UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

zemmour - Page 2

  • Aujourd'hui, ouverture du procès Zemmour (notre procès à tous...) : nous sommes tous des Eric Zemmour.....

           Aujourd'hui, nous passons tous en jugement avec Eric Zemmour, en même temps que lui, et pour les mêmes raisons que lui; parce que nous faisons comme lui : nous disons ce que tout le monde sait, ce que tout le monde voit, ce que tout le monde constate, mais que "on" ne veut pas que nous disions : la simple vérité des faits, tout simplement.

            "Mon client est accusé et poursuivi parce qu'il a dit la vérité", déclare le défenseur de Zemmour. "Ce jeune homme a dit la vérité, il doit être éxécuté", répond la chanson....

            Il faut abroger toutes ces lois scélérates par lesquelles une camarilla d'idéologues, aux arrière-pensées inavouables, s'est arrogé le pouvoir exorbitant, sinon d'empêcher tout à fait, du moins de gêner considérablement, en l'étouffant au maximum, la simple expression de la vérité, et de la pensée tout court...        

    zemmour-et-philippe-bilger-4302802sppws_1715.jpg

              "Taisez-vous ! Garde à vous ! Silence dans les rangs !..."  ?

    NON !...

    Tous unis contre la dictature que "on" cherche à nous imposer : celle des diférrents"correct" (politiquement, culturellement, historiquement, moralement....)

  • Pour en finir avec....

             "La collaboration fut d’abord la grande affaire de la gauche qui par pacifisme se jeta dans les bras de Pétain et de l’Allemagne. Les premiers résistants furent pour la plupart des gens de droite et de l’Action Française." Eric Zemmour

     

    Lire la suite

  • Communautarisme ? Ca finira mal....

                Passant à RTL, chez Christophe Hondelatte, Zemmour a livré son sentiment. Franchement, comme d'habitude, et à la façon de Jaco, le perroquet du conte de Bainville Jaco et Lori, il a repris son expression : avec le communautarisme, "ça finira mal !...".

                L'écoute de cet échange Hondelatte/Zemmour nous a, par ailleirs, rappelé ce que disait, il y a trente ans déjà, Georges Marchais, et que l'on pourra re-lire ci-après....

                Si des évènements tragiques arrivent, "on" ne pourra pas dire qu'on n'avait pas été prévenus !.....

    Lire la suite

  • Au "citoyen Thimèle", negationniste et révisionniste, qui pense sincèrement qu'il n'y a pas eu de Génocide vendéen !... (2/2)

                La fin justifie les moyens, donc, pour le "citoyen Thimèle". Pauvres petits révolutionnaires de 1793, si doux, si tendres, si purs et si gentils ! Ils ont été incompris, et odieusement gênés par de grands méchants, dans leur(s) plan(s) de régénération de l'humanité ! Alors, il faut les comprendre, ils ont du sévir. Mais c'est vraiment la faute des méchants qui leur ont mis des bâtons dans les roues.....

    saintjust_prudhon.jpg
    Ni saint, ni juste, était-il un doux agneau, ce Saint Just qui déclarait:
    "Je ne juge pas, je tue... Une nation ne se régénère que sur des monceaux de cadavres..."
    Un doux agneau forcé à toutes ses horreurs par les grands méchants loups vendéens ?
    Un peu de sérieux, citoyen Thimèle !.....

    Lire la suite

  • Au "citoyen Thimèle", negationniste et révisionniste, qui pense sincèrement qu'il n'y a pas eu de Génocide vendéen !... (2/2)

                Puisque nous sommes le premier août, anniversaire (!) du premier Décret de Lazare Carnot organisant le Génocide vendéen (le second décret étant du 1er octobre), célébrons ce triste anniversaire à notre façon...

                C'est par le plus grand des hasards - et même à l'occasion d'une faute de frappe ! - que nous sommes tombés sur le Blog L'Esprit républicain, et que nous avons fait connaissance avec le "citoyen Thimèle". Nous sommes dans l'obligation de reconnaître humblement qu'avant cette faute de frappe nous ignorions l'existence et de l'un et de l'autre...

                Mais le-dit citoyen ayant laissé sur le-dit site un article dont le titre nous a interpellé quelque part (comme on dit aujourd'hui, dans le jargon) : Non, il n'y a pas eu de génocide vendéen ! notre curiosité a été éveillée, et nous avons eu envie d'en savoir plus....

               Lecture faite de l'article, il nous a semblé qu'il fallait y répondre....

    CARNOT 1.JPG

    Lire la suite

  • La Commune vue par Maurras et Bernanos (que cite Zemmour).....

                Le 18 mars dernier, dans les Ephémérides, nous avons évidemment evoqué le début de la Commune. Sans aller au fond, nous nous sommes contentés d'une évocation purement historique et narrative, si l'on peut dire.

