Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chateaubriand - Page 2

  • Ephéméride du 16 septembre

     Louis XVIII (mort le 16 septembre 1824) assiste depuis le balcon des Tuileries au retour de l’armée d’Espagne

     

    1380 : Mort de Charles V, le Sage De Jacques Bainville (Histoire de France, chapitre VI) : 

    « ...Un grand règne de réparation et de restauration commençait. Charles V, qui fut surnommé le Sage, c'est-à-dire le savant, celui qui sait, n'est pas un personnage de Froissart. Il est dépourvu de panache. Il vit comme vivra Louis XI, renfermé. Il calcule, médite, thésaurise, il suit un plan, c'est un constructeur, l'homme dont la France a besoin. Il pansera ses plaies, il la remettra à son rang en moins de vingt années.   

    16 septembre,louis xviii,charles x,chateaubriand,restauration,bourbons,charcot,charles v,pourquoi pas,convention,sainte ampoule,bainville,robespierre,pont canal de briare

    Lire la suite

  • Ephéméride du 4 septembre

    Georges Simenon (décédé le 4 septembre 1989)

     

    1768 : Naissance de Chateaubriand 

    La fulgurance visionnaire dont Chateaubriand fait preuve dans le passage suivant n'est-elle pas, à proprement parler, fascinante ? Voici un extrait de L'Avenir du Monde, annexé en Variantes et Additions aux Mémoires d'Outre-Tombe (La Pléiade, tome II, pages 1051/1052). Et ces lignes ont été écrite vers 1834 ! 

    Il est d'ailleurs à noter - preuve supplémentaire de l'intérêt exercé par les Mémoires en particulier, et Chateaubriand en général... - que ce texte a été lu en direct par Jacques Julliard sur LCI, lors d'un de ses débats hebdomadaires avec Luc Ferry...

    Lire la suite

  • Ephéméride du 2 septembre

     

    1792 : Début des massacres de Septembre, à Paris 

    Tout va très vite depuis le 10 août dernier (voir l'éphéméride du 10 août) : c'est ce jour-là qui marque la « fin finale » des derniers restes de pouvoir que conservait encore Louis XVI, et qu'il pouvait conserver, s'il l'avait voulu, même ce jour-là : « Louis XVI a  pu sauver vingt fois son trône et sa vie » écrira, avec raison, Chateaubriand.

    Mais, pénétré de l'idée fausse et perverse que l'homme est bon - idée mise à la mode par Jean-Jacques Rousseau, entre autres - Louis XVI ne voulait pas se défendre, en tout cas pas par la force, et ne voulait pas faire couler le sang de quelques agitateurs et factieux. Moyennant quoi, il a « permis » la Révolution qui, elle et ses conséquences calamiteuses sortant sans fin les unes des autres jusqu'à nos jours, a fait couler le sang de dizaines de millions d'hommes, innocents, eux.

    Dès le lendemain du 10 août, le Roi, réfugié à l'Assemblée, est suspendu (comme le disait Bainville, ce qui revenait à la déchéance moins le mot) et l'Insurrection révolutionnaire, grosse du terrorisme, a, de fait, les pleins pouvoirs à Paris, alors que l'immense majorité du pays est monarchiste.

     dans trois semaines, en ce début de septembre, le Roi sera enfermé au Temple, avec toute la famille royale;

     dans trois mois s'ouvrira son pseudo-procès;

     et, dans moins de cinq mois, il sera assassiné : les terroristes révolutionnaires ne perdront pas de temps, eux, et n'auront pas, vis-à-vis de lui, la pusillanimité et les pudeurs d'humaniste qu'il eut, lui, vis-à-vis d'eux !

    Ayant pris le pouvoir par la force et l'émeute, l'insurrection va le conserver par les mêmes procédés, qui iront s'amplifiant, jusqu'à la proclamation de la Terreur : ainsi, trois semaines à peine après ce funeste 10 août, les massacreurs vont se déchaîner contre tout ce qu'ils appellent, un peu vite, les contre-révolutionnaires.

