Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

kouchner

  • Chez Delahousse, sur France 2, dimanche 20 : les deux "faux-pas" de Kouchner....

    kouchner,delahousse,malie,algerie,islam,islamisme,djihadLaurent Delahousse pose des questions manifestement préparées : on sent le journaliste sérieux qui a "potassé" son entretien : il reçoit, entre autres, ce dimanche, Bernard Kouchner. Plus d'une fois, nous avons approuvé tel ou tel propos de Kouchner, et aussi, c'est normal, plus d'une fois nous avons critiqué telle ou telle de ses positions. Pour ce qu'il a dit ce dimanche, c'est "pas d'accord", et sur toute la ligne...

    1. D'abord, il a dit qu'il fallait s'appuyer sur "les islamistes modérés" : l'expression "musulmans modérés" eût été plus judicieuse, et celle de "mouvements laïcs" bien plus correcte; et c'est bien, en effet, ce qu'il faut faire, dans les mondes musulmans : miser sur les forces laïques. Car, n'en déplaise à Bernard Kouchner, il n'y a pas, il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais d'islamistes modérés; pas plus que de "nazis modérés", de "polpotistes modérés", de goulag ou lao gaï modéré, de maoïsme ou marxisme modéré etc...

    Lire la suite

  • LE BAZAR LEVY

            Il paraît que M. Lévy (Bernard-Henri pour les intimes, BHL pour la com.) est assailli d’appels téléphoniques de la part d’opposants syriens qui semblent voir en lui une sorte d’ultime recours.

            Cela ne doit pas être pour déplaire à ce Don Quichotte d’opérette, confortablement installé dans une aisance matérielle et intellectuelle qui lui permet de jouer, sans aucun risque, les donneurs de leçon(s).

            Après avoir – dans le rôle de Zorro (où, monté sur un char, il succède brillamment à M. Kouchner portant un sac de riz à des Africains affamés) - sauvé les Libyens des griffes de l’horrible Kadhafi, il affirme maintenant – dans celui du Dieu Vengeur (roulement de tambour) - que « Bachar El Assad est le prochain sur la liste » ! 

    bhl,zorro,don quichotte,syrie,kouchner,el assad,sartre 

    Lire la suite

  • DSK/Accusations de Luc Ferry : "nihil novi sub sole", et pas de "régénéré" à l'horizon....

             Comme on est loin des promesses des origines !... Mais justement :

            "Ce qui était inadmissible et fou, ce qui est et reste la corruption fondamentale, substantielle, de tout système politique issu de l’idéologie révolutionnaire, c’est, en soi-même, la prétention à changer radicalement l’homme et la société, à engendrer, en un sens quasi-religieux, un homme nouveau, quand il apparaît si difficile de seulement vouloir l’améliorer un peu …"

            Voilà ce que nous écrivions ici-même, le 5 février 2009, en réaction à "l'affaire Kouchner"...

    ferry,kouchner,pédophilie,dsk

     Sur le plateau de Canal +, lundi 30 mai...

    Les "Grands ancêtres" l'avaient pourtant promis : ils allaient "régénérer" la France... Deux siècles après la Révolution, et après plus de 135 ans de République, héritière de cette Révolution, toujours pas de régéneration en vue....

    Lire la suite

  • Dites-le franchement, Kouchner, que vous n'êtes pas - ou plus - démocrate !...

                Oui, Kouchner, faites donc votre coming out comme on dit chez Act'Up, et vous verrez que vous vous sentirez mieux !

    bernard-kouchner-2727325hudjn_1703.jpg
     
     
                   Ainsi donc, dès lundi matin, vous avez tenu à faire savoir urbi et orbi que vous étiez "un peu scandalisé" par le libre choix démocratique d'une majorité très franche de Suisses (57,5 % !).
     
                   Il n'y avait donc rien de plus pressé, et vous n'aviez donc rien de plus urgent à faire que de juger -et condamner sans appel- nos amis et voisins suisses ?
     

    Lire la suite

  • Après "l'affaire Kouchner", "l'affaire Burgaud": ou, la Révolution pour rien.....

