Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

france

  • Ephéméride du 3 septembre

    Déclaration de guerre à l'Allemagne, le 3 septembre 1939

     

    1120 : Mort de Gérard Tenque

     

    3 septembre,seconde guerre mondiale,independance americaine,bainville,france,allemagne,hitler,nazisme,front populaire,petain,1939,tourguenievGérard Tenque est le fondateur de l'Ordre de Malte, dont le nom complet est Ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte.

    Natif de Martigues (où il est né en 1040) Gérard fonda son Ordre en Palestine, en 1113.

    Celui-ci devait connaître l'immense essor que l'on sait : 

     http://www.ordredemaltefrance.org/  

    Le 11 Août 1891, Martigues, sa ville, organisa une grande fête en son honneur : ce jour-là, Frédéric Mistral et des représentants de tout le Félibrige inaugurèrent une plaque en marbre, apposée au premier étage de la Mairie, l'Hôtel Colla de Pradines, pour rendre l'hommage qu'il méritait au fondateur de l'Ordre de Malte. 

    La plaque porte ces mots :

    L'AN DOU SAN CRIST MXL
    DINS NOSTO CIEUTA DOU MARTEGUE
    NASQUE LOUS BENUROUS
    GERARD TENQUE
    FOUNDATOUR DI MOUNGE ESPITALIE
    DE SAN JAN DE JERUSALEN
    E
    LOU XI D'AVOUST
    MDCCCXI
    LI CIGALIE ME LI FELIBRE
    AN OUNOURA PER AQUEST MABRE
    LA MEMORI
    DOU GRAND PROUVENCAU PIETADOUS

    L'an du saint Christ 1.040
    Dans notre ville de Martigues
    Naquit le Bienheureux Gérard Tenque
    Fondateurs des Moines Hospitaliers
    De Saint Jean de Jérusalem
    Et
    Le 11 Août
    1.891
    Les Majoraux (1) et les Félibres
    Ont honoré par ce marbre
    La mémoire
    Du grand provençal miséricordieux 

    3 septembre,seconde guerre mondiale,independance americaine,bainville,france,allemagne,hitler,nazisme,front populaire,petain,1939,tourgueniev

    Charles Maurras, l'autre gloire de Martigues, a également honoré la mémoire de Gérard Tenque. Il le fit dans le jardin de sa maison du Chemin de Paradis, à Martigues, quartier de Ferrières : voir notre album Une visite chez Charles Maurras  

    5 septembre,peguy,fouquet,vaux,louis xiv,cartier,percier et fontaine,auguste comte,lorraine,conscription,jourdan,sabatier

    Lire la suite

  • Ephéméride du 9 août

    Salle, dite salle de l’Édit, du château de Roussillon où Charles IX fixa au 1er janvier le début de l'année calendaire dans toute la France, le 9 août 1564

     

    870 : La fin de la Lotharingie 

     

    Après s'être alliés contre lui, et l'avoir vaincu, Louis le Germanique et Charles le Chauve, petits-fils de Charlemagne, se partagent le territoire de leur frère Lothaire II, la Lotharingie..

    Bien loin d'être un simple souvenir lointain, ce fait recouvre une réalité qui va accompagner la France pendant mille ans, expliquant une grande part de ses difficultés.

    Une fois de plus, on en a l'explication lumineuse grâce à Jacques Bainville. 

    9 aout,charles ix,edit de roussillon,premier janvier,lotharingie,charlemagne,carolingiens,france,allemagne

    Lire la suite

  • Ephéméride du 15 mars

    Buste en marbre trouvé dans le Rhône en 2008
     

    15 Mars 44 : Assassinat de Jules César, conquérant des Gaules      

    La romanisation du pays, induite par la conquête des Gaules menée par César, fut féconde et heureuse.
     
    Et cependant, l'éloge qu'on peut en faire serait incomplet, et même faux, si l'on excluait de l'extraordinaire réussite que fut cette romanisation... le peuple Celte.
     
    Sans les Celtes, en effet, sans leurs grandes qualités et leur non moins grande ouverture d'esprit, la romanisation aurait été la simple conquête militaire d'un territoire - un de plus... - par les Romains, qui en ont conquis tant d'autres; mais elle n'aurait pas produit tout ce qu'elle a produit chez les Celtes, avec eux, et grâce à eux, aux côtés des Romains.

