Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

premier mai

  • Ephéméride du 1er avril

    1er avril 1933 : naissance de Claude Cohen-Tannoudji, prix Nobel de physique 1997 pour ses travaux sur « le développement de méthodes pour refroidir et piéger des atomes avec des faisceaux laser ». Photo : l'ordinateur quantique 

    1328 : Avènement de Philippe VI de Valois 

    Il est le cousin de Charles IV le Bel, le dernier des Capétiens directs (voir les éphémérides des 1er et 2 février).

    Son accession sur le trône de France en 1328 découle d'un choix politique, déjà fait à la mort de Louis X le Hutin en 1316, et donc renouvelé à celle de Charles IV, afin d'éviter que la couronne ne passe dans les mains d'un étranger. Édouard III d'Angleterre, pourtant petit-fils de Philippe le Bel par sa mère, Isabelle, est donc évincé au profit du neveu de ce dernier.

    C'est le prétexte direct, sinon la cause réelle, de la Guerre de cent ans. 

    Dans notre album L'aventure France racontée par les cartes voir la photo « La France de 1180 à 1328 », c'est-à- dire de l'avènement de Philippe Auguste à la mort de Charles IV, le dernier "capétien direct".  

    philippe vi.jpg
    Philippe VI de Valois
     
    1er avril,philippe vi,charles ix,guerre de cent ans,poissons d'avril,premier janvier,premier mai,napoleon,joseph de maistre,louis xvi,la tour du pin

    Lire la suite

  • Pour la première fois depuis longtemps, ils défilent ensemble pour le premier mai...

                Il y avait longtemps qu'on ne l'avait plus vu: les dirigeants de la CGT, de FO et de la CFDT sont ensemble aujourd'hui. Aldo les a croqué pour vous... 

    ALDO SYNDICATS.JPG
  • Les inconséquences des meneurs du défilé du premier mai...

     

    SANS PAPIERISME.jpg

                "Ils" vont manifester pour l'augmentation des salaires et du pouvoir d'achat; pour la défense de l'emploi et des salariés...

                Qu'ils disent !

                Car en luttant pour une présence démentielle d'un nombre non moins démentiel d'étrangers et de clandestins (qu'ils appellent sans papiers) ils ont fait tout ce qu'il fallait (ou plutôt qu'il ne fallait pas faire...) pour créer une concurrence déloyale entre les travailleurs français et cette masse de pauvres gens, véritable chair à profit pour la frange peu scrupuleuse du patronat. Car cette masse de gens dont la plupart sont prêts sinon à tout du moins à beaucoup pour trouver du travail tire déjà et tirera de plus en plus la machine vers le bas.

                 Il n'est pas difficile de prévoir que les salaires, au mieux, stagneront, et au pire baisseront; que les conditions de travail se dégraderont; que certains patrons n'auront pas, n'auront plus, intérêt à maintenir des postes, mais à les transformer en demi postes, à faire appel à du temps partiel... bref à aller vers toujours plus de précarité, puisqu'ils savent pertinemment qu'ils auront toujours un malheureux plus malheureus et plus costaud qui acceptera de travailler pour un peu moins que l'employé précédent.

                 Bref, il n'est pas difficile de prévoir qu'on se met là dans une logique, non de progrès social, mais de régression sociale. Qu'ont voulu les dirigeants syndicaux (CGT et autres...), à, moins qu'ils n'aient pas une seconde envisagé cela, ce qui serait tout de même très difficile à croire.....

                 C'est le moment de re-écouter cette vidéo de Zemmour : L'Immigration pour faire baisser les salaires........     

                 http://www.dailymotion.com/relevance/search/zemmo...