UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Humeur : Défendre le " Travail décent " ? Oui , certes ! Mais si l’on a tout fait pour qu’il ne le soit plus ?.....

            Six syndicats ont appelé à descendre dans la rue,  le mardi 7 septembre, dans le cadre d'une "Journée mondiale sur le travail décent" organisée par la Confédération syndicale internationale. Fort bien. On ne peut qu’être d’accord là-dessus…..

            Le « Hic », c’est lorsque l’on entend Bernard Thibault, tout guilleret, expliquer sans sourciller (sur France Info et ailleurs…) que la CGT « va tout faire etc… » et « sera vigilante etc… » et « sera au premier plan des luttes etc….. », en affirmant que 87 défilés seront organisés en régions sur cette revendication du « travail décent ».

2008100702359910494606.jpg

 

           Alors là, on ne comprend plus ! Voilà quelqu’un qui, dans sa concurrence effrénée avec le NPA de Besancenot, lutte -avec succès, hélas…- pour que tous les clandestins restent en France et soient régularisés. Mais les chiffres du chômage sont tombés pour le mois d’Août : plus quarante mille chômeurs !

           Deux questions, de simple bon sens, à ces apprentis sorciers qui ne semblent pas voir les conséquences de leurs actes, et qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes :

         1°) : Que va-t-on faire de ces immigrés que l’on s’obstine à faire venir, si l’emploi se raréfie ? On signalera à Bernard Thibaut, qui n’a pas l’air de le savoir, que les socialistes espagnols, au gouvernement, sont en train d’en débattre sur la voie publique (1) …..

         2°) : Ces immigrés pauvres, voire misérables, et qu’il faut bien évidemment aider (mais chez eux…) Bernard Thibaut s’imagine-t-il sérieusement qu’après les avoir imposés ici, il a fait autre chose que de les mettre en concurrence déloyale avec les travailleurs français ? Que vont faire en effet les patrons, du moins trop de patrons ? Profiter de cette masse presque illimitée, et inespérée, pour proposer non pas des postes de travail décents, avec des salaires décents, et des conditions de travail décentes mais au contraire des emplois précaires, des intérims, des demi-postes et des mi-temps ; le tout payé le moins possible. Puisqu’ils savent pertinemment, maintenant, qu’il y aura toujours un brave type misérable pour travailler à presque n’importe quelle conditions !

          Chapeau, Thibault ! Et Bravo la CGT !...

(1) : voir la note «L'exaspération des peuples européens face à l'immigration : les premiers signes de vraie tension apparaissent..... », dans la Catégorie « Immigration : Identité ou Désintégration nationale ? ».

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL