Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mirabeau

  • Ephéméride du 3 mars

    La France choisit le nucléaire (1974)

     

    1494 : Début de la construction du Palais de justice de Rouen 

    C'est sans conteste l'une des plus importantes et des plus belles réalisations de l'architecture civile à la fin du Moyen-Age.

    ROUEN.JPG     
     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 23 juin

    Hitler à Paris le 23 juin 1940

     

    1336 : Consécration de la première tranche des travaux du Palais des Papes 

    En avril 1335, l'architecte Pierre Peysson, sur l'ordre du pape Benoît XII, avait commencé la construction de la Tour des Anges et de la chapelle pontificale nord. Ce sera la Palais vieux (ci dessous).

    PALAIS DES PAPES 6.jpg
     

    www.palais-des-papes.com/pages/pdpvirtuelle.html

     

    www.horizon-provence.com/palais-des-papes-avignon/palais-vieux.htm

    Lire la suite

  • Ephéméride du 4 avril

    Actuellement, les thermes romains de Bath, l’un des complexes les mieux conservés au monde

     

    188 : Naissance de Caracalla

           

    Empereur romain, qui régna de 211 à 217, il est l'auteur de l'Edit de Caracalla, qui étendit la citoyenneté romaine à tous les habitants de l'Empire.

    Il était le fils de l’empereur – d’origine libyenne - Septime Sévère  et de sa femme, la très belle Julia Domna; il naquit à Lugdunum, son père étant alors gouverneur des Gaules. Son sobriquet de Caracalla vient d'un type de vêtement gaulois à capuchon et manches longues qu'il avait coutume de porter dès l'âge de douze ans.

     

    www.franceinter.fr/emission-les-oubliettes-du-temps-4-avril-188-naissance-de-caracalla

     

    www.histoireeurope.fr/RechercheLocution.php?Locutions=Caracalla&Date1=&Date2=&maf=&clear=Effacer&upcase=Initiales+en+majuscules

     

    4 avril,panthéon,sainte genevieve,mirabeau,paul claudel,auguste baron,freres lumiere,gaumont,bulle d'or

    Une curiosité à ne pas manquer, à Lyon : la Fresque des Lyonnais, située rue de la Martinière, qui présente 30 Lyonnais célèbres, aux fenêtres d'un immeuble en trompe-l’œil. On y voit Edouard Herriot, les frères Lumière, Antoine de Saint-Exupéry, l’Abbé Pierre, Bernard Pivot et, sur la façade faisant l'angle avec le Quai Saint-Vincent, l'Empereur Claude, qui n'est pas le seul Empereur romain né dans la ville, puisque Caracalla est lui aussi "lyonnais".

     

    4 avril,panthéon,sainte genevieve,mirabeau,paul claudel,auguste baron,freres lumiere,gaumont,bulle d'or

    Lire la suite

  • Ephéméride du 2 avril

    Aéroplane de Clément Ader, dit avion III, 1897, Musée des Arts et Métiers. [Clément Ader né le 2 avril 1841 : voir plus loin] 
     
     
    1715 : Aux origines du Haras du Pin
     
     

    Dès 1665, Colbert et Louis XIV créèrent l’administration des haras, afin d’y élever des étalons et de pouvoir travailler à l’amélioration des races chevalines.

    En 1714, la région de l'actuel Haras fut retenue en pour la qualité de ses pâturages et les facilités d’approvisionnement en eau.

    Le 2 avril 1715, on procéda au déménagement de l’ancien haras royal de Saint-Léger vers le Buisson d'Exmes. Enfin, le domaine du Pin fut acheté à Louis de Bechameil.

    Les bâtiments actuels (écuries et château) furent construits sous le règne de Louis XV, entre 1715 et 1730, par Pierre Le Mousseux, sur des plans de Robert de Cotte, le parc ayant été imaginé par Le Nôtre, qui y montra une fois de plus ses dons dans la création des jardins à la françaises.

     

    2 avril,francophonie,senghor,de gaulle,mirabeau,chateaubriand,napoleon

    C'est Jean de la Varende qui a parfaitement nommé cette merveille, qui s'étend sur 1.000 hectares : "le Versailles du cheval"

     

    http://www.haras-national-du-pin.com/

     

    Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon, l'a admirablement exprimé :
     
    "La plus noble conquête que l'homme ait jamais faite est celle de ce fier et fougueux animal, qui partage avec lui les fatigues de la guerre et la gloire des combats; aussi intrépide que son maître, le cheval voit le péril et l'affronte; il se fait au bruit des armes, il l'aime, il le cherche et s'anime de la même ardeur: il partage aussi ses plaisirs; à la chasse, aux tournois, à la course, il brille, il étincelle. Mais docile autant que courageux, il ne se laisse point emporter à son feu; il sait réprimer ses mouvements. non seulement il fléchit sous la main de celui qui le guide, mais il semble consulter ses désirs, et, obéissant toujours aux impressions qu'il en reçoit, il se précipite, se modère ou s'arrête: c'est une créature qui renonce à son être pour n'exister que par la volonté d'un autre, qui sait môme la prévenir; qui par la promptitude et la précision de ses mouvements, l'exprime et l'exécute; qui sent autant qu'on le désire, et se rend autant qu'on veut; qui, se livrant sans réserve, ne se refuse à rien, sert de toutes ses forces, s'excède, et même meurt pour obéir..."

    1er fevrier,charles iv,capetiens,capetiens directs,philippe auguste,hugues capet,bainville,georges mathieu,tartuffe,abbe pierre,littré

     
    Le cheval tient une place éminente dans la culture et la civilisation française : en plus de celle-ci, deux autres de nos éphémérides lui rendent l'hommage qu'il mérite : l'Ephéméride du 3 juin (sur l'ouverture du Musée du Cheval à Chantilly) et l'Ephéméride du 20 juin ("Première présentation au public du Cadre noir")...

     

    2 avril,francophonie,senghor,de gaulle,mirabeau,chateaubriand,napoleon

    Lire la suite

  • L'entrevue de Saint Cloud, ou : comment tout aurait pu être différent.....

            Né à Bordeaux en 1974, Harold Cobert avait déjà consacré une thèse (Mirabeau, polygraphe : du pornographe à l'orateur politique) et un essai à Mirabeau. 

            Il propose maintenant, avec L'Entrevue de Saint Cloud, un roman sur la journée qui aurait pu changer le cours de l'Histoire....

    Entrevue_de_Saint-Cloud__Harold_Cobert_m.jpg

      Editions Héloïse d’Ormesson, 144 pages,15 €

    Le 3 juillet 1790, alors que la monarchie est en péril et l'avenir de la France incertain, Marie-Antoinette accorde à Mirabeau une audience secrète à Saint-Cloud. Ces quelques heures à la dérobée suffiront-elles au comte libertin pour renverser l'inexorable cours de l'Histoire ? Car, paradoxalement, une seule volonté anime l'orateur du peuple, élu du tiers état, celle de sauver le trône. Déployant toute son éloquence, le redoutable tribun saura-t-il rallier la reine â ses convictions ? Duel de deux mondes, roman en costumes, L'Entrevue de Saint-Cloud illustre d'une manière saisissante la fragilité des destinées collectives.

    Lire la suite

  • Contre la France métisse....

    Si vous souhaitez lire cette conférence (Café Politique, Marseille le 7 mars 2007), cliquez sur le lien ci-dessous

    Conférence: "Contre la France Métisse..."pdf