UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité France

  • Pour contribuer à un succès encore plus grand du livre de Marc Rousset : "Comment sauver la France. Pour une Europe des nations avec la Russie"

    1A.jpg

     

    Après les réactions enthousiastes de l'ancien député Jacques Myard; du Professeur émérite de l'Université Jean-Louis Harouel; du Polytechnicien Brunot Mégret; de Pierre Cassen, Responsable du site Riposte laïque;  de Thierry Mariani, Député européen et ancien Ministre; du Professeur et Doyen  Bruno Gollnisch; de la réaction favorable et positive du grand historien Jean-Christian Petitfils; de l'émission sur Radio Courtoisie avec l'ancien Député Christian Vanneste; d'une recension par Bruno Guillard sur Boulevard Voltaire (dont Marc Rousset est le chroniqueur économique hebdomadaire); d'une recension élogieuse par Jacques Guillemain sur le site Riposte Laïque, qui prédit  un futur " best seller";  de la réaction de l'Ambassade de Russie, qui va organiser début 2022 un évènement médiatique autour de ouvrage; d'une émission sur TV Libertés avec Olivier Pichon et Pierre Bergerault; d'un article à paraître début 2022 sur Valeurs actuelles avec l'accord du rédacteur en chef  Geoffroy Lejeune ainsi que du Président du Groupe Valmonde François d'Orcival; du discours de présentation en séance à l'Académie des Sciences Morales et Politiques par le Président Yvon Gattaz; du dépôt de l'ouvrage à la Bibliothèque de l'Institut de France; d'une émission avec le Président d'Avenir de la langue française Albert Salon sur Radio Courtoisie suivie d'une recension élogieuse par ses soins; d'une émission géopolitique et militaire  avec  l'ancien Président de l'ASAF, Philippe Nicolardot sur Radio Courtoisie; d'une émission sur la même chaine  avec l'ancien député et  Président du Cercle Renaissance Michel de Rostolan, le Ministre et Directeur Leonid Kadychev de l'imposant  centre spirituel et  culturel orthodoxe russe - Quai Branly - ainsi qu'avec le Directeur Benjamin Blanchard de SOS Chrétiens d'Orient; d'une émission avec l'économiste et géopoliticien Charles Gave; d'une émission  très médiatisée sur Sud-Radio avec André Bercoff etc..., il a été décidé  de donner toutes ses chances  à "Comment sauver la France",  pour en faire un "best seller".

    Ci-après les liens des émissions Sud-Radio avec André Bercoff, TV Libertés, Charles Gave, ainsi que  la recension élogieuse de Jacques Guillemain sur Riposte Laïque :

     

     

     

     

  • Ignorance crasse ou mensonge pur et simple de Christophe Barbier ?..

    Hier soir, juste avant 18 heures, Christophe Barbier ne s'est pas grandi, sur BFM. Il a "parlé avec autorité", il a "dit l'Histoire", sur un ton professoral et supérieur, catégorique et rapide, qui n'admettait pas la moindre réplique : c'était "ça", et circulez, y'a rien à voir; je dis la vérité officielle du Parti, vous n'avez qu'à prendre tout pour argent comptant...

    Fort bien ! Sauf que...

    Sauf que ce qu'il a dit est tout à fait faux, monstrueusement faux, scandaleusement faux...

    Parlant de Léon Blum, il raconta comment celui-ci fut "agressé par les royalistes" le jour de l'enterrement de Jacques Bainville ("un historien royaliste", dit-il, avec un léger mépris condescendant...); et comment il fallut que des ouvriers qui travaillaient sur un échafaudage, à côté, descendissent vite, vite et le tirassent de ce mauvais pas...

    Ce tissu de mensonge, c'est évidemment tiré de "l'Évangile selon saint Christophe" (comme dirait Coluche : "...moi, j'vous dis ça, mais c'est l'Évangile selon Bobby...").

