Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le sens de la demesure

  • "Le sens de la démesure" : pour sa superbe réflexion, ne pas mesurer notre admiration à Jean-François Mattéi....

                

    MATTEI.jpg

                Oui, Rémi Soulié a mille fois raison d'employer cette expression très heureuse, dans Le Figaro Magazine de ce jour, pour la présentation du dernier ouvrage de Jean-François Mattéi, "Le sens de la démesure".

                "Essai : "La démangeaison de l'infini et de l'immense"

                Ernst Jünger définissait notre temps comme celui du «retour des Titans». Jean-François Mattéi, philosophe à qui nous devons déjà une méditation sur la «barbarie intérieure», explore ici les différentes modalités de cette «démangeaison de l'infini et de l'immense» à travers le mythe, la tragédie ou la cité. Avec brio et érudition, il démontre combien «la démesure revendiquée du progrès, nouveau Moloch auquel il fallait à tout prix sacrifier» a entraîné des désastres humains, politiques et écologiques. Pour cette superbe réflexion, il ne faut pas mesurer son admiration."

                Autre chose:  Jean-François Mattéi sera interrogé demain dimanche 1er novembre sur la question de l'identité nationale dans l'émission de France Culture : "Les retours du dimanche", de 18 h à 19 h, avec Caroline BROUÉ.

                Une émission à ne rater sous aucun prétexte, et dont nous rendrons compte, bien évidemment.

    MATTEI 4.jpg
    Le sens de la démesure, de Jean-François Mattéi;
    Sulliver, 208 pages, 19 euros.