UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Idées, Histoire, Culture & Civilisation

  • Toujours la quête (L'Ethique de la Reconquête), par Frédéric Poretti-Winkler.

    Du héros celte combattant à demi nu au soldat chrétien d’abord nommé « miles » avant de devenir chevalier, une longue tradition s’égrène dans notre mémoire. La pureté même dans la personne de Baudouin IV, roi lépreux, reste l’exemple de la « geste des francs », tandis qu’au loin vient à nos oreilles, les sons mélodieux de la harpe de Carril : « Que ton ombre, ô Carril, soit heureuse au sein de tes tourbillons ! ». Où sont passés les récits de jadis, où errent les bardes de nos forêts profondes où les elfes bataillent les gobelins.

    Lire la suite

  • Le professeur Raoult concentre la haine de ceux qui entrevoient dans le coronavirus une formidable occasion de faire de l’argent, par Michel Onfray.

    Comment se passe votre confinement?

    Bien car le travail de philosophe est avant tout une activité de sédentaire qui suppose la solitude et l’isolement. Je lis, j’écris, je travaille. Je tiens un journal de cette pandémie car elle révèle, au sens photographique du terme, l’état de notre civilisation: un chef de l’Etat incompétent, une porte-parole du gouvernement qui avoue mentir pour protéger le chef de l’Etat et qui ne se fait pas faute de beaucoup le protéger, un gouvernement en capilotade, une ministre de la santé démissionnaire qui a menti sur la gravité de l’épidémie elle aussi avant d’assurer qu’elle avait dit la vérité au Président et au Premier ministre, des conflits d’intérêt entre madame Buzyn et son mari, inféodés aux laboratoires, donc à l’argent, et le professeur Didier Raoult, un français leader mondial en matière d’infectiologie,  des annonces contradictoires qui montrent qu’Emmanuel Macron n’est pas un chef, qu’il ne sait pas trancher, décider, prévoir, et qu’il n’est en fait que l’homme de paille de l’Etat maastrichtien. Chacun a vu l’Europe de Maastricht s’effondrer et avec elle le libéralisme toucher le fond: on redécouvre les vertus des frontières, de l’interventionnisme de l’Etat, de la nécessité du service public, des nationalisations. C’est la vengeance de Colbert!

    Lire la suite

  • Le petit virus, grand pédagogue ? (III) – La mort de l’exception française ?, par Christian Vanneste.

    La plus grande des illusions françaises tient dans un paradoxe : alors que l’identité française est submergée par la mondialisation des produits et des comportements, mondialisation tronquée d’ailleurs, car si les produits sont souvent chinois, les comportements sont toujours américains, avec une invasion du « globish » dans notre langue, comme si une idée était plus claire et plus forte « in English », les discours officiels, eux, continuent à souligner l’exemplarité française, l’exception française que le monde entier nous envie, éperdu d’admiration pour le pays des droits de l’homme. Ainsi, en était-il de notre système de santé ! Le Covid-19 nous a réveillés au beau milieu de ce vieux rêve.

    Lire la suite

  • Vivre la Semaine sainte, par Gérard Leclerc.

    Comment les Chrétiens pourront-ils célébrer la Semaine sainte qui s’ouvre avec le dimanche des Rameaux ? Pourraient-ils bénéficier de leurs églises dans des conditions particulières ? Et qu’en est-il du ministère des aumôniers dans les hôpitaux ?

    Dimanche, ce sera déjà la célébration des Rameaux et l’entrée dans la grande semaine de l’année. Les conditions très particulières dans lesquelles nous la vivrons donnent lieu à des directives propres à chaque diocèse, mais qui convergent toutes vers une participation purement spirituelle des fidèles qui pourront suivre les cérémonies sur leurs écrans ou grâce à la radio. Faut-il aller plus loin ? Trois personnalités viennent de plaider pour une participation plus active, même si elle tient compte des obligations de prudence.

    Lire la suite

  • Regard sur l’écologie, par Frédéric Winkler.

    « J’ai pu constater la dégradation des fonds marins. Et l’on ne peut nier la réalité du réchauffement climatique, quelles qu’en soient les causes. J’en ai vu les effets dans l’Arctique, lors d’un voyage… La superficie de la banquise est aujourd’hui bien moindre qu’il y a cent ans et les glaces sont moins compactes.
    Le réchauffement du climat est évidemment un phénomène planétaire, mais la France peut faire entendre sa voix dans les enceintes internationales et prendre les mesures qui s’imposent à l’échelle du pays, en faveur du transport ferroviaire et des énergies renouvelables, par exemple » (Jean, Un Prince Français)

    Lire la suite

  • De la résistance au bien commun: les Gilets Jaunes Constituants de France


  • Sur TV Libertés, hommage au Dr Xavier Dor : une vie au service de la Vie.

    Le défenseur de la vie s'est éteint ce samedi 4 avril. Le docteur Xavier Dor, catholique militant, a fondé une association en faveur de la vie : « SOS Tous Petits » . Contre vents et marées, il s’est opposé à l’Interruption Volontaire de Grossesse. Cela lui a valu des accusations, des procès et des condamnations, une douzaine au total. Et pourtant, infatigable, il poursuit son engagement et sa mission. Saint homme pour les uns, trublion cherchant à entraver le droit à disposer de son corps pour les autres, Xavier Dor évoque son parcours sur TVLibertés et le congrès de son association. A chacun de juger…


  • Le tabou de la peine de mort avec Jean-Louis Harouel - Cercle de Flore.

    3655806653.11.jpgContrairement aux apparences, la phobie de la peine de mort de l'Europe occidentale ne procède pas du "Tu ne tueras pas de la Bible", mais est un des effets d'une religion séculière ayant pris le relais du communisme comme projet universel de salut terrestre : ce que l'auteur appelle "la religion des droits de l'homme".

    Or celle-ci est la continuatrice de vieilles hérésies oubliées qui manifestaient une grande désinvolture à l'égard de la vie des innocents, tout en professant un amour préférentiel envers les criminels, considérés comme d'innocentes victimes.

     

  • MARTIGUES/MAISON MAURRAS : NON ASSISTANCE A MONUMENT EN DANGER !

    AUJOURD'HUI, APRES PLUSIEURS ANNEES DE FERMETURE,  1.320ème JOUR "D'ABANDON DE FAIT" DE LA BASTIDE MALGRE LE VOTE "POUDRE AUX YEUX" DU CONSEIL MUNICIPAL PROMETTANT DES TRAVAUX...

     

    Jamais ouverte, aérée, ventilée; jamais chauffée depuis plusieurs hivers; exposée sans aucun entretien aux intempéries et à l'humidité, ici plus qu'ailleurs, dans cette ville "bâtie non pas au bord de l'eau mais dans l'eau" (Alexandre Dumas) : tel est l'état pitoyable dans lequel la très riche Mairie de Martigues laisse la très belle bastide de Maurras, au Chemin de Paradis, l'un des deux seuls édifices civils du XVIIème siècle que possède la Ville, et que celle-ci, par sectarisme haineux, laisse littéralement, pourrir sur pied...

    Lire la suite

  • La technocrature, maladie sénile de la démocratie, par Philippe Germain.

    Intérêt du référentiel populiste  ?

    En 2017 la «  technocrature  » à pris le pouvoir politique. Pour sauver le Système,  elle s’est substituée à «  l’ancien monde  » très disqualifié de l’élite politique. Macron a rejoué Bonaparte sauvant la République le 18 Brumaire 1799. La dénonciation de ce  coup de force technocratique a rapidement été réalisée avec une certaine pertinence d’une part par Pierre-André Taguieff dans une analyse fouillée et documentée, mais aussi par la Gauche et l’ultra-gauche, malheureusement dans l’approche complotiste des «  gros contre les petits  ». Réfractaires au complotisme, les maurrassiens préfèrent donc analyser la technocrature comme un phénomène de physique sociale et donc utiliser l’empirisme organisateur et le concept Pays légal/pays réel.

