Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

identite nationale

  • Dans "Cette France qu'on oublie d'aimer", d'Andreï Makine....

                ll faut cesser de croire que l'on respecte l'étranger si l'on n'exige pas de lui des devoirs en même temps qu'on lui reconnaît des droits.

     

                 C'est ce qu'écrit Andreï Makine dans son dernier ouvrage, Cette France qu'on oublie d'aimer:

     

                « C’était peut-être la chance de ces italiens, de ces polonais, de ces russes, de ces juifs, de ces arméniens, de ces portugais et de tant d'autres car, malgré la misère, ils avaient évité l'actuelle machine à transformer l'homme en parasite social, ils avaient échappé à cette broyeuse idéologique qui engloutit un être humain et recrache un assisté bouffi de ressentiment et de haine...."

    ANDREI MAKINE.jpg

     

     

     

     110 pages, 11,50 euros

  • Roms : A propos des propos du Pape, et de la soudaine "conversion" (!) des médias....

    Les médias, les « associations », se trouvent soudainement d’accord avec le pape Benoît XVI qu’ils ont tellement traîné dans la boue, par ailleurs. Ce n’est pas étonnant. Finie, pour un temps, sans-doute très bref, l’immense campagne qu’ils ont menée contre lui.  Voici que le Pape prononce des paroles qu’ils considèrent pouvoir les servir et le voilà à la Une de toutes les infos du matin ! En bonne part, pour une fois. Mais une fois n’est pas coutume …

    Qu’a dit le Saint Père ce dimanche aux pèlerins français de Castelgandolfo, lors de sa prière de l’Angelus ?  En voici le texte :

    « Je salue cordialement les pèlerins francophones, en particulier les étudiants de la paroisse Sainte-Anne de la Butte-aux-Cailles, de Paris. Les textes liturgiques de ce jour nous redisent que tous les hommes sont appelés au salut. C’est aussi une invitation à savoir accueillir les légitimes diversités humaines, à la suite de Jésus venu rassembler les hommes de toute nation et de toute langue. Chers parents, puissiez-vous éduquer vos enfants à la fraternité universelle. Que la Vierge Marie vous accompagne dans la préparation de la rentrée scolaire qui approche ! Bon dimanche à tous ! »

    On peut dire que les médias ont tiré un grand parti de ces quelques phrases ! Voici nos remarques :

    1. Nous aurions, tout d’abord, envie de dire respectueusement au Pape : « Très Saint Père, s’il faut, en effet, respecter toutes les légitimes diversités humaines, daignez accepter l’idée que la nôtre, celle d’une nation qui fut, longtemps, fille ainée de l’Eglise, doit être aussi respectée ; qu’elle est fondée à vouloir rester elle-même, à préserver son identité, y compris dans son évolution, à maintenir les grands équilibres de sa population, à lui garantir l’ordre et la paix civile, à conserver l’essentiel de sa culture propre et de sa civilisation ».

    2. D’autre part, si, pour les Chrétiens, Jésus est venu rassembler les hommes de toute nation et de toute langue, est-il venu pour les abolir, les fondre, les dissoudre, les niveler ? L’Eglise, jusqu’à présent, a toujours plutôt enseigné le contraire.

    3. Il est vrai que les jeux de notre démocratie, notamment les stratégies et objectifs électoraux, peuvent conduire nos gouvernants à des attitudes brutales, spectaculaires et sans considération réelle du Bien Commun. Ce sont là les tares de notre démocratie formelle, idéologique et décadente. Les Rom ne sont pas le danger le plus grave qui menace l’équilibre de la société française. En les choisissant pour cible de leur politique sécuritaire, plus spectaculaire que réelle, il nous paraît assez évident que, d’une certaine manière, le gouvernement a choisi une voie facile …

    4. Aux époques chrétiennes, il s’est souvent trouvé des Princes et des Rois, et même des républiques, pour dire aux pouvoirs spirituels, tout en respectant leur enseignement religieux : « De grâce, laissez-nous gouverner les nations dont Dieu nous a donné la charge ». La décadence du politique, soit qu’il soit laxiste, soit que, soudainement, il s’agite pour montrer sa force et briguer des suffrages, est certainement un grand malheur pour l’ordre et la paix des peuples.    

