Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ephéméride du 25 décembre

 

496 : Baptême de Clovis à Reims 

 

Agé de 32 ans, vainqueur des Alamans à Tolbiac, marié à une princesse chrétienne, Clotilde, Clovis - païen lui même - va se convertir au catholicisme :

 

 https://www.herodote.net/25_decembre_498-evenement-4981225.php 

 

Les autres Rois, burgondes ou wisigoths, plus romanisés que lui, sont acquis à l'hérésie arienne. Clovis reçoit donc l'appui des évêques, rallie à lui la masse des fidèles gallo-romains, et apparaît comme le seul légitime des rois « barbares ».

 

L'empereur d'Orient, Anastase, lui décerne les titres de Consul et de Patrice. Malgré une dernière tentative des Burgondes et des Wisigoths, qu'il brise net, le royaume franc est fondé, du Rhin aux Pyrénées, et Clovis choisit Paris pour capitale.

 

Même s'il faudra attendre encore un demi-millénaire pour voir entamer réellement l'oeuvre de construction de la France, au sens où on l'entend aujourd'hui, et qui sera l'oeuvre des Capétiens, il n'en demeure pas moins qu'avec Clovis et son baptême commence la grande aventure.

 

Certains historiens placent le baptême de Clovis en 498, voire 499, mais toujours un 25 décembre.

 

CLOVIS.JPG

Grégoire de Tours raconte ainsi la cérémonie :

"L'évêque, cependant, transporté d'allégresse, ordonne qu'on prépare la piscine sacrée. On tend, d'un toit à l'autre, dans les rues et sur les parvis de l'Église, des voiles aux brillantes couleurs; on orne les murailles de blanches draperies; on dispose le baptistère; l'encens fume, les cierges brillent, et le baptistère et le temple tout entier sont remplis d'un parfum divin. Le cortège se met en marche, précédé par les crucifix et les saints Évangiles, au chant des hymnes, des cantiques et des litanies, et aux acclamations poussées en l'honneur des saints... Rémi menait le roi par la main du logis royal au baptistère...

Patron, s'écriait Clovis émerveillé par tant de splendeur, n'est-ce pas là le royaume de Dieu que tu m'as promis ? Non, répliqua l'évêque, ce n'est pas le royaume de Dieu, mais la route qui y conduit.

Le nouveau Constantin descendit dans la cuve, où les catéchumènes, à cette époque, se plongeaient encore presque nus; ce fut alors que Saint Rémy prononça ces paroles célèbres : "Adoucis-toi, fier Sicambre, et courbe la tête; adore ce que tu as brûlé, et brûle ce que tu as adoré !".       

Le roi confessa donc le Dieu tout-puissant dans la Trinité, et fut baptisé au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et oint du saint chrême avec le signe de la croix du Christ. Et plus de trois mille de ses guerriers furent baptisés avec lui, ainsi que sa soeur Alboflède; et son autre soeur Lanthilde, qui était tombée dans l'hérésie des ariens, confessa le Fils et l'Esprit égaux au Père, et fut ointe du chrême." 

( Grégoire de Tours 1. II, c. 31. ).

 

25 décembre,clovis,reims,saint remy,gregoire de tours,charlemagne,guillaume le conquérant,hastings,westminster,caen,joinville,champlain

Photo tirée de notre Album Reims, cathédrale du Sacre

 

 "Pour moi, l’histoire de France commence avec Clovis, choisi comme roi de France par la tribu des Francs, qui donnèrent leur nom à la France. Avant Clovis, nous avons la préhistoire gallo-romaine et gauloise. L’élément décisif pour moi, c’est que Clovis fut le premier roi à être baptisé chrétien. Mon pays est un pays chrétien et je commence à compter l’histoire de France à partir de l’accession d’un roi chrétien qui porte le nom des Francs... 

...C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle. Mais à condition qu'ils restent une petite minorité. Sinon la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine, et de religion chrétienne..." (Charles de Gaulle)

 

 

Sur Clovis, et l'importance capitale de son règne, voir : l'éphémeride du 27 novembre (sa mort); sur le sens véritable de l'épisode du vase de Soissons, voir l'Ephéméride du 1er mars; et, sur les batailles décisives de Tolbiac et Vouillé, l'éphémeride du 10 novembre (bataille de Tolbiac), et l'éphémeride du 25 mars (bataille de Vouillé).

 

 

25 décembre,clovis,reims,saint remy,gregoire de tours,charlemagne,guillaume le conquérant,hastings,westminster,caen,joinville,champlain

 

 

800 : Sacre de Charlemagne

 

Le pape Léon III sacre Charlemagne "Empereur des Romains" dans la basilique Saint-Pierre de Rome selon le rite byzantin.

A 53 ans le roi des Francs et des Lombards devient Empereur d'Occident.  Son empire s'étend de la mer du nord à l'Italie et de l'Atlantique aux Carpates.

 

empire.JPG
 
 
 

25 décembre,clovis,reims,saint remy,gregoire de tours,charlemagne,guillaume le conquérant,hastings,westminster,caen,joinville,champlain

 
 
1066 : Guillaume le Conquérant devient roi d'Angleterre

 

Suite à la victoire d’Hastings, Guillaume le Conquérant accède au pouvoir suprême en Angleterre en se faisant couronner à l’abbaye de Westminster.

Cependant, le nouveau royaume anglo-normand doit encore faire face à des difficultés : la conquête de l’Angleterre ne sera achevée qu’en 1070. La situation de ce royaume est de surcroît très particulière : roi d’Angleterre, Guillaume n’en reste pas moins un vassal du roi de France pour les territoires normands. Dans les faits, la rivalité entre les deux couronnes est inévitable.....

Guillaume est enterré à Caen, église Saint Etienne, dans l'abbaye qu'il a lui-même fondée (ci dessous).

 

guillaume.JPG
 

 Devenu roi d'Angleterre, le vassal du roi de France qu'était le duc de Normandie se trouvera vite à la tête d'un royaume bien plus puissant que celui de son "maître" : dans notre album L'aventure France racontée par les cartes, voir la photo "La puissance des Plantagenêts..."

 

 

25 décembre,clovis,reims,saint remy,gregoire de tours,charlemagne,guillaume le conquérant,hastings,westminster,caen,joinville,champlain

 

 

1317 : Mort de Jean de Joinville

 

Sénéchal de France, il fut historien et chroniqueur de saint Louis (les baillis et les sénéchaux étaient, à l'époque, des officiers locaux de l'administration royale).

 

Seigneur de Joinville et Sénéchal de Champagne, il avait 26 ans lorsqu'il partit à la croisade, à l'occasion de laquelle il devint le confident et conseiller de Saint Louis. A son retour à Joinville, il écrivit la vie du roi.

 

Il mourut à 93 ans, ayant vu successivement régner six rois de France.

 

http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-joinville/

 

sceau joinville.jpg
Sceau de Jean de Joinville
 

25 décembre,clovis,reims,saint remy,gregoire de tours,charlemagne,guillaume le conquérant,hastings,westminster,caen,joinville,champlain

 

           

1636 : Mort de Samuel de Champlain

 

 

             

 

Samuel_de_Champlain.jpg
 
 
 

11 octobre,parachute,charles vii,versailles,le vau,toulouse,pierre fermat,mauriac,vaux le vicomte,jeanne jugan,sanch,perpignan

 

 

2 fevrier,capetiens,mourre,merovingiens,carolingiens,hugues capet,philippe auguste,plantagenets,croisades,bouvines,charlemagne,saint louis,senlisCette Ephéméride vous a plu ? En cliquant simplement sur le lien suivant, vous pourrez consulter, en permanence :

la Table des Matières des 366 jours de l'année (avec le 29 février des années bissextiles...),

l'album L'Aventure France racontée par les cartes (211 photos),

écouter 59 morceaux de musique,

et découvrir pourquoi et dans quels buts lafautearousseau vous propose ses Ephémérides  :

Ephémérides de lafautearousseau.pdf

 

Commentaires

  • Dans votre évocation de cet événement, ne vous semble-t-il pas paradoxal de faire à la fois à la fois l'apologie de l'enracinement à longueur de colonnes et de faire gloire à Clovis de tourner le dos à ses racines?
    Je n'ai rien conte les mythes fondateurs, mais j'ai du mal, pour ma part, à admirer ceux qui adorent ce qu'ils ont brulé, et brulent ce qu'ils ont adoré.

  • Alors Clovis [ Chlodowic ] ne s'appellait-il pas
    Edouard MARTIN baron De FLORANGE
    de la CFDT du PS ?

    Ou Henri le vert-galant ?

  • pour quelques petites précisions: 496 est la date de la bataille de tolbiac et de la conversion de Clovis. Comme il abandonne la religion de ses ancêtres i lui faut du temps avant de se faire baptiser afin de faire accepter la chose par son peuple qui aurait très bien pu l'abandonner. de plus il lui fallait du temps pour apprendre la foi chrétienne, il se fit bien baptiser un 25 décembre avec toute sa truste (quelques milliers d'antrustions ce qui prouve sa puissance) mais en 498 (499 pour certains historiens). Ensuite l'agrandissement du royaume jusqu'au Pyrénées date de 507 après la victoire de Vouillé qui met fin a la guerre avec les Wisigoths. c'est à la suite de cette victoire que le Pape déclare Clovis par le codicille de 508 "consul" désormais Clovis se fait appeler "Princeps francorum".

Les commentaires sont fermés.