Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tribalat

  • D'accord avec... : Michèle Tribalat et son "Immigration, le grand renoncement..."

    http://www.bvoltaire.fr/micheletribalat/immigration-le-grand-renoncement,4121

    tribalat,boulevard voltaire

  • D’accord avec Robert Ménard, qui cite Michèle Tribalat :

    menard,tribalat        En Seine-Saint-Denis « 19 % des moins de 18 ans étaient d’origine étrangère en 1968, ils étaient 57 % en 2005 et probablement encore plus aujourd’hui. »

            C'est à lire sur le blog de Robert Ménard :

            http://www.robertmenard.fr/2012/07/27/blancs-white-blancos/

     

  • "Une révolution sous nos yeux", de Christopher Caldwel, préfacé par Michèle Tribalat

     une révolution sous nos yeux - hm03.12.pps

    christopher caldwell.jpg 

    550 pages, 23 euros

    Lire la suite

  • Grenoble : des "contrats" sur la tête des membres des BAC ?.....

                Ou : quand l'actualité semble s'inviter dans le débat de nos lecteurs, récemment soulevé par notre note du lundi 19 juillet : Émeutes à Grenoble : ce n’est pas seulement Grenoble qui est devenu Chicago, c’est toute la France. Une seule solution : la déchéance et l’expulsion…..
     
               Puisque l'affaire rebondit, en quelque sorte, et prend une tournure assez inattendue, profitons-en pour y revenir quelques instants; ce qui nous permettra à la fois de préciser notre pensée et d'apporter quelques éclaircissements à certains débatteurs sur notre point de vue.....

                Comme nous le disions dans cette note - mais nous l'avions aussi écrit dix fois auparavant... - la violence, dans notre pays, connaît une explosion exponentielle. Mais il ne s'agit pas seulement, plus seulement, de cela : on voit bien qu'à cette différence de degré, par rapport à "avant", s'ajoute, depuis pas mal de temps maintenant, une différence de nature de la délinquance.

    VIOLENCES GRENOBLE JUILLET 2010.jpg

     Quartier de Grenoble où a eu lieu la fusillade entre braqueurs et policiers

    Lire la suite

  • Michèle Tribalat : l'anti-racisme est pernicieux...

                michele tribalat.jpg

                Dans Politique Magazine du mois de mai (n° 85) :

    Lire la suite

  • Lire Michele Tribalat...

    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/michele-tribalat-les-pouvoirs-publics-relativisent-l-immigration_855913.html#xtor=AL-447

    michelletribalat.JPG
  • Immigration: l'INSEE aurait-t-elle peur des chiffres ?

                Voici le texte intégral d'un article de Marianne 2. Inutile de rajouter quelque commentaire que ce soit: les chiffres, et Michèle Tribalat (ci dessous), parlent suffisamment d'eux-mêmes.... 

    michelletribalat.JPG

    Lire la suite

  • Michèle Tribalat parle de l'Islam, de l'islamisme

                Nous avons publié lundi une des question/réponse de l'entretien fort intéressant accordé le mardi 27 Janvier par Michèle Tribalat, la démographe bien connue, auteur de "La République et l’islam"à Pierre Cassen, de Riposte Laïque.

    michelletribalat.JPG

                Voici une autre question/réponse, plus longue cette fois, dans laquelle Michèle Tribalat - toujours dans le même entretien - attire l'attention sur deux ou trois choses que l'on ferait bien de prendre en compte à propos de l'Islam, de l'islamisme et des terroristes; ainsi que sur une erreur grossière que commettent ( par idéologie ?.... ) nos gouvernants et notre Pays Légal dans son ensemble, dans les rapports qu'ils entretiennent avec les musulmans.   

                 On appréciera dans les lignes qui suivent le solide bon sens de Michèle Tribalat. Un bon sens et une connaissance de son sujet qui s'opposent frontalement à l'aveuglement suicidaire de beaucoup de nos dirigeants actuels. Qui s'explique peut-être, en plus de l'idéologie, par leur méconnaissance profonde de l'Islam, en fait. Tout simplement.....

    Lire la suite

  • Démographie : après Gérard-François Dumont, Michèle Tribalat...

                Le mardi 27 Janvier, Michèle Tribalat a accordé un très intéressant entretien à Pierre Cassen, dans Riposte Laïque.

                Nous en extrayons la question/réponse suivante :

    michelletribalat.JPG

    Lire la suite

  • Simple question, de simple bon sens...

