UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Annonces à propos de Lafautearousseau - Page 5

  • Demain, ne manquez pas notre Ephéméride du jour...

    3547970204.jpgElle raconte, entre autres choses d'importance, la fin de la grande aventure du journal L'Action française, interdit de parution et dont l'imprimerie fut saisie par les communistes : c'était la triste époque de la sinistre Epuration, qui ne fut qu'une vulgaire re-Terreur, qui dénatura et souilla la magnifique libération du territoire; un territoire qui n'aurait du reste jamais été envahi si le Pays légal avait écouté les sages conseils de... l'Action française, et démembré en 1918 l'Empire allemand vaincu - qui n'avait même pas cinquante ans d'existence ! Le pays légal préféra travailler de fait contre les intérêts supérieurs de la France, démembra l'Empira autrichien, qui pouvait redevenir notre allié et maintint intacte la puissance allemande, qui se précipité de nouveau sur nous vingt ans après, conformément à la prédiction de Bainville.

    Reproche vivant au Système qui avait fait cette folie, celui-ci voulait et devait faire taire cette voix, ce qui fut fait...

  • A lire demain : présentation du La Fontaine politique de Pierre Boutang, après le La Fontaine de Secrets d'Histoire...

    "Les animaux de La Fontaine nous sont sympathiques parce qu'ils nous ressemblent; les animaux de La Fontaine nous font peur parce qu'ils nous ressemblent" : Fabrice Lucchini n'a pas tout dit dans cette si juste phrase, reprise dans la bande annonce de l'émission de ce soir, mais il dit beaucoup...

    On profitera de ce Secret d'Histoire pour proposer au(x) lecteur(s), et surtout aux nouveaux, aux jeunes qui nous rejoignent sans cesse, "hameçonnés" sur facebook, la courte présentation de la ré-édition de l'ouvrage de Boutang, par Axel Tisserand, et, plus approfondie, l'excellent article à lui consacré par Bérénice Levet...

    C'est difficile de proposer de lire du Boutang aux nouveaux/jeunes lecteurs ? Oui, c'est vrai. Raison de plus pour commencer tout de suite ! A côté du militantisme au quotidien, lafautearousseau a aussi une tâche de formation à accomplir, et cette tâche est des plus urgentes...

    A demain, donc !

  • Demain, ne manquez pas notre Ephéméride du jour...

    images.jpg

    Elle vous expliquera le puissant poème politique de Frédéric Mistral, La Coumtesso, dans lequel, sous une forme cryptée - très en vogue à l'époque... - l'auteur prône un sain régionalisme, un sain fédéralisme, face au centralisme jacobin réducteur et destructeur des libertés locales; et promoteur d'une désolante uniformité, aussi stérile qu'impolitique...

    Ecrit par un Provençal, cette charge furieuse contre le Jacobinisme qui nous ampute de nos Racines concerne aussi bien un Basque qu'un Breton, un Corse qu'un Catalan, un Alsacien qu'un Flamand etc... Il concerne tous ceux qui sont fiers et heureux de leur patrie première, leur petite patrie, et veulent vivre un bi-linguisme et un bi-culturalisme enrichissant.

  • Le retour de la chronique cinéma de Guilhem de Tarlé...

    Bonjours à tous !

    Je vous avais informé, il y a quelques jours, que j'avais écrit personnellement, pour leur expliquer la situation, à Marc Rousset, Guilhem de Tarlé et Antoine de Lacoste.

    Marc Rousset fut le premier à me répondre, "par retour du courriel" si je puis dire, et vous avez retrouvé avec plaisir sa chronique sur notre quotidien.

    Aujourd'hui c'est Guilhem de Tarlé qui m'envoie un mot très aimable et reprend sa chronique cinéma hebdomadaire : je m'en réjouis, avec vous tous, j'en suis certain...

    François Davin,

    fondateur et Blogmestre de lafautearousseau

  • "Comme j'aime" vous offre une semaine gratuite ? lafautearousseau fait beaucoup plus : nous, c'est 52 semaines gratuites ! Qui dit mieux !

    Une sorte de ras-le-bol s'empare de facebook, en ce moment, à propos de la publicité pour "Comme j'aime" : lorsqu'un message tourne quasiment en boucle, et sur plusieurs chaînes de radios/télés, ce n'est d'ailleurs plus de la pub, mais du bourrage de crâne, du matraquage pur et simple. Et ce matraquage insensé finit, du reste, par se retourner contre ses promoteurs, si l'on en juge par les propos qui commencent à se faire jour sur l'immense défouloir collectif qu'est facebook, le public montrant son exaspération par des commentaires de plus en plus acerbes, ou de moins en moins amènes, comme on voudra...