    La vérité est tout autre, et il n'y a que deux solutions :

    • soit Christophe Barbier est un ignare, qui ne connaît pas l'Histoire, et alors : QU'IL SE TAISE ! En vertu du principe : "quand tu sais pas, tu parles pas..."

    • soit Christophe Barbier est un menteur...

    Nous nous garderons bien de trancher : nous posons simplement la question, et notre tâche est accomplie.

    Cet "incident des obsèques", nous le racontons dans l'une des 186 photos de notre Album : Maîtres et témoins (II) : Jacques Bainville... voir la photo :

    L'incident des obsèques

    LFAR FLEURS.jpg

  • Zemmour condamné ? Il faut supprimer les lois scélérates qui entravent la liberté d'expression, la liberté de penser, la liberté tout court !...

    De la "loi Pleven" (une loi "de droite", soit dit en passant...) à la récente loi Avia, en passant par la loi du communiste Gayssot et celle de Christiane Taubira, il faut abolir ces lois liberticides qui rythment les 50 dernières années de notre pays... 
     
     
     
    @ZemmourEric
    "Mes adversaires défendent les délinquants étrangers contre les Français innocents. Je défends les Français innocents contre les délinquants étrangers. Ni la justice, ni les politiciens, ni les médias : personne ne me fera taire."
     

    1A.jpg

     
    Communiqué d'Éric Zemmour, qui fait appel :

    « J’apprends à l’instant que le Tribunal correctionnel de Paris m’a condamné pour le délit d’opinion de « complicité de provocation à la haine raciale » – expression, il faut bien l’admettre, difficilement compréhensible ! – en raison de mes propos sur les immigrés clandestins appelés « mineurs isolés ». Que me reproche-t-on ? D’avoir dit que la plupart de ces « mineurs isolés » étaient des délinquants voire parfois des criminels. Les conclusions d’un rapport d’information sénatorial rendu public le 29 septembre dernier sont sans ambiguïté : « Les travaux conduits par les rapporteurs ont permis d’aboutir à un constat sans appel : les infractions commises par les jeunes en errance sont de plus en plus nombreuses, graves et violentes. » Si l’on suit la logique du Parquet et de mes juges jusqu’au bout, ces sénateurs devraient donc, eux aussi, être inquiétés pour « complicité de provocation à la haine raciale » ? La vérité est que ces « mineurs isolés », qui ne sont bien souvent ni mineurs, ni isolés, se caractérisent par leur présence irrégulière sur notre territoire et leur forte propension à la délinquance, voire à la criminalité. En tant que citoyens français, nous devons exiger le droit d’aborder cette question, qui concerne malheureusement de plus en plus de Français, sans risquer d’être inquiétés par la Justice. J’ajoute que la justice parle de « haine raciale », alors que ces immigrés ne constituent en aucune manière une ethnie, et encore moins une race. Il est donc impossible d’être « raciste » à leur égard. À l’occasion de ce procès, une dizaine d’associations antiracistes et une vingtaine de conseils départementaux, essentiellement de gauche, se sont constitués partie civile à moins de trois mois du premier tour de l’élection présidentielle, et le Tribunal s’est empressé de satisfaire à leurs caprices. C’est la condamnation d’un esprit libre par un système judiciaire envahi par les idéologues. Rien que de très tristement habituel, en somme. La ficelle est si grosse que l’on ne voit plus qu’elle. Je ferai appel de cette décision mais nous voulons la fin de ce système qui resserre chaque jour un peu plus le garrot sur la liberté d’expression et le débat démocratique. Ce système fabrique du délit d’opinion de manière industrielle. Il est urgent de chasser l’idéologie des tribunaux. La justice doit redevenir la Justice et la France doit rester la France »

  • Marc Rousset répond à Riposte Laïque : Comment sauver la France en 2022 avec Eric Zemmour ! 

    1A.jpg

    https://ripostelaique.com/mon-programme-pour-sauver-la-france-en-2022-avec-eric-zemmour.html

  • Nos voeux pour la France, le Prince et vous, amis et lecteurs...

