Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

resf

  • RESF : une Association - parmi tant d'autres... - à dissoudre de toute urgence...

    La situation des clandestins - qu'ils appellent à tort "sans-papiers" - est intolérable, disent ces âmes qui se croient belles mais qui ne sont que mal-généreuses : il y a  cinq millions de chômeurs en France, huit millions de pauvres, ce n'est pas "intolérable", "çà" ?

    Et ils veulent en faire venir encore du monde entier, comme s'il n'y en avait pas assez ! Alors qu'on n'a rien à leur donner, et qu'on donne si peu à certains de nos retraités. 

    Ils se croient généreux, ils ne sont qu'insensés... 

    "Laissez-les grandir ici" ? Pour devenir quoi ? Chômeurs/squateurs d'un taudis misérable ? En ajoutant de la misère nouvelle à une misère déjà existante ? Bravo la mal-charité !

    resf

    Dans La Provence du jeudi 27 septembre 2012...

    Lire la suite

  • Encore et toujours RESF... qu'il faut dissoudre !...

                Il n’y a pas si longtemps, RESF (et Compagnie…) obtenait le maintien en France d’Esmira, une jeune collégienne azerbaïdjannaise, au prétexte qu’elle était « brillante ». On ne saurait avec plus de cynisme assumer le fait que l’on pille ainsi un pays, en lui enlevant justement un jeune talent dont le-dit pays a, évidemment, besoin pour construire son avenir.  

                Ne cherchez pas la logique chez RESF (et Compagnie) : ces bobos/gauchos/trotskos sont des idéologues-jusqu'au-trognon, et ce qu'ils veulent c'est tuer notre vieille Nation historique en la métissant de force. Le reste, ils s'en fichent. Voilà pourquoi, et voilà comment, ils n’ont pas de mots assez durs pour dénoncer les abominables colons du XIXème siècle alors que, dans le même temps, ils se comportent en néo-colonialistes aujourd’hui.

                Chapeau…

    Lire la suite

  • Mentir sur les mots, en mentant par les mots. Ou : voyage instructif dans la sémantique du parti immigrationniste.....(2/2).

               L'imagination des bobos/gauchos/trostskos, et de tous ceux qui plus généralement font de "l'agit-prop", est presque sans limite. On le voit bien dans le choix des mots qu'ils utilisent. Mais on verra aussi jusqu'à quelles insanités ils ne craignent pas de s'abaisser, pour arriver à leurs fins.

               Lançons-nous dans une sorte d'analyse de texte. On verra que c'est assez passionnant, en tout cas très révélateur d'une certaine mentalité.

              Totalement condamnable, cela va sans dire.....

    France-Manif-Sans-Papier-1.jpg
    N'est-ce pas un tout petit peu excessif ?.....

    Lire la suite

  • Propos présidentiels : en attendant la suite, les suites....

    Sarkozy Grenoble 30 juillet 2010.jpg

    Nicolas Sarkozy, avec Michèle Alliot-Marie et Brice Hortefeux, en déplacement à Grenoble pour un discours sur la sécurité, le 30 juillet.

                Nicolas Sarkozy a ciblé les délinquants d'origine étrangère, à l'occasion de l'installation du nouveau préfet de l'Isère, vendredi 30 juillet, à Grenoble. Ainsi envisage-t-il pour la première fois de les déchoir de leur nationalité.

                "Il ne faut pas que nous hésitions à réévaluer les motifs pouvant donner lieu à la déchéance de la nationalité française ....La nationalité française doit pouvoir être retirée à toute personne d'origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d'un policier, d'un gendarme ou de toute personne dépositaire de l'autorité publique."

                De même, Nicolas Sarkozy veut que l'acquisition de la nationalité à l'âge de 18 ans pour un mineur délinquant né en France de deux parents étrangers ne soit plus un droit....

    Lire la suite

  • Dieu se rit de l'Huma !....

               L'Humanité veut que l'on augmente les salaires.... Mais nous voulons tous que l'on augmente les salaires ! Seulement, voilà....

               Depuis des années l'Huma et ses sbires prêtent la main à la délocalisation insensée des population d'Afrique ou d'Europe de l'Est vers la France. Main d'oeuvre bon marché, inépuisable chair a profitpour des patrons véreux, cette main d'oeuvre tire tout à la baisse: salaires, types d'emploi (précaire, mi-temps, intermittents, cdd...), conditions d'hygiène et de sécurité....

                Voilà pourquoi, contrairement aux pseudo souhaits de l'Huma qui se moque du monde, les salaires ne vont pas augmenter: ils vont stagner -au mieux- et donc baisser, de facto, conformément a la folle politique voulue et menée par l'Huma et ses complices (CGT, RESF, BOBOS/GAUCHOS/TROTSKOS et autres....), depuis des années.