    Contentons-nous d'en sourire, puisqu'il ne s'agit tout de même pas d'un sujet qui relève directement de nos centres d'intérêts. Et profitons-en pour rire ou sourire un peu, comme nous le faisons tout au long de l'année, avec vous, chers lecteurs.

    Car, après tout, c'est bien vrai, çà : si Bernard Canetti vous offre une semaine gratuite, nous autres, à lafautearousseau, et depuis 2007, ce n'est pas une mais 52 semaines gratuites que nous vous offrons !

    En vous offrant de perdre, non pas votre argent, mais les mensonges, préjugés, erreurs et autres dont le Système vous a abreuvé et vous abreuve au quotidien, lui aussi par un matraquage aussi mensonger qu'incessant...

    Alors, n'hésitez plus ! Abonnez-vous à lafautearousseau, c'est... gratuit !

    lafautearousseau.jpg

  • A lire demain : deux articles en réaction au très contestable Napoléon de Stéphane Bern d'hier soir, et à un propos de Thierry Lentz sur la laïcité...

  • Aujourd'hui, 15 Août, célébration de l'Assomption : pas de notes sur lafautearousseau...

    Depuis sa création, en février 2007, lafautearousseau ne publie aucune note trois jours dans l'année : les jours de Pâques, du 15 Août et de Noël, et ceci pour bien marquer notre respect pour les racines chrétiennes de la France qui, pour nous, ne sont ni un vain mot, ni une formule creuse...

    Aujourd'hui donc, en marquant une pause, un silence, nous mettons nos pas dans ceux de nos ancêtres qui, depuis deux mille ans, célèbrent ce jour solennel.

    Cette année, la fête sera plus grave, à Paris, lorsque la procession fluviale passera devant Notre-Dame...

  • A nos lecteurs, à nos amis...

    lfar flamme.jpgBonjour à tous !

    Jusqu'à présent, j'ai préféré ne pas m'exprimer encore sur ce qui s'était passé récemment à lafautearousseau. Vous devez bien vous en douter un peu, mais je vous en dirai plus lorsque le meilleur moment pour le faire sera venu...

    Pour l'instant, sachez que j'ai écrit personnellement à trois rédacteurs de lafautearousseau pour leur demander s'ils souhaitaient continuer à collaborer à notre oeuvre commune : Marc Rousset, Guilhem de Tarlé et Antoine de Lacoste.

    Marc Rousset a été le premier à me répondre : vous trouverez son message ci-après et, dès demain, vous retrouverez - comme moi avec plaisir, j'en suis certain) sa chronique : "Economie mondiale : récession et retour de l'or"

    Ensuite, comme il le dit lui-même, je recevrai systématiquement ses chroniques, que je publierai, évidemment, aussitôt...

    Je vous parle ici de trois rédacteurs; je n'ai pas eu, bien sûr, à écrire à Louis-Joseph Delanglade, dont je sais que les chroniques sont unanimement appréciées, même s'il est un peu délicat pour moi de le dire puisqu'il s'agit de... mon propre frère !

    Là aussi, nous en parlerons lorsque le meilleur moment sera venu...

    En attendant, réjouissons-nous d'avoir déjà retrouvé un premier collaborateur, et continuons notre marche en avant !

    Merci à tous pour votre soutien et votre fidélité,

    François Davin,

    fondateur et Blogmestre de lafautearousseau

    Voici le message de Marc Rousset :

    Lire la suite

  • Pas facile de trouver ce que vous cherchez sur Lafautearousseau ? Voici un moyen utile !

    762895540 - Copie (2).pngMalgré les diverses classifications et moyens de recherche prévus sur Lafautearousseau, il n'est pas toujours facile de trouver ce que l'on recherche sur le blog. 

    Voici un moyen supplémentaire qui pourra vous aider :

    Quoi que vous cherchiez – un article, un sujet, un nom - il vous suffit de taper dans votre barre de navigation – ou dans la barre de navigation Google - le titre de l’article (si vous vous en souvenez) ou quelques mots résumant l'essentiel, voire un nom propre, et de faire suivre votre texte tout simplement par lafautearousseau : neuf fois sur dix, vous verrez apparaître ce que vous cherchez.

    Par exemple, sur la primaire de la droite et du centre, vous tapez primaire de la droite et du centre lafautearousseau et vous voyez apparaître les articles consacrés au sujet. Si c'est Patrick Buisson qui vous intéresse, même procédé : vous tapez Patrick Buisson lafautearousseau et le même résultat suivra ! Vous aurez trois pages, soit trente références, d’articles de Lafautearousseau sur ledit Patrick Buisson.

