Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cgt

  • Mieux vaut en rire : Enfer et damnation ! Un délégué CGT candidat du FN ! Mais où allons-nous ?....

            On frémit en le rapportant, heureusement que nos fins limiers de la bien-pensance, vaillants débusqueurs d'ignominies et d'abominations, ont demasqué cet épouvantable Fabien Engelmann qui, délégué CGT, n'hésite pas à se présenter sur une liste Front National !

            Gloire soit rendue à ces intrépides chiens de garde, qui n'ont pas hesité à hurler sur les ondes pour nous mettre en garde contre le retour du fâchisme abhorré qui....que... etc... etc.....

            Plus inquiétant : on apprend aussi que d'autres fins limiers sont sur la piste d'un dangereux individu qui, au service de la haute finance internationale, de la fortune anonyme et vagabonde et du grand capital, prétendrait rouler dans la farine les vertueux ouvriers-écrasés-par-l'odieux-capitalisme-profiteur-affameur-et-exploiteur-du-peuple-et-des-masses-laborieuses (que Saint MARX les ait en sa sainte garde !...).

            On murmure que les fins limiers auraient pisté le redoutable personnage du côté de Washington....

  • Depuis 1945 et la soviétisation d'une partie de la société et de l'économie française, l'histoire, dans le port de Marseille, n'est qu'un perpétuel recommencement.....

            Pour parler comme chez Molière, On dit toujours la même chose parce que c'est toujours la même chose; si c'était pas toujours la même chose, on dirait pas toujours la même chose...

            On a vu récemment le conflit d'un autre âge du Livre, voulu par une CGT qui, si elle a perdu de sa superbe, n'a rien perdu et n'entend rien perdre de son pouvoir de nuisance hérité de 45. Revoici, pour la énième fois, une grève des Ports. Tant qu'on n'aura pas liquidé les derniers résidus empoisonnés de la soviétisation d'une partie de la société française imposée par les révolutionaires au sortir de la deuxième Guerre, les choses continueront à mal marcher. Évidemment, il faut pour cela prendre les Bastilles (Ports, Transports, EDF, Livre, Enseignement....) et supprimer les privilèges, défendus becs et ongles par les privilégiés de notre actuel ancien régime. Bref, il faut être - ce que nous sommes... - révolutionnaires de fait de ce Système, autant bloqué que corrompu, dont il n'y a rien à conserver.....

            BEST JOB Fevrier 2011-2 BD.pdf

            Pour lire le dernier rapport de la Cour des Comptes :  

            http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/rapport%20Cour%20des%20Comptes-port%20de%20Marseille.pdf

            Et pour lire l'article du Figaro qui le commente :

            PORT.pdf

  • Grève sur les ports et paradis fiscaux : DC conseille de lire Waren de Rajewicz...

            En réponse à notre note du 13 janvier sur la énième grève CGT sur les ports ("Et une grève de plus pour des privilèges, une !"), DC - pas très d'accord... - nous a envoyé le court commentaire suivant :

            "ROYALISTES, Indignons nous des privilèges exorbitants dont on fait complaisamment silence, en lisant le dernier ouvrage de Warren de Rajewicz " Le Guide des nouveaux paradis fiscaux ". Un guide, pour lequel les grutiers, quelque soient les reproches qui peuvent leur être faits, ne pourront jamais
    faire usage...."

            Allons-y ! Pour ceux que cela intéresse : 

           http://www.marianne2.fr/SlovarMarianne/Guide-des-nouveaux-paradis-fiscaux-Un-livre-a-faire-lire-au-President-du-G20_a158.html

    paradis fiscaux.JPG

    303 pages, 25 euros  

  • Port de Marseille : Un scandale qui dure depuis… 1945 !

            François Chérèque l'a reconnu tout récemment, sur une chaîne télé : presque naïvement, presque en s'en excusant (pour un peu...), il a déclaré en substance, à propos du conflit sur le Port de Marseille : "...Vous comprenez, là, je ne peux rien faire, je ne peux pas intervenir parce que... c'est comme ça,.. le Port de Marseille a été donné à la CGT en 1945..."

