Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

orleans

  • Ephéméride du 8 mai

    Jeanne d'Arc, place des Pyramides, Paris

     

    1429 : Jeanne d'Arc libère Orléans        

    Avant l'arrivée de Jeanne, il y a « grande pitié au royaume de France » : les anglo-bourguignons tiennent tout le nord du pays; Orléans, assiégée depuis sept mois, va succomber à la famine; Charles VII, le « gentil dauphin », est réfugié à Chinon; la capitale est aux mains des anglais : Henri VI, le « petit roi godon», y règne.

    A l'arrivée de Jeanne, tout change : dans l'enthousiasme qui suit la libération d'Orléans, Jeanne électrise ses soldats et , dans la foulée, va bousculer les Anglais à Patay; elle a compris que Charles VII (dont la naissance légitime avait été mise en doute par sa propre mère, Isabeau de Bavière) ne sera pas reconnu Roi légitime à la suite d'une ou deux victoires : c'est à Reims qu'il faut aller !

    Comme l'écrit Jacques Bainville, « la grande idée de Jeanne, c'est le sacre de Reims...»

    jeanned'arc.jpg

     Et, depuis, chaque année, la ville d'Orléans commémore l'évènement en organisant les très belles Fêtes Johanniques à Orléans durant lesquelles la ville entière entonne la Cantate à Jeanne d'Arc : 

     www.stejeannedarc.net/chroniques/journal_siege_orleans.php

     Dans notre album L'aventure France racontée par les cartes , voir la photo « Guerre de Cent ans (4/4) : deuxième rétablissement ».  

     La Geste héroïque de Jeanne est un moment fondamental de notre Histoire nationale : ses moments essentiels en sont relatés dans ces éphémérides aux 25 février (rencontre de Jeanne et du Dauphin, à Chinon), 8 mai (libération d'Orléans), 18 juin (victoire de Patay), 17 juillet (sacre de Reims), 23 mai et 21 novembre (capture, et livraison aux Anglais), 30 mai (martyre), 16 mai (canonisation), 10 juillet (instauration de la Fête nationale).  

    8 mai,jeanne d'arc,orleans,guerre de cent ans,lavoisier,bainville,charles vii,chinon,dumont d'urville,montagne pelée,antilles

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 29 avril

    Le Duc et la Duchesse de Vendôme ont assisté, avec leurs enfants, aux Grandes Bravades de Saint-Tropez, le 17 mai 2014. Ci-dessus, le prince Jean et le prince Gaston.

     

    68 : Aux origines de Saint Tropez, et de sa Bravade

         

    29 avril,jeanne d'arc,orléans,charles vii,reims,françois premier,charles quint,vitry le françois,richelieu,louis xiii,la jamais contente,toulorgeC'est le 17 mai pour les uns, le 29 avril pour les autres (date officielle de sa célébration, aujourd'hui) que Caius Torpetius - devenu Torpés, puis Tropez... - fut décapité, à Pise, sur ordre de Néron, pour avoir refusé d'abjurer sa foi chrétienne.

    Patricien, officier de l’empereur, chef de sa garde personnelle, intendant de son palais, Torpés fut converti par Saint Paul, avec qui il avait été emprisonné, comme chrétien. A l’occasion d’une cérémonie dans le temple de Diane, à Pise, sa ville natale, il refusa de sacrifier aux dieux et fit profession de foi chrétienne : Néron ordonna de le décapiter.

    Avec Irenée - qui à connu Polycarpe, disciple de Saint Jean l'Evangéliste (voir l'éphéméride du 28 juin), c'est donc un autre témoin direct des événements de Palestine qui vient, dès les premières années du christianisme, implanter la nouvelle religion en Gaule ; en Gaule où, par ailleurs, d'autres témoins directs de ces événements - mais non chrétiens, eux - ont terminé leurs jours : Ponce Pilate et le roi Hérode, qui, tous deux, jugèrent et condamnèrent Jésus (voir l'éphémeride du 27 février).

