Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

eva joly

  • Vulgarité : Eva remet "ça"...

            "Eva pas seulement dans l'mur", comme dit si élégamment son collègue de parti Cohn-Bendit; Eva tout droit dans la vulgarité : elle en avait déjà lancé une, retentissante, il y a peu, qui n'était pas passée inaperçue; voilà qu'elle répond à la journaliste qui lui demande ce qu'elle pense des propos de Corinne Lepage, un lamentable "je l'emmerde !...".

            Certes, "Eva dans l'mur" n'est pas à elle toute seule toute la classe politique. Il n'empêche : puisqu'on parle de Corinne Lepage, et on l'avait déjà dit ici-même, c'est elle qui a raison, sur ce point précis : ce début de campagne est vraiment "bas de gamme..."

  • Toujours plus élégant, plus distingué, toujours plus "classe" : notre pauvre Pays légal....

            On avait eu le "casse-toi, pôvre con", le "sale mec" : Eva Joly a du se dire qu'elle n'allait pas assez vite dans le mur, et qu'il était urgent de se rattapper : voilà qui est fait, et avec quel raffinement !

            Elle n'a rien trouvé de mieux, en visite à Marseille, que de parler de ceux qui sont, pourtant, théoriquement ses amis - les Verts, qui ne la soutiennent pas assez : ce sont, excusez du peu, des "pisse-vinaigre" et des "casse-couilles" (sic, en "Joly" dans le texte).

           Et encore, ça c'est pour ses potes, les Verts : les autres, les pauvres, ils n'ont pas encore été "nommés", comme on dit dans la Bible : aïe, aïe, aïe, pour eux....

          Pauvre Pays légal, minable de chez minable, comme on dit aujourd'hui dans le jargon; et de plus minable en plus minable..... 

    caniveau.jpg

    Pas la peine, pour les membres du Pays légal : ils l'ont trouvé tout seuls.. 

  • Lu, vu, entendu : un article sur Eva Joly, depuis l'île de la Réunion....

    (envoi de lecteur)

    Un article sur Eva Joly depuis La Réunion.jpg

  • Quand Claude Allègre condamne le programme du PS, au nom de l’intérêt national

            Voici quelques extraits significatifs des déclarations de Claude ALLEGRE au Figaro Magazine de samedi dernier. C’est très intéressant : nous pouvons être d’accord avec presque tout. En tous cas, il faut que les Français sachent …

     

    allegre,nucleaire

    Claude Allègre publie « Faut-il avoir peur du nucléaire ? », aux Editions Plon, en collaboration avec Dominique de Montvalon, 164 pages, 9,90 €.

    Lire la suite

  • Elle veut la fin du nucléaire militaire "Eva-dans-le-mur" remet çà...

            Et, en plus, elle remet ça aussi avec la diversité : comme Ségolène nous avait fait le coup en 2007 ("Je serai la présidente de la France métisse"), Eva se veut la "candidate de la diversité".

            Commençons par le nucléaire militaire : nous lui avons déjà opposé du Bainville, citons-lui ce nouveau passage de quatre lignes  (Journal, Tome III, 1937/1935) :

             27 septembre 1927 : "....On a beaucoup répété comme une trouvaille : "Si tu veux la paix, prépare la paix". C'est une formule comme une autre. Seulement, il y a divers moyens de préparer la paix, parmi lesquels certains préparent encore mieux la guerre."

            Et maintenant la "diversité" : on sait bien que, pour ce qui est de leur tartufferie de diversité-bidon, "ils" et "elles" luttent en réalité contre la vraie diversité du monde, puisque leur action immigrationniste consiste à étouffer et diluer l'une des cultures du monde, l'une des diversités du monde, à savoir la française : contribuer, donc, et directement, à faire disparaître l'une des variétés de l'arc-en-ciel que l'on prétend défendre est bien surprenant mais, de même qu'en amour on ne compte pas, de même, en idéologie on ne s'arrête pas aux contradictions... On a résumé nos arguments là : http://lafautearousseau.hautetfort.com/list/documents/entre-tartufferie-et-piege-mortel.html

             Et bien sûr, cerise sur le gâteau, Eva-dans-le mur- et son inséparable Cécile Dufflot veulent taxer. Taxer toujours plus, taxer tout le monde, taxer tout ce qui bouge... là où même les moins versés dans l'économie ont tout de même fini par comprendre qu'au point où nos dirigeants avaient amené les choses, la vraie solution était de réduire les dépenses. Et taxer les taxeurs !...