    Lire la suite

  • Dialogue avec nos lecteurs : vos questions, nos réponses...: aujourd'hui, à une "amie" de notre Page Facebook, sur "l'immigration"...

    islam,boutang,communautés,france,immigration(Vous le savez : notre Page Facebook Lafautearousseau Royaliste est très animée, surtout depuis que les tweets de notre Compte A.F.Royaliste y sont automatiquement reportés. De très nombreuses réactions y fleurissent chaque jour : nous répondons aujourd'hui à l'une d'entre elles, parce que la récente "amie" qui nous écrit aborde un sujet sur lequel il convient d'être extrêmement clair...)

    Suite à nos différentes notes sur "l'affaire Léonarda", cette "amie" a, plusieurs fois réagi à nos commentaires; elle a abordé plusieurs points sensibles et soulevé bon nombre de questions intéressantes; d'accord sur plusieurs choses, elle nous questionne sur quelques autres, et c'est très bien ainsi... 

    Dans l'ensemble des choses évoquées, il ressort, pour résumer, qu'il lui paraît que nous sous-estimerions "le danger de guerre civile" (?) à laquelle sembleraient conduire certains de nos propos sur l'immigration; et que nous refuserions d'admettre que, dorénavant, et que cela plaise ou non, "la France est bel et bien devenue une société pluri-culturelle"...

    Nous ne pouvons que redire à cette occasion ce que nous avons déjà dit et redit plusieurs fois...

    Lire la suite

  • VIDEO : . "Moi, j'aime mieux avoir un Etat français, une nation française" (Marie-France Garaud)

    Pour Marie-France Garaud la référence absolue, c'est toujours De Gaulle. Ce qui n'est pas notre cas et n'a plus grand sens. Raisonnant, travaillant, dans le cadre des actuelles institutions, elle ne remet pas non plus en cause "la forme républicaine de l'Etat", ce que nous faisons. En revanche, elle exprime en termes très catégoriques, son mépris et son rejet de notre actuelle démocratie. Nous aussi.

    Les différences posées, entre elle et nous, on ne peut lui dénier d'être un fin connaisseur de l'histoire politique de nos dernières républiques - où elle a joué un rôle important - aussi bien que des réalités géopolitiques actuelles.

    Or, sur ces dernières, ses analyses, en de nombreux points, rejoignent et, en quelque manière, corroborent les nôtres, notamment celles menées, ces dernières années, par Hilaire et Antoine de Crémiers. On les a souvent jugées "catastrophistes". Pourtant, Marie-France Garaud dit la même chose. On pourra y réfléchir ... 

    Quels sont ces points ? En voici quelques uns, que l'on retrouvera développés dans la vidéo ci-dessous :

    . "La France n'est plus un Etat; nous n'avons plus aucun pouvoir".

    . "Ce qui est frappant, en Europe, c'est la désagrégation des Etats".

    . "Moi, j'aime mieux avoir un Etat français, une nation française". 

    . "Les partis monopolisent la vie politique; mais les partis ne sont pas le peuple français : je ne veux plus entendre le mot de démocratie".

    . "Nous sommes dans une crise qui va s'aggraver; nous allons être dans une situation absolument désastreuse; il n'y a aucune chance que nous tenions les engagements que nous avons pris; il faudra bien que l'Europe éclate, soit parce que l'Allemagne sortira quand elle se sentira assez forte; soit parce que, peut-être, d'autres sortiront; mais ce système n'est pas viable, les gens sensés le savent".

    . "Nous sommes sur une pente qui ne peut que s'aggraver; c'est vraiment quelque chose qui peut amener une situation révolutionnaire".

    Ecoutez donc cette vidéo.  

    Lecture "plein écran": cliquez sur l'icone de droite

     

  • Il animera le troisième volet de notre Enquête sur la République, ce samedi 15 décembre : Laurent Wetzel et son "Ils ont tué l'Histoire-Géo"...

    laurent wetzel.jpg143 pages, 18 euros

    Présentation de l'éditeur

    L'enseignement de l'histoire-géo va mal. Depuis des années, sous des gouvernements de gauche comme de droite, les réformes se sont succédé mais n'ont fait qu'aggraver la situation. Qui sont les responsables de ce fiasco et que faire ? Professeur d'histoire-géo et ancien inspecteur d'académie, Laurent Wetzel dénonce avec virulence les erreurs et les aberrations contenues dans les textes ministériels, le charabia des hauts fonctionnaires ainsi que l'incompétence de nombreux responsables de l'Education nationale. Mais tout n'est pas perdu. Aujourd'hui une vraie réforme est possible si l'on s'appuie sur ceux qui croient encore à l'importance de ces deux matières : les professeurs et les parents. Un livre réquisitoire sur un sujet qui nous concerne tous.

