Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • "Le sens de la démesure" : pour sa superbe réflexion, ne pas mesurer notre admiration à Jean-François Mattéi....

                

    MATTEI.jpg

                Oui, Rémi Soulié a mille fois raison d'employer cette expression très heureuse, dans Le Figaro Magazine de ce jour, pour la présentation du dernier ouvrage de Jean-François Mattéi, "Le sens de la démesure".

                "Essai : "La démangeaison de l'infini et de l'immense"

                Ernst Jünger définissait notre temps comme celui du «retour des Titans». Jean-François Mattéi, philosophe à qui nous devons déjà une méditation sur la «barbarie intérieure», explore ici les différentes modalités de cette «démangeaison de l'infini et de l'immense» à travers le mythe, la tragédie ou la cité. Avec brio et érudition, il démontre combien «la démesure revendiquée du progrès, nouveau Moloch auquel il fallait à tout prix sacrifier» a entraîné des désastres humains, politiques et écologiques. Pour cette superbe réflexion, il ne faut pas mesurer son admiration."

                Autre chose:  Jean-François Mattéi sera interrogé demain dimanche 1er novembre sur la question de l'identité nationale dans l'émission de France Culture : "Les retours du dimanche", de 18 h à 19 h, avec Caroline BROUÉ.

                Une émission à ne rater sous aucun prétexte, et dont nous rendrons compte, bien évidemment.

    MATTEI 4.jpg
    Le sens de la démesure, de Jean-François Mattéi;
    Sulliver, 208 pages, 19 euros.
  • Terminée, la crise ? Pas du tout d’après Jacques Sapir…..

                Patrice de Plunkett ( http://plunkett.hautetfort.com/ ) a bien fait d’attirer l’attention sur l’article de  Jacques Sapir, Un an  après… Ceux qui l'auraient laissé passer (dont nous faisions partie...) auaraient manqué quelque chose !

                Intelligemment illustré par cinq graphiques et trois tables, l’article commence ainsi :

                « Aujourd'hui, la crise commencée au début de 2007 connaît donc une accalmie. A voir comment les banques ont reconstitué leurs profits, et les banquiers leur appétit illimité, on pourrait même croire qu'elle est terminée. Il n'en est rien, et la stabilisation actuelle risque d'être provisoire. Les problèmes posés par cette crise n'ont en rien été résolus par les mesures prises depuis un an.

    SAPIR_Jacques.jpg

    Lire la suite

  • Nouvelles du Blog: de la semaine écoulée à celle qui vient.....

               Un nouvel Album (24 photos) est à votre disposition, dans la série Racines: voici le Mont Saint Michel, haut lieu s'il en est. Il résume et récapitule tout en lui: spiritualité, art, histoire, culture et civilisation.... Les lecteurs de ce blog savent l'importance que nous accordons à ce thème des Racines et du Patrimoine: "...Le souvenir porte en soi une vitalité supérieure, et nous ramène à cette notion suprême : la chaîne, dont nous ne sommes qu’un maillon" (Jean de la Varende). Et si le patrimoine est bien, comme nous le disons souvent, l'une des visibilités de notre Être profond, voilà un monument qui donne bien la France à voir, à connaître, à aimer.....

               Beaucoup d'autres albums suivront: les deux prochains seront Versailles (le palais temple du soleil) et le vitrail du XIIIème siècle du Miracle de Théophile, de la cathédrale de Beauvais.

               Dans cette même logique des Racines et du Patrimoine, le 4 novembre, jour de sa mort, vous pourrez écouter dans les Ephémérides le Sanctus du Requiem de Fauré.....

                Voici ce que vous trouverez à partir de dimanche sur le blog (sauf modifications de dernière minute imposées par l'actualité...) 

    Lire la suite

  • Marseille, 13 novembre: la soirée de présentation d' Un Prince français sous la présidence effective de Christian Atias.