    Nos voeux s'adressent d'abord à la France, bien sûr, que le Système a mis dans un si triste état, lui qui la déconstruit méthodiquement depuis son instauration en 1875, elle qui était, selon le mot du Hollandais Grotius, "le plus beau royaume après celui du Ciel"... Qu'elle se débarrasse de ce Système qui la déclasse inexorablement, l'efface et la conduit à sa perte, selon la prémonition de Bonald : "La France, premier-né de la civilisation européenne, sera la première à renaître à l'ordre ou à périr"... 

    1A.jpeg

    Cette renaissance a et aura un serviteur : le Prince chrétien, et sa Famille, au service de nos Héritages, de nos Traditions, de tout ce qui constitue notre Être profond. Ouvert à toutes les nouveautés et à tous les progrès qui viendront enrichir ce passé fécond, et fidèle à ce qui ne meurt pas mais qui, au contraire, constitue le terreau fertile sur lequel on pourra "poser tout ce qui est sur tout ce qui fut" (Paul Bourget)...

    Nos voeux vous accompagnent, enfin, chers amis et sympathisants, lecteurs et donateurs de France métropolitaine, des Outre mer et de l'étranger. D'une façon plus amicale et affectueuse, encore, cette année, avec les nombreuses marques de sympathie que vous nous avez manifestées après l'épreuve que lafautearousseau a traversée : si l'humour était de mise pour un tel sujet, nous déclinerions le thème "Covid nous a "toucher" mais pas "couler"...". Par pudeur, nous n'avons pas voulu faire état du bouleversement que ce sinistre virus a causé dans notre quotidien début octobre (mais pas sur nos pages facebook ni sur notre compte tweeter, où nos responsables sont restés en place) : de toutes façons, chacun a compris ce qui se passait, ou ne se passerait plus. Pour parler de notre passé et futur proches, nous préférons employer la magnifique devise du chevalier de Charette :

    "Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais !" 

    1A.jpg

    Malgré le vent mauvais qui a soufflé sur nous, et a causé bien des dégâts, l'essentiel a "tenu" et tiendra encore car, c'est bien connu, "ce qui ne me tue pas me rend plus fort"...

    Vous nous trouverez donc toujours à vos côtés, tout au long de l'année, sur ce Blog quotidien, sur Facebook, Tweeter et Telegram, dans le combat sans relâche que nous menons tous depuis si longtemps. Et nous poursuivrons encore longtemps, jusqu'au sacre de Reims, le combat pour lequel nous a convoqué Léon Daudet : mener une action "réellement d'opposition, c'est-à-dire prônant ouvertement la subversion du Régime"

    VIVE LA FRANCE !

    ET, POUR QUE VIVE LA FRANCE,

    VIVE LE ROI !

     

    LFAR FLEURS.jpg

  • Un vrai motif de grande fierté pour la France...

    Voici ce que nous avons rajouté dès ce samedi, dans l'après-midi, dans notre Éphéméride du 25 décembre : parce que la France ne commence évidemment pas en 1789, et aussi parce qu'elle ne meurt pas non plus avec la Révolution, ni deux siècles plus tard, malgré l'oeuvre mortifère et sournoise menée méthodiquement par le Système, fondé en 1875 sur "les principes de 1789"; et parce que nos Éphémérides sont faites pour "montrer" (si l'on peut dire...) la France, ce qu'elle représente au fil des siècles, et la donner à connaître, donc à aimer, à ceux qui ont été volontairement privés de leurs racines millénaires par un Système qui veut "du passé faire table rase"...

    "La France n'a pas dit son dernier mot", dit un slogan très actuel : elle vit, très abimée et défigurée par le Système, mise en danger de disparition par le grand remplacement et le grand effacement que celui-ci organise et conduit : raison de plus pour démentir - même si nos moyens sont, hélas trop modestes - ceux qui veulent "bazarder" l'héritage, au nom d'un soi-disant "créolisation", et pour rappeler tout ce qu'est, tout ce que représente notre Héritage; combien il est grand et beau; et combien il justifie que l'on se batte pour le préserver...

