Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeux olympiques

  • Ephéméride du 2 septembre

     

    1792 : Début des massacres de Septembre, à Paris 

    Pendant 4 jours, les terroristes révolutionnaires vont massacrer 1.400 personnes...

     

    massacre_septembre_2.jpg

     

     Chateaubriand en a été le témoin oculaire :

    Lire la suite

  • Ephéméride du 23 juin

    Hitler à Paris le 23 juin 1940

     

    1336 : Consécration de la première tranche des travaux du Palais des Papes 

    En avril 1335, l'architecte Pierre Peysson, sur l'ordre du pape Benoît XII, avait commencé la construction de la Tour des Anges et de la chapelle pontificale nord. Ce sera la Palais vieux (ci dessous).

    PALAIS DES PAPES 6.jpg
     

    www.palais-des-papes.com/pages/pdpvirtuelle.html

     

    www.horizon-provence.com/palais-des-papes-avignon/palais-vieux.htm

    Lire la suite

  • Ephéméride du 6 avril

    La grande galerie de l'évolution, musée d'histoire naturelle de Paris - Jardin des plantes [Voir plus loin]

     

    1199 : Richard Coeur de Lion est tué au siège de Châlus

     

    Bien conseillé par le sage et avisé Suger, qui "arrangea" ce mariage, le roi Louis VII (plus tard, père de Philippe Auguste) épousa Aliénor d'Aquitaine, alors qu'elle n'avait que quinze ans. Sans guerre et sans dépense, le roi agrandissait ainsi le royaume de la Guyenne, de la Gascogne, de la Saintonge, du Limousin, du Périgord, de l'Angoumois, de la Marche et du Poitou ! Mais la reine avait un très mauvais caractère et, surtout - la chose est avérée - était très volage : tant que Suger vécut, le couple royal résista malgré tout, mais, Suger disparu, Louis VII fit annuler son mariage en 1152, au concile de Beaugency, pour cause d'infidélité(s)...

    Un mois et demi après, Aliénor se remariait avec Henri Plantagenêt, comte d'Anjou et duc de Normandie, qui devint roi d'Angleterre deux ans plus tard. Le nouveau couple fut aussi "malheureux" que le premier, mais il eut deux enfants mâles : Richard Cœur de Lion (roi d'Angleterre à la mort de son père, en 1189), preux chevalier mais piètre politique, et son cadet Jean sans Terre, lui ni preux ni politique, et qui devint roi d'Angleterre à la mort de son frère.

    Ce fut la tâche de Philippe Auguste, fils de Louis VII et de sa troisième épouse, Adèle de Champagne, que de "réparer" les conséquences désastreuses de l'annulation du magnifique "mariage aquitain" de son père, voulu et "arrangé par Suger. Il parvint au-delà de toute espérance, puisqu'il devait quadrupler le territoire national, aucun roi n'ayant agrandi le pays comme lui. 

    6 avril,bougainville,louis xv,tahiti,napoleon,chateaubriand,diderot,bonaparte,pierre de coubertin,charles maurras,jeux olympiques,gazette de france

    Le château de Châlus, d'où fut tirée la flèche qui tua le roi Richard

     

    www.richardcoeurdelion.fr/ 

     

    Dans notre album L'aventure France racontée par les cartes, voir les deux photos "Aliénor d'Aquitaine" et "La puissance des Plantagenêts"

     

     6 avril,bougainville,louis xv,tahiti,napoleon,chateaubriand,diderot,bonaparte,pierre de coubertin,charles maurras,jeux olympiques,gazette de france

    Lire la suite

  • Jean-Pierre Raffarin est allé très loin...

                L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a en effet estimé lundi 11 Août sur RMC  que la France n'avait pas à "donner de leçons" à la Chine en matière de droits de l'Homme.

    Lire la suite

  • Où est-on le plus révolutionnaire : à Pékin, à Moscou ou bien à Paris ?...

               On a parlé un peu partout de la cérémonie d’ouverture des Jeux. Nous nous en tiendrons ici à la leçon politique que l’on peut en tirer, car on peut en tirer une, à l’évidence, et elle ne sera pas peu surprenante pour certains…..

    20080808PHOWWW00131.jpg

    Lire la suite

  • Chine, Tibet, J.O : le combat est d'abord spirituel...

               C'est l'analyse que propose Marie-Joëlle Guillaume dans "Famille Chrétienne" (1)

              "La faiblesse de l'Occident, c'est qu'il n'est prêt à mourir pour rien. D'où une morale de matamores, donneuse de leçons, mais prompte à s'incliner devant le Veau d'or qui passe. Bien sûr qu'un boycott de la soirée d'ouverture des Jeux Olympiques aurait un sens! Mais ce simple geste pèse déjà trop aux yeux de ceux qui craignent quelque rétorsion commerciale.

    Lire la suite

  • Steven Spielberg n'ira pas aux J.O. de Pékin...

              Tout le monde doit-il se mêler de tout le Monde ? C'est parce que la Chine, selon lui, n'agit pas suffisamment sur ses amis africains pour que cesse la tragédie du Darfour que Spielberg a décidé de la punir: il va boycotter les JO, na !

    Lire la suite

  • Bien vu, bien dit...

              Sans commentaire, cet extrait de l'éditorial du numéro 1542 (4 août) de l'excellent hebdomadaire Famille Chrétienne, rédigé par Marie Joëlle Guillaume:

              "...On nous parle beaucoup d'éthique. On ne sort pas l'éthique comme un lapin de son chapeau. L'éthique est une conséquence. D'une vision du monde, d'un idéal, d'une foi. C'est parce que les Grecs croyaient aux dieux que les jeux Olympiques, tous les quatre ans, s'accompagnaient de la suspension des guerres. C'est parce que Pierre de Coubertin était un homme de foi que la renaissance des Jeux, au XX° siècle, est allée de pair avec l'esprit de fraternité, le désintéressement, le goût de l'ascèse.

              C'est parce que nos sociétés "postmodernes" ne croient plus qu'à la performance pour la performance, au "fric", à la réussite à n'importe quel prix, qu'elles enfantent des athlètes qui, sur la Grande Boucle ou ailleurs, se font couronner aux hormones..."