    ( Communiqué )

               Nos amis de Marseille nous ont demandé de passer l'info suivante:

               13 novembre: la soirée de présentation d' Un Prince français sous la présidence effective de Christian Atias.

               Nous avons attendus que cela soit parfaitement sûr: nous sommes maintenant en mesure de vous confirmer la présence de Christian Atias à la soirée de présentation du livre du Prince. Le professeur Atias a, du reste, accepté de prendre la présidence effective de la réunion. C'est évidemment une bonne nouvelle, qui ne peut qu'augmenter encore l'intérêt de cette rencontre aux Arcenaulx.

               Ce n'est pas la première fois que Christian Atias nous fait l'amitié d'être au milieu de nous. Celles et ceux qui ne l'auraient pas visionnée peuvent regarder la vidéo de son allocution du 21 janvier 2008, à Marseille, où il avait pris la parole avec Hilaire de Crémiers et Jean-François Mattéi:

    http://www.dailymotion.com/video/x47dr9_le-roi-est-mort-vive-le-roi_politics

     

    Le roi est mort, vive le roi

    Le roi est mort, vive le roi !...

  • Patrimoine: une redécouverte inédite....

                (Lu dans le blog de Benoît de Sagazan ( http://patrimoine.blog.pelerin.info/ ) : Une redécouverte inédite : une table des collections de Louis XIV au château de Marly (1682/1683) vient d'être identifiée par l'Inspection du Mobilier national.

                Ce meuble illustre, à l’historique jusqu’ici inconnu, a été présenté pour la première fois au public à l’occasion de l’exposition Fastes royaux -la collection des tapisseries de Louis XIV, le dimanche 20 septembre 2009, à la Galerie des Gobelins, dans le cadre des Journées du patrimoine.

    LOUIS XIV TABLE.JPG

    Pied de table en chêne sculpté et doré avec une table en vert de mer.

    Lire la suite

  • D'hier à aujourd'hui, réflexions sur un slogan: Vivre et travailler au pays ? Un "droit" qui vaut pour tous, ou seulement pour quelques uns ?.....

                 Immigrés, clandestins/hors la loi, sans-papiers... quel que soit le nom dont on les désigne, ces personnes restent des êtres humains, dimension que l'on oublie le plus souvent lorsqu'on entre dans l'arène....

                 Et si l'on faisait un petit retour en arrière, à cette époque où José Bové -et les siens avec lui...- ont popularisé ce slogan : Vivre et travailler au pays ? A l'époque, même si la revendication comportait certains éléments postifs, il s'agissait aussi d'anti-militarisme assez primaire au Larzac, et là comme ailleurs, le bon grain cotoyait l'ivraie (Gardarem lo Larzac / Volem viure al pais...).

    Lire la suite

  • Humeur : Faire chanter La Marseillaise une fois par an aux "jeunes", pour les intégrer ? Réponse (inspirée de Juliette Greco) à Eric Besson....

               Oui, la drôle d'idée d'Eric Besson ne fait-elle pas penser, irrésistiblement même, à ce refrain -déjà fort ancien- de Juliette Gréco: "Si tu t'imagines, fillette, fillette.... qu'est-ce que tu te goures, qu'est-ce que tu te goures !...". Ce qui donnerait, adapté à la nouvelle situation des "jeunes" des cités quelque chose comme: s'il s'imagine, le ministre, que c'est en leur faisant chanter une fois par an un hymne raciste qu'ils vont devenir de bons petits français, qu'est-ce qu'il se goure !.....

    violences bandes.jpg
    Leur apprendre La Marseillaise suffirait-il à en faire des civilisés ?.....

    Lire la suite

  • Le Comte de Paris décoré (2/2): du Président au Chef de la Maison de France....

               Nous avons, en son temps, relaté la cérémonie au cours de laquelle le Comte de Paris a reçu, des mains de Nicolas Sarkozy, les insignes de Chevalier de la Légion d'Honneur, à titre militaire. Nous complétons aujourd'hui cette première note (du 21 mai 2009, que nous repassons ci-après) en reproduisant le discours de l'Allocution prononcée pour l'occasion par le Chef de l'Etat.