  • Quand le PS en général, et Moscovici en particulier, se moquent du monde.

    moscovici.jpg           On pourrait ajouter : et nous prennent pour des imbéciles.... 

               Comme Rocard, tout récemment, Moscovici voit du Vichy dans les propos du Président.

               Décidément, au PS on ne recule devant aucune éxagération lorsqu'il s'agit d'idéologie. Monsieur Moscovivi ferait mieux de s'excuser - puisque c'est la mode, et que c'est ce qu'ils demandent toujours, à gauche : la repentance... - d'avoir donné Vichy à la France.

                Car c'est bien la chambre du Front populaire, à une petite centaine d'exception près, qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain, et c'est donc bien le Front Populaire - PS, PC et Radicaux - qui a créé Vichy....

    Lire la suite

  • En réponse à une lectrice, sur l'immigration....(2/2).

                 On se souvient que la principale justification soufflée par Stoleru à Chirac était que, si les immigrés faisaient venir leur famille ici, ils n'enverraient plus leur argent "là-bas", et que donc cet argent resterait en France. Et que par ailleurs des patrons demandaient à gagner plus avec une main d'oeuvre bon marché, qui revenait moins cher que de moderniser et d'investir !...

                 C'est au nom de ce calcul sordide et mesquin -en tout cas purement matérialiste- que fut decidée cette folle politique d'ouverture massive des portes à ce qui se révèle bien être, aujourd'hui, une substitution de peuplement (voir les propos des démographes Michèle Tribalat, Gérard-François Dumont etc...)..

    Lire la suite

  • En réponse à une lectrice, sur l'immigration....(1/2).

                Il y a quelques temps, nous répondions à un lecteur qui nous demandait -sans hostilité aucune- ce que nous pensions du métissage (1). Nous remettons notre réponse ici : En réponse à une question.pdf . Aujourd'hui, et toujours sur maisaquilafaute, c'est une correspondante qui nous demande pourquoi nous sommes contre l'immigration, et pourquoi nous en parlons tant dans le Blog.

                Il n'est pas facile de répondre court à une telle question (il y faudrait un -ou plusieurs...- long article), mais nous allons essayer (en renvoyant cependant notre lectrice à la Conférence "Contre la France métisse", dans la Catégorie "Audio/Vidéo/Conférences" qui traite de ce sujet, et notamment de la partie "identité nationale" que nous n'évoquerons pas ici, nous en tenant essentiellement au point de vue économique.....).....

    Lire la suite

  • Humeur: FR3 et Geneviève de Fontenay, ou : les délires et hystéries de « leur » diversité, qui n’est que le contraire et la mort de la vraie diversité…..

                  A vrai dire, le thème des Miss ne nous paraît vraiment pas des plus importants, ni pour l’avenir du monde ou de l’Europe, en général, ni pour celui de la France, en particulier. Et il y a, d’évidence, milles choses plus importantes, et mille fois mieux à faire, qu’à évoquer ce sujet, dans un Blog qui se veut politique comme le nôtre.

                  On s’y arrêtera pourtant quelques instants aujourd’hui, car, du particulier, on pourra tirer une leçon qui nous ramènera au général….

    Lire la suite

  • L’évêque de Bayonne parle, entre autre, de l’identité nationale….

                La France est une longue Histoire. Elle n'est pas née d'hier, elle n'a pas commencé avec la Révolution; elle n'est pas davantage un "conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble". Elle a des Racines clairement identifiables, qui sont les garantes du vivre ensemble, dans une harmonieuse diversité enrichissante, mais qui sont aussi -certains l'oublient- la condition de l'accueil d'autres personnes, au départ etrangères à ces Racines.

                C'est ce que pense très justement l'évêque de Bayonne, Monseigneur Aillet. Et qu'il dit très bien dans un beau texte, pertinent et fort.

