Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

grutiers

  • Conservatismes, Bastilles et privilèges en tous genres... : adhérez aux syndicats du Système !.....

    grutier.jpg

    Le Figaro Magazine du samedi 16 octobre signale que cette pub-verité est cependant encore en dessous de la realité :

    les entreprises des Bouches-du-Rhône sont "étranglées par 220 salariés titulaires d'emploi à vie...: primes comprises, les grutiers gagnent en fait près de 4.500 euros nets par mois, tandis que leur travail "effectif" (pilotage des engins) ne peut pas excéder 30 heures par mois. Et rien n'est dit non plus sur leur népotisme (embauches reservées aux fils et gendres de dockers) ni sur leurs préretraites (départ entre 54 et 56 ans, grâce au plan amiante).

    P.S 1 : lire aussi : http://www.ifrap.org/Marseille-quand-la-CGT-coule-le-port,0791.html

    P.S 2 : Voici un extrait d'un rapport de la cour des comptes sur les ports français : "...De ce fait, le nombre d’EVP (1) manutentionnés à Fos est de 350 par an et mètre de quai en 2002 contre 400 au Havre, 600 à Valence et 1300 à Anvers.... Selon les éléments recueillis par le port autonome dans le cadre du comité de suivi du plan de performance, le salaire mensuel brut moyen d’un ouvrier mensualisé s’établissait en effet en 2003 à 4 600 € sur le bassin de Fos, et à 3 800 € sur celui de Marseille, soit des montants supérieurs au salaire moyen de la branche selon les données communiquées par l’UNIM...."

    (1) : Le nombre d’EVP (Equivalent Vingt Pieds, soit la longueur d’un conteneur, un peu plus de 6 mètres) permet de mesurer le transport des conteneurs à quai. Il est de 350 à Fos, 600 à Valence, 1300 à Anvers. Le taux d’activité sur les porte-conteneurs est de 50 mouvements par heure contre 120 au Havre ou 320 dans les ports chinois. En 2006, on dénombre 941 000 EVP à Marseille contre 2,5 millions au Havre et 25 millions à Hong Kong.