                 Ce qui nous a valu un message énergique de Sébasto...

                 Voici donc comment nous avons complété cette note, au fond, cette fois, en espérant que cela rassurera Sébasto, et les autres, et en le remerciant de nous avoir, en quelque sorte, contraints à être plus clairs et plus complets, c'est-à-dire au fond, plus justes.....

    Lire la suite

  • Souvent, de petits bijoux : les billets de Zemmour...

                Il est toujours intéressant à lire ou à écouter, mais parfois il se surpasse, en proposant des billets d'une concision extrême, où il croque avec talent l'essentiel: tels ces deux récents articles du Figaro Magazine, l'un sur Strauss-Kahn (le 15 mai), et l'autre sur le gouvernement mondial (du 3 juillet)...

                Nous avions déjà relevé le billet sur Philippe Séguin (Un remords nommé Séguin), les deux sur l'assimilation (Liberté, égalité, "identité" et Encore un effort monsieur le Président !), ou sur l'enseignement (La scyzophrénie des profs).

                Ses deux récents sur Stauss-Kahn et sur le gouvernement mondial valent également qu'on les place dans son florilège...

    zemmour a la radio.jpg

    Lire la suite

  • Avec le "dérapage", les Tartuffe ajoutent une cartouche à leur gibecière...

    L'inflation du "dérapage" - que l'on nous sert maintenant presque à tous les coups - est l'occasion de revenir quelques instants sur ce qui s'est passé voici bientôt trois mois, à propos de Gérard Longuet; et de constater qu'une fois de plus, c'est Zemmour qui a raison :          

    "Ce terme 'dérapage' est devenu la nouvelle manière de censurer les gens. Je l'avais déjà observé et analysé et là je le constate à mes dépens. Dès que quelque chose déplaît à la 'bien-pensance', qui a peur de la réalité, elle le taxe de 'dérapage'. C'est devenu un anathème comme 'raciste', 'fasciste' ou 'antisémite' qui permet de diaboliser l'interlocuteur et de couper court à toutes discussions."

    On se souvient qu'il y a près de trois mois, donc, et après Zemmour, attaqué pour "dérapage" (!) sur ses propos concernant la sur-délinquance africaine, c'est Longuet qui a été sur la sellette, accusé pour ses propos sur le profil de la personne qui devait prendre la présidence de la Halde...

    longuet.jpg

    Lire la suite

  • Un peu de politique-fiction : d'un dialogue bien réel, à un autre qui, même si l'on peut aisément l'imaginer, restera hélas dans l'ordre du virtuel...

                Au Printemps du Livre de Montaigu, le Prince Jean a pu dialoguer avec Eric Zemmour.

                Ensemble, ils ont parlé de la France, évidemment, de l’héritage romain et –comme nous le faisions remarquer récemment- du fait que, si les rois de France se voulaient effectivement héritiers de la politique de civilisation des empereurs, et porteurs comme eux d’une sorte de message universel – de ce point de vue de la Civilisation - les rois ont, dès la troisième dynastie (celle des Capétiens) rompu avec ce que Bainville appelle « la chimère impériale » dans laquelle s’étaient « épuisées » - ajoute-t-il encore - les deux premières : la Mérovingienne (fondée par Clovis) et la Carolingienne (de Charlemagne)…

    Lire la suite

  • La vraie leçon de l'affaire Zemmour/Bilger: ne pas subir, ne pas craindre d' "aller à la castagne"...

                "Nous avons bien reçu votre lettre dans laquelle vous regrettez que vos propos dans l'émission de Thierry Ardisson sur Canal + aient pu heurter. Nous prenons acte que vous n'avez jamais eu l'intention de stigmatiser certains de nos compatriotes (...) Du fait de ces mises au point, nous n'avons donc plus de raison de vous convoquer pour un entretien. Notre réunion du lundi 29 mars est donc annulée".

    Voilà pour Zemmour.

    En ce qui concerne Bilger, on apprenait peu de temps après qu'il n'y aurait ni sanctions ni suites non plus...

    Dont acte....

    Le Figaro renonce à licencier son journaliste vedette.pdf

    zemmour-et-philippe-bilger-4302802sppws_1715.jpg

    Lire la suite

  • Il y a plusieurs Zemmour chez Zemmour: aujourd'hui, place au bon connaisseur de l'Histoire, qui présente "Mélancolie française"...

                On a parlé de l'Allemagne et de la France, de l'Europe, de l'Histoire et des deux deux Guerres, et, donc, d'aujourd'hui, ce 5 mars, à 23 heures, chez Franz-Olivier Giesbert, dans Vous aurez le dernier mot.

                Il y avait là -pour la partie de l'émission dont nous allons parler ici- Gallo, Zemmour, Couteaux et Duteurtre..... et on a pu entendre Zemmour revenir assez longuement sur son ouvrage Mélancolie française, qu'il a presenté ainsi, en expliquant pourquoi il avait choisi ce titre....

