UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ce sont des êtres humains , et c’est « dégueulasse »…..(comme dirait une ministre de la République)

            Retour sur un fait consternant...

            Une dépêche AFP du 4 avril nous apprend que vingt-quatre enfants afghans âgés de 10 à 15 ans et vivant sans parents dans les égouts de l'une des grandes gares de Rome ont été découverts par la police.

            Les enfants dormaient sous des cartons dans les égouts et les sous-sols non-utilisés de la gare d'Ostiense, l'une des deux grandes gares de la capitale italienne, a indiqué la police ferroviaire romaine qui les a découverts lors d'une vaste opération de contrôle des sans-abris dans les gares romaines. Les enfants, certains dans un état de santé précaire, ont été confiés aux services sociaux de la municipalité.

           

            Selon la branche italienne de l'association caritative Save the Children, le nombre des mineurs afghans échouant dans les rues de la capitale italienne, en constante augmentation, est passé de 32 en 2004 à 264 en 2007.

            Mais c’est partout pareil en Europe, et cela ne concerne pas que des Afghans, enfants ou non. Voyez, pour ne parler que de chez nous, ces baraquements bidonvilliens de Roms sous des bretelles d’autoroutes; ou ces squats vétustes et, évidemment, insalubres où s’entassent des dizaines, voire des centaines de malheureux déracinés de leur Afrique natale pour venir servir de chair à profit à la fraction véreuse du patronat, en attendant de mourir peut-être (on l’a vu, hélas…) dans l’incendie de leur taudis; ou tant d’autres scènes scandaleuses et dégradantes que nous pouvons tous voir tous les jours, et de plus en plus, dans nos rues.

            Il faut sans cesse, à temps et à contretemps, poser la question du pourquoi et des responsabilités. Nommer ceux qui se font les complices et les relais -conscients ou non, volontaires ou non...- de cette transplantation insensée de population(s) du sud vers le nord, soi disant pour des raisons humanitaires, en fait pour des raisons idéologiques. Et lancer des « J’accuse » tous azimuts à l’idéologie immigrationniste et sanspapiériste des bobos / gauchos / trotskos qui, pour casser notre vieille France, notre vieille Nation héritée de l’Histoire, ont imaginé dans leurs cerveaux faussés jusqu’au trognon cette idée scélérate de la soi-disant diversité, au nom de laquelle ils assassinent de fait la nôtre, de diversité, la diversité française.

            Et peu leur importe si, au bout du compte, à Rome ou à Paris, des enfants afghans vivent dans des égouts ou des enfants roumains vivent dans des taudis. Ils s’en fichent bien pas mal des enfants afghans et roumains !...

            Ce qu’ils veulent, c’est la  peau de notre vieille Nation historique. Ils se servent simplement des afghans, des roumains et des autres, enfants ou adultes, pour cet objectif, et après ils peuvent bien... atterrir dans des égouts ou s'entasser dans des squats promis à l'incendie. Ce n’est plus leur problème….

 

Les commentaires sont fermés.