Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anti racisme

  • Mardi 8 mai : Pour en finir avec l'idéologie anti-raciste..., avec Paul-François Paoli

    cercle aristote,paul-francois paoli,racisme,anti racisme        Nous parlions de lui hier : le Cercle Aristote nous a invité - sur notre Page Facebook - à la soirée qu'il organise avec Paul-François Paoli, le mardi 8 mai, à 20 heures, au Carré Parisien, rue du Général Beuret... 

            http://www.cerclearistote.com/ 

            Le thème choisi : Pour en finir avec l'idéologie anti raciste.... 

  • Débat sur l'identité nationale : D'accord avec... Paul-François Paoli

    paoli,racisme,anti racisme,francité        Il la dénonce bien, Paul-François Paoli, cette "idéologie anti-raciste", véritable arnaque du siècle, tartufferie absolue, mystification intégrale de la clique qui cherche, grâce à cet argument-bidon, a imposer ses "corrects" (politiquement, historiquement, moralement...) : elle est "moins vouée à combattre un racisme effectif qu'à stigmatiser toute forme de réticence à la mutation progressive de la France en société post-nationale, multi-raciale et multi-culturelle..."

            Et, pour ce qui est du débat sur l'identité nationale, seule la fierté retrouvée de notre Histoire et de notre double héritage (gréco-latin et judéo-chrétien) peut permettre de le mener à bien; une citation, entre cent : "Ce n'est pas le droit du sol qui fonde la francité, mais un sentiment d'identité, tout à la fois ethnique et linguistique..."  (François Bourin Éditeur, 192 pages, 20 euros)

    paoli,racisme,anti racisme,francité

    (Source : Famille chrétienne n° 1783, 17 mars 2012)

  • La posture antiraciste...

    (dans Le Figaro magazine du vendredi 10 février)

    SEVILLIA LA POSTURE ANTIRACISTE.jpg

  • Pour en finir avec l'idéologie antiraciste, de Paul-François Paoli

    paoli pour en finir.jpg

    François Bourin Editeur, 175 pages, 19 euros

     


            L'antiracisme, nécessité morale absolue, a atteint ses objectifs en Occident. Toute idée de suprématie raciale y est désormais délégitimée et celui qui s'en prévaudrait encourrait, à juste titre, l'opprobre des institutions et des médias. Pourtant, alors que les racistes avérés sont devenus très marginaux dans nos sociétés, l'antiracisme s'est mué en une idéologie à la fois diffuse et contraignante qui outrepasse largement sa raison d'être.

            Manipulée comme une arme de disqualification massive, elle impose un terrible chantage sur quiconque ose interroger l'immigration, l'influence de l'islam ou le multiculturalisme. Non contente de réintroduire le délit d'opinion, elle interdit par ailleurs, au nom d'un universalisme au rabais, toute réflexion sur la grandeur et l'unicité de la culture européenne. A travers une méditation historique sur l'épineuse question de l'identité française, Paul-François Paoli déconstruit une doxa tyran-nique qui stérilise le débat public.

  • A ceux qui nous découvrent (16) : Royalisme, Royauté et "ouverture" ou "fermeture" aux autres....

    LAFAUTEAROUSSEAU sans inscription.jpg        Cette rubrique est destinée A ceux qui nous découvrent. Ils y trouveront une sorte de collection de mini textes, ou mini fiches, qui n'ont pas d'autre prétention que de servir de petits tracts d'appel, d'explication rapide et succincte de ce que sont et de ce que proposent les royalistes, destinés, donc, à ceux qui ne connaîtraient pas, ou mal, nos objectifs. Il ne peut s'agir là que d'une première présentation, d'une première accroche, qu'il faudra évidemment préciser, nuancer, approfondir par la suite.

                  Plusieurs de ces notes ont, du reste, été conçues et rédigées à partir des questions, objections, demandes de renseignements ou de précisions etc... contenues dans des courriels qui nous ont été adressés.

                On pourrait, évidemment, dire les mêmes choses différemment, prendre d'autres exemples. Nous ne prétendons pas avoir la science infuse, ni asséner des vérités venues d'en haut.

                Il ne s'agit, répétons-le, que de courts textes de présentation générale, genre tracts, destinés à dégager l'essentiel...

                Aujourd'hui, nous allons proposer une sorte de réponse groupée à plusieurs personnes qui nous ont envoyé des messages pendant ces deux mois de vacances, et qui en fait, nous posaient toutes, à peu de choses près, la même question, sur le fond, s'entend....