    Le corps supplicié de Torpetius fut placé dans une barque - entre un coq et un chien, dit-on - laissée à la dérive depuis Pise, et qui échoua sur la côte provençale, en un lieu qui prit son nom : Saint Tropez.

    Fête double, civile et religieuse, à la fois fête historique et fête patronale, la fête de la Bravade lui rend hommage, chaque année, en mai, pendant trois jours, en même temps qu'elle commémore un autre événement : le 24 juin 1558 fut nommé un Capitaine de Ville, chargé de gérer la sécurité de St-Tropez, alors constamment assaillie par les Sarrasins; celui ci forma alors les Tropéziens à la défense et au maniement des armes à feu : escopettes, haquebutes (une sorte d'arquebuse) et bombardes.  

    www.vacanceo.com/albums_photos/fiche-album_1373.php          

    29 avril,jeanne d'arc,orléans,charles vii,reims,françois premier,charles quint,vitry le françois,richelieu,louis xiii,la jamais contente

    La bravade de l’an 2000 : www.presquile-saint-tropez.com/html/bravade.html 

    3 mai,clement ader,bonaparte,louisiane,talleyrand,eole,avion,frères wright,alfred kastler,spot,jeux floraux,canal saint martin

    Lire la suite

  • Ephéméride du 18 avril

    Marcel Pagnol (mort le 18 avril 1974)

     

    1601 : Début de la reconstruction de la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans      

    Quasiment détruite en février 1568, durant les Guerres de religion (seules restèrent intactes les chapelles absidiales rayonnant autour du chœur, ainsi que les deux premières travées de la grande nef), Henri IV promit aux habitants sa reconstruction. Il posa la première pierre avec la Reine, Marie de Médicis, le 18 avril 1601.

    Mais, si le chœur fut terminé en 1623, le transept en 1636, il faudra attendre... le 8 mai 1829 pour l'inauguration du bâtiment totalement achevé : c'est le Roi Charles X qui présida la cérémonie. 

    18 avril,pagnol,champlain,canada,québec,ceca,gustave moreau,sainte crois,orleans,belgrand,bordeaux

    orleans.catholique.fr/cathedrale/

    cathedrale.chez-alice.fr/

     

    C'est peut-être à l'occasion de cette destruction/reconstruction des tours de la cathédrale d'Orléans que l'on peut dire un mot des Compagnons du Devoir.

    Cette sorte de confrérie regroupait ceux qui possédaient le savoir-faire - qui est bien l'une des plus belles formes du savoir... - et se proposait également de le transmettre aux jeunes générations, par le biais d'un apprentissage long - puisqu'il s'agissait d'effectuer un Tour de France - mais, du coup même, éminemment enrichissant et formateur, non seulement pour l'acquisition des gestes et savoirs, mais aussi pour la construction de la personnalité du jeune Compagnon.

    Ce mouvement est attesté dès les grands chantiers des cathédrales ogivales, un peu partout en France, et se reconnaît, curieusement pour certains, trois inspirateurs : le roi Salomon (constructeur du Temple de Jérusalem), Maître Jacques et le père Soubise.

    Ces deux derniers ont très probablement vécu en France, vraisemblablement lors des guerres de religion, qui ont provoqué la scission du compagnonnage, en 1401, pendant la construction des tours de la cathédrale d'Orléans : après la scission entre compagnons catholiques et compagnons protestants, ceux-ci détruisirent la flèche de la cathédrale d'Orléans, en 1568, dans la nuit du 23 au 24 mars : les quatre piliers de la croisée furent minés, leur chute entraînant l'écroulement de presque toute l'église, qui sera également pillée, et, donc, reconstruite à partir de 1601.