    C'est la seule justification, le seul but que se proposent nos Éphémérides...

     

    2021 : Lancement réussi pour Ariane V, qui met en orbite le télescope James Webb, le plus puissant jamais construit

     

    1A.jpg

    https://www.francetvinfo.fr/sciences/astronomie/direct-suivez-le-lancement-du-telescope-spatial-james-webb-le-plus-grand-et-le-plus-puissant-jamais-envoye-dans-l-espace_4891205.html

     

    25 décembre,clovis,reims,saint remy,gregoire de tours,charlemagne,guillaume le conquérant,hastings,westminster,caen,joinville,champlain

    (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

    https://www.francetvinfo.fr/sciences/espace/espace-pourquoi-le-telescope-james-webb-va-revolutionner-l-observation-spatiale-en-succedant-a-hubble_4855913.html

  • Le pédophile "Libé" demande aux Maires de ne pas parrainer Zemmour...

    Eh ! Oui... Libération appelle les élus à ne pas donner leur parrainage au "délinquant" Zemmour. Nous, nous appelons les élus à ne plus subventionner ce torchon qui fit l'apologie de la pédophilie...

    C'est dur, c'est cru, c'est évidemment vulgaire et horrible, évidemment choquant, et plus encore, surtout en cette période de Noël... Mais il faut bien appeler un chat, un chat, et en finir avec cette liberté absolue des tyranneaux de l'extrême-gauche révolutionnaire terroriste, qui se croient tout permis...

    1A.jpg

    Libération, Mai 1977 : annonce de la "Naissance du FLIP (Front de libération des Pédophiles)"...

    Libération 5-6 novembre 1978 : "Apprenons l’amour à nos enfants"

  • Notre-Dame de Paris (2/2) : Dans Le Point, "Notre-Dame redeviendra Notre-Dame : j'en prends l'engagement", la Tribune d'Éric Zemmour

    Le candidat à l’élection présidentielle se montre très critique vis-à-vis du projet de reconstruction de la cathédrale parisienne.

     

    Lire la suite

  • AUJOURD'HUI, TOUS CEUX QUI AIMENT LA FRANCE ET SA GRANDEUR PEUVENT CHANTER, COMME JOSÉPHINE, "J'AI DEUX AMOURS : NOUMÉA ET PARIS..."

  • Notre-Dame de Paris (1/2) : Restitution ou dé-naturation ? Dans la Nef : "C’est comme si Disneyland entrait dans Notre-Dame" »

    Ces mots prononcés par l'architecte Maurice Culot auprès du Telegraph, fin novembre dernier ont été le premier coup d'alarme sur la situation actuelle de Notre-Dame de Paris.
     
    Depuis le tragique incendie du 15 avril 2019, les débats autour de la restauration de la flèche de la cathédrale ont été houleux, certaines des propositions étant surprenantes, voire inquiétantes. Mais la conclusion d'une rénovation à l'identique a rassuré les amoureux du patrimoine.
    La flèche néogothique de Notre-Dame de Paris s'élancera toujours vers le ciel, tel que l'avait voulu Viollet-le-Duc.

    Lire la suite

  • AUJOURD'HUI, TOUS CEUX QUI AIMENT LA FRANCE ET SA GRANDEUR PEUVENT CHANTER, COMME JOSÉPHINE, "J'AI DEUX AMOURS : NOUMÉA ET PARIS..."

  • Le Comte de Paris appelle tous les Calédoniens à voter "OUI À LA FRANCE "

     
     
    L’avenir de la Nouvelle Calédonie passe par la France
     
    Ce dimanche, nos compatriotes de Nouvelle Calédonie vont à nouveau se prononcer, par référendum, sur l’avenir qu’ils souhaitent donner à leur territoire. Ce vote concerne tous les Français. Tous ceux qui sont attachés à notre histoire et à la liberté et qui se souviennent que la Nouvelle Calédonie fut parmi les premiers territoires à rallier, dès 1940, la France Libre. Tous ceux qui sont conscients du rôle que la France peut et doit continuer à jouer dans le Pacifique, au plan économique, au plan social, et pour contribuer à y maintenir la paix.
     
