Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ephéméride du 24 janvier

Evocation de Lyon à l'époque romaine

 

41 : Accession à l'Empire de Tiberius Claudius Drusus, né à Lyon en 10 avant J-C 

Il devient le quatrième Empereur romain.

claude.jpg

S'il est célèbre pour avoir conquis la Bretagne (actuelle Grande-Bretagne), il est aussi celui qui a ouvert les portes du Sénat de Rome aux Gallo-romains, accélérant ainsi le processus de romanisation, devenu définitif, des Gaules. Les Tables Claudiennes, retrouvées à Lyon, en commémorent le souvenir :

 claude tables claudiennes.jpg

http://www.scribd.com/doc/30359969/Tables-Claudiennes

 

"Timidement, certes, Pères conscrits, j'ai dépassé les bornes provinciales qui vous sont accoutumées et familières, mais c'est ouvertement que doit être plaidée maintenant la cause de la Gaule chevelue. Et si on considère que ses habitants ont fait pendant dix ans la guerre au divin Julius, il faut aussi mettre en regard les cent années d'immuable fidélité et d'obéissance plus qu'éprouvée, en nombre de circonstances critiques pour nous".
 

Ce discours fondateur, réécrit par Tacite, fut gravé sur deux grandes plaques en bronze et disparut jusqu'à la renaissance. C'est en labourant sa vigne, située au chevet de l'église Saint-Polycarpe, que Roland Gribaux remit au jour en 1528 "deux grandes tables d'airain ou cuivre antiques", comme l'écrit un chroniqueur de l'époque.

Les conseillers de la ville les acquirent pour la somme de 58 écus d'or. Et depuis lors, les Tables Claudiennes ornèrent successivement les différents Hôtels de ville avant de devenir une des pièces maîtresses du musée de la Civilisation Gallo-Romaine.

 

24 janvier,buache,charles ix,catherine de medicis,lenoir,leprince ringuet,pie x,jeanne d'arc,bergson,rafle de marseille 1943,claude,tables julio claudiennes

 

1564 : Début du Tour de France de Charles IX

          

Voulu et organisé par Catherine de Médicis pour montrer le jeune roi Charles IX à son peuple, ce périple durera plus de deux ans - le Roi restant absent de Paris pendant 27 mois, de janvier 1564 à mai 1566 - et comportera près de 200 étapes, employant de 15.000 à 16.000 chevaux !...

 

200px-CharlesIX.jpg

          

Le Larousse des Rois de France raconte ainsi cet "extraordinaire voyage" (page 202) :

 

"...Il s'agit en fait de renforcer les fidélités dans ce vaste territoire, plus réduit que la France actuelle mais qui paraît beaucoup plus étendu tant la circulation y est difficile et certaines provinces isolées.

Le 24 Janvier 1564 la Cour quitte Paris en un immense cortège de 10 à 15.000 personnes : la famille royale, les courtisans, les serviteurs, mais aussi des marchands et surtout les officiers au service de la Couronne suivent le roi dans ses pérégrinations. Malgré les déplacements, l'administration royale continue de fonctionner, enregistrant les ordres, envoyant les dépêches, réglant affaires ordinaires et affaires extraordinaires, traitées dans des bureaux que dirigent secrétaires et commis.

 

Catherine_de_Medicis.jpg

          

 

Cette gigantesque migration requiert une impressionnante organisation pour nourrir et loger tant de personnes, au quotidien. Après un bref séjour à Fontainebleau, l'équipée se rend en Lorraine, en passant par la Champagne, puis se dirige vers le sud, par la vallée du Rhône. Marseille, Toulouse, Bayonne sont ainsi visitées avant que la Cour ne remonte par La Rochelle, Nantes, Moulins, Clermont-Ferrand, et enfin Paris.

La venue du roi donne lieu à de fastueuses entrées urbaines dans les principales villes du royaume, où l'adolescent est fêté par tous ses sujets, renouant ainsi les liens de fidélité, mêlées d'affection, que ces derniers témoignent à leur jeune souverain.

Les relations diplomatiques ne sont pas oubliées. Charles IX et sa mère rencontrent, aux frontières du royaume,  leurs puissants voisins : le duc de Lorraine, puis celui de Savoie, à Lyon, enfin l'envoyé du roi d'Espagne, accompagné de la reine, Elisabeth de France, à Bayonne..."

 

  Finalement assez peu connu du grand public, Charles IX, dont le règne fut marqué par la tragique journée de la saint Barthélemy (voir l'Ephéméride du 24 août) est pourtant à l'origine directe de trois grandes "temps forts" qui marquent notre société, encore aujourd'hui : le muguet du premier mai, l'année civile débutant le premier janvier (voir l'Ephéméride du 9 août, sur l'Edit de Roussillon) et, par voie de conséquence, les plaisanteries et "poissons d'avril" du premier de ce mois (voir l'Ephéméride du 1er avril)...