    18 avril,pagnol,champlain,canada,québec,ceca,gustave moreau,sainte crois,orleans,belgrand,bordeaux

    Le compas et l'équerre, « emblème » des Compagnons 

    18 avril,pagnol,champlain,canada,québec,ceca,gustave moreau,sainte crois,orleans,belgrand,bordeaux

    Lire la suite

  • Ephéméride du 23 janvier

     

    52 Avant Jésus-Christ : Massacre des résidents romains de Cénabum (Orléans) 

    Ce massacre marque le début de l'insurrection générale de la Gaule, sous le commandement de Vercingétorix.

    De Jules César, La Guerre des Gaules, VII, 3 :

    «...Ce jour arrivé, les Carnutes, sous les ordres de Cotuatus et Conconnetaudumnos, hommes déterminés à tout, se jettent, à un signal donné, dans Cenabum, massacrent les citoyens romains qui s'y trouvaient pour affaires de commerce, entre autres C. Fusius Cita, estimable chevalier romain, que César avait mis à la tête des vivres, et ils pillent tous leurs biens ».

    César reprendra Cenabum, qu'il fera piller et incendier. Au IIIème siècle après J-C, elle changera de nom et s'appellera Aurelianum, d'où dérive son nom actuel : Orléans. 

    670-40555.jpg
     
     

    23 janvier,vercingetorix,orleans,gaule,cesar,mansart,louis xvi,pichegru,helder,capture de la flotte hollandaise,tocqueville,manet,stendhal

    Lire la suite

  • Ephéméride du 12 octobre

     

    1010 : Charte de fondation de l'Abbaye de Solesmes 

    D'après les Actes des évêques du Mans, Saint Thuribe aurait, au 5ème siècle, organisé le culte dans la villa gallo-romaine de Solemnis.

    Au début du 9ème siècle, cette propriété de l'Église du Mans était tenue en bénéfice par un leude de Charlemagne, mais les raids normands allaient maintenir dans des mains laïques l'église et le domaine.

    Raoul de Beaumont en fit don aux moines de la Couture, antique monastère manceau, par une charte qu'on date, par conjecture, du 12 octobre 1010 : 

    http://www.abbayedesolesmes.fr/FR/entree.php?js=1 

    Et, dans notre catégorie Racines, voir la note consacrée au millénaire de l'Abbaye de Solesme : Solesmes, mille ans.
     

    12 octobre,orléans,solesmes,jeanne d'arc,vercingétorix,lyon,anatole france,ville affranchie,convention,saint denis,tende,la brigue,landowski,guimet,maurice de sully,notre dame de paris

    Lire la suite

  • Ephéméride du 24 juin

    Après abrogation de la Loi d'exil, la Famille de France retrouve son pays

     

    1245 : Ouverture du premier Concile de Lyon, dont le but est de déposer Frédéric II, Empereur du Saint Empire

     

    Cet épisode marque le point culminant de la lutte entre les Empereurs du Saint Empire Romain Germanique et la papauté, qui durait depuis longtemps déjà. En l'occurrence, la Papauté cherchait - et trouvait... - un appui et un allié de taille dans le France du roi Louis IX, futur Saint Louis...

    Après avoir été excommunié une seconde fois, en 1239, par Grégoire IX, mort en 1243, l'empereur avait espéré que l'élection du nouveau pape Innocent IV viendrait modifier la position de l'Église.

    Mais le nouveau pape ne changea pas d'avis par rapport à son prédécesseur : la réunion du premier Concile de Lyon fut décidée dans le but exprès de déposer l'Empereur...

     

    http://archive.is/g7B7n

     

    24 juin,loi d'exil,orléans,du pont de nemours

    C'est dans la cathédrale Saint Jean de Lyon (dite aussi Primatiale Saint Jean) que se tinrent les sessions du Concile qui devait, entre autres, déposer l'empereur d'Allemagne, Frédéric II

    24 juin,loi d'exil,orléans,du pont de nemours

    Lire la suite

  • Ephéméride du 18 juin

    Rouen, de nos jours, place du Vieux-Marché

     

     

    1204 : La Normandie redevient française 

     

               Dans notre album L'aventure France racontée par les cartes, voir la photo "La France avant et après Philippe Auguste"

     

     

    Le roi de France Philippe Auguste triomphe, à Rouen, du souverain anglais Jean sans Terre.