    Biographie de l'auteur

    Laurent Wetzel, ancien élève de l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm, est agrégé d'histoire. Il a été professeur d'histoire, de géographie et d'éducation civique dans plusieurs collèges et lycées franciliens, avant de devenir inspecteur d'académie-inspecteur pédagogique régional d'histoire-géographie. Retraité depuis peu, il n'est plus astreint au "devoir de réserve".  

    Pour « aller plus loin »… :

    1. : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/08/24/01016-20120824ARTFIG00298-qui-veut-casser-l-histoire-de-france.php

    2. : http://aggiornamento.hypotheses.org/1002

  • Gilbert Collard au Dîner-conférence du 21 Janvier, à Marseille

    Comme nous l'annoncions lundi, en lui souhaitant "Bon vent !" pour son "vaste programme", en tant que nouveau député du Gard, voici l'allocution prononcée par Maître Gilbert Collard, invité en duo avec Jean-François Mattéi au dîner-conférence qu'organise chaque 21 janvier la Fédération Royaliste provençale. Ce dîner-conférence fait suite à la Messe pour Louis XVI et toutes les victimes de la Révolution, organisée elle aussi chaque 21 janvier - toujours par la FRP - à Marseille....

    Ce 21 janvier 2012, le thème de la soirée était : "Retrouver le chemin qui conduit chez nous....", phrase empruntée au Philèbe, de Platon, qui clôture le magnifique ouvrage de Jean-François Mattéi, Le Regard vide, Essai sur l'épuisement de la culture européenne (1).

     

    (1) : rappelons qu'un PDF est consacré aux "bonnes feuilles" du Regard Vide (25 extraits au total) : http://lafautearousseau.hautetfort.com/list/documents/le-regard-vide-de-jean-francois-mattei.html

           Trois de ces extraits constituant, d'ailleurs, nos Grands Textes XIV, XV et XVI :

    * GRANDS TEXTES XIV : http://www.hautetfort.com/admin/posts/post.php?post_id=2428206&evnt=editPost&signature=53b40eb4b0d4fbe4f3b02ec8e6ead1319d9ed437

    * GRANDS TEXTES XV : http://www.hautetfort.com/admin/posts/post.php?post_id=2437790&evnt=editPost&signature=99fb89d1e624db66d7712c54f9f4fd6154ac8c69

    * GRANDS TEXTES XVI : http://www.hautetfort.com/admin/posts/post.php?post_id=2437792&evnt=editPost&signature=dd5369c43695b2282bf8a902d9d0ce7701b78a2b

  • De Maurice Barrès : réponse d'outre-tombe aux drapeaux algériens, tunisiens, marocains ( et... palestiniens !) qui célébraient la victoire de "leur" candidat, le dimanche soir, 6 mai, Place de la Bastille à Paris.....

    (Tiré de "Scènes et doctrines", page 121)

    "Nous nous recommandons de la France éternelle; nous sommes des Français qui avons été formés à travers les siècles. Tout ce que nous sommes naît des conditions historiques et géographiques de notre pays. Nous avons été... médités à travers les siècles par nos parents, et il faut pour que nous nous développions, pour que nous trouvions le bonheur, que les choses ne soient pas essentiellement différentes de ce qu'elles étaient quand nos ancêtres nous "méditaient". J'ai besoin qu'on garde à mon arbre la culture qui lui permit de me porter si haut, moi faible petite feuille. Nous voulons d'une politique qui tienne compte des traditions nationales et qui protège tout ce qu'elles ont encore de vivant au milieu des modifications que le temps apporte chez des êtres vivants, chez des êtres en perpétuelle transformation; il faut que la France demeure liée de génération en génération, il faut qu'elle demeure dans son essence, pour que nous, individus, nous trouvions le bonheur (car que ferai-je en Chine ou en Angleterre, moi Lorrain ?) et aussi pour que la nation trouve le bonheur. Et je ne puis guère plus me passer du bonheur national que de mon bonheur propre, car je porterai mal la tête à travers le monde si je suis d'une France humiliée..." 

    barres,france,immigration,nation,patrie

     Paris, Place de la Bastille, dimanche 6 mai 2012 : les "français de plastique" fêtent "leur" vainqueur.....

  • Marseille, deuxième partie du reportage vidéo sur le 21 janvier : les interventions de Gilbert Collard et Jean-François Mattéi lors du Dîner-débat à l'Holiday Inn....