    Dans le cas particulier des éphémérides, même processus, sauf qu'au lieu de taper seulement lafautearousseau vous taperez éphéméride de lafautearousseau. Si, par exemple, vous voulez mieux connaître le journal L'Action française, vous tapez l'Action française éphéméride de Lafautearousseau : suivront tous les liens menant à chaque éphéméride où l'on parle de L'Action française.

    En espérant que ce petit rappel vous sera utile ... à vos claviers !  •

  • Demain, ne manquez pas notre Ephéméride du jour...

    GOUGUENHEIM.jpgElle est intégralement consacrée au Mont Saint Michel, et vous propose, entre autres choses, un résumé clair et complet du magnifique ouvrage de Sylvain Gouguenheim, Aristote au Mont Saint Michel, dans lequel l'auteur met en pièce les mensonges et billevesées de ceux qui, comme ce pauvre Chirac, croient que la France a des racines musulmanes !...

  • Demain, ne manquez pas notre Ephéméride du jour...

     

    2516031885.jpgElle vous emmènera aux origines de l'Escorial, évoquera la parution de L'Histoire de deux peuples de Jacques Bainville et, surtout, elle montrera bien à ceux qui l'ignorent les origines de la République idéologique qui déclasse inexorablement la France aujourd'hui : la Terreur, la violence, le massacre... résumées dans l'horrible journée du 10 août 1792. Elle sera également l'occasion de rendre hommage aux glorieux et valeureux Suisses qui, depuis François premier, servaient la France dans le cadre de la Paix perpétuelle...

  • Fréquentation de notre page facebook :

    Le communiqué" hebdomadaire de fb vient de tomber ce samedi 3 août : 
    "Les publications de Lafautearousseau Royaliste ont atteint 31K8 personnes cette semaine et ont généré 11K6 interaction".
    Ce message confirme ce que j'expliquais la semaine dernière : nous n'avons retrouvé notre liberté de "partager" avec d'autres groupes qu'hier matin; donc, lorsque nous sommes étouffés/baillonnés/étranglés/asphyxiés et tout et tout, nous touchons malgré tout, au minimum, 30.000 personnes par semaine, une semaine un petit peu plus (celle-ci), une autre un tout petit peu moins (les deux semaines précédentes).
    Beaucoup s'en contenteraient, et ce n'est pas si mal, en effet.
    Reste que l'objectif est d'atteindre en permanence notre chiffre du 15 juin dernier : 100.200 personnes/semaine et 48.200 interactions/semaine, puis d'augmenter encore...
    Vous noterez que nous avons dépassé les 700.000 interactions depuis le 1er janvier : le million n'est plus très loin ! 
    Merci à vous pour votre aide et votre fidélité !
    François Davin

    Récapitulatif :

    - samedi 6 juillet : 50K4 et 20K7
    - samedi 13 juillet : 91K4 et 25K5
    - samedi 20 juillet : 28K6 et 8K5
    - samedi 27 juillet : 25K5 et 10K8
    ---------------------------------------
    - samedi 3 août : 31K8 et 11K6

    TOTAL INTERACTIONS 2019 (temporaire) : 712.130

  • Ressentie en écoutant Pierre Boutang, l'intuition qui m'a poussé à rédiger les Ephémérides, et les Albums qui les prolongent...

    lfar flamme.jpg"Restaurer le culte de Jeanne d'Arc, l'amour de la France, nous ne nous en rendions pas forcément compte, mais c'était peut-être ce que nous faisions de mieux". Avec une merveilleuse simplicité, qui est la marque des vrais grands, voilà l'une des mille et une belles choses que Pierre Boutang nous a dites, lors de sa magnifique et inoubliable conférence de Marseille, en 1988, dans notre local de la rue Pavillon, à deux pas de la Canebière.

    Comme tout le public présent ce soir-là, j'ai littéralement bu les paroles de Boutang, je l'entends encore, et je ne me lasse pas de ré-écouter ce petit chef d'oeuvre que - vous le savez mais je le redis pour les nouveaux lecteurs qui nous rejoignent chaque jour - nous mettons à votre disposition dans notre collection de 256 vidéos

    "Restaurer l'amour de la France" : comme militant royaliste et Camelot du Roi, mais aussi comme professeur, c'est évidemment ce à quoi je me sentais appelé, avec mes camarades de l'URP. Mais cela me semblait demander, appeler quelque chose qui allait plus loin que le militantisme, qui, pour nous, culminait chaque année avec le Rassemblement royaliste des Baux, en juin.