     

    Dès 1202, Philippe Auguste avait confisqué les terres de Jean, ce qui avait donné naissance au sobriquet de Jean sans Terre. Et il avait frappé un grand coup en s'emparant du célèbre Château Gaillard, construit par Richard Cœur de Lion.           

     

    Philippe Auguste s’emparera ensuite par les armes de l’Anjou et de la Touraine.

     

    www.histoire-normandie.fr/ 

     

    18 juin,de gaulle,d'estienne d'orves,normandie,philippe auguste,delalande,patay,jeanne d'arc,orléans,sacre de reims,cent jours,napoléon,bonaparte

     
     16 juin,pétain,leon blum,de gaulle,paul reynaud,front populaire,iiième république,seconde guerre mondiale,communistes,socialistes,radicaux,michel mourre,marc bloch
     

    Lire la suite

  • Tout ce qui est Racines est bon : Les fêtes Johanniques (I) : à Orléans...

    Pour la 581ème fois, Orléans célèbre sa libératrice. Les festivités se dérouleront du 29 avril au 9 mai...

     

        http://www.fetesjeannedarc.com/ 

     

            http://www.coteboulevard.com/fetes_de_jeanne_d_arc_a_orleans/

     

    jeanne.jpg
     
    Jeanne, rue Jeanne d'Arc...

     

          

    Et pour avoir une petite idée de ce que les fêtes ont été l'année dernière :

     

            Son et lumière du 7 mai projeté sur la Cathédrale Sainte Croix :

    http://www.toutleloiret.fr/evenements_passes.php?sdate=090507

     

     

    Un aperçu du cortège du défilé de Jeanne d’Arc et sa suite, le 8 mai :


           
    http://www.toutleloiret.fr/evenements_passes.php?sdate=090508

           

    Un aperçu de ce qui s’est fait autour des Fêtes johanniques :


           
    http://www.toutleloiret.fr/evenements_passes.php?sdate=090509

     

     

    jeanne d'arc,orleans

     --------

    Photos des Fêtes Johanniques 2013 :

    http://xdphoto.canalblog.com/archives/2013/05/13/27146972.html

     

    Le "Son et lumières" de 2015 :

     

     

    La Cantate à Jeanne d'Arc :

     

  • Le Comte de Paris décoré (2/2): du Président au Chef de la Maison de France....

               Nous avons, en son temps, relaté la cérémonie au cours de laquelle le Comte de Paris a reçu, des mains de Nicolas Sarkozy, les insignes de Chevalier de la Légion d'Honneur, à titre militaire. Nous complétons aujourd'hui cette première note (du 21 mai 2009, que nous repassons ci-après) en reproduisant le discours de l'Allocution prononcée pour l'occasion par le Chef de l'Etat.

                Il n'est en effet pas inutile de revenir sur cette allocution, et de réfléchir un peu sur le sens des paroles que le President a adressées au Chef de la Maison de France. En se souvernant que Nicolas Sarkozy n'était nullement obligé de dire ce qu'il a dit là, et qu'il aurait pu, soit confier ce rôle à l'un de ses subordonnés, soit se cantonner dans des généralités protocolaires. Or, les mots ont un sens, et si -bien évidemment...- parler n'est pas tout, il n'en demeure pas moins que -et c'est le cas ici- parler de cette façon, avec ces mots, ces témoignages de respect,  c'est déjà, en soi, une forme d'action...

                Une autre réflexion, bien différente: il est piquant de constater que ces paroles illustrent bien le paradoxe de Nicolas Sarkozy : il est lui-même dans son époque et de son époque, qui oublie ses racines au même moment ou elle en redécouvre le besoin…..

    COMTE DE PARIS 1.JPG

    Lire la suite

  • Pour être roi "de" France, il faut être roi "en" France.....

                Le sujet étant important, nous passons également en note, aujourd'hui, le commentaire envoyé hier en réponse aux deux commentaires de Patrick...

    Lire la suite

  • Quand le Prince Jean rencontre Benoît XVI.....

    PRINCE JEAN 30.jpg
     Le Prince Jean salue le Pape Benoît XVI sur la place Saint-Pierre.
                Le prince Jean s'est rendu à Rome en compagnie de son épouse du 1er au 3 juin, avec Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, qui avait célébré sa messe de mariage à Senlis, deux autres évêques et trois parlementaires. C'est à cette occasion qu'il a pu rencontrer Benoît XVI. L'appareil photo a saisi le moment où l'un et l'autre se regardent intensément et, manifestement, s'écoutent avec attention, montrant par là qu'il s'agit de bien autre chose que d'une furtive mondanité protocolaire....
                On se souvient que, lors de la messe de mariage du 2 mai, en la cathédrale de Senlis, lecture avait été faite du message envoyé aux époux par le Cardinal Bertone, transmettant aux jeunes mariés la bénédiction apostolique que le pape leur accordait bien volontiers.....
    MARIAGE 22.jpg

  • Numéro spécial de La Lettre de Gens de France....

     Oui, sous la haute voûte de Notre-Dame de Senlis, au coeur d'une messe vraiment royale, au moment où ils ont échangé leurs consentements "Leurs Altesses Royales le prince Jean de France et la princesse Philomena ont commencé d'écrire une nouvelle page de l'histoire d'une très illustre famille".

                Voilà pourquoi La Lettre, que publie régulièrement l'Association Gens de France ( http://www.gensdefrance.com/gdefrance1/ ), a décidé - et elle a bien fait- de publier un numéro spécial (2), qui revient longuement sur cette journée dont Jean Raspail a parfaitement relevé "l'exceptionnelle justesse de ton".

    MARAIGE 21.jpg

    Lire la suite

  • Le Comte de Paris promu Chevalier de la Légion d'Honneur, à titre militaire...

    COMTE DE PARIS.jpg

                Nous vous l'annoncions dans notre reportage feuilleton consacré au mariage du prince Jean et de Philoména: le Comte de Paris, Chef de la Maison de France, devait recevoir, le 18 mai 2009, la Légion d’Honneur, à titre militaire, des mains du Président Nicolas Sarkozy.

    Lire la suite

  • Le prochain livre du Prince Jean.....

                 "Votre histoire est la nôtre, et l'on ne peut rien y soustraire. Nous sommes tous solidaire de ces traditions politiques qui sont la charpente invisible de la France…».

                Nos lecteurs ont lu cette phrase du maire de Senlis, Jean-Christophe Canter (ci dessous, à la droite du Prince), tirée du discours qu'il a prononcé lors de la réception qui a suivi le mariage du duc de Vendôme, à Senlis (1).

    MARIAGE 15.jpg

    Lire la suite

  • Autour du Prince Jean ! Dernier acte : à Chantilly, où tout est beau....(2/2)

    TimbrebisRVB.jpg            Et, comme l'heure tourne toujours, sitôt la pièce montée dégustée, on nous appelle à l'extérieur pour le troisième et dernier moment: le spectacle équestre. Pourrait-il, en effet, y avoir une fête à Chantilly si le Cheval, dans cette ville où il est roi, n'en faisait pas partie ?

                Nous allons donc avoir droit à un beau spectacle, lui aussi de qualité comme tout ce à quoi il nous a été donné d'assister durant cette mémorable journée.

                Rappelant les grandes heures du château, le spectacle mêlera figures équestres proprement dites, évolution et défilé de superbes montures, évocation historique (le duc d'Aumale et la prise de la Smala d'Abd el Kader, tableau presqu'obligé en ces lieux...).

     

    CHEVAL 4.JPG

    Lire la suite