plus de soixante morceaux de musique très variés...

    • ...et leur feuilleton L'aventure France en feuilleton

    1AZZ.jpg

  • En français, s'il vous plaît !

    Pour lutter efficacement contre les massacreurs de la Langue française, ces "jargonautes" aussi prétentieux qu'ignares et stupides, le mieux est, évidemment, de commencer par nous exprimer correctement nous-mêmes.

    Pour nous aider, face à la déferlante des mots nouveaux, et nécessaires, ne serait-il pas bon de jeter un oeil, tous les jours - ou, du moins le plus souvent possible - sur un site très bien  fait et qui nous aiderait vraiment ?

    En voici un, que nous recommandons :

    France terme

    Il est mis à jour en permanence, et c'est la raison pour laquelle nous proposons chaque jour cette sorte de "mini rubrique" à votre soif d'apprendre et à votre désir de vous exprimer correctement, au moyen de notre belle langue française...

    1A.jpg

  • Une exclusivité lafautearousseau : les Éphémérides de chaque jour de l'année...

    lfar flamme.jpgAimer la France, la servir, c'est d'abord connaître son Histoire et ceux qui l'ont faite : artistes, savants, hommes de guerre et d'Église, inventeurs, architectes, maçons et jardiniers...

    "Re-franciser" les Français, que le Système a tout fait pour "dé-franciser", "dans leurs têtes" -si on nous passe l'expression - avec son École de la des-Éducation nationale : chaque jour, au milieu de notre série d'articles, vous trouvez l'Éphéméride quotidienne, qui vous permettra de vous "re-brancher" sur vos Racines, votre Culture, vos Traditions fondamentales; et vous pouvez retrouver ci-dessosu, d'un coup, toutes les Éphémérides de l'année, ainsi que la musique qui les accompagne souvent, et l'Album "L'aventure France racontée par les Cartes...", disponible également sous sa forme de Feuilleton : "L'aventure France en feuilleton..."

     

    Éphémérides de lafautearousseau

    LFAR FLEURS.jpg

    Nos Éphémérides :  non pas une millionième Histoire de France, mais bien plutôt une Balade dans notre Culture...

    Lire la suite

  • MARTIGUES/MAISON MAURRAS : NON ASSISTANCE À MONUMENT EN DANGER !

     

    AUJOURD'HUI, APRÈS PLUSIEURS

    ANNÉES DE FERMETURE,  2550ème

    JOUR "D'ABANDON DE FAIT" DE LA

    BASTIDE MALGRÉ LE VOTE "POUDRE

    AUX YEUX" DU CONSEIL MUNICIPAL

    PROMETTANT DES TRAVAUX...

     

    Jamais ouverte, aérée, ventilée; jamais chauffée depuis plusieurs hivers; exposée sans aucun entretien aux intempéries et à l'humidité, ici plus qu'ailleurs, dans cette ville "bâtie non pas au bord de l'eau mais dans l'eau" (Alexandre Dumas) : tel est l'état pitoyable dans lequel la très riche Mairie de Martigues laisse la très belle bastide de Maurras, au Chemin de Paradis, l'un des deux seuls édifices civils du XVIIème siècle que possède la Ville, et que celle-ci, par sectarisme haineux, laisse littéralement, pourrir sur pied...

    Lire la suite

  • Vous ne connaissez pas Charles Maurras ? Ou, vous aimeriez mieux le connaître ? Ce Feuilleton/Album est fait pour vous...

    Nous avons commencé la publication  de ce feuilleton "Une visite chez Charles Maurras" le jeudi 3 novembre 2023, en vue de célébrer, à notre manière, le jour du 70ème anniversaire de l'entrée de Maurras dans la Vie, le 16 novembre 1952. Et nous l'avons poursuivie jusqu'à son terme, le samedi 28 janvier 2023 (avec une seule interruption : le jour de Noël, puisque, c'est bien connu, et "racines chrétiennes obligent !", lafautearousseau fait relâche, trois fois par an, les jours de Noël, précisément, de Pâques et du 15 Août).

    Nous espérons, ainsi, avoir contribué à faire connaître et, si possible, aimer, notre Maître de Martigues. "Le semeur sortit pour semer...", dit la parabole. Nous pensons avoir semé, le reste, maintenant, ne dépend plus de nous...