    Pour frapper les esprits, annihiler toute velléité de résistance et asseoir encore mieux leur pouvoir à Paris, où ils sont les maîtres absolus, les terroristes révolutionnaires vont massacrer 1.400 personnes; l'horreur durera quatre jours.

    Le peuple français commence à peine à payer le funeste aveuglement de Louis XVI, et sa bonté dénaturée et dévoyée, qui n'aura profité qu'au crime, au meurtre, à la violence sans bornes, à la Terreur. 

    massacre_septembre_2.jpg 

    Chateaubriand a été le témoin oculaire de ces monstrueux massacres de septembre :

    Lire la suite

  • Ephéméride du 10 août

    L'Histoire de deux peuples, de Jacques Bainville, parue le 10 août 1915

     

    1539 : Ordonnance de Villers-Cotterêts 

    François 1er - qui est aussi à l'origine du Dépôt légal et de l'Imprimerie nationale (voir l'éphéméride du 28 décembre) - institue ce qui deviendra l'Etat civil en exigeant des curés des paroisses qu'ils procèdent à l'enregistrement par écrit des naissances, des mariages et des décès.

    Il exige également que tous les actes administratifs, politiques et judiciaires soient dorénavant rédigés en français « et non autrement » : c'est-à-dire, concrètement, que les actes officiels ne soient plus rédigés en latin.

    C'est une décision importante pour l'unification du royaume, même si, dans les faits, il faudra beaucoup de temps avant que l'édit royal entre partout en application.

    Le premier acte notarié en français a été rédigé en 1532, soit sept ans avant l'ordonnance de Villers-Cotterêts, dans la ville d'Aoste, sur le versant italien des Alpes... 

    10 aout,francois premier,villers cotterets,tuileries,gardes suisses,danton,napoleon,louis xvi,chateaubriand,lucerne

    « CXI. Et pource que telles choses sont souventeffois ad-venues sur l'intelligence des motz latins contenuz esdictz arrestz, nous voulons que doresenavant tous arretz ensemble toutes autres procédeures, soyent de noz cours souveraines ou autres subalternes et inférieures, soyent de registres, enquestes, contractz, commissions, sentences, testamens et autres quelzconques actes et exploictz de justice, ou qui en dépendent, soyent prononcez, enregistrez et délivrez aux parties en langage maternel françois, et non autrement. »

    Texte intégral de l'Ordonnance (les 192 Articles) : 

    https://fr.wikisource.org/wiki/Ordonnance_de_Villers-Cotter%C3%AAts 

    1er aout,louis xvi,la perouse,lamarck,huc,napoleon,nelson,aboukir,trafalgar,clemenceau,claude,tables julio claudiennes,arles,constantin,donat,donatisme

    Lire la suite

  • Ephéméride du 14 juillet

     

    1077 : Consécration de la cathédrale de Bayeux  

    C'est Odon de Conteville, évêque de Bayeux et demi-frère de Guillaume Le Conquérant, qui préside les cérémonies : la nouvelle cathédrale de sa ville est l'une des plus importantes de Normandie.

    La dédicace est présidée par l'archevêque de Rouen en présence de Guillaume, duc de Normandie et roi d'Angleterre.

    La tapisserie dite « de Bayeux » ou « de la Reine Mathilde » (de son vrai nom, Le Telle du Conquest), longue de 69 mètres, est étendue dans la cathédrale. Elle a été réalisée spécialement entre 1066 et 1077 pour célébrer cet événement (voir l'éphéméride du 27 septembre) : 

    http://www.panoramadelart.com/broderie-de-la-reine-mathilde-dite-tapisserie-de-bayeux 

    BAYEUX 1.jpg

    14 juillet,bayeux,tapisserie de la reine mathilde,philippe auguste,chateaubriand,talleyrand,furet,gallo,marc bloch,armee française 

    Lire la suite

  • Ephéméride du 8 juillet

     

