Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

duflot

  • Notre accord de fond (presque toujours) ... avec Eric Zemmour

    S'il est un blog auquel l'on aura toujours profit à se référer, c'est bien celui d'Eric Zemmour; une personnalité avec qui nous pouvons, presque toujours, être d'accord, c'est bien Eric Zemmour lui-même. (Cf. le lien, en fin de note).

    Il se trouvera bien, dans notre mouvance intellectuelle quelques puristes pour relever dans les écrits d'Eric Zemmour, ou dans ses paroles, tel ou tel point de désaccord jugé rédhibitoire. Voire nous révéler qu'il roule pour tel ou tel.

    L'important, c'est la chose même, ce sont les analyses de Zemmour, sur l'actualité, mais aussi sur les perspectives à long terme pour notre pays, pour notre civilisation, notre société. Et, sous cet angle, dans 90% des cas, nous ne dirons pas que nous faisons nôtres les idées d'Eric Zemmour. Non, nous dirons que, fondamentalement, ce sont les nôtres. Zemmour est familier de l'école d'Action française, dont la réflexion politique s'étend sur tout un siècle et remonte au tout début du XXème. Et nous, nous retrouvons, dans les propos de Zemmour, les analyses que nous avons faites, ou, parfois, que nous aurions du faire ... et qu'il fait tout aussi bien, à sa place. 

    Nous mettons, aujourd'hui, en ligne deux vidéos passionnantes, où il se "dispute" brillamment avec Nicolas Domenach, sur I Télé. Qu'on les écoute. Elles ne sont pas très longues (environ 11'' et 8''). Et elles se suffisent à elles-mêmes. Pour l'essentiel, ce qu'y dit Eric Zemmour concorde, nous l'avons déjà dit, avec nos propres positions. 

     
    Florange : Le chemin de croix de Lorraine




    Logements : Cécile Duflot se raccroche à Dieu

    http://ericzemmour.blogspot.fr/

     

  • Cahuzac se fait plein d'ennemis...

    cahuzac,duflotC'est normal : il doit trouver dix milliards en rabotant les dépenses de ce gouvernement tentaculaire (quarante, là où dix compétents, bien secondés, suffiraient...). Autant dire que "ça coince" dans tous les coins, et qu'on a très largement dépassé le stade des mots "aigres-doux" : maintenant c'est "aigre-aigre", toujours plus aigre...

    La pire, dans la rage, c'est Cécile Duflot (de cannabis) : vous savez, celle qui est arrivée en blue-jeans à son premier Conseil des ministres (très classe !); celle qui a écrit sur son compte Twitter, en apprenant la nouvelle de sa nomination (qui n'en n'était pas une) : "Waouh, ministre !" (en français dans le texte !); celle qui a demandé une bonne trentaine de décorations de la Légion d'honneur pour le 14 juillet (c'est sacré, les copains, ça ne s'oublie pas, c'est bien connu) : bref, comme disait Léon Daudet, "une authentique haute en toc".

  • Rêveries de "Cécile Duflot et Compagnie" : la preuve par le froid.....

             Maintenant que la vague de grand froid s'éloigne, il est peut-être temps de faire remarquer deux ou trois choses à la clique écolo/cromagno-néanderthalienne....

            D'abord, qu'elle a été remarquablement discrète, durant cette vague de froid, sur la façon dont, avec bonheur, finalement, la France a pu la traverser : 100.500 mégawatts ont été consommés au moment du pic de consommation, sans que cela n'entraîne autre chose qu'une inquiétude - réelle, certes - mais surmontée dans les faits : la capacité, et la qualité du réseau français a permis de passer le cap...

           Mais un réseau de quoi ? D'éoliennes (ces monstres pour lesquelles on coule pour toujours des milliers de tonnes de béton dans la terre, aux quatre coins de l'Hexagone (comme dirait l'autre...) ? Allons donc ! On aurait eu bonne mine, avec les éoliennes, si on n'avait eu ces centrales nucléaires qui, quoi qu'on dise, sont la moins mauvaise solution, même si elles ne sont pas la solution parfaite, et même si elles ne sont pas dépourvues d'inconvénients...

    Lire la suite

  • Terrorisme intellectuel : la palme de l'outrance au duo Désir-Duflot, dont le "mental" donne une idée du "radeau de la méduse"...

    Impossible de laisser passer sans réagir : on vient d'avoir ce dimanche un nouvel exemple de terrorrisme intellectuel exercé par la gauche, face à une droite qui n'a qu'un tort : celui d'en avoir peur ! La France est ainsi le seul grand pays du monde occidental où sévit à ce point le terrorrisme intellectuel, et la tétanisation de ses victimes: on ne le dira jamais assez, surtout lorsqu'on voit la personne incriminée (en l'occurrence Claude Guéant) plutôt que d'attaquer frontalement les Tartuffes et de leur arracher leur masque, se défendre mollement, disant essentiellement qu'on a sorti ses propos de leur contexte; tandis que son compère Juppé trouvait les propos de son collègue "inadéquats" : le terrorrisme intellectuel a encore de beaux jours devant lui ! ...