                On lira à ce sujet le très édifiant rapport du très sérieux et très officiel CAE (Conseil d'Analyse Economique) de juin 2009, intitulé "Immigration, qualifications et marché du travail";lequel rapport montre bien que, de toute évidence -merci l'Huma, la CGT, RESF, Besancenot et tous les autres !...- l’immigration permet de payer les salariés toujours moins :

    CAE.jpg

    Lire la suite

  • Les profs épinglés...

                On le sait, on ne peut qu'être d'accord, mais c'est tellement reposant le grand bon sens, et le parler vrai...

                Zemmour a encore visé juste:

                ZEMMOUR EDUCATION.jpg

  • Sans papiers (en bon français: escrocs) ?: une seule solution, la consultation du Peuple souverain !.....

    sans papierisme 28 FEVRIER 2010 PARIS 1.jpg
    Quelqu'un qui commence par violer les lois est-il fondé à demander que la loi vienne le protéger ?....

                Paris, 28 février: un millier de personnes environ ont manifesté, à l'appel de 85 organisations (dont les Verts, Attac, le PCF, le Front de gauche...) de la place de la Bourse au ministère de l'Immigration.

                Deux banderoles ouvraient la marche: l'une réclamait la "suppression du ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale" et l'autre clamait "Sortir du colonialisme". La manifestation entrait dans le cadre de la "5e semaine anticoloniale", organisée en France du 19 au 28 février.

                Patrick Farbiaz, l'un des organisateurs de la semaine anticoloniale, a déclaré à l'AFP: "On voudrait montrer qu'il y a une liaison entre le colonialisme d'hier et celui d'aujourd'hui, dans la façon de traiter les jeunes issus de l'immigration et les sans-papiers, par exemple".

                Dans la série Plus c'est gros plus ça passe, en voilà un qui ne manque pas d'air ! Le néo-colonialisme, aujourd'hui, c'est lui et ses potes ! Ils donnent la main sans vergogne, pour des calculs idéologiques, au pillage des ressources humaines de l'Afrique, et se font les complices et alliés objectifs des mafias de passeurs, pour qui un immigré n'est rien d'autre que de la chair à profit ! Et il viendrait crier contre le colonialisme. Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd, mais tout de même....

                Enfin, à peine 20 militants en moyenne par association appelant à la manifestation, c'est rassurant. La CGT a montré la voie, avec sa consultation citoyenne (!) sur la Poste: une seule solution, pour en avoir le coeur net: la consultation populaire, comme en a si bien donné l'exemple la CGT !.....

    sans papierisme 28 FEVRIER 2010 PARIS 2.jpg
    Et si on supprimait plutôt l'escroquerie érigée en système ?...
  • Dis-moi ce qui te choque, je te dirai qui tu es....

                Marseille, vendredi 15 janvier. Lors d'un débat sur l'idenbtité nationale , le maire, Jean-Claude Gaudin, lâche une petite parcelle de la vérité: il rappelle que, il y a quelques semaines, "15.000 à 20.000 musulmans avaient déferlé sur le Vieux-Port pour fêter la victoire de l'Algérie".

                Il s'agit là d'un fait réel, abondamment rapporté par tous les médias de la presse écrite et parlée, et dont on a également pu voir les images -fort parlantes !...- à la télé.

                Pas de quoi, donc, fouetter un chat, dans les propos du sénateur- maire.

                Sauf que.....

    violence marseille foot.jpg
    Sur la Canebière...
    "Ils" s'en fichent de tout casser: c'est nous qu'on paye !
    Mais il ne faut pas le dire. Sinon gare à SOS Racisme et consorts....

    Lire la suite

  • La parfaite bonne conscience des néo-colonialistes

                Ils vampirisent le monde, mais ils s'en fichent: du moment qu'ils sont de gauche, d'extrême-gauche, trotskistes, ils peuvent. Tout leur est permis. Ils se sont auto-proclamés progressistes, humanistes et tout ce qu'on voudra: ils peuvent donc tout faire, surtout faire le contraire de ce qu'ils disent, dire blanc et agir noir, cela n'a aucune importance.

                Mais au fait, de qui et de quoi parlons-nous ?

                De cette "affaire" qui a occupé le dernier trimestre de l'année 2009: une jeune fille azérie de 15 ans, dont la famille a vu sa demande d'asile rejetée, et qui, du coup, doit être renvoyée avec ses parents dans son pays...... 

    RESF.jpg
    C'est justement parce qu'elle est brillante -si elle l'est vraiment, et que ce n'est pas de l'intox-qu'il faut qu'elle rentre chez elle:
     son pays en a besoin.
    Laissera-t-on encore longtemps la mafia bobo/gaucho/trotsko planifier en grand
    le pillage des ressources humaines de la terre entière ?

    Lire la suite

  • Douce France !.....

                Ou: "Quel bon pays est la France, à tous les escrocs, les aventuriers et les fripons !"(Saint Simon).

                Que dirait-il aujourd'hui, lui qui écrivait en un siècle où la France n'était pas aux mains d'un Système idéologique, qui en fait ce qu'il faut bien appeler un foutoir permanent, une pétaudière généralisée ?...