  • Vive le Roi ! sur la radio "News of Marseille"... Entretien avec Jean GUGLIOTTA, président de la Fédération Royaliste Provençale

    Pendant 6'38", Jean Gugliotta explique le royalisme actuel à Damien Isoard : c'est à écouter sur News of Marseille :  

    Composition2 (Récupéré).jpg

    Pour voir la vidéo, cliquez sur l'image 

    Il est difficile, en quelques brèves minutes, de rendre perceptible et compréhensible, du grand public une pensée, un projet politique, radicalement différents du "système" en place. Jean GUGLIOTTA dit l'essentiel, au cours de cet entretien, lorsque, comme Pierre BOUTANG, il explique que "l'institution royale" est, au sommet de l'Etat, le seul pouvoir qui ne s'achète pas par l'argent.

    Il faut aussi saluer l'initiative de News of Marseille qui a pris la liberté, car c'en est une, d'inviter le président de la Fédération Royaliste Provençale* à cet entretien.      

    * Qu’est-ce que la Fédération Royaliste Provençale ? Historique en bref ...

    Lire la suite

  • 1 D'accord avec Gilbert Collard, sur "Le mal du Pays"...

                     collard,france                    Inclassable, imprévisible, parfois déroutant, Gilbert Collard a sans doute, au fond de lui-même, de sa réflexion, un sens profond qui le rattache à la tradition, à l'histoire, à l'âme de la France. C'est ce qu'il a exprimé, le 5 mars, dans le texte - à notre avis important - que nous publions ci-dessous in-extenso. Nous aurions été honorés de le signer, étant en profonde sympathie d'esprit avec ce qu'il y exprime de juste et de vrai.

            Ceci n'implique ni de sa part ni de la nôtre aucun blanc-seing envers le Front national, mais confirme, en tout cas en ce qui nous concerne, notre défiance envers ce que Maurras appelait, en son temps, le Pays légal, lequel nous paraît pire encore aujourd'hui qu'hier....

    Lire la suite

  • La détente du dimanche.......

            Un beau voyage en France... Merci au Blog de Benoît de Sagazan qui nous emmène, au moyen de quinze courtes mais très belles vidéos, dans autant d'endroits superbes.

            Dans une démarche permanente visant à toujours mieux connaître notre Patrimoine et, à travers lui, à toujours mieux découvrir (ou redécouvrir...) nos Racines, notre identité :

    http://patrimoine.blog.pelerin.info/2010/11/27/video-la-forteresse-royale-de-penne-dalbigeois/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+PatrimoineEnBlog+%28Patrimoine+en+blog%29

  • HASSAN II avait prévenu : "ils ne seront jamais 100% Français"

    Un visionnaire : Hassan II. 

    En voilà un qui connaissait bien son peuple..... Il nous avait pourtant prévenus !

    Nous dédions cette vidéo à Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, Dominique Strauss Kahn et Ségolène Royal, qui ont, tous les quatre, passé les Fêtes du Nouvel An à Marrakech .... Être Français à 100%, ou du moins y tendre, en ont-ils seulement l'idée ?  

  • Mythes immigrationnistes : Jacques Dupâquier contre "l’entreprise subversive"….

            Mardi, nous avons donné l'émission consacrée par Canal Académie à Jacques Dupâquier, après son décès.

            Voici aujourd'hui l'intégralité de l'excellent texte de Dupâquier publié dans Renaissance catholique, suivi d'un court entretien au cours duquel il répond aux questions d'un journaliste de RC.

            On y verra justement dénoncés les mythes immigrationnistes et l'entreprise subversive à laquelle nous sommes confrontés.

            L'importance et la qualité des arguments et de l'étude de Dupâquier commandent qu'on leur donne la plus large diffusion possible. Voilà pourquoi nous réunissons en un seul PDF le texte que vous allez lire ci-après et le débat qui l'a prolongé....

    Lire la suite

  • A qui la faute, par Hilaire de Crémiers

            Dans Politique magazine de ce mois, Hilaire de Crémiers resitue bien "le" problème dans son vrai contexte : même si, de toute évidence, telle ou telle personnalité porte bien, dans certains domaines, telle ou telle part de responsabilité, il n'en demeure pas moins qu'en réalité le problème de fond est institutionnel : c'est un problème de régime, de Système.....

            A qui la faute ?

            "Trop facile... La faute, elle est dans les esprits, et dans des cadres institutionnels.... Personne n'a de vue d'ensemble du problème français. Il est essentiellement institutionnel et c'est ce que tout le monde refuse de voir...... c'est la faute au Système. Et cela depuis deux siècles, sauf exception...de monarchie...."

    WOERTH SYNDICATS.jpg

    Lire la suite