Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

trotskistes

  • En réponse à une lectrice, sur l'immigration....(2/2).

                 On se souvient que la principale justification soufflée par Stoleru à Chirac était que, si les immigrés faisaient venir leur famille ici, ils n'enverraient plus leur argent "là-bas", et que donc cet argent resterait en France. Et que par ailleurs des patrons demandaient à gagner plus avec une main d'oeuvre bon marché, qui revenait moins cher que de moderniser et d'investir !...

                 C'est au nom de ce calcul sordide et mesquin -en tout cas purement matérialiste- que fut decidée cette folle politique d'ouverture massive des portes à ce qui se révèle bien être, aujourd'hui, une substitution de peuplement (voir les propos des démographes Michèle Tribalat, Gérard-François Dumont etc...)..

    Lire la suite

  • En réponse à une lectrice, sur l'immigration....(1/2).

                Il y a quelques temps, nous répondions à un lecteur qui nous demandait -sans hostilité aucune- ce que nous pensions du métissage (1). Nous remettons notre réponse ici : En réponse à une question.pdf . Aujourd'hui, et toujours sur maisaquilafaute, c'est une correspondante qui nous demande pourquoi nous sommes contre l'immigration, et pourquoi nous en parlons tant dans le Blog.

                Il n'est pas facile de répondre court à une telle question (il y faudrait un -ou plusieurs...- long article), mais nous allons essayer (en renvoyant cependant notre lectrice à la Conférence "Contre la France métisse", dans la Catégorie "Audio/Vidéo/Conférences" qui traite de ce sujet, et notamment de la partie "identité nationale" que nous n'évoquerons pas ici, nous en tenant essentiellement au point de vue économique.....).....

    Lire la suite

  • La parfaite bonne conscience des néo-colonialistes

                Ils vampirisent le monde, mais ils s'en fichent: du moment qu'ils sont de gauche, d'extrême-gauche, trotskistes, ils peuvent. Tout leur est permis. Ils se sont auto-proclamés progressistes, humanistes et tout ce qu'on voudra: ils peuvent donc tout faire, surtout faire le contraire de ce qu'ils disent, dire blanc et agir noir, cela n'a aucune importance.

                Mais au fait, de qui et de quoi parlons-nous ?

                De cette "affaire" qui a occupé le dernier trimestre de l'année 2009: une jeune fille azérie de 15 ans, dont la famille a vu sa demande d'asile rejetée, et qui, du coup, doit être renvoyée avec ses parents dans son pays...... 

    RESF.jpg
    C'est justement parce qu'elle est brillante -si elle l'est vraiment, et que ce n'est pas de l'intox-qu'il faut qu'elle rentre chez elle:
     son pays en a besoin.
    Laissera-t-on encore longtemps la mafia bobo/gaucho/trotsko planifier en grand
    le pillage des ressources humaines de la terre entière ?

    Lire la suite

  • Djamel Debbouze, ou le grand écart...

                Voila un livre, et un sujet, qui ne nous intéressent pas. Et pourtant on va s'arrêter quelques instants, à partir de ce livre et de ce sujet, sur un personnage qui y est évoqué. Le livre s'appelle La Face cachée des people, et il est écrit par Bernard Violet, qui nous promet des révélation sur ces liens ambivalents et étonnants entre truands, vedettes et politiques.

                Le chapitre le plus important ? celui sur Jamel Debbouze ! On se propose rien moins que de mettre au jour des personnages peu recommandables et connus des services de police dans son entourage; des truands avec qui il aurait été obligé de composer...

    Lire la suite

  • Encore des évêques solidaires des hors la loi ! : Optima corruptio pessima...

                Le camarade Schockert remet ça ! (1). A peine avait-on vu partir Mgr de Berranger, et croyait-on Mgr Schockert orphelin, qu'il faut se rendre à l'évidence. Le camarade n'a rien perdu de sa virulence politique, mise au service de ses chers frères, les hors la loi.....

                Il le montre en utilisant d enouveau un procédé largement utilisé par tous les révolutionnaires, et pendant toutes les révolutions : quelques personnes rédigent un texte et prétendent le faire passer pour l'opinion générale. Ici, en l’occurrence, trois évêques, qui se proclament « les évêques ».

                 Mais il y a environ 110 évêques en France, et l’on n’est pas sûr du tout que ces trois évêques représentent la totalité, ni même la  majorité, de leurs confrères.....

    SCHOCKERT.jpg

    Lire la suite

  • Michel godet parle de l'Université... (3/3).

             Nous parlions récemment du bon sens de ces jeunes (1), de plus en plus nombreux -et c'est tant mieux...- qui préfèrent, après leur Bac, s'inscrire dans des filières sélectives, plutôt que d'aller s'enfermer dans des Facs où ils risquent d'être les otages des gréviculteurs.

                Voici, pour illustrer notre propos, trois extraits dans lesquels, au cours d'entretiens qu'il a eu avec des journalistes, Michel Godet (auteur du Courage du bon sens, dont nous avons parlé....) revient sur ces sujets....

      (1) : Voir la note "Le bon sens et le réalisme, meilleures antidotes aux errements dûs à l'idéologie ?.....", dans la Catégorie "Education".

    Lire la suite

  • Michel Godet parle de l'Université... (2/3).

              Nous parlions récemment du bon sens de ces jeunes (1), de plus en plus nombreux -et c'est tant mieux...- qui préfèrent, après leur Bac, s'inscrire dans des filières sélectives, plutôt que d'aller s'enfermer dans des Facs où ils risquent d'être les otages des gréviculteurs.

                Voici, pour illustrer notre propos, trois extraits dans lesquels, au cours d'entretiens qu'il a eu avec des journalistes, Michel Godet (auteur du Courage du bon sens, dont nous avons parlé....) revient sur ces sujets....

      (1) : Voir la note "Le bon sens et le réalisme, meilleures antidotes aux errements dûs à l'idéologie ?.....", dans la Catégorie "Education".

    Lire la suite

  • Michel Godet parle de l'Université... (1/3)

                Nous parlions récemment du bon sens de ces jeunes (1), de plus en plus nombreux -et c'est tant mieux...- qui préfèrent, après leur Bac, s'inscrire dans des filières sélectives, plutôt que d'aller s'enfermer dans des Facs où ils risquent d'être les otages des gréviculteurs.

                Voici, pour illustrer notre propos, trois extraits dans lesquels, au cours d'entretiens qu'il a eu avec des journalistes, Michel Godet (auteur du Courage du bon sens, dont nous avons parlé....) revient sur ces sujets....

      (1) : Voir la note "Le bon sens et le réalisme, meilleures antidotes aux errements dûs à l'idéologie ?.....", dans la Catégorie "Education".

    Lire la suite

  • Julien Coupat parle du NPA...

                Qui est vraiment Julien Coupat, nous avouons très humblement ne pas savoir très exactement répondre à cette question. De qui est-il l'ennemi ? Là, par contre, on commence à avoir une petite idée...

                "...Quant à l'extrême gauche à-la-Besancenot, quels que soient ses scores électoraux, et même sortie de l'état groupusculaire où elle végète depuis toujours, elle n'a pas de perspective plus désirable à offrir que la grisaille soviétique à peine retouchée sur Photoshop. Son destin est de décevoir..." (article du Monde...).

                Une semaine, un ouvrier le traite de "Kéké des caméras", l'autre, Coupat (ce qui est très bien vu...) le renvoie à sa "grisaille soviétique" : nous posions la question il y a quelques jours, Besancenot a-t-il mangé son pain blanc ?...

                Et la claque des Européennes n'a évidemment rien arrangé pour lui...

  • Besancenot interpellé par un salarié en colère : Le commencement de la fin ?.....

                Besancenot a-t-il mangé son pain blanc ? Il faut le souhaiter, et certains indices récents permettent de l'espérer vraiment.

                Son foirage avec Rouillan, qui a été finalement mal perçu, voire très mal, par presque tout le monde, y compris dans son propre camp; le fait que son NPA peine (et c'est peu dire...) à dépasser les 7.000 adhérents, chiffre très nettement en-deçà des espérances affichées lors de sa création; les finalement assez maigres 5% que lui promettent les sondages pour les prochaines européennes....

                 Et maintenant, avec un début de critique intéressant -quoiqu'incomplet...- venant de la base ouvrière, ce sobriquet, qui risque de lui rester, de kéké des caméras....

    BESANCENOT 8.jpg

    Lire la suite

  • La manipulation de l'Immigration : Une bonne génèse des faits, par Eric Zemmour.....

                Le retour de manivelle est dur pour Julien Dray (1). Le grand manipulateur d'hier se dit victime de manipulation, aujourd'hui (le pauvre...); le grand lyncheur d'hier se dit victime de lynchage, aujourd'hui (le pauvre...)…. Mais n'est-ce pas, au fond, un juste retour des choses ? Nous avons tous été lynchés par lui et son arme diabolique et scélérate de SOS Racisme lorsque, à chaque fois que nous mettions en garde contre les méfaits de « leur » immigration, "on" nous traitait, entre autres, de nazis.

                Aujourd’hui le grand prêtre du lynchage permanent se retrouve lynché (dit-il, le pauvre...). N'est-ce pas savoureux ? Les enfants, dans les cours de récré, diraient Bien fait ! Il nous a tous manipulé, et il se retrouve lui-même victime (dit-il, le pauvre...) ? Oui, vraiment, c'est Bien fait !

                Il ne saurait être question, cependant, de se contenter de boire du petit lait, en savourant.... Il faut, sans cesse et toujours, même si c'est lassant, revenir pour celles et ceux qui l'ignoreraient encore aux racines et aux données politiques, si l'on peut dire du problème, du personnage et de son action.
      
                Une fois de plus Eric Zemmour va nous y aider.....
     
    ZEMMOUR.jpg

    Lire la suite

  • Philippe Val à France inter: et la "rupture", alors ?.....(3/3).

              Très intéressante chronique, le vendredi 12 octobre, de Philippe Val sur France Inter, à propos des test ADN.

              Vous pouvez l'écouter en cliquant sur le lien ci-dessous:


             podcast

              Nous sommes bien sûr, et à 100%, en désaccord avec le directeur de "Charlie Hebdo", et cela n'étonnera personne. Et pourtant nous nous réjouissons que cette chronique ait été prononcée, car elle a l'immense mérite de clarifier le débat et de bien cerner les enjeux.

    Lire la suite

  • Philippe Val à France inter : et la "rupture, alors ?.....(1/3).

                On le sait, Nicolas Sarkozy avait axé une partie de sa campagne sur le thème de la Rupture.

                Force est de constater, avec la nomination de Philipe Val à France inter, qu'il vient de rater une belle occasion de mettre son slogan en application.....

    PHILIPPE VAL.jpg

    Lire la suite

  • Ce sont des êtres humains , et c’est « dégueulasse »…..(comme dirait une ministre de la République)

                Retour sur un fait consternant...

                Une dépêche AFP du 4 avril nous apprend que vingt-quatre enfants afghans âgés de 10 à 15 ans et vivant sans parents dans les égouts de l'une des grandes gares de Rome ont été découverts par la police.

                Les enfants dormaient sous des cartons dans les égouts et les sous-sols non-utilisés de la gare d'Ostiense, l'une des deux grandes gares de la capitale italienne, a indiqué la police ferroviaire romaine qui les a découverts lors d'une vaste opération de contrôle des sans-abris dans les gares romaines. Les enfants, certains dans un état de santé précaire, ont été confiés aux services sociaux de la municipalité.

    Lire la suite

  • Intermède presque burlesque à l'Assemblée. Ou : Quand les manipulateurs de mots s'étranglent lorsque d'autres font comme eux...

                Le projet Hadopi (1) traîne en longueur et tourne au mauvais feuilleton. Mais, au milieu des interminables enlisements qu'il connaît, on aura eu droit malgré tout à quelques moments réjouisssants, qui ont quelque peu dissipé l'ennui mortel qui s'attache à ce projet de loi.

                On a ainsi, par exemple, joué l'arroseur arrosé, le 19 mars, à l'Assemblée Nationale, lorsque Christine Albanel a "choqué" le PS (mon Dieu !) et qu'un député -toujours du PS- s'est même déclaré "bouleversé" : le pauvre homme, comme dirait Molière.....

    ALBANEL 1.jpg

    Lire la suite