Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

racisme

  • Mardi 8 mai : Pour en finir avec l'idéologie anti-raciste..., avec Paul-François Paoli

    cercle aristote,paul-francois paoli,racisme,anti racisme        Nous parlions de lui hier : le Cercle Aristote nous a invité - sur notre Page Facebook - à la soirée qu'il organise avec Paul-François Paoli, le mardi 8 mai, à 20 heures, au Carré Parisien, rue du Général Beuret... 

            http://www.cerclearistote.com/ 

            Le thème choisi : Pour en finir avec l'idéologie anti raciste.... 

  • Débat sur l'identité nationale : D'accord avec... Paul-François Paoli

    paoli,racisme,anti racisme,francité        Il la dénonce bien, Paul-François Paoli, cette "idéologie anti-raciste", véritable arnaque du siècle, tartufferie absolue, mystification intégrale de la clique qui cherche, grâce à cet argument-bidon, a imposer ses "corrects" (politiquement, historiquement, moralement...) : elle est "moins vouée à combattre un racisme effectif qu'à stigmatiser toute forme de réticence à la mutation progressive de la France en société post-nationale, multi-raciale et multi-culturelle..."

            Et, pour ce qui est du débat sur l'identité nationale, seule la fierté retrouvée de notre Histoire et de notre double héritage (gréco-latin et judéo-chrétien) peut permettre de le mener à bien; une citation, entre cent : "Ce n'est pas le droit du sol qui fonde la francité, mais un sentiment d'identité, tout à la fois ethnique et linguistique..."  (François Bourin Éditeur, 192 pages, 20 euros)

    paoli,racisme,anti racisme,francité

    (Source : Famille chrétienne n° 1783, 17 mars 2012)

  • La posture antiraciste...

    (dans Le Figaro magazine du vendredi 10 février)

    SEVILLIA LA POSTURE ANTIRACISTE.jpg

  • Pour en finir avec l'idéologie antiraciste, de Paul-François Paoli

    paoli pour en finir.jpg

    François Bourin Editeur, 175 pages, 19 euros

     


            L'antiracisme, nécessité morale absolue, a atteint ses objectifs en Occident. Toute idée de suprématie raciale y est désormais délégitimée et celui qui s'en prévaudrait encourrait, à juste titre, l'opprobre des institutions et des médias. Pourtant, alors que les racistes avérés sont devenus très marginaux dans nos sociétés, l'antiracisme s'est mué en une idéologie à la fois diffuse et contraignante qui outrepasse largement sa raison d'être.

            Manipulée comme une arme de disqualification massive, elle impose un terrible chantage sur quiconque ose interroger l'immigration, l'influence de l'islam ou le multiculturalisme. Non contente de réintroduire le délit d'opinion, elle interdit par ailleurs, au nom d'un universalisme au rabais, toute réflexion sur la grandeur et l'unicité de la culture européenne. A travers une méditation historique sur l'épineuse question de l'identité française, Paul-François Paoli déconstruit une doxa tyran-nique qui stérilise le débat public.

  • Réjouissant, cette tragi-comédie du "Black-Black-Beurk" qui n'en finit pas !...

            Dans leur volonté forcenée d'africaniser la France, "ils" avaient imaginé d'africaniser à outrance l'équipe du sport le plus populaire, si l'on entend par là celui qui réunit le plus de public.

            On le savait depuis bien longtemps, et on dénonçait la manipulation, mais, maintenant, même des gens qui ne le disaient pas auparavant dévoilent les moult détails de la chose (Christophe Dugarry et Emmanuel Petit étant les derniers en date, mais non les moins prolixes...).

            "Ils" n'avaient, en réalité, réussi qu'à une chose : créer une équipe nulle. Très, très loin derrière les autres équipes européennne, dans lesquelles il arrive qu'on compte un joueur d'origine "d'ailleurs", mais c'est rare, notre pauvre et minable équipe "de France" (?) alignait gaillardement ses sept ou huit joueurs venus d'un autre continent que celui de la France métropolitaine (restons prudents, des oreilles ennemies nous écoutent...) et ses résultats calamiteux car, redisons-le, et depuis que l'idéologie a confisqué le foot, notre équipe nationale est nulle; et en aucun cas comparable à celles des autres pays européens, qui, eux, forment leur jeunesse, et lui donnent sa chance. En France, cela c'est terminé : la sélection est sequestrée. Si l'on n'est pas d'une certaine zone géographique, d'une certaine ethnie, d'une certaine religion, on n'a que très, très peu de chances de jouer. Il suffit de regarder la-dite équipe (!)

            Or voilà qu' "ils" se sont pris les pieds dans le tapis, en s'étalant lamentablement par terre, et que, comme une navette spatiale, leur belle machinerie a explosé en vol.

