Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ephéméride du 1er mars

Le G.I.G.N. - qui devient opérationnel le 1er mars 1974

 

487 : Vengeance de Clovis à Soissons 

Alors qu'il passe ses troupes en revue le roi des Francs reconnaît un soldat qui un an auparavant l'avait défié en abimant d'un coup de hache un vase liturgique en argent qu'il voulait offrir, ou restituer, à l'évêque de Reims.

Il reproche à l'homme sa tenue négligée et jette ses armes à terre. Le guerrier se penche pour les ramasser et Clovis en profite pour lui asséner un coup de sa propre hache sur la tête. « Ainsi as-tu fait, à Soissons, avec le vase » lui dit-il.

L'épisode est largement plus symbolique que proprement historique. Si plusieurs traditions le situent un premier mars, l'intérêt essentiel du fait n'est pas là. Ce qu'il est important de montrer, pour Clovis, c'est son attachement indéfectible et son alliance concrète avec l'Église. Dans un rapport d'aide, d'appui et d'intérêt mutuel et réciproque.     

D'où l'importance de frapper les esprits par des symboles forts, comme l'histoire de ce soldat.

Quant au vase lui-même, il ne fut pas brisé, mais simplement cabossé:

http://histoireenprimaire.free.fr/citations/soissons.htm

 

soissons.JPG

 « Pour moi, l'histoire de France commence avec Clovis, choisi comme roi de France par la tribu des Francs, qui donnèrent leur nom à la France. Avant Clovis, nous avons la préhistoire gallo-romaine et gauloise. L'élément décisif pour moi, c'est que Clovis fut le premier roi à être baptisé chrétien. Mon pays est un pays chrétien et je commence à compter l'histoire de France à partir de l'accession d'un roi chrétien qui porte le nom des Francs » (Charles de Gaulle).

Sur Clovis, et l'importance capitale de son règne, voir : l'éphéméride du 25 décembre (baptême de Clovis) ; l'éphémeride du 27 novembre (sa mort) ; et, sur les batailles décisives de Tolbiac et Vouillé, l'éphémeride du 10 novembre (bataille de Tolbiac), et l'éphémeride du 25 mars (bataille de Vouillé).

1er mars,clovis,vase de soissons,francs,eglise,guerres de religion,huguenots,henri iv,essais,montaigne,la quintinie

Vers 890 : Décapitation de saint Léon à Bayonne, et, depuis, célébration de son martyre...

 

 

1er mars,clovis,vase de soissons,francs,eglise,guerres de religion,huguenots,henri iv,essais,montaigne,la quintinie

 Dans la cathédrale Sainte-Marie de Bayonne, le reliquaire contenant la mâchoire de Saint Léon

 

http://nominis.cef.fr/contenus/SaintLeonBayonne.pdf

 

 

 1er mars,clovis,vase de soissons,francs,eglise,guerres de religion,huguenots,henri iv,essais,montaigne,la quintinie

 

 

1562 : Premier massacre des Guerres de religion en France

 

Dans le village de Wassy en Champagne, quatre-vingt protestants sont assassinés par les hommes du duc de Guise, alors qu'ils participaient à la célébration du culte.

Ce massacre marque le début de la première guerre de religion. Le 10 mars, le chef des huguenots, Louis de Condé, appelle les protestants à prendre les armes et à venger les villageois de Wassy. Le conflit prendra fin, temporairement, en mars 1563 quand catholiques et protestants signeront la paix d'Amboise.

Mais ce n'est, en fait, qu'à l'accession au trône d'Henri IV ( 1594 ) que ce chapitre sombre de notre histoire sera définitivement tourné. Encore que l'assassinat d'Henri IV, en 1610, soit une lointaine et ultime conséquence de ces guerres...

 

MASSACRE DE WASSY.jpg
Massacre de Wassy (1er mars 1562)
Gravure de Hogenberg. - B.P.U. Genève
 
 
 
 

          1er mars,clovis,vase de soissons,francs,eglise,guerres de religion,huguenots,henri iv,essais,montaigne,la quintinie

 

 

1580 : Première édition des "Essais"

 

Elle est publiée à Bordeaux.

Tout au long de sa vie Montaigne n'aura de cesse de travailler et de retravailler sur les "Essais" jusqu'à sa mort en 1592.

Une dernière édition posthume paraîtra en 1595.

 

M0275_01.jpg
 
 
 

 1er mars,clovis,vase de soissons,francs,eglise,guerres de religion,huguenots,henri iv,essais,montaigne,la quintinie

 

 

1626 : Naissance de Jean-Baptiste de La Quintinie

 

D’abord avocat, Jean-Baptiste de La Quintinie, après un voyage en Italie, changea de carrière et devint jardinier.