 

 24 janvier,buache,charles ix,catherine de medicis,lenoir,leprince ringuet,pie x,jeanne d'arc,bergson,rafle de marseille 1943,claude,tables julio claudiennes

 

1773 : Mort de Philippe Buache

 

Académicien et géographe, né à La Neuville-au-Pont en 1700, c'est lui qui a jeté les bases d'une nouvelle science, la sismologie, après le tremblement de terre de Lisbonne, en 1755.

Ci-dessous, sa célébrissime Carte de France à la mort de Louis XIV : 

24 janvier,buache,charles ix,catherine de medicis,lenoir,leprince ringuet,pie x,jeanne d'arc,bergson,rafle de marseille 1943,claude,tables julio claudiennes 

http://www.mgm.fr/PUB/Mappemonde/M287/p26-30.pdf

 

 

 24 janvier,buache,charles ix,catherine de medicis,lenoir,leprince ringuet,pie x,jeanne d'arc,bergson,rafle de marseille 1943,claude,tables julio claudiennes

 

1860 : Etienne Lenoir dépose un brevet pour un véhicule doté d'un moteur à explosion

 

lenoir 1.jpg

Leprince-Ringuet a dit de lui :

"Lenoir est un des 100 plus grands inventeurs de tous les temps !"

300px-Lenoir_gas_engine_car.jpg
L'automobile de Lenoir. Il parcourra environ 18 kilomètres en trois heures, entre Paris et Joinville...
 
 

 

 

 24 janvier,buache,charles ix,catherine de medicis,lenoir,leprince ringuet,pie x,jeanne d'arc,bergson,rafle de marseille 1943,claude,tables julio claudiennes

 

 

1909 : Béatification de Jeanne d'Arc par Pie X

 

jeanne d'arc.jpg
 
 
Le 10 juillet 1920, sur proposition de Maurice Barrès, la "Chambre bleu horizon" (dont faisait partie Daudet, comme député de Paris, XVIème arrondissement, IIIème secteur) vota la Loi instituant la Fête nationale de Jeanne d'Arc, ainsi rédigée :
 
"Le Sénat et la Chambre des députés ont adopté, le président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :
 

- Art. 1er - La République française célèbre annuellement la fête de Jeanne d'Arc fête du patriotisme.
- Art. 2 - Cette fête a lieu le deuxième dimanche de mai, jour anniversaire  de la délivrance d'Orléans.
- Art. 3 - Il sera élevé en l'honneur de Jeanne d'Arc sur la place de Rouen, où elle a été  brûlée vive, un monument avec cette inscription : "A Jeanne d'Arc, le peuple français reconnaissant".
La présent loi, délibérée et adoptée par le Sénat et la Chambre des députés, sera exécutée comme loi de l'Etat.
Fait à Rambouillet, le 19 juillet 1920, par le président de la République Paul Deschanel, le ministre de l'Intérieur, T. Steeg, le garde des Sceaux, misistre de la Justice, président du Conseil par intérim, G. Lhopiteau."
 
 
 
Pour appuyer son projet de loi, Maurice Barrès expliqua ainsi le rôle de "réunion nationale" que joue Jeanne d'Arc :

"Chacun de nous peut personnifier en elle son idéal.
Êtes-vous catholique ? C'est une martyre et une sainte que l'Église vient de mettre sur les autels.
Êtes-vous royaliste ? C'est l'héroïne qui a fait consacrer le fils de saint Louis par le sacrement gallican de Reims...
Pour les républicains c'est l'enfant du peuple qui dépasse en magnanimité toutes les grandeurs établies...
Enfin les socialistes ne peuvent oublier qu'elle disait :"J'ai été envoyée pour la consolation des pauvres et des malheureux."
Ainsi tous les partis peuvent se réclamer de Jeanne d'Arc.
Mais elle les dépasse tous.
Nul ne peut la confisquer."

 

 

24 janvier,buache,charles ix,catherine de medicis,lenoir,leprince ringuet,pie x,jeanne d'arc,bergson,rafle de marseille 1943,claude,tables julio claudiennesDans notre album Maîtres et témoins (III) : Léon Daudet, voir les deux photos consacrées au Cortège de Jeanne d'Arc :

 

 "10 mai 1920 : Barrès et le Cortège de Jeanne d'Arc"

et

"La Fête de Jeanne d'Arc"

 

 

 

 24 janvier,buache,charles ix,catherine de medicis,lenoir,leprince ringuet,pie x,jeanne d'arc,bergson,rafle de marseille 1943,claude,tables julio claudiennes

 

 

1918 : Henri Bergson est reçu officiellement à l'Académie Française

 

En réalité, il y avait été élu le 12 février 1914, jour où, chose rare, trois fauteuils furent pourvus à la fois, cette élection étant la dernière avant la Grande Guerre.

Bergson avait obtenu 19 voix, au fauteuil d’Émile Ollivier. Il dut cependant attendre la fin de la guerre pour se voir reçu officiellement, le 24 janvier 1918, par René Doumic.