            Non, Eva et Cécile veulent continuer à déoenser un argent qu'on n'a plus. Elles n'imaginent même pas autre chose : elles veulent vraiment y aller, dans le mur !.....

             Dans ses Mémoires d'Outre-tombe (La Pléiade, Tome I, page 577) Chateaubriand parle de cette Madame de Coislin qui considérait les philosophes auto-proclamés comme des "bourgeois diserts". Cécile Dufflot et Eva Joly, des "bourgeoises disertes", c'est tout à fait ça, non ?.....

  • Retour sur les propos d'Eva Joly.....

            Eva-dans-le-mur, on s'en souvient, n'avait rien trouvé de plus malin à dire, après le Défilé du 14, juillet, qu'il fallait, selon elle, le remplacer par un défilé citoyen !....

            Nous avions relevé ses propos, soulignant leur niaiserie dangereuse, et Maurras.net nous avait transmis une citation de Maurras qui s'intégrait parfaitement dans notre réponse, à laquelle nous l'avons évidemment ajoutée : eva joly defile 14 juillet.pdf

            L'été étant propice aux lectures et relectures (et donc aux trouvailles qui vont avec...), voici deux courts extraits que l'on peut dédier à l'égérie des Verts. Ils sont tirés du remarquable Journal de Jacques Bainville (Tome II, pages 107/108 et page 117).

    - premier extrait (pages107/108, note du 24 juin 1921) :

             "...Et comme l'humanité n'est jamais raisonnable, parce que ce serait trop simple si elle ne se déterminait que par la raison; comme le besoin de s'affranchir, de dominer, de posséder, et même le besoin le plus impérieux, celui de manger, dirigent les impulsions des peuples; comme les passions nationales s'en mêlent et mettent en jeu l'amour-propre des gouvernements, alors, pour que le monde connaisse la paix, il faut bien que la paix lui soit imposée par la force".  

    - deuxième extrait (page 117, note du 14 novembre 1921) :

            "Les hommes préfèrent la paix. Ils ont horreur de la guerre, bella matribus detesta, et sans cesse la guerre revient. Quel était le plus beau titre de gloire de la Rome antique ? C'était d'avoir imposé au monde la paix romaine et elle l'avait imposée par sa puissance militaire. Il n'y a pour ainsi dire pas de gouvernement ancien ou moderne qui ait débuté en déclarant qu'il voulait la paix..."

            Eva Joly vient, tout simplement, de montrer une fois de plus qu'ils (et elles) sont nombreux, celles et ceux qui n'ont, pour reprendre une formule célèbre, rien oublié ni rien appris.... 

  • En finir avec le ressassement malsain d'un certain passé : de Georges Pompidou...

            Puisque l'affaire Eva JOLY nous ramène, par les détours de la discussion, une fois de plus, vers la dernière guerre et la collaboration, versons, ici, au débat, un lien qui ouvre sur une conférence de presse de Georges POMPIDOU et, plus exactement, sur sa réponse à une question à propos de la grâce qu'il venait d'accorder à Paul TOUVIER.

            On peut en discuter le détail mais sa conclusion de fond est celle d'un homme d'Etat. Et quand on en compare le fond et la forme à ce qu'est devenue, aujourd'hui, l'expression présidentielle, on mesure de combien de crans, en moins d'un demi-siècle, la France est descendue.

            http://www.ina.fr/politique/gouvernements/video/I00000105/georges-pompidou-et-touvier.fr.html

  • Défilé du 14 juillet : "Eva dans le mur" veut supprimer l'hommage à l'Armée...

     Comme beaucoup de révolutionnaires, de leurs héritiers et descendants - et assimilés... - , Eva Joly est, sur certains points, une grande conservatrice....