                On trouvera l'intégralité de ses excellents propos ici: http://www.diocese-bayonne.org/spip.php?article1672

                Et quelques extraits ci-après:

    AILLET.jpg

    Lire la suite

  • Ce qu' "ils" réputaient impossible il y a cinquante ans -là-bas- pourrait-il être devenu possible, mais "à l'envers", ici ?.....

                   Plusieurs lectures possibles de "ça":

    IMMIGRATION ALGERIENS.jpg

    Lire la suite

  • Redire, sans se lasser, les évidences...

                C'est ce qu'a fait Denis Tillinac, dans sa chronique Vu de ma fenêtre (dans Valeurs Actuelles du 24 décembre dernier); et il a bien fait.. :

                "...Mais on en vient à occulter la majorité de français dont les ancêtres sont peut-être venus d'ailleurs mais qui campent sous nos clochers depuis maintes générations... Pourtant ils ont une identité, ils la savent, ils la sentent, elle est spirituelle, paysagère, patrimoniale, esthétique, gastronomique. Elle se reflète dans une sociabilité, des tournures d'esprit, une approche de la féminité, un type d'humour, une mythologie, un attachement à des rituels dont la subtilité échappe aux sociologues...

                J'appartiens à cette humble piétaille apparemment hétérogène, car nos terroirs sont contrastés, mais qui tout de même pérennise le fond de sauce de l'identité de la France. Si on la respectait davantage, elle n'éprouverait pas ce sentiment de dépossession qui parfois tourne à la rancoeur... nulle part des minorités ne sont bien accueillies quand la majorité sociologique n'est pas assurée d'un minimum de supériorité symbolique. Tous les citoyens français sont évidemment égaux devant la loi; les composantes culturelles de la citoyenneté française, bien que toutes respectables, ne sont pas égales devant la mémoire..."

    TILLINAC.JPG
  • Sans papiers (en bon français: escrocs) ?: une seule solution, la consultation du Peuple souverain !.....

    sans papierisme 28 FEVRIER 2010 PARIS 1.jpg
    Quelqu'un qui commence par violer les lois est-il fondé à demander que la loi vienne le protéger ?....

                Paris, 28 février: un millier de personnes environ ont manifesté, à l'appel de 85 organisations (dont les Verts, Attac, le PCF, le Front de gauche...) de la place de la Bourse au ministère de l'Immigration.

                Deux banderoles ouvraient la marche: l'une réclamait la "suppression du ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale" et l'autre clamait "Sortir du colonialisme". La manifestation entrait dans le cadre de la "5e semaine anticoloniale", organisée en France du 19 au 28 février.

                Patrick Farbiaz, l'un des organisateurs de la semaine anticoloniale, a déclaré à l'AFP: "On voudrait montrer qu'il y a une liaison entre le colonialisme d'hier et celui d'aujourd'hui, dans la façon de traiter les jeunes issus de l'immigration et les sans-papiers, par exemple".

                Dans la série Plus c'est gros plus ça passe, en voilà un qui ne manque pas d'air ! Le néo-colonialisme, aujourd'hui, c'est lui et ses potes ! Ils donnent la main sans vergogne, pour des calculs idéologiques, au pillage des ressources humaines de l'Afrique, et se font les complices et alliés objectifs des mafias de passeurs, pour qui un immigré n'est rien d'autre que de la chair à profit ! Et il viendrait crier contre le colonialisme. Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd, mais tout de même....

                Enfin, à peine 20 militants en moyenne par association appelant à la manifestation, c'est rassurant. La CGT a montré la voie, avec sa consultation citoyenne (!) sur la Poste: une seule solution, pour en avoir le coeur net: la consultation populaire, comme en a si bien donné l'exemple la CGT !.....

    sans papierisme 28 FEVRIER 2010 PARIS 2.jpg
    Et si on supprimait plutôt l'escroquerie érigée en système ?...
  • Polygamies hexagonales: qu'est-ce qu'on attend pour déchoir et expulser ?.....