    Nous proposons maintenant, quotidiennement, ce feuilleton sur la page d'accueil de notre Blog, juste après notre protestation calme et tranquille "Défendez Maurras ! Sauvez sa maison !". Deux autres documents, sur la tartuferie du reproche fait à Maurras et conduisant à son exclusion du débat politique d'aujourd'hui, forment - juste après les deux premiers - une sorte de quadrilatère quotidien sur cette page d'accueil, permettant à ceux qui ne connaissent pas Maurras, ou qui ont été intoxiqués par la des-information du Système à son égard, de se faire leur opinion...

    François Davin, Blogmestre

     

    EN FEUILLETON : UNE VISITE CHEZ

    CHARLES MAURRAS...

     

    Avec, en prime, à la fin de ce feuilleton et pour ceux qui le souhaitent : François DAVIN vous guide dans le jardin de la maison de Charles Maurras, en vous expliquant le sens et les symboles de ce jardin... 

    Première partie, 15'49 :

    Deuxième partie, 16'12 :

  • (1/2) Ce qu'on ne pardonne pas à Maurras. Ou : Tartufferie d'un reproche...

    MAURRAS hommage.jpgDe "Maurras et notre temps", par Henri Massis, Tome II, pages 215/216 :

    Ce qu'on ne pardonne pas à Maurras.

    D'où vient donc qu'à cet antigermanisme maurrassien, protecteur des vies françaises et tout ensemble soucieux des destins du monde civilisé, universel et humain, on ait fait un tel barrage ?
    C'est qu'il est à la racine de son antidémocratisme, de sa critique radicale des prétendues idées françaises ou modernes que justement l'Allemagne a seule fabriquées.
    Ce qu'on ne pardonne pas à Charles Maurras, c'est d'avoir établi la filiation commune du germanisme et de l'esprit révolutionnaire, c'est d'avoir montré que la révolution germanique, religieuse au XVIème siècle, philosophique au XVIIIème, fut la double cause certaine de nos convulsions.
    Car tout le nationalisme de Maurras est sorti, comme il me le disait à Martigues, de ses réflexions sur le germanisme.
    Songeant à l'état de pur vasselage devant l'Allemagne où avaient été élevés les jeunes hommes de son âge, il écrira plus tard :
    "Nous avons grandi dans l'admiration frénétique de la pensée, de la langue, de la poésie allemandes, jusque du socialisme allemand. Nous n'avons ignoré que la seule cause réelle de la supériorité allemande : ce nationalisme énergique qui, ralliant les fils de la Germanie a la tradition des Germains, leur communiquait une confiance absolue aux facultés particulières de leur race."
    Seul de sa génération, Maurras était allé aux causes : l'unité, la discipline et la prospérité de l'Allemagne provenaient de l'organistaion politique et mentale.
    Tant de bienfaits tenaient à l'ordre, l'ordre à la monarchie.
    Il y avait là des conséquences à tirer pour notre pays : c'était, comme Maurras en persuadera Bainville, d'être monarchiste en France et républicain en Allemagne.
    Car le même patriotisme qui devait lui faire désirer pour les Allemands le "retour aux Allemagnes" et à leurs "républiques de Princes" commandait à Maurras de réclamer un roi, un chef héréditaire pour notre patrie qui y avait trouvé "son principe générateur, agrandisseur et sauveur".

    En somme :

    • "Ce qu'on ne pardonne pas à Maurras", ce n'est pas son "antisémitisme", le Système honorant, au Panthéon, un Voltaire pourtant furieux antisémite et raciste joyeux; ou, aux Invalides, un Napoléon, qui déclarait des juifs : "Ce sont des sauterelles et des chenilles qui ravagent la France".
    L'antisémitisme a existé en France, et continue d'exister, alors qu'on le reproche, comme marque d'infâmie, permettant de le disqualifier, au seul Maurras, sans dire un mot de ces ténors du Système qui ont tenu des propos bien plus extrêmistes sur le sujet que Maurras.
    • "Ce qu'on ne pardonne pas à Maurras", c'est d'avoir montré clairement la nocivité de la république idéologique, de la démocratie idéologique; c'est de les avoir délégitimées; c'est d'avoir montré le necessité absolue pour le pays de renouer avec ses racines historiques, politiques, spirituelles, religieuses...
    Ne pouvant lui répondre sur le plan des Idées, le Système l'a "disqualifié" par l'hypocrisie et la tartufferie...