En 1661, il fut chargé par Nicolas Fouquet des jardins de Vaux-le-Vicomte. Il fit ainsi partie de la remarquable équipe de créateurs réunis par le Surintendant, avec Le Nôtre, Le Vau, Le Brun….

Après la chute de Fouquet, toute l’équipe qu’il avait réunie passa au service de Louis XIV, La Quintinie fut d’abord chargé de gérer le potager créé par Louis XIV à Versailles et de fournir en fruits et légumes la table du roi, mais il s’occupa également des jardins de Chantilly  (chez le prince de Condé), de Choisy-le-Roi (chez Mademoiselle de Montpensier), de Rambouillet (chez le duc de Montausier), et de Sceaux (chez Colbert).

Le 17 mars 1670, Il fut présenté par Colbert à Louis XIV qui le nomma Directeur des jardins fruitiers et potagers de toutes les maisons royales . En 1678, il entreprit la création du nouveau Potager du roi, achevé cinq ans plus tard en 1683, et classé Monument historique en 1921.

Il fut anobli en 1687 par Louis XIV, et mourut un an plus tard, le 11 novembre 1688 : Louis XIV déclara à sa veuve :

 

"Madame, nous avons fait une grande perte que nous ne pourrons jamais réparer."

 

1er mars,clovis,vase de soissons,francs,eglise,guerres de religion,huguenots,catholiques,protestants,henri iv,essais,montaigne,bordeaux

Sa statue dans le Potager du Roi, à Versailles

 

 http://jardin-secrets.com/jean-baptiste-de-la-quintinie-article-609,964,fr.html

 

http://www.potager-du-roi.fr/site/pot_histoire/jean_baptiste_la_quintinie.htm

 

 

 1er mars,clovis,vase de soissons,francs,eglise,guerres de religion,huguenots,henri iv,essais,montaigne,la quintinie

 

 

1768 : Une ordonnance royale prescrit la numérotation des maisons, rue par rue, dans toutes les villes de France

 

Voulue par Louis XV pour faciliter le logement des troupes, cette mesure s'inscrit, en réalité, dans le vaste mouvement de recensements statistiques, commencé dès la fin du XVIIème siècle; et dans lequel l'abbé Terray (ci dessous) prendra la mesure la plus originale, qui sera obéie jusqu'en 1790 !...

 

terray.jpg
 
 
 
1er mars,clovis,vase de soissons,francs,eglise,guerres de religion,huguenots,henri iv,essais,montaigne,la quintinie
 
 
 
1974 : Le G.I.G.N. devient opérationnel
 
 
 Sa devise : "Sauver des vies au mépris de la sienne"... 
 

1er mars,clovis,vase de soissons,francs,eglise,guerres de religion,huguenots,henri iv,essais,montaigne,la quintinie

 
 

3 fevrier,philippe auguste,paris,esther,racine,boileau,lully,phedre,louis xiv,simone weil,thibon,mauriac,stofflet

 

3 janvier,sainte geneviève,paris,pantheon,attila,gaule,puvis de chavannes,huns,saint etienne du mont,larousse,joffreCette Ephéméride vous a plu ? En cliquant simplement sur le lien suivant, vous pourrez consulter, en permanence :

la Table des Matières des 366 jours de l'année (avec le 29 février des années bissextiles...),

l'album L'Aventure France racontée par les cartes (211 photos),

écouter 59 morceaux de musique,

et découvrir pourquoi et dans quels buts lafautearousseau vous propose ses Ephémérides  :

 

Ephémérides de lafautearousseau.pdf

Commentaires

  • En présentant l'évènement du 1 er mars 1562 "
    1562 : Premier massacre des Guerres de religion en France." comme vous le faites, je crois que vous faites une très grave erreur qui je l'espère est involontaire !...

    Si c'était volontaire ce serait une erreur criminelle ! Pour le comprendre vous devriez lire " L'Eglise au risque de l'Histoire " ( Chap : les guerres de religion ) de Jean Dumont ...

  • En complément à mon message précédent, lire ce qu'a écrit Jean Dumont dans son livre qui fait autorité " L'Eglise au risque de l'Histoire " p 335 et suivantes ...

    http://books.google.fr/books?id=rakTP6csWJIC&pg=PA335&dq=dumont+l%27eglise+au+risque+histoire+wassy&hl=fr&sa=X&ei=TNdQT-rKF8bE8QPbktDxBQ&ved=0CDIQ6AEwAA#v=onepage&q&f=false

  • S'agissant du meurtre d'un soldat par Chlodowig

    ( il s'agirait alors d'une vengeance disproportionnée )
    un assasinat versus un vase !

    Je ne parviens finalement pas à savoir si ce crime est réel ou non
    il traîne des versions différentes

    ni même si le lieu était Soissons

    avez-vous des informations vérifiées ?

Écrire un commentaire

Optionnel