            Sont-ils plus niais que provovateurs, ou l'inverse, ses propos ? Et si, en réalité, ils nous renvoyaient à quelque chose de beaucoup plus profond, s'ils signifiaient autre chose, qui n'a pas été bien vu - et, a fortiori, pas bien analysé... - dans le brouhaha sans réflexion approfondie qui les a suivi; bref, s'ils étaient autre chose ?

    * 1. rappel des propos d'Eva Joly : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110714.AFP7142/eva-joly-propose-la-suppression-du-defile-militaire-du-14-juillet.html 

    * 2. et un autre "rappel" qui s'impose... :

    eva joly,pacifisme,gauche,zemmour,armée,14 juillet

    Lire la suite

  • "En revenant de la revue..." : Ombres et lumières d'un beau Défilé.....

            On a exalté les Outre-mers, lors de ce Défilé, et c'était une bonne idée. Il n'y a vraiment qu'Eva Joly, auteure de la bourde du jour, pour souhaiter la fin de ce rendez-vous Nation-Armée, et son remplacement par un défilé-citoyen (?) : plus n'importe quoi qu'elle, tu meurs !....

            Une fois de plus, l'Armée française s'est donc emparée des Champs-Elysées. Reconnaissons-le : la vitrine reste belle, et le fond, malgré tout, solide, du moins bien réel. Mais, ne rêvons pas : on manque de tout, dans cette belle Armé française que nous avons vue, une fois de plus, sous un jour flatteur. Et on manque d'abord, et avant tout, d'argent, donc de crédits militaires, tout simplement. Alors qu'on continue à gaspiller d'une façon démentielle des milliards dans une Fonction publique non maîtrisée et une des-Éducation nationale aussi ruineuse qu'inefficace, on a restreint dramatiquement les crédits d'équipement, d'entretien, de formation et de fonctionnement de nos Armées. On y manque de tout : d'avions et d'hélicoptères, de chars et autres véhicules terrestres, de crédits d'entraînement des hommes... Et, bien sûr, du deuxième Porte-avions nucléaire. 

    eva joly,armée,14 juillet

     A l'instar du P.A.N. qui effectue, ici, son virage, les autorités responsables prendront-elles, enfin, leur "virage mental", se traduisant par la seule décision responsable qui s'impose : l'augmentation des crédits militaires ?

    "Charles de Gaulle" attend "Richelieu".....

    Lire la suite

  • Quand Eva Joly se prend pour Madame Soleil !.....

            Est-ce l'angoisse de sa chute dans les sondages ? Est-ce son surnom ("Eva dans le mur") qui lui fait craindre d'y aller pour de bon, dans le mur ? Est-ce, donc - ce serait, alors, pathétique... - la quête desespérée d'électeurs/supporteurs ?...

            Pour Eva Joly, la France oublie qu'elle est "un pays multiculturel. Nous nous sommes constitués par des vagues successives d'immigration". Encore une qui n'a pas lu Dupâquier !...

            "Il y a énormément de Français d'ascendances polonaise, italienne, espagnole, portugaise, russe". Comme si c'était eux qui posent problème(s) !

             Le meilleur est pour la fin : "Et il y a maintenant beaucoup de musulmans et vous allez voir, dans 30 ans ils seront aussi intégrés que les (descendants d') Italiens, de Polonais".

             Allez, on lui remet un petit coup de Hassan II, qui les connaissait bien, lui, "ses" marocains :

  • Eva Joly : Il est toujours très délicat de donner des leçons...

    eva-joly-1jpcf59-f8cfe.jpg            La liste est longue, de celles et ceux qui se sont lancés - dans un premier temps toujours facile - sur fond d'image de chevalier blanc, qui séduit forcément le public. Mais, se lancer, c'est le plus facile, c'est durer, qui est plus difficile....

                Surtout chez les Verts, dans cette jungle que dénonçait déjà Dominique Voynet...

                Maintenant que l'euphorie de leurs journées est retombée, Philippe Reinhard a bien analysé les difficultés (doux euphémisme...) qui attendent Eva Joly chez ses amis des Verts, et alors qu'elle a mangé son pain blanc....

    Lire la suite