    Lire la suite

  • Michèle Tribalat : l'anti-racisme est pernicieux...

                michele tribalat.jpg

                Dans Politique Magazine du mois de mai (n° 85) :

    Lire la suite

  • Lilian Thuram, ou l'appétit d'argent féroce des anti racistes patentés...

                Ou: l'anti racisme ? Au bon beurre !.....           

                Les Dernières nouvelles d'Alsace ont raconté -il y a quelques mois- comment le regretté Adrien Zeller avait invité l'ex-footballeur Lilian Thuram à venir témoigner face à des lycéens, pour la clôture du Mois de l'Autre. Thuram avait répondu avec un tarif : 20 000 € pour une intervention d'une heure et demie. La Région avait fait une nouvelle tentative en proposant 1.500 euros tous frais payés: refus de Lilian Thuram. Adrien Zeller n'avait pas cédé et s'était passé des services du sportif, se contentant de lui fairé dire: "On ne vit hélas pas dans le même monde"."C'est vrai que la leçon d'anti-racisme de Thuram est vraiment hors de prix", avait conclu le journaliste des DNA....

                Tout récemment, le même Thuram était à Marseille: on le voit à la Une de La Provence du mercredi 17 février, sous le titre très "djeune": "Lilian Thuram, prof d'Histoire"/

                 Ce que La Provence ne dit -malheureusement- pas à ses lecteurs, c'est combien s'est fait payer le-dit Thuram pour "donner" (!!!) ce cours d'Histoire !

              Gageons qu'à son tarif, de nombreux chômeurs, rmistes -même rebaptisés rsa/istes- précaires ou autres auraient volontiers fait le boulot....

  • Un grand souffle d'air frais, sur France 2, chez FOG.....

               Vendredi 5 février, Franz-Olivier Gisbert entame son émission, Vous aurez le dernier mot ! Il annonce, évidemment sous les applaudissements du public, qu'on va "partager, polémiquer, débattre et, si possible, en prenant du plaisir...".

               Eh bien, disons-le tout net, oui, on en a pris, du plaisir ! Et pas qu'un peu !....

               Pourquoi ? Parce que le thème de la soirée était le politiquement incorrect, et on a vraiment pris plaisirà entendre Gilbert Collard, Philippe Tesson, Marc-Edouard Nabe dénoncer l'étouffement de la pensée et la censure morale ambiante....

               Voici, simplement retranscris, certains passages parlants de la soirée...

    GIESBERT.jpg
    Ici avec Frédéric Mitterand, toujours pour Vous aurez le dernier mot !....

    Lire la suite

  • Au hasard des (re)lectures d'été: dédié à Julien Dray, de la part de Jacques Bainville

                Le lyncheur lynché n'en finit plus de se plaindre, et dénonce d'imaginaires complots, pour dissimuler la sordide réalité, qu'il persiste à nier.

                Relisant les Contes de La tasse de saxe, de Bainville, nous sommes retombés sur ce court dialogue. Ne va-t-il pas comme un gant au donneur de leçons, au moralisateur d'hier dont on voit bien qu'il est l'un des Tartuffe les plus aboutis - si l'on peut dire !... - de sa génération ?

                "Mes compliments, mon cher, votre philosophie fait des consciences souples et des idéalistes pratiques. Le parasitisme vous a mené loin. Savez-vous le nom que vous méritez ?"

    julien-dray-grosse-definition-1.jpg

     

                Dur retour de manivelle pour le grand manipulateur d'hier; le grand lyncheur d'hier se dit victime de lynchage, aujourd'hui, mais n'est-ce pas, au fond, un juste retour des choses ? Nous avons tous été lynchés par lui et son arme diabolique et scélérate de SOS Racisme lorsque, à chaque fois que nous mettions en garde contre les méfaits de « leur » immigration, "on" nous traitait, entre autres, de nazis.

          

  • Quelques réflexions à propos de Brice Hortefeux et du terrorrisme intellectuel.

                   Que nous apprend l' "affaire Hortefeux" ? Rien.

                   Du moins, rien que nous ne sachions déjà: il y a belle lurette qu'en France on peut plus rien dire (voir le sketch de Didier Bourdon...) parce que, par un stratagème astucieux, les trotskistes ont à la fois terrifié et pétrifié l'opinion et la classe politique en imposant au sommet de l'Etat -qu'ils ont ainsi mentalement colonisé- leur tartufferie d'anti racisme bidon.

