Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

zemmour

  • Ephéméride du 21 mai

    Le canal du Midi, ouvert au trafic le 21 mai 1681

     

    1539 : Aux origines de la Loterie nationale 

     

    François Premier promulgue l'Edit de Chateauregnard, portant création d'une "Loterie royale" - ancêtre de l'actuelle Loterie nationale... -  "pour porter remède aux jeux dissolus et empescher nostables bourgeois, marchans et aultres de blasphemer Dieu, de consommer leur temps, labeur, vertues et necessaire en jeux de hasard..."  

    21 mai,françois premier,canal du midi,pierre paul riquet,mistral,felibrige,commune de paris,semaine sanglante,zemmour,bernanos,edit de chateauregnard

     21 mai,françois premier,canal du midi,pierre paul riquet,mistral,felibrige,commune de paris,semaine sanglante,zemmour,bernanos,edit de chateauregnard

    Lire la suite

  • Notre accord de fond (presque toujours) ... avec Eric Zemmour

    S'il est un blog auquel l'on aura toujours profit à se référer, c'est bien celui d'Eric Zemmour; une personnalité avec qui nous pouvons, presque toujours, être d'accord, c'est bien Eric Zemmour lui-même. (Cf. le lien, en fin de note).

    Il se trouvera bien, dans notre mouvance intellectuelle quelques puristes pour relever dans les écrits d'Eric Zemmour, ou dans ses paroles, tel ou tel point de désaccord jugé rédhibitoire. Voire nous révéler qu'il roule pour tel ou tel.

    L'important, c'est la chose même, ce sont les analyses de Zemmour, sur l'actualité, mais aussi sur les perspectives à long terme pour notre pays, pour notre civilisation, notre société. Et, sous cet angle, dans 90% des cas, nous ne dirons pas que nous faisons nôtres les idées d'Eric Zemmour. Non, nous dirons que, fondamentalement, ce sont les nôtres. Zemmour est familier de l'école d'Action française, dont la réflexion politique s'étend sur tout un siècle et remonte au tout début du XXème. Et nous, nous retrouvons, dans les propos de Zemmour, les analyses que nous avons faites, ou, parfois, que nous aurions du faire ... et qu'il fait tout aussi bien, à sa place. 

    Nous mettons, aujourd'hui, en ligne deux vidéos passionnantes, où il se "dispute" brillamment avec Nicolas Domenach, sur I Télé. Qu'on les écoute. Elles ne sont pas très longues (environ 11'' et 8''). Et elles se suffisent à elles-mêmes. Pour l'essentiel, ce qu'y dit Eric Zemmour concorde, nous l'avons déjà dit, avec nos propres positions. 

     
    Florange : Le chemin de croix de Lorraine




    Logements : Cécile Duflot se raccroche à Dieu

    http://ericzemmour.blogspot.fr/

     

  • Eric Zemmour : "L'Algérie n'a jamais été autre chose qu'une terre coloniale"

            Issu d'une famille juive algérienne, se définissant, lui-même, comme "un juif d'origine berbère", Eric Zemmour est un esprit politique et c'est donc le présent qui l'intéresse.

           "Etonnante" et "paradoxale" "indépendance" que celle de l'Algérie, malgré "les feux d'artifice" par lesquels ses dirigeants souhaitent en saluer le cinquantième anniversaire, alors même qu'ils pillent leur pays éhontément et réduisent son peuple à la misère. Nouveau joug colonial ? Sans-doute : "L'Algérie n'a jamais été autre chose qu'une terre coloniale !"

           Et pourtant, pour Paris, comme pour les autres pays dits "occidentaux", "l'Algérie est intouchable".

           "La colonisation est terminée depuis cinquante ans" et pourtant aucun des deux systèmes en place à Paris comme à Alger n'est capable d'en tirer les conséquences.

           Sur cette question, Eric Zemmour dit, ici, l'essentiel. 

                    

  • "LA GAUCHE, HÔPITAL DE CAMPAGNE QUI ACCOMPAGNE LE DESASTRE" ... (Eric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon)

    Eric Zemmour et Jean-luc Mélenchon sont-ils d'accord sur ce diagnostic ?

    Sur le ralliement de la gauche au mondialisme, l'analyse, en tout cas, mérite d'être méditée. Comment son internationalisme a ouvert la voie à l'européisme et à la mondialisation elle-même, c'est l'analyse d'Eric Zemmour. Et Mélenchon n'est pas loin de le rejoindre.