              Brice Hortefeux, ministre de l'immigration et de l'identité nationale, accorde un entretien à deux journalistes du Figaro Magazine (1): la bonne volonté du ministre est évidente; sa vision des choses est celle d'un homme pragmatique, qui souhaite mettre de l'ordre dans cette pétaudière qu'est l'immigration; et la plupart de ses propos sont frappés au coin du bon sens; on a simplement envie de demander pourquoi on n'a pas prononcé plus tôt ces paroles fortes et lucides; et quels sont les responsables de cet immense échec, qui est devenu un vrai problème de sécurité nationale, et plus seulement un problème "d'identité nationale": il suffit de voir la banalisation des batailles rangées entre bandes rivales de banlieues, des bandes composées presqu'exclusivement d'immigrés récents....; on va en être bientôt -"incessamment sous peu"- à une par jour, et les premiers coups de feu ont été tirées lors de la dernière en date; à tout observateur lucide et impartial, il apparaît clairement que la république a mis en place les conditions qui font que la France s'enfonce tout doucement, mais très sûrement, dans la violence quotidienne, ordinaire et banalisée: c'est à dire la pire.

              Mais pour lutter vraiment contre un fléau, bonne volonté et lucidité ne suffisent pas. Il faut avoir le courage de "casser la baraque"et de remonter aux sources; c'est à dire de dénoncer les causes du mal que l'on dénonce. Ainsi, lorsque Brice Hortefeux déclare tout de go: "Dans certaines banlieues, plus de 40% des étrangers sont au chômage..." on aurait aimé être à la place des deux journalistes pour lui faire remarquer ceci: "on" nous a "bassiné" (pour rester polis...) avec la sempiternelle rengaine des "immigrés-qui-viennent-faire-le-travail-que-les-français-ne-veulent-plus-faire", et avec cette sornette, on a réussi à faire taire le plus souvent les voix qui s'élevaient contre ce "processus de substitution démographique"dont parle élégamment la démographe Michèle Tribalat (2).     (à suivre.....)

              Et maintenant, un ministre vient nous dire que ces fameux immigrés, du moins "40% d'entre eux dans certaines banlieues", sont au chômage! On croit rêver! Question impertinente, à dix centimes d'euros: pourquoi donc sont-ils venus ici? si c'est pour être chômeurs?.....ne venaient-ils pas, soi-disant, pour travailler, pour remplacer ces bons à rien, ces feignants que nous sommes?.....

              Et si l'on ajoute à ce pourcentage de chômeurs (qui pour nous -c'est clair- ne devrait pas être en France...) le pourcentage des délinquants en liberté ou emprisonnés; et le pourcentage de ceux qui ont fraudé sur les "reconnaissances bidons" d'enfants qui ne sont pas les leurs (d'où, entre parenthèse, l'intérêt des tests ADN...), on voit bien que, sur ce dossier sensible de l'immigration, la république a menti sur toute la ligne, et depuis le début: c'est un gigantesque coup de balai qui s'impose! il ne faut pas seulement, comme le propose Brice Hortefeux, opérer un "rééquilibrage entre immigration familiale et économique" (ce serait un simple cautère sur une jambe de bois....): il faut renvoyer du territoire national les étrangers au chômage; les étrangers et les naturalisés qui sont délinquants (3), ou qui ont fraudé dans leur déclarations de paternité, en faisant passer pour des membres de leur familles des enfants qui n'étaient pas les leurs; c'est à dire ceux qui sont venus chez nous exclusivement pour des allocs, pour du fric, pour vivre à nos crochets (4): le fric qu'ils nous pompent depuis 1975 (chômeurs ou délinquants) c'est de l'argent qui serait mieux employé ailleurs: dans la Recherche par exemple, créatrice d'emplois, dont notre économie a bien besoin....

     

    (1): "Le Figaro Magazine", samedi 15 septembre 2007; propos recueillis par Arnauld Dingreville et Dominique Rizet.

    (2): ce qui veut dire, en clair: les étrangers viennent nous remplacer, et la république change le peuple! Voir les 5 notes "Erreur ou mensonge?..." dans la Catégorie "Immigration et Identité Nationale"; et les 2 notes "Qui constitue le Peuple ?" et "La république change le Peuple." dans la Catégorie "Immigration et Désintégration Nationale."

    (3): et qui sont venus chez nous sans que le Peuple -pourtant réputé souverain...- ait jamais été consulté, ce qui fait de cette présence une présence illégitime à nos yeux; et de la politique menée par Chirac et ses successeurs depuis 1975 une politique également illégitime, que le Peuple sera fondé à remettre en cause à tout moment; et ce qui fait des papiers qu'on a donné à ces immigrés, de la nationalité française qu'on leur a bradé, des papiers et une nationalité illégitimes....que le Peuple souverain sera fondé à annuler et à retirer si bon lui semble (par exemple en cas de délinquance: voir les notes de la catégorie "L'insécurité partout : Déchoir et expulser"....)

    (4): cette fraude est évaluée à trente pour cent par le porte-parole du gouvernement Laurent Wauquiez: derrière le débat sur les test ADN, a-t-il souligné, "il y a un vrai sujet: celui de la fraude...; ...30 % la fraude sur le regroupement familial, ce n'est pas tout à fait négligeable" ! on ne saurait mieux dire !