Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

npa

  • Il jette l'éponge pour 2012 : Olivier Besancenot fait "Pschiiiitt" !

            Il ne veut pas être "un éternel candidat"; il veut mettre en garde son parti contre "les risques politiques de la personnalisation à outrance" et bla, bla, bla...

            Ca, c'est pour la galerie.

            La vérité, beaucoup plus simple, c'est que si Besancenot se retire de l'élection présidentielle avant même d'y être entré, c'est qu'il s'est planté : avec son "coup" de la candidate voilée, qui s'est quasi illico retourné contre lui; avec sa statégie (?) d'isolement à la Laguiller; avec son autre stratégie de soutien constant aux immigrés, qui a fait de lui - volens nolens - un fournisseur de chair à profit pour le grand capital (lui et son "pot" Ken Loach); etc... etc... ; et que sa notoriété est partie aussi vite qu'elle était arrivée (le canapé rouge de Drucker, à cet égard, ce fut en l'occurrence le baiser de la mort d'un Système et d'un monde qui, aujourd'hui, épuise vite et jette aussitôt (une autre forme du court-termisme, en quelque sorte...).

            Un adversaire de moins ? Même pas ! Besancenot s'en va, mais la malfaisance du Système demeure, à "gauche" comme à "droite" : c'est elle qu'il faut combattre, et pas seulement les hommes, qui en sont si souvent les jouets - Besancenot, dans le cas qui nous occupe ici; bien plus que les personnes, manipulées par lui, c'est le Système qui est, qui reste l'ennemi.

            C'est notre originalité que de le dire, aujourd'hui comme hier, et c'est ce qui rend notre critique toujours actuelle et toujours indispensable.... 

    PS  : NPA = N'habite plus à l'adresse ?.......

    besancenot 

  • NPA, Laurent Cantet, bobos/gauchos/trotskos: tous unis pour le GBSA : le Grand Bond Social en Arrière !...

                Un jour ordinaire d'un mois d'avril ordinaire... Grand rassemblement de travailleurs sans papiers (pardon, clandestins/escrocs, parlons français !...) devant la Mairie de Paris....

                Le leader du NPA Olivier Besancenot et le cinéaste Laurent Cantet étaient là. Soutenus par des associations, des élus de gauche et des artistes, un millier de travailleurs sans papiers (!) en grève, selon les organisateurs, se sont rassemblés, le samedi 17 avril, devant l'hôtel de Ville de Paris pour réclamer leur régularisation.

    Lire la suite

  • La fuite en avant d’Olivier Besancenot : logique, mais suicidaire….

                Logique, certainement : le NPA, comme une bonne part de l’ancienne gauche institutionnelle (CGT, PCF….) a depuis belle lurette abandonné la défense des intérêts des travailleurs français –qui de toutes façons lui échappaient de plus en plus…- pour la défense idéologique du nouveau peuple exploité : les immigrés (le NPA pour le NPE !...). Leur analyse vaut ce qu’elle vaut, mais c’est leur analyse…

                Besancenot est donc bien dans la logique lorsqu’il présente une musulmane voilée sur ses listes, pour tâcher -de toute évidence- de ratisser large dans les banlieues.....

                Le tout est de savoir (on sera vite fixés…) si cette stratégie va payer ou si elle est suicidaire…

    BESANCENOT 6.JPG
    Le NPA: si jeune, et il ne sait déjà plus où il va.....

    Lire la suite

  • Humeur et dérision : A la Une de France info, la Une de La Provence: l'effarement est général....

                Petit retour en arrière -abondance de l'actualité oblige...- mais on va voir que, pour avoir attendu un peu dans les réserves, cette note n'a rien perdu de son actualité....

                Ce mardi 1er septembre, c'est la pré-rentrée scolaire. On s'attendrait à ce que France info en fasse ses gros titres, eh bien pas du tout: l'un des journaux matinaux commence par cette révélation (intonation du journaliste à l'appui, et bien sentie): La Provence est effarée par....l'explosion du travail au noir ! Et, du coup, c'est le journaliste qui est effaré...

                Effarant, vraiment, la révélation (!) de La Provence, qui n'est qu'un secret de polichinelle ? Mais, l'effarant n'est-il pas, en réalité, que que certains soient effarés ?.....

    LA PROVENCE.jpg

    Lire la suite

  • Julien Coupat parle du NPA...

                Qui est vraiment Julien Coupat, nous avouons très humblement ne pas savoir très exactement répondre à cette question. De qui est-il l'ennemi ? Là, par contre, on commence à avoir une petite idée...

                "...Quant à l'extrême gauche à-la-Besancenot, quels que soient ses scores électoraux, et même sortie de l'état groupusculaire où elle végète depuis toujours, elle n'a pas de perspective plus désirable à offrir que la grisaille soviétique à peine retouchée sur Photoshop. Son destin est de décevoir..." (article du Monde...).