    S'il y a eu, s'il y a encore, un courant patriote, à gauche, ce n'est pas lui qui va s'installer au pouvoir...

  • A Marseille, la sardine avait déjà bouché le port; les plages du Prado ont noyé Mélenchon.....

    zemmour melenchon.jpg

  • Sortir du "petit cycle de 1945", et de cette tartufferie gauche/extrême-gauche, aussi écoeurante que débile.....


    Eric Zemmour : "Droite - FN : jeux interdits !" par rtl-fr

  • D'accord avec... Eric Zemmour : pour une "pratique" politique normalisée....

            .... et pour en finir avec l'une des "exceptions françaises" les plus malsaines - politiquement s'entend - qui fait que la représentation officielle (ou légale, comme on voudra...) du peuple français ne reflète qu'imparfaitement la réalité politique vraie de l'opinion, et que beaucoup d'élus, à tous les échelons, ne sont pas réellement représentatifs du rapport des forces vrai sur le terrain. Ce qui n'est ni sain, ni juste, ni... légitime !

            Même si cela doit susciter l'étonnement - voire quelques critiques - chez certains, nous n'avons pas pu ne pas noter comment, dans son Billet du Figaro Magazine du 1er octobre 2011, Zemmour conclut sa réflexion (dernier paragraphe) :

            "...Demain, tout peut arriver. La Droite populaire peut incarner une aile conservatrice d'un grand parti républicain à l'américaine. Ou être la charnière d'une grande recomposition politique où le Rubicon qui sépare la droite du FN serait franchi. Pour constituer un nouveau bloc des droites, inspiré de certaines expériences européennes, reposant sur la critique acerbe de la mondialisation et de l'Europe".

    Lire la suite

  • Défilé du 14 juillet : "Eva dans le mur" veut supprimer l'hommage à l'Armée...

     Comme beaucoup de révolutionnaires, de leurs héritiers et descendants - et assimilés... - , Eva Joly est, sur certains points, une grande conservatrice....

            Sont-ils plus niais que provovateurs, ou l'inverse, ses propos ? Et si, en réalité, ils nous renvoyaient à quelque chose de beaucoup plus profond, s'ils signifiaient autre chose, qui n'a pas été bien vu - et, a fortiori, pas bien analysé... - dans le brouhaha sans réflexion approfondie qui les a suivi; bref, s'ils étaient autre chose ?

    * 1. rappel des propos d'Eva Joly : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110714.AFP7142/eva-joly-propose-la-suppression-du-defile-militaire-du-14-juillet.html 

    * 2. et un autre "rappel" qui s'impose... :

    eva joly,pacifisme,gauche,zemmour,armée,14 juillet

    Lire la suite

  • "Affaire Zemmour" : Torquemada, le retour ?....

            SOS Racisme a demandé au PDG de France Télévisions Rémy Pflimlin quelle sanction il comptait prendre contre Éric Zemmour.
            "Je ne conçois pas qu'une telle condamnation ne porte pas une atteinte grave à l'image du groupe que vous présidez... C'est pourquoi je vous demande quelles sanction (suspension provisoire de l’antenne...) vous compter prendre suite à (cette) condamnation", écrit Dominique Sopo dans sa lettre.
            A quand le bûcher ? Avec - accessoirement, pourquoi pas ?... - comme préalable, le rétablissement de la peine de mort (mais sélective, réservée uniquement à des gens comme Zemmour, aujourd’hui,  comme elle le fut, en son temps à Louis XVI…) ? 

           Qui a dit que l'époque des grands Inquisiteurs c'était fini ? Ils existent encore, la seule nouveauté étant que, maintenant, ils sont grassement rémunérés par les subventions, donc par... notre argent !

    sopo,zemmour,inquisition,pensée unique,politiquement correct

    Le monde idéal, tel que le rêvent certains....

  • L'ancien régime, c'est aujourd'hui, ici et maintenant...

            ... avec ses archaïsmes qui seraient presque amusants, s'ils ne bridaient la fertilité du peuple français, le condamnant inexorablement à un déclassement lent mais régulier, tant qu'on n'en sortira pas...; avec ses blocages, ses privilèges sans nombres et ses Bastilles non moins innombrables...

            Le dernier exemple en est fourni par ces élections cantonales, finement analysées par Eric Zemmour (1) : "degré zéro de la politique" mais surtout "cassette" permettant aux modernes féodalités locales de retrouver, précisément, "des réflexes somptuaires de grand féodaux".