            On le savait, évidemment, mais pour le grand public il est bon que ces choses-là soient rappelées de temps en temps, et par d'autres que nous....

            Bon, mais le vrai scandale vient de ce que nous sommes, maintenant, en 2010, soit soixante cinq ans après 1945. Quand est-ce que des gouvernements responsables, surtout s'ils se réclament de la droite (!), et prônent la rupture (?), vont-ils, enfin, mettre un terme à cette anomalie scandaleuse ?

            Car tout a, évidemment, changé, depuis 45. Tout, sauf, malheureusement, "nos" syndicats, tragique exception française dans le monde, et qui raisonnent encore et toujours au passé prolongé.  Et aussi, et surtout, au privilège prolongé !.....

            Voici l'article du Figaro qui, dans son article du jeudi 28 octobre, a fait un point intéressant sur cette question du Port de Marseille, Bastille de la CGT, et sur les exorbitants privilèges de ce syndicat....

    Lire la suite

  • Ils sont les nouveaux privilégiés du nouvel Ancien Régime, et veulent tout bloquer, comme en 1789, pour défendre leurs intérêts personnels : Archaïsme + égoïsme = Syndicats !

                Il est inutile d'ajouter quoi que ce soit à ces deux documents que publie Le Figaro à propos du déclin annoncé des ports français en général, et du blocage de celui de Marseille en particulier.

                Le Président Sarkozy a beaucoup parlé de rupture, avant de se faire élire et depuis qu'il est élu. Il tient là une occasion inesperée de rompre avec l'héritage empoisonné de 1945, lorsque le pouvoir politique céda aux révolutionnaires l'Enseignement, les Ports, EDF, les Transports... obligé qu'il était de compter avec la puissance immense - à l'intérieur - des révolutionnaires français, aidés - à l'extérieur - par la puissance non moins immense de Staline...

                 Il est juste de reconnaître que ces deux puissances, associées et additionnées, contraignaient de Gaulle à manoeuvrer, à la Libération. Il ne pouvait donc probablement pas faire autre chose que ce qu'il a fait, en 45. Mais il aurait pu - et dû... - supprimer en 58 les privilèges exorbitants qu'il avait été contraint d'accorder 13 ans auparavant : le contexte était radicalement différent, et lui était beaucoup moins défavorable....

                Et, en tout état de cause, on ne voit vraiment pas aujourd'hui pourquoi, 65 ans après 45, un gouvernement - de droite qui plus est... - continue à tolérer une telle anomalie.

                Alors, vous avez dit rupture ?.....

    marseille ports bloques.jpg

    Port bloqué, économie asphyxiée... : désolant !

    Lire la suite

  • Conservatismes, Bastilles et privilèges en tous genres... : adhérez aux syndicats du Système !.....

    grutier.jpg

    Le Figaro Magazine du samedi 16 octobre signale que cette pub-verité est cependant encore en dessous de la realité :

    les entreprises des Bouches-du-Rhône sont "étranglées par 220 salariés titulaires d'emploi à vie...: primes comprises, les grutiers gagnent en fait près de 4.500 euros nets par mois, tandis que leur travail "effectif" (pilotage des engins) ne peut pas excéder 30 heures par mois. Et rien n'est dit non plus sur leur népotisme (embauches reservées aux fils et gendres de dockers) ni sur leurs préretraites (départ entre 54 et 56 ans, grâce au plan amiante).

    P.S 1 : lire aussi : http://www.ifrap.org/Marseille-quand-la-CGT-coule-le-port,0791.html

    P.S 2 : Voici un extrait d'un rapport de la cour des comptes sur les ports français : "...De ce fait, le nombre d’EVP (1) manutentionnés à Fos est de 350 par an et mètre de quai en 2002 contre 400 au Havre, 600 à Valence et 1300 à Anvers.... Selon les éléments recueillis par le port autonome dans le cadre du comité de suivi du plan de performance, le salaire mensuel brut moyen d’un ouvrier mensualisé s’établissait en effet en 2003 à 4 600 € sur le bassin de Fos, et à 3 800 € sur celui de Marseille, soit des montants supérieurs au salaire moyen de la branche selon les données communiquées par l’UNIM...."