                En quoi sont-"ils" en train de transformer la France !

                Dans les cas qu'évoque ici Libération, il n'y a ni à discuter, ni à se justifier. On expulse, s'il s'agit d'étrangers; on déchoit et on expulse s'il s'agit de naturalisés par idéologie: Polygamies hexagonales !......pdf

  • Samedi 20 février, le prochain Cercle de Nice Royaliste: Qu'est-ce-que l'Identité Nationale ?"...

     Le Prochain Cercle aura lieu durant la trève du Tournois des 6 Nations! (on pense à tout !)

    Il se tiendra à l'endroit habituel, aux HUSSARDS BLEUS, à l'angle de la rue de France et de la rue Saint-Philippe à Nice, le samedi 20 février à 18h30.

    Cette conférence dont le thème est "Qu'est ce que l'Identité Nationale" sera animée par Xavier.

    sarkozy+identit%C3%A9+france.jpg

    La fin du grand débat sur l'identité nationale voulu par le président Sarkozy et confié par celui-ci à Eric Besson est pour nous l'occasion de reprendre et d'approfondir la conception maurrassienne de la nation et de la nationalité.

    Cette conférence sera suivie d'un débat-apéritif, ainsi que, pour ceux qui le souhaitent, d'un repas convivial.

                                                            Cercle de Nice Royaliste : http://lesroyalistesnicois.hautetfort.com/
  • Max Gallo, le Patrimoine et... l'identité nationale !

                Il n'en parle pas, Max Gallo, de l'identité nationale, dans sa première réponse à la question « Qu’est-ce qu’être français ? », posée par l’hebdomadaire La Vie, le 5 novembre 2009. Du moins, il n'en parle pas directement. Mais il faudrait être singulièrement sourd et aveugle, ne pas savoir lire entre les lignes, pour ne pas comprendre ce que ses phrases hurlent:

                « Être Français, pour moi, c’est d’abord aimer le paysage de la France. J’entends, tout ce qui est inscrit dans l’espace, aussi bien le paysage rural que le paysage urbain ou monumental : une église, un château fort, c’est un paysage.

                Nous sommes un pays qui a été façonné à la fois dans les sillons et dans les constructions par la main de l’homme depuis plus de deux millénaires.

                Être français c’est ensuite aimer la manière dont les hommes s’inscrivent dans ce paysage : comment ils le modèlent, le préservent, le prolongent. En d’autre termes, le patrimoine est un élément important du rapport à l’homme français avec le paysage de son pays. »

    gers.jpg
    dans le Gers...
  • Mal des Banlieues: un journaliste distrait, un lapsus révélateur, ou quoi ?.....

                La Provence, lundi 28 décembre. Sous le titre racoleur "Du nord au sud, les Marseillais sont-ils égaux devant les loisirs ?" (!) Jean-Jacques Fiorito fait un papier assez sopo, pour se lamenter de la disparité Nord-Sud dans la cité phocéenne, et des différences de traitement -selon lui...- inadmissibles -toujours selon lui...- entre nordistes et sudistes. Et de conclure par cette question, qu'il croit sans doute finaude, ou maligne, allez savoir: "Et si le nord faisait peur ?".

                Mais juste avant (deux colonnes, pour être précis) il vient d'écrire "200.000 maghrébins venus travailler dans le bâtiment..."

                Il ne s'est donc rendu compte de rien, Jean-Jacques Fiorito. Ni qu'il avait écrit une énormité, ni qu'il avait en fait donné lui-même la réponse à sa question.

                L'énormité ? c'est de se figurer -ou de vouloir faire croire- qu'il y a à Marseille "200.000 maghrébins venus travailler dans le bâtiment", ou ailleurs, du reste. D'abord, comme on dit familièrement, ça se saurait ! Et, ensuite, les finances de la Ville se porteraient un peu mieux si Marseille avait 200.000 cotisants et contributeurs en tous genre de plus !...

                La réponse à sa question ? c'est le rapprochement de son chiffre avec sa phrase terminale: "Et si le nord faisait peur ?"