Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Annonces à propos de Lafautearousseau - Page 2

  • A propos des Lundis de Louis-Joseph Delanglade ...


    Fond d'image XXX.jpgInformation

    Les Lundis de Louis-Joseph Delanglade seront interrompus pendant deux semaines, soit ce lundi et lundi prochain, en raison des vacances.

    Ils reprendront normalement le lundi 19 mars.

    On peut se reporter aux articles parus [soit à partir de 2012] en entrant dans les catégories Actualité France Actualité Europe -Actualité Monde où ces chroniques sont classées (Page d'accueil, colonne de droite).  

  • Pas facile de trouver ce que vous cherchez sur Lafautearousseau ? Voici un moyen utile !

    762895540 - Copie (2).pngMalgré les diverses classifications et moyens de recherche prévus sur Lafautearousseau, il n'est pas toujours facile de trouver ce que l'on recherche sur le blog. 

    Voici un moyen supplémentaire qui pourra vous aider :

    Quoi que vous cherchiez – un article, un sujet, un nom - il vous suffit de taper dans votre barre de navigation – ou dans la barre de navigation Google - le titre de l’article (si vous vous en souvenez) ou quelques mots résumant l'essentiel, voire un nom propre, et de faire suivre votre texte tout simplement par lafautearousseau : neuf fois sur dix, vous verrez apparaître ce que vous cherchez.

    Par exemple, sur la primaire de la droite et du centre, vous tapez primaire de la droite et du centre lafautearousseau et vous voyez apparaître les articles consacrés au sujet. Si c'est Patrick Buisson qui vous intéresse, même procédé : vous tapez Patrick Buisson lafautearousseau et le même résultat suivra ! Vous aurez trois pages, soit trente références, d’articles de Lafautearousseau sur ledit Patrick Buisson.

    Dans le cas particulier des éphémérides, même processus, sauf qu'au lieu de taper seulement lafautearousseau vous taperez éphéméride de lafautearousseau. Si, par exemple, vous voulez mieux connaître le journal L'Action française, vous tapez l'Action française éphéméride de Lafautearousseau : suivront tous les liens menant à chaque éphéméride où l'on parle de L'Action française.

    En espérant que ce petit rappel vous sera utile ... à vos claviers !  •

  • Mercredi, lafautearousseau fête ses onze ans !...

    banniere.jpg

     
    C'est en effet le 28 février 2007 qu'a été "envoyée" notre première note, et qu'a débuté l'aventure de lafautearousseau. Intitulée "La question de fond", il s'agissait - dans cette première note - de dresser une sorte de bilan, à grands traits, de l'état dans lequel se trouve la France deux cent quinze ans après la rupture imposée par la Révolution.
     
    Et de poser cette simple question: Tout ça, pour ....ça ?

    Irrégulier d'abord, le rythme de publication des notes est devenu "quotidien" à partir du 30 juillet 2007, puis il est passé à deux notes par jour à partir du 8 février 2008 (avec une note brève, "Ainsi va le monde", signalant une tendance, un fait, un propos intéressant ou significatif, tiré de l'actualité immédiate...; suivie d'une note plus étoffée, traitant plus à fond d'un sujet important, de nature très variée...

    Ensuite sont venues les Ephémérides, puis plusieurs autres rubriques, notamment celle recensant les Activités partout en France, et la publication d'Albums, de Grands Textes, de Documents au format PDF, de Vidéos etc...

    Sans oublier, bien sûr, l'ouverture de notre Page Facebook Lafautearousseau Royaliste, puis de notre Compte Twiter A.F. Royaliste...

    IMG_0096.jpg

    Et, encore ensuite, pour enrichir la nébuleuse de lafautearousseau, Les Lundis de Louis-Joseph Delanglade et le site de réflexions des Grands auteurs ou acteurs de l'Histoire...

    Voici, à titre de document d'archive en quelque sorte, l'intégralité de cette première note : 

     

    1235609440.jpg

             

    Mercredi, 28 février 2007

    "LA" question de fond...