           Revenons donc à "l'affaire" : il a suffi que Claude Guéant énonce une évidence, plus quelques banalités très "politiquement correctes", pour qu'on se bouscule, ce dimanche 5 février, sur les radios et télés permanentes pour être le premier, ou la première, à éructer la débilité du jour; ils avaient tous tellement peur de se faire doubler pat les autres ! : c'était le vrai concours du plus rapide dans l'aberration et l'outrance les plus désolantes.... 

    terrorisme-intello.jpg

     Ah, ils aimeraient tellement que "ça se passe comme ça" dans le monde qu'ils rêvent pour nous !....

    Lire la suite

  • Sur le nucléaire : D'accord avec... le Président de la République.....

            Les utopies cromagnonesques des écolos de la secte verte; l'insconscient ou subconscient néanderthalien des khmers verts, c'est une chose : leur(s) folie(s) les regarde(nt), après tout. Mais les réalités, et notre avenir, en sont une autre...

            S'il plaît à Madame Duflot et consorts d'avoir en tête de reconstruire des cités lacustres, ou d'habiter de nouveau dans des cavernes, mangeant de la viande crue, et de ressembler au Caïn du vers de Hugo "Lorsque, avec ses enfants, vêtus de peaux de bêtes / Echevelés, livides, au milieu des tempêtes...", encore une fois, c'est son problème.

            Le Président de la République, en visite sur le site Areva de Tricastin, dans la Drôme, le 25 novembre derneir, a eu raison de rappeler, d'une part, que la sortie suicidaire du nucléaire telle que proposée par "la secte" toucherait 240.0000 emplois (ce dont semblerait se ficher comme d'une guigne la-dite Dame Duflot); il a eu raison, aussi, de dire que "le nucléaire n'est ni de gauche, ni de droite, il est l'intérêt supérieur de la France".       

    caricature ecologiquement corretc.jpg

    "Ecologiquement correcte", la voiture de demain, pour les khmers verts ?..... 

  • Elle veut la fin du nucléaire militaire "Eva-dans-le-mur" remet çà...

            Et, en plus, elle remet ça aussi avec la diversité : comme Ségolène nous avait fait le coup en 2007 ("Je serai la présidente de la France métisse"), Eva se veut la "candidate de la diversité".

            Commençons par le nucléaire militaire : nous lui avons déjà opposé du Bainville, citons-lui ce nouveau passage de quatre lignes  (Journal, Tome III, 1937/1935) :

             27 septembre 1927 : "....On a beaucoup répété comme une trouvaille : "Si tu veux la paix, prépare la paix". C'est une formule comme une autre. Seulement, il y a divers moyens de préparer la paix, parmi lesquels certains préparent encore mieux la guerre."

            Et maintenant la "diversité" : on sait bien que, pour ce qui est de leur tartufferie de diversité-bidon, "ils" et "elles" luttent en réalité contre la vraie diversité du monde, puisque leur action immigrationniste consiste à étouffer et diluer l'une des cultures du monde, l'une des diversités du monde, à savoir la française : contribuer, donc, et directement, à faire disparaître l'une des variétés de l'arc-en-ciel que l'on prétend défendre est bien surprenant mais, de même qu'en amour on ne compte pas, de même, en idéologie on ne s'arrête pas aux contradictions... On a résumé nos arguments là : http://lafautearousseau.hautetfort.com/list/documents/entre-tartufferie-et-piege-mortel.html

             Et bien sûr, cerise sur le gâteau, Eva-dans-le mur- et son inséparable Cécile Dufflot veulent taxer. Taxer toujours plus, taxer tout le monde, taxer tout ce qui bouge... là où même les moins versés dans l'économie ont tout de même fini par comprendre qu'au point où nos dirigeants avaient amené les choses, la vraie solution était de réduire les dépenses. Et taxer les taxeurs !...

            Non, Eva et Cécile veulent continuer à déoenser un argent qu'on n'a plus. Elles n'imaginent même pas autre chose : elles veulent vraiment y aller, dans le mur !.....

             Dans ses Mémoires d'Outre-tombe (La Pléiade, Tome I, page 577) Chateaubriand parle de cette Madame de Coislin qui considérait les philosophes auto-proclamés comme des "bourgeois diserts". Cécile Dufflot et Eva Joly, des "bourgeoises disertes", c'est tout à fait ça, non ?.....