                Retour sur la condamnation "a minima" du juge Burgaud, lequel -comme on sait- n'a été condamné qu'à la plus faible des sanctions possibles, alors qu'il a tout de même fait faire vingt-cinq ans de prison (cumulés..) à une quinzaine de personnes, finalement innocentées; et brisé plus d'une vie.....

                On laissera aux blogs spécialisés et aux personnes compétentes le soin de faire des commentaires techniques -comme cela a du reste déja largement été fait....- sur la très extraordinaire bienveillance dont a bénéficié le juge de la part d'autres juges. Nous ne sommes pas des charognards, ni des moralisateurs ou des donneurs de leçons; et nous n'allons donc pas nous acharner sur lui...

                Nous nous permettrons par contre de tirer une leçon politique de cette désolante affaire; et elle sera comparable à celle que nous avons déjà tirée lors de l'affaire Kouchner, dans la note "L'affaire Kouchner, ou la révolution pour rien..." (Catégorie "République ou Royauté ?")....

    BURGAUD.jpg

    Lire la suite

  • Un remaniement, et une disparition que l'on ne regrettera pas

    S’il y n’y avait, comme cela semble vraisemblable, qu’un seul fait vraiment positif dans le remaniement qui vient de s’opérer, c’est, à l’évidence, la suppression du secrétariat d’état aux droits de l’homme, parce qu’il avait été immédiatement et essentiellement perçu comme le droit, pour tout le monde, et naturellement, avant tout, pour la France, grande donneuse de leçons, en la matière, de s’occuper des affaires des autres, de juger leur capacité à pratiquer, chez eux, les règles de la démocratie et d’exiger de leur part mille autres choses encore qui ne nous regardent pas.

    1252765083 copie.jpg

     Comme toujours, en pareil cas, ce « moralisme » n’est productif d’aucun résultat, si ce n’est les rebuffades et l’inimitié des pays auxquels on prétend l’imposer et qui ont de fort bonnes raisons de nous prier de nous mêler de nos affaires et de balayer devant notre porte. Le pays qui a guillotiné son roi et sa reine, martyrisé un dauphin innocent promené des milliers de têtes sanglantes au bout de ses piques, qui a décrété en termes fort nets le génocide vendéen, dont un souverain a déclaré, à propos des jeunes Français envoyés se faire tuer dans des guerres sans issue, qu’il avait « deux cent cinquante mille hommes de rente », un pays qui chante encore aujourd’hui un hymne national où l’on appelle de ses vœux, curieuse notion, « qu’un sang impur abreuve nos sillons », est-il fondé à s’ingérer dans les affaires des autres, fussent-ils arabes, africains, russes ou chinois ? Il s’expose surtout, tout simplement, à se faire renvoyer dans ses cordes.

    C’est ce qui nous est arrivé avec le secrétariat d’état confié il y a deux ans à Rama Yade. Et c’est même ce dont s’est aperçu Bernard Kouchner, bien qu’il ait ainsi lui-même contredit et démenti l’engagement de toute sa vie en faveur du funeste « droit d’ingérence ».

    caricature.jpg

     

                 Le secrétariat d’état aux droits de l’homme nous a coûté relativement cher, ces deux dernières années. Il a vécu. Il n’y a vraiment aucune raison sérieuse de pleurer sa disparition.
  • L’affaire Kouchner, ou la Révolution pour rien…..

             Nous ne sommes pas des charognards, ni des moralisateurs, ni des donneurs de leçons. L’affaire Kouchner, en soi, n’est pas de notre ressort. Laissons l’accusation accuser, la défense défendre, et juger qui voudra, ou qui pourra. A ce stade de « l’affaire » il n’y a rien à dire d’autre….

             Si Bernard Kouchner est (ou était…) attiré par l’argent, voire corrompu, il ne serait ni le premier ni le dernier dans la longue liste, en France et dans le monde, des gens qui auraient confondu (comme on le dit dans la presse actuellement...) leur intérêt personnel  avec le  rôle qu’ils jouent en tant que grands fonctionnaires de l‘État.

    bernard-kouchner-2600607_224.jpg

    Lire la suite