                Il n'est en effet pas inutile de revenir sur cette allocution, et de réfléchir un peu sur le sens des paroles que le President a adressées au Chef de la Maison de France. En se souvernant que Nicolas Sarkozy n'était nullement obligé de dire ce qu'il a dit là, et qu'il aurait pu, soit confier ce rôle à l'un de ses subordonnés, soit se cantonner dans des généralités protocolaires. Or, les mots ont un sens, et si -bien évidemment...- parler n'est pas tout, il n'en demeure pas moins que -et c'est le cas ici- parler de cette façon, avec ces mots, ces témoignages de respect,  c'est déjà, en soi, une forme d'action...

                Une autre réflexion, bien différente: il est piquant de constater que ces paroles illustrent bien le paradoxe de Nicolas Sarkozy : il est lui-même dans son époque et de son époque, qui oublie ses racines au même moment ou elle en redécouvre le besoin…..

    COMTE DE PARIS 1.JPG

    Lire la suite

  • L'affaire des feux de Marseille: "on" est allé un peu vite, ça se confirme. Affaire (toujours) à suivre, donc....

                "Ils" vont probablement chercher à noyer le poisson, gagner du temps, bref enterrer l'affaire. Mais l'adjudant à l'air d'un dur à cuire, et c'est tant mieux, pour la suite des opérations. Car suite il doit y avoir....
                Maintenant que La Provence est obligée d'en convenir -elle qui est toute gentillette au vu des récents développements de l'enquête, mais qui a hurlé avec les loups pendant l'été- que va-t-il se passer pour ces fameux "jeunes" qui, eux, ont bel et bien mis le feu, par un jour de grand mistral, et qui ont, évidemment (pensez, ce sont des "jeunes"...) été relâchés; et, surtout, que va-t-il se passer pour les lyncheurs hystériques -au premier rang desquels le Sénateur-maire- qui ont livré un innocent aux chiens: à quand le jugement des juges ?.....
    LEGIONNAIRE FEUX.jpg
    C'est La Provence -du samedi 24 octobre-  qui le dit.....

  • Staline = Hitler ? Juste, mais incomplet...

                Ou: Staline et Hitler, les deux enfants de Robespierre et de la Convention.....

                Voici ce qu'on pouvait lire sur la page d'accueil du site Radio Vatican, le 22 août dernier:

                http://www.radiovaticana.org/FR1/Articolo.asp?c=311285

    cariacture staline hitler.jpg

    Lire la suite

  • Vézelay célèbre le 30ème anniversaire de son classement au patrimoine mondial de l'Unesco

                Tout ce qui est Racines est bon ! Et, nous le disons souvent, le Patrimoine est aussi la visibilité de notre Être profond.

                C'est dire l'importance des célébrations de Vézelay, qui marquent le 30ème anniversaire de l'inscription de la Basilique Sainte Marie Madeleine au Patrimoine mondial de l'Unesco (le premier édifice inscrit ayant été, la même année, la cathédrale Notre-Dame de Chartres).

    http://vezelay.cef.fr/

    http://vezelay.cef.fr/decou.htm

    http://www.art-roman.net/vezelay/vezelay.htm

    VEZELAY 2.jpg

    Lire la suite

  • Humeur et dérision : A la Une de France info, la Une de La Provence: l'effarement est général....

                Petit retour en arrière -abondance de l'actualité oblige...- mais on va voir que, pour avoir attendu un peu dans les réserves, cette note n'a rien perdu de son actualité....

                Ce mardi 1er septembre, c'est la pré-rentrée scolaire. On s'attendrait à ce que France info en fasse ses gros titres, eh bien pas du tout: l'un des journaux matinaux commence par cette révélation (intonation du journaliste à l'appui, et bien sentie): La Provence est effarée par....l'explosion du travail au noir ! Et, du coup, c'est le journaliste qui est effaré...