    Lire la suite

  • Qu’est-ce qui est insupportable ? Qu’est-ce qui ne correspond pas à la réalité ? Ou : Benoist Hurel, un scandale à lui tout seul…

    Suite(s) de la polémique Zemmour/Bilger et compagnie...

    benoist hurel.jpg

    Benoist Hurel, secrétaire général adjoint du Syndicat de la magistrature

     

                 Avec un aplomb sidérant, cet adepte du « plus c’est gros, plus ça passe… » n’a pas craint de déclarer, entre autres joyeusetés :

                 « …J'ai lu son blog (de Philippe Bilger, ndlr) où il explique qu'il dit tout haut ce que d'autres pensent tout bas. C'est insupportable car ce n'est pas la réalité. Ou en tout cas cela n'explique rien. Si on regardait dans la population pauvre, qui vit en banlieue, qui ne travaille pas, et qu'on comparait la délinquance des personnes de couleur et celle de la population générale, on verrait que le nombre de personnes de couleur qui commettent des infractions n'est pas supérieur à celui de la population générale, donc que les propos de ces deux personnages n'ont aucune valeur explicative, et, dès lors, un dessein stigmatisant. »

                 On ne répond pas à des contre vérité pareilles, pas plus qu’on ne perdrait son temps à répondre à quelqu’un qui prétendrait qu’il fait jour à minuit.

                 Que Benoist Hurel aille faire un tour dans certaines prisons, où jusqu’à 80% des détenus sont d’origine africaine… et surtout qu’il achète un poste de radio, et qu’il lise de temps en temps les journaux : il verrait bien la proportion « de personnes de couleur » dans l’explosion de délinquance qui empoisonne la France…

                 Réponse d'Eric Zemmour à la Licra......pdf

     

    eric-zemmour-et-philippe-bilger-4302802sppws_1715.jpg
  • Et pourtant, elle tourne !...

                Ils ont bonne mine, les tenants du politiquement correct, qui veulent -qui vont ?- virer Zemmour du Figaro parce qu'il a dit la vérité.

                Zemmour est en effet convoqué le lundi 29 mars par la direction du Figaro pour un entretien préalable à un éventuel licenciement, a indiqué le directeur de la rédaction, Etienne Mougeotte.
     
                Et il devra s'expliquer sur ses déclarations lors de l'émission "Salut les terriens", animée par Thierry Ardisson, diffusée en clair le 6 mars sur Canal +. Le polémiste y avait déclaré : "les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes... C'est un fait".

    zemmour 2.jpg

                Ils auront beau le faire -éventuellement- virer du Figaro, cela ne changera rien aux faits. Est, est; non, non, disaient les Anciens. On aura beau nier les faits, les faits sont ce qu'ils sont. Et quand Zemmour dénonce, il dit les faits. Que cela plaise ou déplaise à l'intelligentsia révolutionnaire, qui truste les places dans notre Paf. Un Paf que le pouvoir politique -qui le paie d'ailleurs très cher...- commet l'imprudence -et la folie- de lui laisser.

                 Et pourtant elle tourne, aurait dit Galilée à la fin de son procès.

                Et pourtant "les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes... C'est un fait".

               Même si un Mougeotte, qui hurle avec les loups, condamne Zemmour...

  • Les profs épinglés...

                On le sait, on ne peut qu'être d'accord, mais c'est tellement reposant le grand bon sens, et le parler vrai...

                Zemmour a encore visé juste:

                ZEMMOUR EDUCATION.jpg

  • "Détritus", Zemmour ? Mais, qui est le vrai détritus ?... Ou : Comme on est on croit les autres...

                Chronique particulièrement dégradante et disqualifiante pour lui, mais aussi pour France Inter qui l'accueille : ce mercredi 16 mars. Ali Rebelhi, perdant tout sens de la mesure, de la plus élémentaire correction, de la simple dignité, se disqualifie en se déchaînant contre Éric Zemmour. C'est dans l’émission de Pascale Clark, Comme on nous parle

                Le triste sire en question commence par établir une sorte de parallèle entre Zemmour et "tous les Dupont-la-joie décomplexés" (on aimerait voir ce qu'il dirait si quelqu'un parlait des Kader-la-joie...); puis il éructe un lamentable et minable "Détritus Zemmour", faisant référence au personnage de Tullius Detritus, dans Astérix (on aime bien Astérix, mais on espère tout de même pour lui qu'Ali Rebehli a d'autres références littéraires...).

                 Bon: on ne va pas perdre son temps à répondre à un personnage aussi haineux, aussi vulgaire. Il a parlé de "Détritus" à propos de Zemmour ? : c'est probablement qu'il prend son propre cas, à lui, Ali, pour une généralité; et que, tel qu'il est, lui, il croit que sont les autres...