    HORTEFEUX.jpg 
    Brice Hortefeux, harcelé par un "pouvoir" autoproclamé, sans la moindre légitimité, qu'aucun gouvernement digne de ce nom ne saurait tolérer...

    Lire la suite

  • Pauvres manipulés ! Ou : l'anti-racisme - l'arnaque du siècle... - ça paye, pour les manipulateurs ! Les manipulés s'en rendront-ils enfin compte ?...

                 Que l'anti-eacisme, ça paye, ce n'est pas Julien Dray qui pourra venir dire le contraire. Le lyncheur lynché, le Tartuffe démasqué, le donneur de leçons morales, enfin depuis plusieurs semaines établi par les investigations judiciaires pour ce qu'il est....

                Le contenu de l'enquête préliminaire du parquet de Paris visant les comptes Julien Dray, ouverte pour «abus de confiance, faux et usage de faux», a été largement dévoilé par la presse. Selon les enquêteurs, cinq associations, souvent en difficulté financière, auraient contribué à alimenter les comptes de l'élu, et huit particuliers lui auraient consenti d'importants prêts.

    julien dray.jpg

    Lire la suite

  • Bientôt à la télé : Racisme ordinaire des soi disant anti racistes...

                Elle est noire, et parée de toutes les vertus ; il est blanc, et affublé de tous les défauts.

                Entre la noire parangon de qualité(s), de force(s), de sagesse etc… (n’en jetez plus !...) et l’ordure de blanc, véritable salaud intégral, on voit tout de suite de quel côté penche le cœur de l’intelligentsia bobo/gaucho/trotsko qui nous a concocté cette prochaine série télé, que l’on devrait voir sous peu sur nos écrans.

    Lire la suite

  • La CGT contre ..... la CGT ?.....

                Coup de sang à la CGT. A l'initiative du syndicat, les deux cents sans-papiers africains (en bon français: hors la loi, clandestins, à expulser immédiatement), qui avaient élu domicile dans les locaux syndicaux de la rue Charlot (IIIème), à la Bourse du travail de Paris, depuis près de quatorze mois, ont été évacués manu militari par le service d'ordre du syndicat, le mercredi 24 juin.

    SANS PAPIERISME 7.jpg

                Le jeudi 25, au matin, une grande partie de ces hors la loi s'étaient installés sur le trottoir en face du bâtiment, sous surveillance (ci dessus). "Environ 150 personnes se sont installées sur des matelas, y compris des enfants", a déclaré un membre du Réseau éducation sans frontières (RESF). "C'est le début d'un nouveau Cachan", a-t-il ajouté, précisant que des dizaines de militants de RESF étaient également sur les lieux pour soutenir les plusieurs dizaines de sans-papiers, délogés la veille.

    Lire la suite

  • Tuer leur supercherie de "diversité" idéologique, qui tue, afin de préserver la vraie diversité, qui enrichit...

                Dans Politique Magazine de ce mois-ci ( http://politiquemagazine.fr/ ) Jean-Baptiste d'Albaret revient sur un sujet que nous avons souvent évoqué ici et propose une réflexion sur le thème Diversité - La pire des bonnes intentions.

                Sarko "l'Américain" l'avait promis : sur le modèle de l' "affirmative action", et au moment où le monde médiatique s'extasie sur l'accession au pouvoir d'un président noir aux États-Unis, la France va mettre en oeuvre une politique qui s'apparente à de la discrimination positive afin de mieux intégrer des populations d'origine immigrée désormais regroupées sous le vocable de "minorités visibles".

    Lire la suite

  • Entre tartufferie et piège mortel : la différence et la diversité, ou l'arnaque du siècle. III : A la France, faut-il des Préfets noirs ?

                Ils vampirisent l’Afrique, et ils en sont tout fiers, les néo-colonialistes. Ils faisaient plaisir à voir, les journalistes et observateurs, ce mercredi 12 novembre 2008, en annonçant « la » nouvelle : ça y est ! enfin ! ouf ! c’est pas trop tôt ! (on en passe, et des meilleures…..)

                Vous pensiez peut-être qu’il s’agissait de la découverte du vaccin contre le Sida ? Ou de la fin du chômage de masse ? Ou du dernier sans-abri ? Alors, là, vous n’y êtes pas du tout. Mais alors, pas du tout, du tout…..

    prefet noir.jpg

    Lire la suite