    Comment en sommes-nous arrivés là ? La République a pris une France en bon état, elle nous laisse une France au plus mal... nous étions le pays le plus peuplé d'Europe sous Louis XV et Louis XVI, nous avons été rattrapés puis dépassés par les autres. Notre vitalité démographique a été brisée par les saignées effroyables directement liées à la Révolution et à la République : 800.000 morts (Révolution); 1.500.000 morts (folles guerres napoléoniennes); 500.000 habitants perdus en 1815 à cause des Cent jours, dernier mauvais coup porté à la France par l'orgueil délirant de Napoléon; I.5OO.000 morts en 14/18 et 600.000 en 39/45; total: 4.900.000 français "évaporés", disparus, sortis de l'Histoire par les conséquences directes ou indirectes de l'irruption des idées révolutionnaires et des politiques aberrantes des différentes républiques. Quel pays pourrait-il supporter de tels traumatismes à répétition ? La France y a perdu une part importante de sa substance, au sens fort du terme (physique, pourrait-on dire)...

    Et que dire du rayonnement de la France, de l'attrait universel que sa culture, ses Arts, sa civilisation exerçaient sur l'Europe entière, et bien au delà: tout le monde nous enviait et nous imitait sous Louis XV et Louis XVI : le Roi de Prusse commandait ses armées en français; Mozart commençait ses lettres à son père par "Mon cher père"; les écrivains russes parsemaient leurs ouvrages de mots français, et parfois de phrases entières; on construisait Washington (symbole d'un pays nouveau) en s'inspirant ouvertement du classicisme architectural français; presque tous les dirigeants européens se sont fait construire leur petit Versailles; dans tous les domaines, c'était la France qui donnait le ton, c'était vers Paris que convergeaient tous les regards: la France royale avait su amener la société à son plus haut degré de raffinement, et nous connaissions alors ce qu'était "la douceur de vivre"... : la France en est-elle toujours là aujourd'hui ? Séduit-elle toujours autant ? Tient-elle la même place, ou d'autres que nous donnent-ils le ton...?

    Comment ne pas être frappé par la dégradation effarante du moral des français, de leur "mental" ? Nous étions optimistes sous Louis XV et Louis XVI, car avec nos 29 millions d'habitants nous étions le mastodonte démographique de l'Europe, dont nous étions également, et de très loin, le pays le plus étendu: cette double sécurité nous rendait foncièrement optimistes, et c'est de cette époque que date ce dicton selon lequel "en France, tout finit par des chansons": aujourd'hui nous sommes un peuple frileux, qui doute, et qui est le champion d'Europe incontesté de la consommation d'anti-dépresseurs; et que dire de notre situation économique et de notre richesse: entre le quart et le tiers de notre patrimoine artistique a été détruit par la Révolution; notre pays ne cesse de reculer au classement mondial des performances, cependant que l'appauvrissement et la précarité ne cessent de s'étendre parmi nos concitoyens; la violence et l'insécurité (dans tous les domaines) ont littéralement explosé et sont devenus des réalités tristement quotidiennes; la classe politique est très largement discréditée - même si un grand nombre d'élus ne méritent pas de reproches particuliers - et l'opinion publique se détache de plus en plus de la "chose publique", n'ayant plus d'espoir en l'avenir et se laissant aller à un pessimisme nouveau dans notre Histoire...

    Comment se fait-il donc, qu'en partant du pays le plus riche et le plus puissant d'Europe on en soit arrivé à un résultat aussi catastrophique et aussi désolant ? Puisqu'on a appliqué à ce pays la plus merveilleuse des constructions intellectuelles qui soient, puisqu'on l'a régi en fonction des meilleurs principes qui aient jamais été inventés, en toute logique ce pays n'a pu que passer du stade de super puissance qui était le sien à celui de super puissance démultiplié ! Nous devons donc nager dans le bonheur... sinon: cherchez l'erreur ! Il est vrai qu'avec le conformisme que fait régner la république, un conformisme qui n'a jamais été aussi fort chez nous et qui confine à l'étouffement de la pensée, nos concitoyens ont du souci à se faire: dire que nous vivons sous le règne du politiquement correct, de la police de la pensée, du conformatage de l'opinion ne relève même plus du constat mais de la banalité. Qu'on se souvienne de la grande liberté de ton, de parole, d'action dont nous jouissions sous Louis XV et Louis XVI, et une seule question vient à l'esprit: tout ça, pour... ça ?

    Avec, si rien n'est fait, l'effacement continu, la disparition progressive de la France, sa sortie prochaine de l'histoire, du moins en tant que grande puissance, voire puissance tout court...

  • A lire, demain mardi ...

     

    D_ccb64c0fc3.jpgNous lirons avec un réel intérêt cet article d'Hilaire de Crémiers qui resitue Charles Maurras à sa vraie place et lui rend toute sa dimension.

    Lafautearousseau, en revanche, ne fera pas grand cas de l'émission Les Terriens du Dimanche diffusée hier sur C8, pas plus que du reportage sur la maison de Charles Maurras à Martigues, réalisé par Franz-Olivier Giesbert.

    Tout d'abord en raison de la quasi-vacuité du dit reportage, ensuite eu égard aux propos grossiers de Franz-Olivier Giesbert lors du débat.   

    Notons toutefois que Luc Compain, porte-parole de l'Action Française en la circonstance, a fort opportunément rappelé au cours du reportage, notre demande, maintes fois exprimée ici, que la Maison du Chemin de Paradis soit classée parmi les Maisons des Illustres, label qui est décerné par le ministère de la Culture.  Lafautearousseau  

  • Avec l'éphéméride de chaque jour, partez à la découverte de... la France !

     

    Copie de Assistant d'exportation-1.jpgVous voulez faire découvrir l'Histoire de France à vos enfants, leur faire connaître, comprendre et aimer ce pays dont ils ont la chance d'être les fils ? Ou à des amis, des parents, des proches ? Ou la redécouvrir plus à fond vous-même ?

    Tel est le but tout simple de ces éphémérides, au long de l'année. Vous le découvrirez, jour après jour, ils sont tous là :
     
      hommes et femmes célèbres, écrivains, savants, artistes,
     
    évènements et faits majeurs, politiques, scientifiques, économiques, militaires, diplomatiques, culturels, 
     
    oeuvres d'art, monuments et sites qui composent ces paysages et cet héritage que le monde entier nous envie.

    Tout au long de l'année, jour après jour, ces éphémérides - riches de près de 4.000 entrées, nombre qui augmente chaque semaine - sont toujours avec vous, tels des panneaux indicateurs fiables et amicaux pour vous guider sur votre route de la découverte - ou de l'approfondissement... - d'une culture et d'une civilisation exceptionnelle : la vôtre !

    Un voyage que vous ne regretterez pas. Départ immédiat, et permanent : Les éphémérides de Lafautearousseau. 

    Et, pour faciliter vos recherches, nous vous proposons les aides suivantes : 

    Pourquoi des éphémérides.pdf

     Ephémérides Table des Matières du 1er trimestre

     Ephémérides Table des Matières du 2ème trimestre

     Ephémérides Table des Matières du 3ème trimestre

     Ephémérides Table des Matières du 4ème trimestre

    L'aventure France racontée par les cartes  (L'Album des éphémérides) 

    Musique dans les éphémérides

     

  • La publication sur Lafautearousseau du « Journal d'un royaliste français au Maroc et ailleurs » reprendra demain jeudi

     

    enclave - Copie 6.jpgDepuis deux ans (janvier 2016) nous publions chaque jeudi des passages inédits de ce Journal d'un royaliste français au Maroc et ailleurs que tient Péroncel-Hugoz. 

    Fin décembre dernier, nous avons annoncé que cette publication s'interromprait pour un mois. Elle reprendra à partir de demain jeudi 7 février à son rythme habituel. Vous serez nombreux à être satisfaits de la retrouver !

    Nombre de nos lecteurs apprécient ces passionnantes chroniques qui enrichissent notre réflexion, notre culture et notre connaissance de l'Islam, de l'aire arabe ... et d'ailleurs.  Un grand merci, donc, à notre confrère pour cette contribution.  •  LFAR