                Observons les faits...

    Lire la suite

  • Sur la HALDE et sur RESF, deux députés UMP ont très bien parlé. Mais, à quand les actes ? (2/2).

    pierre cardo.jpg             Très peu de temps après que Jean-Marc Nesme se soit exprimé sans ambigüité sur la Halde, Pierrre Cardo, à son tour, a fait une très intéressante déclaration.

                 Il a expliqué par a + b la perversion et la malfaisance de RESF, comme on va le lire ci-après.

                 Question, là aussi. Qu'attend-on, dans la majorité -puisqu'elle est au pouvoir- pour interdire et dissoudre cette association d'agitateurs, qui n'hésitent pas à se mettre dans l'illégalité afin de soutenir ceux qui sont déjà dans l'illégalité, à savoir les clandestins ?

                  Là aussi, par son action permanente contre les lois, RESF donne perpétuellement le motif à son interdiction et sa dissolution. Démonstration, par un élu de terrain, qui sait de quoi il parle.....   

    Lire la suite

  • Réponse à Ahmad et à Rahmatullah -et, surtout, à leurs manipulateurs: nous aussi "on a des droits", et nous aussi "on veut nos droits" !....

                  Complaisamment exhibés par des journalistes plus gauchos-trotskos que professionnels, Rahmatullah et Ahmad -qui se sont complaisamment aussi prêtés au jeu- sont deux Afghans impayables. On veut bien admettre qu'ils sont malheureux, et on veut bien compatir à leur triste sort. On veut bien trouver qu'ils n'ont peut-être pas de chance d'être afghans. Mais, quand ils disent qu'ils sont ici, c'est-à-dire chez nous, et qu'ils s'énervent, en disant qu'ils ne partiront pas car "ce qu'ils veulent ce sont leurs droits", là, il y a de l'abus.

                 Car, qu'y pouvons-nous, nous, s'ils ont des problèmes dans leur pays ? Ce n'est pas en nous mettant en demeure -en quelque sorte- de régler leur(s) problème(s) qu'ils feront avancer les choses, tout simplement parce que la France n'a pas juridiction en Afghanistan, et n'a de toutes façons aucun moyen d'action dans ce pays; et ce n'est pas en venant comme clandestins, ici, qu'ils contribueront à résoudre les problèmes, là-bas....

    afghn, clandos.jpg
    Ramatullah, le premier chéri des bobos-gauchos-trotskos.....

    Lire la suite

  • D'hier à aujourd'hui, réflexions sur un slogan: Vivre et travailler au pays ? Un "droit" qui vaut pour tous, ou seulement pour quelques uns ?.....

                 Immigrés, clandestins/hors la loi, sans-papiers... quel que soit le nom dont on les désigne, ces personnes restent des êtres humains, dimension que l'on oublie le plus souvent lorsqu'on entre dans l'arène....

                 Et si l'on faisait un petit retour en arrière, à cette époque où José Bové -et les siens avec lui...- ont popularisé ce slogan : Vivre et travailler au pays ? A l'époque, même si la revendication comportait certains éléments postifs, il s'agissait aussi d'anti-militarisme assez primaire au Larzac, et là comme ailleurs, le bon grain cotoyait l'ivraie (Gardarem lo Larzac / Volem viure al pais...).

    Lire la suite

  • Humeur et dérision : A la Une de France info, la Une de La Provence: l'effarement est général....

                Petit retour en arrière -abondance de l'actualité oblige...- mais on va voir que, pour avoir attendu un peu dans les réserves, cette note n'a rien perdu de son actualité....

                Ce mardi 1er septembre, c'est la pré-rentrée scolaire. On s'attendrait à ce que France info en fasse ses gros titres, eh bien pas du tout: l'un des journaux matinaux commence par cette révélation (intonation du journaliste à l'appui, et bien sentie): La Provence est effarée par....l'explosion du travail au noir ! Et, du coup, c'est le journaliste qui est effaré...

                Effarant, vraiment, la révélation (!) de La Provence, qui n'est qu'un secret de polichinelle ? Mais, l'effarant n'est-il pas, en réalité, que que certains soient effarés ?.....

    LA PROVENCE.jpg

    Lire la suite

  • Quand Eric Besson découvre l'esclavage, mais n'en tire guère de leçon...

               Parmi la masse innombrable des scandales liés à l'immigration, l'affaire des 150 maîtres-chiens n'apporte guère d'éléments nouveaux; elle n'est qu'une illustration supplémentaire de ce que nous dénonçons régulièrement (alors que les immigrationistes y prêtent la main...) : les immigrés sont le plus souvent les premières victimes de cette aberration qu'est la déferlante migratoire que nous subissons tous, eux et nous.

                Ils sont traités souvent comme des esclaves, osons le mot, comme du bétail. Comme de la chair à profit...

    Lire la suite