    Lire la suite

  • Urgent ! Comment guérir de la crise du coronavirus... (2ème partie) (10), par Jeunesse si tu savais et Poussières d'étoiles.

    En contact avec les mouvements Jeunesse si tu savais et Poussières d'étoiles; voici les liens de leur page FB, de leurs sites officiels et de leur chaîne youtube :

     

    JEUNESSE SI TU SAVAIS

    https://www.facebook.com/jeunessesitusavais/

    https://www.jeunesse-si-tu-savais.fr/

     

    POUSSIERES D'ETOILES

    https://www.poussieresdetoiles.fm/

    https://www.youtube.com/channel/UCvYtt4Ws_Uc4Cj0LeLCoEJQ/videos

     

    Et voici le dixième article (aussi en vidéo/audio) qu'ils nous ont adressé, en attendant la suite...

    Lire la suite

  • Bernanos........l'invasion des machines, par Frédéric Poretti-Winkler.

    « Cela va vite, en effet, cher lecteur, cela va très vite. J'ai vécu à une époque où la formalité du passeport semblait abolie à jamais. N`importe quel honnête homme, pour se rendre d'Europe en Amérique, n'avait que la peine d'aller payer son passage à la Compagnie transatlantique. Il pouvait faire le tour du monde avec une simple carte de visite dans son portefeuille. Les philosophes du XVIIIe siècle protestaient avec indignation contre l`impôt sur le sel - la gabelle - qui leur paraissait immoral, le sel étant un don de la Nature au genre humain. Il y a vingt ans, le petit bourgeois français refusait de laisser prendre ses empreintes digitales, formalité jusqu’alors réservée aux forçats. Oh ! oui, je sais, vous vous dites que ce sont là des bagatelles.

    Lire la suite

  • Le Pape face à la tempête, par Gérard Leclerc.

    La scène est unique dans l’histoire. Le Pape s’adresse au monde entier, depuis une place Saint-Pierre absolument vide de tout public. Il est vrai qu’en l’occurrence, c’est l’humanité entière qui se trouve symboliquement présente entre les colonnades du Bernin largement ouvertes comme deux bras tendus à tous les hommes et les femmes de bonne volonté. Dans ces circonstances exceptionnelles, le successeur de Pierre ne peut répercuter que le pur message de l’Évangile. En l’espèce, il a choisi le passage de l’évangile de saint Marc (4, 35-41) désigné habituellement comme celui de la tempête apaisée.

    Lire la suite

  • Charles d’Orléans, le poète en captivité, par Jacques Trémolet de Villers.

    Charles d’Orléans prisonnier dans la tour de Londres

    British Library, MS Royal, 16 fo 73

    Charles Ier d’Orléans (1394-1465), duc d’Orléans et de Valois, était prince autant que poète. C’est pendant ses 25 ans de captivité en Angleterre qu’il a développé son œuvre poétique.
    Il est le plus contemporain des poètes anciens et celui par qui l’exquise pensée médiévale nous devient accessible. Et dont les accents, encore aujourd’hui, touchent le cœur.

    « Le temps a laissé son manteau /
    De vent de froidure et de pluie.  »

    Lire la suite

  • (Sur Infos-Toulouse) « Sachons déceler la flamme de la transmission » : lettre d’un catholique de France.

    Vitrail de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris. © Wikipedia

    Lisez, écoutez, recentrez-vous… Ce confinement permet à certains Français de se recentrer sur eux-mêmes. Découvrez ce cri du cœur d’un lecteur fidèle, un jeune catholique français.

    Lire la suite

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL