UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chine, Tibet, J.O : le combat est d'abord spirituel...

           C'est l'analyse que propose Marie-Joëlle Guillaume dans "Famille Chrétienne" (1)

          "La faiblesse de l'Occident, c'est qu'il n'est prêt à mourir pour rien. D'où une morale de matamores, donneuse de leçons, mais prompte à s'incliner devant le Veau d'or qui passe. Bien sûr qu'un boycott de la soirée d'ouverture des Jeux Olympiques aurait un sens! Mais ce simple geste pèse déjà trop aux yeux de ceux qui craignent quelque rétorsion commerciale.

          L'appel à l'aide du dalaï lama aurait dû soulever l'Europe, terre de libertés, dans un grand élan solidaire. Les tergiversations pitoyables auxquelles on assiste en sont loin. Il est vrai que l'Union Européenne reste de marbre face à la tragédie de nos frères chrétiens d'Irak, et sans doute ignore-t-elle qu'il existe aussi des chrétiens persécutés en Chine.

          Contre les régimes totalitaires, le combat est d'abord spirituel. Nous n'obtiendrons rien de la Chine si elle acquiert la conviction que sur les droits de l'homme elle peut acheter l'Occident."

(1): édito du "FC" n° 1577 (5 Avril 2008).

Les commentaires sont fermés.