    (1) : Le nombre d’EVP (Equivalent Vingt Pieds, soit la longueur d’un conteneur, un peu plus de 6 mètres) permet de mesurer le transport des conteneurs à quai. Il est de 350 à Fos, 600 à Valence, 1300 à Anvers. Le taux d’activité sur les porte-conteneurs est de 50 mouvements par heure contre 120 au Havre ou 320 dans les ports chinois. En 2006, on dénombre 941 000 EVP à Marseille contre 2,5 millions au Havre et 25 millions à Hong Kong.

  • Dieu se rit de l'Huma !....

               L'Humanité veut que l'on augmente les salaires.... Mais nous voulons tous que l'on augmente les salaires ! Seulement, voilà....

               Depuis des années l'Huma et ses sbires prêtent la main à la délocalisation insensée des population d'Afrique ou d'Europe de l'Est vers la France. Main d'oeuvre bon marché, inépuisable chair a profitpour des patrons véreux, cette main d'oeuvre tire tout à la baisse: salaires, types d'emploi (précaire, mi-temps, intermittents, cdd...), conditions d'hygiène et de sécurité....

                Voilà pourquoi, contrairement aux pseudo souhaits de l'Huma qui se moque du monde, les salaires ne vont pas augmenter: ils vont stagner -au mieux- et donc baisser, de facto, conformément a la folle politique voulue et menée par l'Huma et ses complices (CGT, RESF, BOBOS/GAUCHOS/TROTSKOS et autres....), depuis des années.

                On lira à ce sujet le très édifiant rapport du très sérieux et très officiel CAE (Conseil d'Analyse Economique) de juin 2009, intitulé "Immigration, qualifications et marché du travail";lequel rapport montre bien que, de toute évidence -merci l'Huma, la CGT, RESF, Besancenot et tous les autres !...- l’immigration permet de payer les salariés toujours moins :

    CAE.jpg

    Lire la suite

  • NPA, Laurent Cantet, bobos/gauchos/trotskos: tous unis pour le GBSA : le Grand Bond Social en Arrière !...

                Un jour ordinaire d'un mois d'avril ordinaire... Grand rassemblement de travailleurs sans papiers (pardon, clandestins/escrocs, parlons français !...) devant la Mairie de Paris....

                Le leader du NPA Olivier Besancenot et le cinéaste Laurent Cantet étaient là. Soutenus par des associations, des élus de gauche et des artistes, un millier de travailleurs sans papiers (!) en grève, selon les organisateurs, se sont rassemblés, le samedi 17 avril, devant l'hôtel de Ville de Paris pour réclamer leur régularisation.

    Lire la suite

  • Humeur et dérision : A la Une de France info, la Une de La Provence: l'effarement est général....

                Petit retour en arrière -abondance de l'actualité oblige...- mais on va voir que, pour avoir attendu un peu dans les réserves, cette note n'a rien perdu de son actualité....

                Ce mardi 1er septembre, c'est la pré-rentrée scolaire. On s'attendrait à ce que France info en fasse ses gros titres, eh bien pas du tout: l'un des journaux matinaux commence par cette révélation (intonation du journaliste à l'appui, et bien sentie): La Provence est effarée par....l'explosion du travail au noir ! Et, du coup, c'est le journaliste qui est effaré...

                Effarant, vraiment, la révélation (!) de La Provence, qui n'est qu'un secret de polichinelle ? Mais, l'effarant n'est-il pas, en réalité, que que certains soient effarés ?.....

    LA PROVENCE.jpg

    Lire la suite

  • Un délégué CGT traite Bernard Thibault de "racaille".

                En revenant sur les propos incisifs de Xavier Matthieu -délégué CGT, tout de même...- à propos de Bernard Thibault (mais il épingle aussi Chérèque et, de fait, l’établissement syndical…) nous ne chercherons évidemment pas à prendre parti dans une querelle interne qui ne nous concerne en rien.