    1621 : Naissance de Jean de La Fontaine  

    1. Biographie par Charles Perrault, et nombreux renseignements sur une foule de sujets : 

    http://17emesiecle.free.fr/La_Fontaine.php 

    2. Les Fables, les Contes et autres choses intéressantes : 

    http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/fables.htm 

    8 juillet,bainville,louis xviii,charte de 1814,talleyrand,chateaubriand,restauration,la fontaine,fables,vitrolles,huygens

    C'est lui qui a composé l'épitaphe du tombeau de son ami Molière, auprès de qui il repose au Père Lachaise :  
    « Sous ce tombeau gisent Plaute et Térence
    Et cependant le seul Molière y gît.
    Leurs trois talents ne formaient qu'un esprit
    Dont le bel art réjouissait la France.
    Ils sont partis ! et j'ai peu d'espérance
    De les revoir. Malgré tous nos efforts,
    Pour un long temps, selon toute apparence,
    Térence, et Plaute, et Molière sont morts. »
     
     
     
     
    En 1981 - et il avait été vivement encouragé par Charles Maurras à écrire cet ouvrage... - Pierre Boutang fit paraître un magistral La Fontaine politique. A l'occasion de la ré-édition de cet ouvrage, la philosophe Bérénice Levet lui consacra le très bel article suivant : Pour Boutang, les Fables de La Fontaine proposent une sagesse de la limite...

    8 juillet,bainville,louis xviii,charte de 1814,talleyrand,chateaubriand,restauration,la fontaine,fables,vitrolles,huygens

    Lire la suite

  • Ephéméride du 7 juillet

    Vauban inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco le 7 juillet 2008 : les « plans reliefs », aujourd'hui (ici, Strasbourg) 

     

    1274 : Mort de Saint Bonaventure, au Second Concile de Lyon  

    Bonaventure de Bagnorea assista aux quatre premières sessions de ce Concile oecuménique, qui s'ouvrit le 7 mai, et dont l'un des buts principaux était de donner une définition exacte du Purgatoire.

    Mais il ne vit pas la fin de ce Concile, et mourut - à Lyon - deux mois à peine après son ouverture, le 7 juillet.

    7 juillet,tilsit,napoleon,chateaubriand,mandel,sarkozy,action française,jacquard,jules ferry,vauban,unesco

    Saint Bonaventure d'après son vrai visage, constaté lors d'une exposition de son corps demeuré intact. 

    http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1513/Saint-Bonaventure.html  

    7 juillet,tilsit,napoleon,chateaubriand,mandel,sarkozy,action française,jacquard,jules ferry,vauban,unesco

    Lire la suite

  • Ephéméride du 4 juillet

     La tombe de Chateaubriand, sur l'ilôt du Grand-Bé, à Saint Malo

     

    1848 : Mort de Chateaubriand, « l'Enchanteur »   

    « Quand la mort baissera la toile entre moi et le monde, on trouvera que mon drame se divise en trois actes... Dans mes trois carrières successives, je me suis toujours proposé une grande tâche : voyageur, j'ai aspiré à la découverte du monde polaire; littérateur, j'ai essayé de rétablir la religion sur ses ruines; homme d'Etat, je me suis efforcé de donner aux peuples le vrai système monarchique représentatif avec ses diverses libertés.

    Des auteurs modernes français de ma date, je suis quasi le seul dont la vie ressemble à ses ouvrages : voyageur, soldat, poète, publiciste, c'est dans les bois que j'ai chanté les bois, sur les vaisseaux que j'ai peint la mer, dans les camps que j'ai parlé des armes, dans l'exil que j'ai appris l'exil, dans les cours, dans les affaires, dans les assemblées que j'ai étudié les princes, la politique, les lois et l'histoire...