                Une semaine, un ouvrier le traite de "Kéké des caméras", l'autre, Coupat (ce qui est très bien vu...) le renvoie à sa "grisaille soviétique" : nous posions la question il y a quelques jours, Besancenot a-t-il mangé son pain blanc ?...

                Et la claque des Européennes n'a évidemment rien arrangé pour lui...

  • Besancenot interpellé par un salarié en colère : Le commencement de la fin ?.....

                Besancenot a-t-il mangé son pain blanc ? Il faut le souhaiter, et certains indices récents permettent de l'espérer vraiment.

                Son foirage avec Rouillan, qui a été finalement mal perçu, voire très mal, par presque tout le monde, y compris dans son propre camp; le fait que son NPA peine (et c'est peu dire...) à dépasser les 7.000 adhérents, chiffre très nettement en-deçà des espérances affichées lors de sa création; les finalement assez maigres 5% que lui promettent les sondages pour les prochaines européennes....

                 Et maintenant, avec un début de critique intéressant -quoiqu'incomplet...- venant de la base ouvrière, ce sobriquet, qui risque de lui rester, de kéké des caméras....

    BESANCENOT 8.jpg

    Lire la suite

  • Nouvelles du Blog: de la semaine écoulée à celle qui vient....

               Cette semaine, Yvan Blot nous a fait l'amitié de nous transmettre, avec ses encouragements, le texte d'une très intéressante conférence qu'il a prononcée à l'INSO, à Paris, sur Les faux prophètes, et dont Freud est l'objet. Nous la publierons incessamment sous peu, et nous nous réjouisssons, bien sûr, de ce lien qui se renforce ainsi avec une personnalité aussi attachante et aussi positive qu'Yvan Blot.

               Et, dans la Catégorie "Débat avec nos lecteurs ou de nos lecteurs entre eux...", nous avons reçu un commentaire d'Ariane, avec qui nous avons commencé à dialoguer hier, afin de préciser le point qu'elle soulève, et qui est d'importance....

               A noter enfin qu'on est bien partis pour dépasser encore ce mois ci nos trois chiffres précédents de visiteurs uniques, de visites et de pages consultées. Merci à vous....

    Lire la suite

  • Au NPA, ce "nouveau" parti où tout est vieux...

                  Quelle différence entre la période où est née la LCR et celle où naît le NPA !

                  Entre ces deux moments, le marxisme est mort. L'idéologie révolutionnaire marxiste-léniniste est morte, elle qui fut une véritable espérance et une véritable religion, puisées dans la matrice originelle de la grande Révolution française de 1789. Et qui se voulut l'approfondissement jusqu'à la perfection de cette révolution, sa forme la plus achevée, sa quintessence.

    Lire la suite

  • Pour la gauche, décidement, c'est "en arrière, toutes !..."

                Il y a peu de temps, c'était Olivier Besancenot qui s'était écrié "Ce qu'il nous faut, c'est une bonne vieille révolution !...". Nous avions commenté cette surprenante déclaration dans notre note "Olivier Besancenot, ou le syndrome de l'écrevisse..."

    Lire la suite

  • Humeur : Défendre le " Travail décent " ? Oui , certes ! Mais si l’on a tout fait pour qu’il ne le soit plus ?.....

                Six syndicats ont appelé à descendre dans la rue,  le mardi 7 septembre, dans le cadre d'une "Journée mondiale sur le travail décent" organisée par la Confédération syndicale internationale. Fort bien. On ne peut qu’être d’accord là-dessus…..

                Le « Hic », c’est lorsque l’on entend Bernard Thibault, tout guilleret, expliquer sans sourciller (sur France Info et ailleurs…) que la CGT « va tout faire etc… » et « sera vigilante etc… » et « sera au premier plan des luttes etc….. », en affirmant que 87 défilés seront organisés en régions sur cette revendication du « travail décent ».

    2008100702359910494606.jpg

     

    Lire la suite

  • Avec Jean-Marc, à quoi joue Olivier ?...

              Dans Le Monde du 4 octobre, Patrick Jarreau se demande s'il est légitime de comparer NPA et Front National, et si le NPA génera la gauche comme le FN a géné la droite...

              On est surpris de l'entendre affirmer que "Besancenot ou Alain Krivine n'ont jamais qualifié les crimes staliniens, maoïstes ou polpotiens de " détails de l'histoire "... Nous pensons qu'en un sens ils ont peut-être fait pire : ils n'en parlent jamais, c'est-à-dire qu'ils pratiquent allègrement une "conspiration du silence" fort efficace, qui revient, de facto, à nier purement et simplement ces crimes...

    Lire la suite