            Qui s'en plaindra ? En tout cas, pas nous, et pas les amateurs de beau jeu, et de jeu tout court.....

  • Il faudra pourtant bien en sortir...(3/4) : Une proposition pour en sortir : reconnaître les trois grandes sortes de comportement, parmi les populations fraichement arrivées....

             En ce qui concerne l'immigration, nous recevons régulièrement des messages qui, pour être tous très différents les uns des autres, posent en réalité tous le même problème et qui, même avec des formulations parfois très éloignées les unes des autres, en reviennent toujours à la même question centrale : comment en est-on arrivé là, que proposez-vous, que faire pour "en sortir"... ?    

             Pour essayer de répondre, non pas à tout le monde à la fois et d'un seul coup - c'est "mission impossible"...- mais, peut-être et au moins en partie, à l'essentiel des préoccupations de celles et ceux qui écrivent, nous allons tâcher de proposer ici un rapide survol qui s'efforcera d'abord de résumer la situation dans ses grandes lignes, et par redire, pour commencer, comment on en est arrivé là; puis nous évoquerons les remèdes dérisoires que propose le Pays Légal pour règler (?) des problèmes qu'il a lui-même, tel un apprenti sorcier, follement créés; ensuite, nous reprendrons ce que nous avons déjà écrit ici-même, à savoir qu'une des solutions pour "en sortir" pourrait être de mener ce que l'on pourrait appeler une politique des trois tiers ; et, pour ceux qui seraient sceptiques, on lira, comme une sorte de conclusion provisoire, l'opinion de Michel de Jaeghere...  

               Nos lecteurs pourront évidemment poursuivre le débat, en continuant à écrire ou en postant des commentaires; ils pourront aussi se référer à notre PDF "Contre la France métisse..."  :

    http://lafautearousseau.hautetfort.com/list/documents/conference_contre_la_france_metisse___pdf.html

             Aujourd'hui ...(3/4) : Une solution pour "en sortir" ? : peut-être, tout simplement, commencer par reconnaître les trois grandes sortes de comportement, parmi les populations fraichement arrivées, et adopter envers elle une attitude en conséquence....

    Lire la suite

  • L' "affaire" Céline : l'objection faite à Frédéric Mitterand...

            A proprement parler, il n’y a rien à reprocher ni à objecter à Serge Klarsfeld, qui défend simplement la mémoire et le sentiment des Juifs de sa génération, victimes de l’antisémitisme des années de guerre et d’avant-guerre. Klarsfeld fait, après tout, son travail, avec une conscience de son appartenance à la communauté juive, une fidélité, qui n’est pas blâmable. On aimerait même que les Français en général prennent son exemple et en fassent autant. Qu’il ait fait pression sur les pouvoirs publics, notamment sur Frédéric Mitterrand, pour que Louis-Ferdinand Céline soit retiré de la liste des personnalités qui seraient nationalement célébrées en 2011, est dans l’ordre des choses.

            L’on n’était, en revanche, nullement obligé de lui donner satisfaction, l’on avait même de bonnes raisons de ne pas le faire, alors que c’est, comme chacun sait, ce que Frédéric Mitterrand a pourtant fait sous la forme d’une décision ainsi rédigée :

    Lire la suite

  • "La vraie menace n'est pas le racisme, c'est au contraire une espèce de standardisation.. vers le plus bas niveau...".

             Voici un extrait déjà ancien d'une émission de Pivot, au cours de laquelle l'invité a créé la surprise (le mot est faible...), et Steiner aussi, en appuyant fermement - et intelligemment... - son propos...

    Lire la suite

  • Curieuse "Ecri" (en anglais dans le texte) qui voit du "racisme" là où...

                ..... on n'a que les conséquences - qui étaient pourtant facilement prévisibles... - de l'incurie des gouvernants, qui ont joué avec le feu depuis plusieurs décennies en ce qui concerne l'immigration, et se sont transformés en apprentis sorciers, installant dans toute l'Europe - et pas seulement en France - une véritable bombe à retardement, qui ne demandera, tôt ou tard, qu'à exploser.

               Une incurie associée à l'idéologie d'une extrême gauche ayant remplacé depuis longtemps la classe ouvrière par l'immigré; et au(x) désir(s) de gains immédiats d'une part du patronat, qui demande ces immigrés parce qu'elle voit en eux une fort juteuse chair à profit...

    ECRI_2010.JPG

    Lire la suite

  • Humeur : L'ONU tacle la France sur le racisme ? Mais le vrai déat est ailleurs !....