    jsf.jpgMais, quoi ? Et surtout comment, de quelle façon ? Il m'a fallu du temps pour comprendre et mûrir le projet (à l'époque, internet n'existait pas). Comment donner à voir, à connaître la France, dans son Histoire, dans sa réalité charnelle ? Pourquoi défendre une civilisation si on ne sait pas montrer en quoi elle est belle, en quoi elle nous mène vers les sommets ? Dans Je suis Français, je rédigeais alors une page d' "échos" (et souvent deux, qui constituaient alors les deux pages centrales du quotidien); et, avec Pierre Builly, nous interrogions chaque mois une personnalité (une bonne trentaine au total) : tout cela nous permettait de parler de l'actualité, certes, mais aussi de tourner autour de cette idée émise par Boutang : "restaurer l'amour de la France".

    Finalement, il m'aura fallu attendre 2007 pour que l'intuition, longuement mûrie, puisse se concrétiser : c'est cette année-là, le mercredi 28 février, que je fondais lafautearousseau, quotidien royaliste sur le Net; et, tout naturellement, l'idée de ne pas chercher à écrire une sorte de "somme", toujours énorme et rebutante par sa longueur même, mais au contraire, d'utiliser la parution quotidienne, d'une façon beaucoup plus souple, pour parler, chaque jour, à leur date anniversaire, de ces événements, ces faits, ces savants, ingénieurs, peintres et écrivains, ces hommes et ces  femmes, illustres ou méconnus, qui "font", qui "sont" la France.

    333149734.jpgCe jour-là, les Ephémérides sont nées, peu à peu continuées et approfondies par les 20 Albums qui les prolongent.

    Et voilà comment, bien longtemps après avoir entendu la belle voix et la belle parole de Boutang, j'ai pu réaliser enfin ce qu'elle avait éveillé en moi.

    Je vois avec plaisir, aujourd'hui, qu'une bonne quinzaine de groupes, sites ou Blogs, Cafés Histoire et/ou Philo, reprennent mes Ephémérides : la plupart citent leur source, parlant bien des "Ephémérides de lafautearousseau". Quelques uns, plus cyniques, du genre "prédateur", font comme si elles venaient d'eux-mêmes, et se les accaparent sous leur nom, sans vergogne. Mais je ne m'en émeus pas : comme disait La Rochefoucauld, il s'agit là aussi d'un hommage que le vice rend à la vertu, et par le simple fait que ces personnes les utilisent elles prouvent qu'elles sont intéressantes, au moins à leurs yeux ! Réjouissons-nous donc d'être ainsi pillés : la malle aux trésors de lafautearousseau n'est-elle pas faite pour servir ?

    Un grand merci à vous tous pour vos encouragements et vos mots d'approbation reçus sur nos messageries !

    Et, bien sûr, je ne vous dis pas "à demain" mais "à tous les jours"... sur nos Ephémérides ! : http://lafautearousseau.hautetfort.com/ephemerides/

    François Davin

     

    ∗ 1h46 de pur bonheur intellectuel : https://vimeo.com/showcase/3857931

  • Merci de nous le dire : notre Feuilleton estival vous plaît, et c'est très bien ainsi !

    Merci pour vos messages d'encouragement et de satisfaction sur nos deux messageries, à propos de notre feuilleton quotidien "Un été avec Jacques Bainville".

    Ainsi, ceux qui le connaissaient mal, ou trop peu, découvrent les mille et une facettes de ce Bainville si attachant, et ceux qui ne le connaissaient pas du tout, voire n'en avaient jamais entendu parler (surtout parmi les jeunes : ravages de la des-Education nationale !...) le découvrent-ils, tout simplement, et l'apprécient.

    Vos messages confirment ce que nous disent par ailleurs les statistiques de fréquentation : à ce jour, les deux photos que vous avez le plus appréciées sont celles relatives à Hitler, dans lesquelles, il est vrai, Bainville fait preuve d'une sagacité et d'une prévoyance rares...

    Puisqu'il en est ainsi, nous renouvellerons l'expérience l'année prochaine, en vous emmenant à la découverte de... Léon Daudet. Et l'année d'après, en 2O21, nous terminerons avec le troisième membre de ce trio dont l'Action française peut être fière, et avec elle, l'Intelligence française, l'Esprit français : Charles Maurras...

    Pour 2022, on verra : une seule chose est sûre, on ne partira pas , cette année-là, à la découverte de... Macron ! On ne le connaît déjà que trop, et puis, en espérant bien qu'il ne sera plus là, on aura assez à faire à essayer de l'oublier !