                Effarant, vraiment, la révélation (!) de La Provence, qui n'est qu'un secret de polichinelle ? Mais, l'effarant n'est-il pas, en réalité, que que certains soient effarés ?.....

    LA PROVENCE.jpg

    Lire la suite

  • Tunisie : Ben Ali réélu. Au risque de choquer, qui s'en plaindrait ?....

                Nous n'avons pas écrit ce que nous avons écrit pas plus tard que vendredi dernier (1) pour ne pas prendre acte, sans autre(s) commentaire(s), du résulltat de l'élection présidentielle tunisienne.

                 Certes le régime tunisien est ce qu'il est, et son dirigeant avec. Et alors ? Allons nous faire la guerre à tous les pays du monde qui ne partagent pas nos valeurs ( ? ) pour les faire changer de force ? Il faut en finir avec cet insensé, puéril et dangereux interventionnisme idéologique républicain, né avec la Révolution, qui pousse une partie du Pays légal à se mêler des affaires des autres, à leur donner sans cesse des leçons, et éventuellement à leur faire la guerre (militairement ou d'autres façons...), faisant passer l'intérêt national après l'idéologie.

                 Ce que Pierre Boutang raillait, en critiquant ceux qui raisonnaient (ou, plutôt, pensaient raisonner...) à partir de phobie et de philè

    BEN ALI 2.jpg
    Un nouveau "succès", après 22 ans....

    Lire la suite

  • GRANDS TEXTES XIV : Le regard vide, de Jean-François Mattéi (1/3).

    MATTEI.jpg

     

    Il faut être reconnaissants à Jean-François MATTEI, avons-nous dit, d’avoir écrit "Le regard vide - Essai sur l'épuisement de la culture européenne". Et, en effet, il faut lire et relire ce livre, le méditer, en faire un objet de réflexion et de discussions entre nous. Il dit, un grand nombre de choses tout à fait essentielles sur la crise qui affecte notre civilisation – et, bien-sûr, pas seulement la France – dans ce qu’elle a de plus profond.  

    Ce livre nous paraît tout à fait essentiel, car il serait illusoire et vain de tenter une quelconque restauration du Politique, en France, si la Civilisation qui est la nôtre était condamnée à s’éteindre et si ce que Jean-François MATTEI a justement nommé la barbarie du monde moderne devait l’emporter pour longtemps.

    C’est pourquoi nous publierons, ici, régulièrement, à compter d’aujourd’hui, et pendant un certain temps, différents extraits significatifs de cet ouvrage, dont, on l’aura compris, fût-ce pour le discuter, nous recommandons vivement la lecture. 

     

    Le regard vide - Essai sur l'épuisement de la culture européenne, de Jean-François Mattéi. Flammarion, 302 pages, 19 euros.

    MATTEI 3.jpg

    Lire la suite

  • Le Tour de France du Prince Jean: deuxième étape -et deuxième succès- à Senlis.

                Nous manquons d'infos pour en dire plus, mais d'après une personne qui y était, "c'était formidable" : interview radio locale, FR3 en direct à 19h, réception officielle à la Mairie, 136 personnes présentes à la conférence, au total 100 livres vendus (77 pendant la soirée + 23 mini achetés avant et apportés pour dédicaces)

                En cliquant sur le lien ci-dessous, vous écouterez le Prince, en direct de Chantilly, répondre aux questions d'Antoine Marguet, de FR3 Picardie (2'51")

    http://nord-pas-de-calais-picardie.france3.fr/info/picardie/Apr%C3%A8s-son-mariage,-le-Prince-sort-un-livre-53942120.html

    prince senlis.jpg

    C'est dans la salle d'honneur de la mairie de Senlis, acueilli une nouvelle fois - et toujours aussi chaleureusement - par Jean-Marc Canter, premier magistrat, que le Prince Jean a dédicacé Un Prince français (photo de Fleur, Noblesse et Royautés).