    Souvenons-nous à cette occasion des paroles du général de Gaulle lors de son discours de Nouméa en 1966 : « Vous avez un rôle français à jouer dans cette partie du monde. Vous êtes un morceau de la France, vous êtes la France Australe. Et vous devez, vous devez dans la paix, comme vous l’avez fait dans la guerre, être pour toute la communauté nationale, un exemple, un exemple d’effort, de fraternité et de progrès. »
     
    Grâce aux accords de Matignon de 1988, complétés par ceux de Nouméa de 1998, grâce au « pari de l’intelligence » fait à l’époque par Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou et confirmés par leurs successeurs, avec l’appui constant de l’Etat, la Nouvelle Calédonie s’est engagée dans un processus de pacification et d’autonomie salué par tous. Les communautés kanak et d’origine européenne, rejointes par d’autres peuples venus de tout le Pacifique, ont appris à vivre ensemble, à partager les responsabilités, à travailler côte à côte à un développement plus équilibré de l’archipel. La Nouvelle Calédonie a ainsi pu connaitre trente années de paix, dans une partie du monde où les tensions restent très vives, partout ailleurs. Elle a retrouvé le chemin de la prospérité.
     
    C’est fort de cette expérience réussie que j’appelle aujourd’hui nos compatriotes à continuer à faire confiance à la France et à se prononcer massivement pour le maintien de leur territoire dans la souveraineté française. C’est en gardant serrés les liens avec la France que la Nouvelle Calédonie a su retrouver un avenir, qu’elle a pu faire face, tout récemment, à la pandémie du Covid-19, et qu’elle pourra disposer demain des moyens d’un développement original et ambitieux.
     
    Si, comme je l’espère, le référendum du 12 décembre confirme la volonté des Néo-calédoniens de rester français, le processus ouvert par les accords de Matignon aura été à son terme. Il sera alors temps pour les forces politiques et pour les citoyens de rouvrir le dialogue et d’engager une nouvelle étape.
     
    Un nouveau mode de développement est sans doute à imaginer : même si les perspectives liées au secteur du nickel semblent prometteuses, d’autres activités méritent à l’évidence d’être mieux valorisées, à commencer par les immenses richesses liées à l’économie verte et bleue. Il en est de même des politiques d’équipements publics, de formation et d’emploi, afin de réduire plus rapidement les inégalités, sociales mais aussi territoriales, dont le niveau est encore trop élevé. La construction d’une identité partagée entre les différentes communautés est également à l’ordre du jour. Aux élus, aux citoyens de dire si cette étape doit s’accompagner d’une évolution des institutions du territoire, dans le sens d’une plus large autonomie. Leurs réflexions pourront d’ailleurs servir de modèle à l’ensemble de nos territoires d’Outre-mer.
     
    Je suis convaincu que l’avenir de la Nouvelle Calédonie est intimement lié au rôle que la France souhaite jouer dans la zone Indo-Pacifique, car c’est d’abord grâce à ses collectivités d’Outre-Mer qu’elle est présente dans cette partie du monde. Une coopération régionale plus intense, le renforcement des liens avec les pays voisins et amis, réunis dans le cadre du forum du Pacifique, font évidemment partie de cette stratégie. Elle doit également se traduire par une présence beaucoup plus affirmée de nos forces, et en particulier de notre marine, dans une zone qui excite les convoitises des grands Etats voisins. Il ne s’agit nullement de contribuer à des coalitions qui peuvent menacer la paix, car la France veut la paix et doit œuvrer pour la paix, mais de veiller à la sécurité et de défendre les intérêts des populations qui font confiance à la France dans tout le Pacifique.
     
    Jean d’Orléans, comte de Paris
     
    le 10 décembre 2021