    Si j'ai assez souffert dans ce monde pour être dans l'autre une Ombre heureuse, un peu de lumière des Champs-Elysées, venant éclairer mon dernier tableau, servira à rendre moins saillants les défauts du peintre : la vie me sied mal; la mort m'ira peut-être mieux... » 

    Sur la tombe, « Point d’inscription, ni nom, ni date, la croix dira que l’homme reposant à ses pieds était un chrétien : cela suffira à ma mémoire » 

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 2 juillet

    Gilles Vigneault : il reçoit la Légion d'Honneur le 2 juillet 1986 

     

    1270 : Départ de Saint Louis pour la Croisade   

    Le roi s'embarque à Aigues Mortes, pour ce qu'il ne sait pas encore être sa dernière Croisade; il prendra Carthage le 24 juillet, et mourra de la peste devant Tunis le 25 août. Juste après son expédition malheureuse, sera lancée la neuvième - et dernière - Croisade.

    Comme Charlemagne, qui, longtemps avant lui, avait accordé foi à des informations excessivement optimistes, signalant que l'émir de Saragosse serait prêt à s'allier avec lui, voire à se convertir, Saint Louis reçoit sans les vérifier vraiment des informations prétendant que l'émir de Tunis songerait à devenir chrétien...

    Certes, il s'agissait aussi - d'une façon, là, plus pragmatique et plus défendable - de sécuriser les arrières de la route maritime vers l'Orient. Mais tous les calculs du roi de France sombreront dans les sables tunisiens.

    AIGUES MORTES 1.jpg

    2 juillet,saint louis,armee de l'air,mururoa,vigneault,rousseau,chateaubriand,maurras,olivier de serres,tancarville

    Lire la suite

  • Ephéméride du 23 juin

    Hitler à Paris, le 23 juin 1940

     

    1336 : Consécration de la première tranche des travaux du Palais des Papes 

    En avril 1335, l'architecte Pierre Peysson, sur l'ordre du pape Benoît XII, avait commencé la construction de la Tour des Anges et de la chapelle pontificale nord. Ce sera la Palais vieux (ci dessous).

    PALAIS DES PAPES 6.jpg

    www.horizon-provence.com/palais-des-papes-avignon/palais-vieux.htm

    Lire la suite

  • Ephéméride du 22 juin

    Québec, aujourd'hui

     

    1763 : Naissance d'Etienne Méhul  

     

    22 juin,napoléon,cent jours,waterloo,québec,niemen,1812,russie,grande armee,bonaparte,chateaubriandSi le grand public le connaît essentiellement pour son Chant du Départ, l'ensemble de l'oeuvre de Méhul - qui fut l'un des premiers musiciens dits « romantiques » - mérite d'être découverte.

    Comme en témoigne par exemple sa Symphonie n° 1 : 

     

     

    https://www.musicologie.org/Biographies/mehul.html 

    22 juin,napoléon,cent jours,waterloo,québec,niemen,1812,russie,grande armee,bonaparte,chateaubriand

    Lire la suite

  • Ephéméride du 14 juin

    Le bosquet des Trois fontaines, à Versailles, restitué le 14 juin 2004 

     

    1658 : Turenne remporte la bataille des Dunes 

    En battant ainsi les Espagnols et l'armée du prince de Condé, près de Dunkerque, le maréchal met fin à 24 ans de guerre entre la dynastie française des Bourbons et la dynastie espagnole des Habsbourgs.

    La paix sera signée dans les Pyrénées en 1659 et Turenne obtiendra le titre exceptionnel de Maréchal général des camps et armées du roi en 1660. 

    TURENNE.jpg
     
     

    C'est avec ce même Turenne que, par deux fois... « Ils ont traversé le Rhin, les fiers Dragons de Noailles » : voir l'éphéméride du 12 Juin 

    Dans notre Album Drapeau des Régiments du Royaume de France, voir les deux photos de drapeau du Régiment de Turenne (devenu Régiment du Maine), le régiment d'Henri de La Tour d’Auvergne de Bouillon, vicomte de Turenne puis maréchal de Turenne, maréchal de camp le 21 juin 1635, lieutenant général des armées du roi le 11 mars 1642, maréchal de France le 16 mai 1643, maréchal général des camps et armées du roi le 5 avril 1660; mort le 27 juillet 1675.

    14 juin,turenne,condé,bataille des dunes,sidi ferruch,alger,algerie,charles x,chateaubriand,cervantès,trinitaires,loi le chapelier,bosquet des trois fontaines,american friends of versailles

    Lire la suite

  • Ephéméride du 29 mai

    Au CNAM est aujourd'hui exposé le pendule de Foucault dont il est fait la démonstration : l'on est solennellement « invité à venir voir tourner la Terre » !

     

    1067 : Philippe premier fait procéder à la dédicace de l'église Saint Martin des Champs  

    C'est sur ce site, et après un lent processus, que s'élèvera le premier musée de technologie. Il fut voulu et organisé par Louis XVI, en 1782 - un an avant qu'il ne fonde l'Ecole des Mines -  sous le nom de Musée des Sciences et Techniques, avant de devenir le Conservatoire national des Arts et métiers. Les collections initiales du Musée provenaient de l'Académie des Sciences.

    En 1819, le CNAM fut chargé de délivrer un enseignement en sciences de l'ingénieur, et le gouvernement de la Restauration calqua son organisation sur celle du Collège de France. Toujours en 1819, Charles Dupin y créa la première Chaire d'enseignement de mécanique appliquée, et Jean-Baptiste Say la Chaire d'économie industrielle.

    On y présente la machine à calculer de Pascal, la marmite de Papin, les métiers à tisser de Vaucanson et Jacquard, les instruments de laboratoire de Lavoisier, les premières machines électriques de Gramme, les avions d'Ader et de Blériot... 

    cnam.jpg

       www.arts-et-metiers.net/musee.php?P=122&id=9&lang=fra&flash=f 

     29 mai,charles x,reims,chateaubriand,normandie,ruban bleu,etoile jaune,barbentane,restauration,royauté,cnam,arts et metiers

    Lire la suite

  • Quand certain journaliste découvre que "la Révolution française fut un massacre organisé par une administration dévastatrice"...

       Christophe Mory signe un très bon papier (1) sur le dernier livre de Michel Crépu, Le souvenir du monde - Essai sur Chateaubriand. Dans lequel on trouve, entre autres, ce jugement, bien vu et bien dit : "L'Être suprême n'a fait rêver personne parce qu'il n'était personne..."

           Christophe Mory nous prévient d'emblée que "dans son nouveau livre, l'essayiste et écrivain Michel Crépu fait descendre Chateaubriand de son piédestal politique et littéraire. Mais, en revanche, il le crédite de la restauration du christianisme en France après la Révolution".

             Bon : mais on laissera et Michel Crépu et Christophe Mory à leurs jugements ou contre-jugements sur Chateaubriand, l'intérêt de l'article étant ailleurs, du point de vue où nous nous plaçons, à savoir la dénonciation de la Révolution comme instauratrice des Totalitarismes modernes. Et, en cela, ce sont les propos, non pas de Michel Crépu dans son ouvrage, mais de Christophe Mory dans sa critique qui nous ont parus importants. 

    mcichel crepu,christophe mory,chateaubriand,révolution 

    Lire la suite

  • GRANDS TEXTES XXIII: L'idée chrétienne est l'avenir du monde, par Chateaubriand.

    CHATEAUBRIAND.JPG

    Mémoires d'Outre-Tombe, La Pléiade, tome II, pages 930/931/932/933.

                En définitive, mes investigations m'amènent à conclure que l'ancienne société s'enfonce sous elle, qu'il est impossible à quiconque n'est pas chrétien de comprendre la société future poursuivant son cours et satisfaisant à la fois ou l'idée purement républicaine ou l'idée monarchique modifiée. Dans toutes les hypothèses, les améliorations que vous désirez, vous ne les pouvez tirer que de l'Evangile.

    Lire la suite