                              VANNESTE.JPG                           Mais qui sont-ils, ces prétendus experts, auto proclamés, vivant "à cent lieues des réalités", et membres d'un comité (!) composé de "gens qui viennent de pays qui ne respectent absolument pas les droits de l'Homme"(Dominique Paillé). Le député UMP du Nord, Christian Vanneste, les a remis à leur place sur France Info, en exprimant ce qui est la vérité vraie : la "constitution même" de ce comité "le rend suspect":

                 "Tous les pays qui en font partie ne sont pas des exemples de démocratie vivante ni des exemples du respect des minorités: l'Algérie, la Russie, la Roumanie, qui traitent très mal les Roms chez eux - il faut voir dans quel état ils sont lorsqu'ils viennent chez nous...- le Pakistan et la Turquie...." (on sait comment elle a traité les Arméniens !).

    Lire la suite

  • France info relance le débat sur les paroles odieuses (et aussi franchement ridicules) de La Marseillaise... (2/2)

                A ses origines même, la République idéologique a ainsi voulu se placer sous le signe de la violence. Et elle l'a fait en pleine connaissance de cause, en sachant très bien ce qu'elle faisait: quand elle n'existait pas encore, les révolutionnaires - pour l'établir - ont deversé des torrents de haine et d'hystérie (verbale puis physique) sur la Famille Royale; puis sur quiconque s'opposait un temps soit peu à eux, qu'ils soient catalogués fédéralistes ou, carrément, brigands en Vendée: on sait comment tout cela a fini, par le premier Génocide des Temps modernes, initiateur et modèle de tous ceux qui suivront, d'Hitler et Staline à Mao et Pol Pot....

     

    marseillaise%20de%20rude.jpg
    Même si - c'est évident - beaucoup s'y sont laissé prendre en toute bonne foi, le "message" véhiculé par le Chant de guerre de l'Armée du Rhin est violent et xénophobe; et il est, volens nolens, une voie "royale" - un comble !... - vers le racisme, dont l'idéologie qu'il véhicule peut être considéré comme l'une des sources lointaines...

    Lire la suite

  • France info relance le débat sur les paroles odieuses (et aussi franchement ridicules) de La Marseillaise... (2/2)

                Ce mardi 13 juillet, le commentateur passe en revue l'actualité, comme d'habitude. Et, après Sarko et les réactions à son intervention, il enchaîne "Et puis à la veille du 14 juillet, le débat est relancé sur les paroles de la Marseillaise..."

                Voici d'abord le scripte de son intervention, avant notre grain de sel :

    marseillaise%20de%20rude.jpg
     
    Même si - c'est évident - beaucoup s'y sont laissé prendre en toute bonne foi, le "message" véhiculé par le Chant de guerre de l'Armée du Rhin est violent et xénophobe; et il est, volens nolens, une voie "royale" - un comble !... - vers le racisme, dont l'idéologie qu'il véhicule peut être considéré comme l'une des sources lointaines...

    Lire la suite

  • Halde : très original, la baisse de l'augmentation du budget.....

                Le budget de la Halde ? Alors qu'il faut la supprimer, tout court, et que plusieurs députés de la majorité demandent un gel -voire une réduction- de son budget (1), ce que le parlement compte d'amis des privilégiés et des privilèges a trouvé une idée surprenante: il va baisser... l'augmentation de son budget !

                Elle est pas belle, la vie ? Le barnum continue, donc ....

    jeannette bougrab.jpg

    On a remplacé Louis Schweitzer par Jeannette Bougrab,

    mais ce n'est pas d'un toilettage de la Halde que nous sommes demandeurs:

    c'est de sa suppression !....

    Lire la suite

  • Humeur: FR3 et Geneviève de Fontenay, ou : les délires et hystéries de « leur » diversité, qui n’est que le contraire et la mort de la vraie diversité…..

                  A vrai dire, le thème des Miss ne nous paraît vraiment pas des plus importants, ni pour l’avenir du monde ou de l’Europe, en général, ni pour celui de la France, en particulier. Et il y a, d’évidence, milles choses plus importantes, et mille fois mieux à faire, qu’à évoquer ce sujet, dans un Blog qui se veut politique comme le nôtre.

                  On s’y arrêtera pourtant quelques instants aujourd’hui, car, du particulier, on pourra tirer une leçon qui nous ramènera au général….

    Lire la suite

  • Frêche contre "le totalitarisme des idées"....

                Dans la droite ligne de ce que nous écrivions à propos de l'émission de Franz-Olivier Giesbert (1), comment ne pas approuver ce que dit Georges Frêche, lorsqu'il rejette les accusations de racisme ou de "beaufitude", et qu'il attaque le "totalitarisme des idées", dans son prochain livre "Trêve de balivernes, pour en finir avec l'hypocrisie".

    GEORGES FRECHE.jpg

    (1) : Voir la note du mardi 16 février, "Un grand souffle d'air frais chez FOG....", dans la Catégorie "France (politique intérieure...)."

    Sinon, pour les trop pressés, ou les trop impatients, ou les trop flemmards.... c'est ici: Un grand souffle d'air frais chez FOG.....pdf

     

    Lire la suite