  • (2/2) Maurras est ostracisé, "interdit" par le Système, pour cause d'antisémitisme. Bon, mais tous ceux-ci, qui ont écrit des propos très durs sur les Juifs, ne le sont pas : pourquoi ?

    Petite et rapide anthologie de propos hostiles (parfois, des horreurs...) écrites sur les Juifs et "Israël" par des "personnalités" qui ont pignon sur rue, qui ont droit à tous les honneurs (enterré au Panthéon ou aux Invalides, leur nom donné à des rues et places ou à des lycées et autres édifices publics...).

    Nous dédions cette petite compilation (non exhaustive, loin de là, très loin de là…) à celles et ceux qui accusent Maurras - avec indignation -  d’antisémitisme, et le rayent pour cela  de la liste des penseurs dont on peut parler; qui le néantisent, en quelque sorte, alors qu’ils ne font que manifester par là leur ignorance de ce que certaines autres personnes, qu’ils admirent, et dont ils pensent qu’on peut parler, ont dit, et qui est souvent très largement pire que ce qu’a pu dire Maurras…..

    Pourquoi un tel "deux poids deux mesures" ? 

    Pourquoi une telle hypocrise, une telle Tartuferie ?

    Tout simplement parce que Maurras n'est pas dangereux, pour le Système : il est

    LE SEUL DANGEREUX ! 

    et le système en a donc fait M. le Maudit, en cherchant contre lui une accusation infâmante, et croyant l'avoir trouvée en l'accusant... d'antisémitisme, et en l'interdisant donc, purement et simplement, sous ce fallacieux prétexte : et le tour est joué !

    C'est cette malhonnêteté intellectuelle, ce mensonge permanent, cette escroquerie/tartuferie/hypocrisie que nous dénonçons ici, en laissant au lecteur le soin de juger, en lisant les extraits qui suivent...

    maurras.jpg

    "L'antisémitisme est un mal si l'on entend par là cet antisémitisme
    de "peau" qui aboutit au pogrom et qui refuse de considérer dans le Juif
    une créature humaine pétrie de bien et de mal, dans laquelle le bien peut
    dominer. On ne me fera pas démordre d'une amitié naturelle pour les Juifs
    bien nés."

    (Charles Maurras, L'Action française, 18 février 1937)

    1A.jpg

    Libé, vous avez dit "antisémite" ? Alors, allons-y gaiement !...

    Anti-sémitisme de Maurras ? Ou : l’ "hénaurme" mensonge sur lequel le Système est assis, sans complexe….

    Lire la suite

  • POUR UN NOUVEAU MATIN FRANÇAIS, AVEC LA ROYAUTÉ !

    Hier, avec ces quarante Rois qui ont fait la France, et qui en ont fait la première puissance du monde sous Louis XVI, nous possédions, avec la Royauté, "le régime le plus souple qui soit" (Léon Daudet), "la flèche du progrès" (Pierre Debray)...

    Lire la suite

  • (1/2) Ces mots qu'il nous faut "reprendre", et auxquels il faut rendre leur vrai sens : l'alter-révolution passe aussi par la sémantique...

    lfar flamme.jpg"Faites-leur avaler le mot, ils avaleront la chose" disait Clémenceau, et il avait raison. Nous acceptons trop souvent - pour ne pas dire toujours - le vocabulaire de nos adversaires, nous parlons avec leurs mots : nous avons perdu d'avance, si nous faisons et continuons comme cela...

    • on parle de République et de Démocratie, mais nous ne sommes ni en République ni en Démocratie (les Suisses, par exemple, eux, le sont...) : nous sommes dans une république idéologique, une démocratie idéologique, l'une et l'autre totalitaires et qui se pensent comme une Religion : la Nouvelle Religion Républicaine, dont le but premier est la disparition par extermination de la religion traditionnelle, depuis deux mille ans, sur cette terre de Gaule, devenue France, qui "n'est pas un terrain vague" (Maurras)...

