Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mafia

  • Politiques de la Ville ? Pourquoi elles n'ont pas marché, pourquoi elles ne marchent pas, et pourquoi elles ne marcheront pas plus demain....(2/3)

                C’est donc écrit noir sur blanc, dans l'article de D.T. :

                il s’agit d’ « Une économie souterraine qui expliquerait une certaine paix des cités » ; et de trafiquants qui encaisseraient « 200 à 250 euros de l’heure », soit « 3.000 euros par jour » ; et, dans d’autres cités, comme La Castellane et Saint Henri, peut-être respectivement « 40.000 et 30.000 euros par jour ».

                C'est bien cela qui pose problème, et qui est l'une des raisons principales des échecs successifs des politiques de la Ville.....

    MARSEIULLE CITE BASSENS.jpg

               Dans les fameux Quartiers Nords de Marseille, la cité Bassens, aux Arnavaux (XVème arrondissement) dont parle l’article...

              S’imagine-t-on vraiment que dans cet environnement ( !), les jeunes vont aller travailler pour un salaire qui ne dépassera guère, s’il les dépasse, les 1.000 euros… par mois !

    Lire la suite

  • Politiques de la Ville ? Pourquoi elles n'ont pas marché, pourquoi elles ne marchent pas, et pourquoi elles ne marcheront pas plus demain....(1/3)

                 Mieux qu'un long discours, un simple article l'explique, avec une désarmante évidence. Il se trouve dans La Provence, du dimanche 22 Août, simplement signé D.T.:

                     LA PROVENCE STUPS.jpg

                Il suffit, pour tout comprendre, de comparer cet article d' aujourd'hui, avec les mirifiques promesses, faites hier.

              Avant de livrer nos commentaires, nous commencerons donc par un rapide petit retour en arrière, qui ne sera pas inutile.....

                On se souvient que, il n'y a pas si longtemps - c'était le 20 juin 2008... - François Fillon et Fdaela Amara avaient présenté, à Meaux, lors d'un Comité Interministériel des Villes, les énièmes mesures pour améliorer la vie des banlieues : il s'agissait du Plan "Espoir Banlieues", annoncé par Nicolas Sarkozy, et qui devait se concentrer sur 215 quartiers.....

    fillon lance le plan espoir banlieues meaux 20 06 2008.jpg
    20 Juin 2008 : François Fillon lance, à Meaux, le Plan "Espoir Banlieues"
    De lui, comme des pércédents,que reste-t-il aujourd'hui ?
    Enième Plan, énième échec.....

    Lire la suite

  • Fermeté anglaise bienvenue dans la lutte contre les négriers des temps modernes....

               Trois et cinq ans de prison ferme: trois pour la mère, qui a "aidé" (!) son fils, parce qu'il était au chômage (!!) et qu'il "avait des problèmes" (!!!) et gna, gna, gna....; et cinq pour le fils, acteur principal de ce sordide et répugnant trafic de chair humaine.

               court résumé de l'affaire.pdf

               Pourvu que ça dure, et que cette fermeté, loin de n'être qu'un coup d'éclat fugace, devienne la norme. L'ensemble de l'Europe est engagé, là, dans une guerre contre les Mafias. Or, les guerres, ou on les fait -mais c'est pour les gagner- ou ce n'est pas la peine de les faire. Et si l'on veut gagner celle-là, il faudra durcir encore l'arsenal répressif....

               Qui a dit: Ce n'est qu'un début, continuons le combat ?

    TRAFIQUANTS.jpg
    Pas de pitié pour les négriers des temps modernes.....
  • Clandestins de Bonifacio: vices de forme ? Chiche !.....

               

    ZEMMOUR RTL 2.jpg

                 Grâce à Éric Zemmour, la scandaleuse attitude des juges, à propos des clandestins de Bonifacio, à reçu, le 26 janvier, sur RTL, la volée de bois vert qu'elle méritait: Zemmour ne les a pas loupés, les qualifiant -et il a mille fois raison- d' "alliés objectifs des mafias de passeurs et des patrons exploiteurs de main d'oeuvre bon marché", "sapant la protection sociale, les politiques d'intégration, et pourrissant la vie des classes laborieuses".

                Quelles leçons tirer de cette lamentable affaire ?

    1:  Comme on vient de le voir, le Système est devenu l'allié objectif des Mafias et des trafiquants de chair humaine, des négriers des temps modernes. Le "semble État" dont parle Boutang ne reprend un peu de vigueur que pour collaborer à cette sale besogne !.....

    2: "Ils" cherchent les vices de forme, les juges engagés à gauche et à l'extrême-gauche ? Ils veulent jouer à ce petit jeu-là ? Chiche ! Exigeons que l'on vérifie toutes les listes depuis 1975, et les décrets Chirac. Et que l'on supprime toute allocation, tout droit, tout avantage social et, bien évidemment, toute attribution de la nationalité française dès que l'on trouvera la moindre virgule, le moindre iota permettant de jouer, comme "ls" le font, le vice de forme....

         Et, là, ça en fera, des français de plastique qu'on aura la possibilité légale de virer, comme des tricheurs et des escrocs qu'ils sont....