    Lire la suite

  • Zemmour : Touchés ! Frappez au portefeuille, là où ça fait mal.....

            ..... et vous aurez une réaction immédiate : la Licra écrit à Copé à propos de ses rentrées d'argent, ces fameuses subvention scandaleuses dont Zemmour - et nous mêmes, parmi tant d'autres... - demande l'arrêt. Réelle inquiétude de la Licra : que deviendrait dans ce cas son fond de commerce ? ....

            http://www.liberation.fr/politiques/01012323471-zemmour-invite-vedette-de-l-ump-la-licra-ecrit-a-cope

    zemmour subventions.jpg

  • "Affaire Zemmour" : supprimer lois scélérates et subventions aux associations "anti liberté d'expression" !.....

            Sage décision que celle prise par Eric Zemmour…

            Il ne fait pas appel, afin de ne pas se laisser engluer dans un débat biaisé et, surtout, afin de ne pas se laisser entraîner à livrer bataille sur le terrain chois par l’ennemi (1) : il vaut mieux porter le débat devant le public – ou le peuple, comme on voudra… - car, là, « ils » ne pourront pas bâillonner ni museler tout une opinion, tout un peuple, ni  le faire taire, comme « ils » le peuvent, en prenant les gens individuellement : ce n’est qu’un jeu, trop facile pour eux, grâce à ces lois scélérates qu’ils ont réussi à imposer par leur terreur intellectuelle à un pouvoir politique lâche, veule mais, surtout, corrompu lui aussi, à la source, par la même idéologie…..

            http://www.la-croix.com/afp.static/pages/110301100710.mkck2ksc.htm

    zemmour

    "A la manière... d'eux..." : leur "meilleur des mondes".....

    Lire la suite

  • Intéressant : Débat en vue à l'UMP sur le "trop-plein de normes"...

             ...avec Zemmour comme invité :

            http://www.la-croix.com/afp.static/pages/110223105643.dfplwwc3.htm

            Deux réflexions spontanées, à la lecture de cette info vue dans La Croix :

            - D'abord, on peut dédier à ce symposium la formule si juste de Gustave Thibon, qui répétait volontiers qu'une société saine était une société avec un maximum de moeurs et un minimum de lois...

            - Ensuite, on ne peut qu'être étonné que, dans ce fatras de normes en tous genres et sur tous les sujets, il n'y ait qu'une seule corporation qui échappe en totalité à la moindre norme : celle des journalistes de la cléricature médiatique, auto-proclamés diseurs du vrai et du bien, en tous lieux et toutes circonstances; énonceurs de règles et de normes morales pour la terre entière, eux qui, justement, ne s'en fixent aucune à eux-mêmes, de norme(s), et fonctionnent (!) très bien sans (de leur point de vue, évidemment...)

  • Contre Zemmour - contre nous tous... - le Parquet requiert la condamnation.....

            Le parquet a requis (vendredi 14 janvier, ndlr) la condamnation du chroniqueur Eric Zemmour pour diffamation et provocation à la discrimination raciale après ses propos controversés sur "les Noirs et les Arabes". A l'issue de son réquisitoire, le procureur de la République - magistrate - a estimé les propos poursuivis "susceptibles d'être pénalement sanctionnés".

     

  • Procès Zemmour (notre procès à tous) : De Jean-Pierre Chevènement...

            ...dans un courrier en date du 3 janvier adressé à la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris, où a débuté mardi le procès d'Eric Zemmour) :

             "Sans doute M. Zemmour a-t-il, dans le feu de la discussion, utilisé une formulation excessivement brutale mais il n'a hélas, pas dit une chose matériellement inexacte… Il suffit, comme j'ai eu l'occasion de le faire, de consulter les listings de la Direction centrale de la Sécurité publique du ministère de l'Intérieur, pour constater que plus de 50% des infractions constatées sont imputables à des jeunes dont le patronyme est de consonance africaine ou maghrébine".

             Le sénateur dit "craindre que le politiquement correct ne finisse par tuer le débat républicain". Il regrette qu'on puisse "incriminer un journaliste d'avoir avancé un argument, certes formulé maladroitement, mais correspondant à une réalité, certes dérangeante, mais propre à susciter une prise de conscience partagée". Aux yeux de Jean-Pierre Chevènement, "la liberté d'expression n'a pas besoin d'être inutilement corsetée par des interdits judiciaires".