    L'une des meilleurs preuves que nous ne sommes ni en république ni en démocratie est ce 13 décembre 2007, jour de la signature du Traité de Lisbonne. Ce traité reprend les points essentiels de la constitution européenne rejetée par référendum en 2005. Les 27 pays de l'Union Européenne le signent enterrant par la même occasion la volonté populaire... Bravo Sarkozy, chef du Système à l'époque, pour ce tour de passe-passe ! Et merci de montrer à tous que nous avons raison...

    1A.jpg

    Oui, la "République française", sa "démocratie" sont une imposture...

     

    lfar espace.jpg

     

    Lire la suite

  • (2/2) Ces évènements historiques, ces faits et idées reçues qu'il nous faut "reprendre", et qu'il faut re-nommer correctement : l'alter-révolution passe aussi par la sémantique...

    lfar flamme.jpg"Faites-leur avaler le mot, ils avaleront la chose" disait Clémenceau, et il avait raison. De même que nous acceptons trop souvent - pour ne pas dire toujours - le vocabulaire de nos adversaires, que nous parlons avec leurs mots, de même nous nous laissons imposer - pire : nous les reprenons - les "appellations" choisies par nos adversaires menteurs, calomniateurs, traficoteurs et falsificateurs de l'Histoire  : et, comme pour les mots du combat politique, nous avons perdu d'avance, si nous faisons et continuons comme cela...

    • on parle de "prise de la Bastille" : c'est - du point de vue chronologique - le premier exemple de falsification historique par les révolutionnaires, aussi ignoble qu' "hénaurme" et mensonger. Il n'y avait que sept prisonniers, en 89, dans cette forteresse promise à la démolition : seul le manque d'argent était cause du report des travaux d'urbanisme prévus par Louis XVI, qui devaient la remplacer. Et il n'y avait qu'une petite centaine de gardes, à l'intérieur, commandés par le gouverneur de Launay. Le peuple de Paris ne s'élança pas à l'assaut de la forteresse (il ne s'agissait, comme toujours, que d'une infime partie de la population qui vociférait, là) et les canons ne tonnèrent pas, pas plus que les fusils ne tirèrent sur la prétendue "foule". Le gouverneur, dépassé, parlementa avec les émeutiers/énergumènes et obtint d'eux la promesse que ses soldats auraient la vie sauve s'il ouvrait les portes : il ouvrit, et les terroristes révolutionnaires massacrèrent tout le monde, promenant les têtes au bout de piques ! François Furet l'affirme : dès cet épisode, la Terreur est en gestation, "la culture politique qui peut conduire à la Terreur est présente dans la révolution française dès l'été 1789", et la prise de la Bastille inaugure "le spectacle de sang, qui va être inséparable de tous les grands épisodes révolutionnaires"... En parler comme d'un haut fait d'armes, c'est participer à la diffusion du mensonge révolutionnaire d'État et des "ridicules légendes de la Bastille" (Jacques Bainville)...

    lfar furet.jpg

     

    lfar espace.jpg

     

    Lire la suite

  • En 150 ans, dans quel état lamentable le Système a-t-il mis la France, première puissance du monde sous la Royauté !...

    lfar flamme.jpg

    Vous demandez pourquoi nous sommes royalistes ?

    Parce que nous étions la première puissance du monde lorsque la catastrophique révolution éclata. Et maintenant que les révolutionnaires ont installé la République en 1875, ils ont eu tout le temps - en 150 ans, tout de même !... - d'appliquer au pays le plus en avance, le plus riche, le mieux placé, à l'époque, les - soi-disant - meilleures théories du monde, le régime le plus merveilleux : partant de si haut, avec le meilleur des régimes au monde (soi-disant, la République), nous devrions nager dans le bonheur, et nous trouver quelque part entre Sirius et Jupiter, dans une position de puissance stratosphérique.

    Or, est-ce le cas ? Que voyons-nous, lorsque nous observons l'état calamiteux dans lequel ce Système a mis la France en 150 ans ? 

    Lire la suite