                Nous trouvons simplement dans ces propos, tenus par un ouvrier de la base –comme on dit…- une preuve supplémentaire de ce que chacun a pu voir et constater ces dernières années, et dont les ouvriers français sont les premières victimes : l’abandon de la défense des intérêts des ouvriers –ce qui est tout de même sa justification centrale et essentielle…- par l’établissement syndical.

    ALDO SYNDICATS.JPG
    Croqués par Aldo...

    Lire la suite

  • La CGT veut-elle la mort du Port de Marseille ?...

                La CGT était en effet déjà directement à l’origine de l’arrêt –qu’on continue d’espérer temporaire…- de l’UNM (Union Navale Marseille, ex CMR, Compagnie Marseille Réparation).

                Une cessation définitive d’activité de cette Compagnie signifierait tout simplement la fin de la filière de la réparation navale sur le port de Marseille.

    PORTS 2.jpg

    Lire la suite

  • Encore des évêques solidaires des hors la loi ! : Optima corruptio pessima...

                Le camarade Schockert remet ça ! (1). A peine avait-on vu partir Mgr de Berranger, et croyait-on Mgr Schockert orphelin, qu'il faut se rendre à l'évidence. Le camarade n'a rien perdu de sa virulence politique, mise au service de ses chers frères, les hors la loi.....

                Il le montre en utilisant d enouveau un procédé largement utilisé par tous les révolutionnaires, et pendant toutes les révolutions : quelques personnes rédigent un texte et prétendent le faire passer pour l'opinion générale. Ici, en l’occurrence, trois évêques, qui se proclament « les évêques ».

                 Mais il y a environ 110 évêques en France, et l’on n’est pas sûr du tout que ces trois évêques représentent la totalité, ni même la  majorité, de leurs confrères.....

    SCHOCKERT.jpg

    Lire la suite

  • La CGT contre ..... la CGT ?.....

                Coup de sang à la CGT. A l'initiative du syndicat, les deux cents sans-papiers africains (en bon français: hors la loi, clandestins, à expulser immédiatement), qui avaient élu domicile dans les locaux syndicaux de la rue Charlot (IIIème), à la Bourse du travail de Paris, depuis près de quatorze mois, ont été évacués manu militari par le service d'ordre du syndicat, le mercredi 24 juin.

    SANS PAPIERISME 7.jpg

                Le jeudi 25, au matin, une grande partie de ces hors la loi s'étaient installés sur le trottoir en face du bâtiment, sous surveillance (ci dessus). "Environ 150 personnes se sont installées sur des matelas, y compris des enfants", a déclaré un membre du Réseau éducation sans frontières (RESF). "C'est le début d'un nouveau Cachan", a-t-il ajouté, précisant que des dizaines de militants de RESF étaient également sur les lieux pour soutenir les plusieurs dizaines de sans-papiers, délogés la veille.

    Lire la suite

  • Besancenot interpellé par un salarié en colère : Le commencement de la fin ?.....

                Besancenot a-t-il mangé son pain blanc ? Il faut le souhaiter, et certains indices récents permettent de l'espérer vraiment.

                Son foirage avec Rouillan, qui a été finalement mal perçu, voire très mal, par presque tout le monde, y compris dans son propre camp; le fait que son NPA peine (et c'est peu dire...) à dépasser les 7.000 adhérents, chiffre très nettement en-deçà des espérances affichées lors de sa création; les finalement assez maigres 5% que lui promettent les sondages pour les prochaines européennes....

                 Et maintenant, avec un début de critique intéressant -quoiqu'incomplet...- venant de la base ouvrière, ce sobriquet, qui risque de lui rester, de kéké des caméras....

    BESANCENOT 8.jpg

    Lire la suite

  • Pour la première fois depuis longtemps, ils défilent ensemble pour le premier mai...

                Il y avait longtemps qu'on ne l'avait plus vu: les dirigeants de la CGT, de FO et de la CFDT sont ensemble aujourd'hui. Aldo les a croqué pour vous... 

    ALDO SYNDICATS.JPG