Charles Péguy a dit de lui : "Il est celui qui a réintroduit la vie spirituelle dans le monde." Et l’on se rappelle aussi le jugement de Paul Valéry : "Très haute, très pure, très supérieure figure de l’homme pensant."

 

bergson-3-sized.jpg

 

 24 janvier,buache,charles ix,catherine de medicis,lenoir,leprince ringuet,pie x,jeanne d'arc,bergson,rafle de marseille 1943,claude,tables julio claudiennes

 

 

1943 : Fin de la Rafle de Marseille (qui a duré trois jours) et début de la destruction méthodique des Vieux quartiers historiques de la ville

 

Effectué par les troupes d'occupations allemandes, ce crime contre l'Histoire et la Culture (26 siècles partis en fumée, et en gravats...) recoupait bizarrement les plans d'urbanisme de la municipalité...

Ce furent ainsi près de 1.500 maisons qui furent détruites - trésors architecturaux compris -, sans que la Ville n'ait à débourser le moindre centime d'indemnité : le "hasard" (!) ne fait-il pas, parfois, bien les choses ? En tout cas, ce "hasard" (!) a permis à la Ville de réaliser son plan dit d'urbanisme, consistant à remplacer un ancien bâti pittoresque par d'horribles édifices qui ont très vite et très mal vieillis, et dont la laideur laisse rêveur...

 

MARSEILLE.JPG
 
 
 
Seul contre tous, ayant écrit au Maréchal Pétain et frappé à toutes les portes pour empêcher ce crime contre la population, contre l'Art et l'Histoire, le curé de Saint-Laurent, l’abbé Caillol, s'enferma dans son église de Saint Laurent (ci dessous), sur l’esplanade de la Tourette, l'église des pêcheurs, l'une des plus anciennes de Marseille, bâtie sur le temple d'Apollon.
Il fit sonner le glas sans interruption pendant les vingt jours que dura le carnage, et le saccage de vingt-six siècles d'histoire... que les ouvrages municipaux osent appeler "les opérations de démolition" mais qui n'était en réalité rien d'autre qu'un crime contre l'humanité...
 
24 janvier,buache,charles ix,catherine de medicis,lenoir,leprince ringuet,pie x,jeanne d'arc,bergson,rafle de marseille 1943,claude,tables julio claudiennes
Les explosions furent si fortes, si nombreuses et si durables que l'église Saint-Laurent trembla sur ses fondations...
 
 
24 janvier,buache,charles ix,catherine de medicis,lenoir,leprince ringuet,pie x,jeanne d'arc,bergson,rafle de marseille 1943,claude,tables julio claudiennes
 
 
2015 : Bi-centenaire de l'installation de la Maison Vilmorin à Verrières-le-Buisson...
 
 
Les origines de la Maison de graines Vilmorin remontent à 1743, lorsque Claude Geoffroy fut reçue Maîtresse Grainière. Elle tenait une boutique, à Paris, quai de la Mégisserie, à l'enseigne du Coq de la Bonne Foy.
En 1745, elle épousa Pierre d'Andrieux, botaniste du roi Louis XV : le couple eut une fille, Adélaïde, qui, en 1774, épousa Philippe-Victoire de Vilmorin... et la France est encore aujourd'hui le premier exportateur mondial de semences !
 
 
 
En 1815, la société Vilmorin s'installa à Verrières-le-Buisson, où elle créa un somptueux arboretum :
 

24 janvier,buache,charles ix,catherine de medicis,lenoir,leprince ringuet,pie x,jeanne d'arc,bergson,rafle de marseille 1943,claude,tables julio claudiennes

http://www.arboretum-vilmorin.org/

 

 

 En 1820, Philippe-André de Vilmorin, fils du fondateur de la Maison, fit l'acquisition des 238 hectares du Domaine des Barres, à Nogent-sur-Vernisson, dans le Loiret. Il en fit un site exceptionnel, réunissant 2.600 espèces d'arbres et arbustes exotiques, rares ou insolites (tel un Thuya géant, aux quatre-vingts troncs !...) :

http://www.arboretumdesbarres.fr/index.cfm

 

3 fevrier,philippe auguste,paris,esther,racine,boileau,lully,phedre,louis xiv,simone weil,thibon,mauriac,stofflet

 

3 janvier,sainte geneviève,paris,pantheon,attila,gaule,puvis de chavannes,huns,saint etienne du mont,larousse,joffreCette Ephéméride vous a plu ? En cliquant simplement sur le lien suivant, vous pourrez consulter, en permanence :

la Table des Matières des 366 jours de l'année (avec le 29 février des années bissextiles...),

l'album L'Aventure France racontée par les cartes (211 photos),

écouter 59 morceaux de musique,

et découvrir pourquoi et dans quels buts lafautearousseau vous propose ses Ephémérides  :

 

Ephémérides de lafautearousseau.pdf

Les commentaires sont fermés.