Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marie-antoinette

  • Ephéméride du 16 octobre

     

    709 : Aubert, évêque d'Avranches, préside la dédicace de la première église du mont Tombe, futur Mont Saint Michel  

    16 octobre,marie-antoinette,leipzig,pierre puget,malherbe,bertillon,terreur,convention,sacre coeur,montmartre 

    C'est à partir de l'édification de ce bien modeste édifice, situé en contrebas de l'Abbaye, et qui apparaît aujourd'hui presque comme un appendice, un lieu de seconde catégorie en quelque sorte, que le mont Tombe va changer de nom et devenir le Mont-Saint-Michel-au-péril-de-la-mer; et que, peu à peu, va s'élever l'Abbaye que nous connaissons aujourd'hui. 

    Pour suivre et comprendre cette extraordinaire aventure, voir notre album Racines (II) : Le Mont Saint Michel. 

     17 octobre,chartres,saint louis,louis xiii,dunkerque,cholet,camus,chopin,salon

    Lire la suite

  • Ephéméride du 14 octobre

    Hastings, de nos jours

     

    1066 : Victoire d'Hastings 

    Guillaume le Bâtard triomphe de Harold, le dernier roi anglo-saxon, et devient Guillaume le Conquérant : 

    https://www.herodote.net/14_octobre_1066-evenement-10661014.php 

    300px-Normans_Bayeux.jpg
    Un épisode du « Telle du Conquest » (communément appelé « Tapisserie de la reine Mathilde »), présenté dans notre éphémeride du 21 septembre, jour de l'embarquement du duc à Saint-Valéry-sur-Somme. 

    14 octobre,georges charpak,marie-antoinette,bourgeois gentilhomme,hastings,guillaume le conquérant,moliere,lully,chambord,iena

    Lire la suite

  • Ephéméride du 8 juin

     

    1637 : Parution du Discours de la méthode

     

    8 juin,descartes,discours de la méthode,louis xvi,louis xvii,marie-antoinette,robespierre,pol pot,hitler,convention,la varende,rois martyrs,maurras

    Le Discours de la Méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences est la première grande œuvre philosophique et scientifique écrite en français, et non en latin, Descartes souhaitant être accessible à tous.

    Il y prône le doute méthodique et le recours à la raison, décidant de volontairement mettre en doute toutes ses connaissances et opinions. Que reste-t-il de cette remise en question : que c’est lui, sujet, qui doute. Or, pour douter, il faut penser. Donc, si je doute, je pense, et si je pense, je suis.

    Le doute, qui au départ mettait tout en question, se renverse ainsi, et devient au contraire source de certitude, celle de l'existence du sujet pensant.

      

    8 juin,descartes,discours de la méthode,louis xvi,louis xvii,marie-antoinette,robespierre,pol pot,hitler,convention,la varende,rois martyrs,maurras

    Lire la suite

  • Ephéméride du 16 mai

    L'opéra royal du château de Versailles, aujourd'hui

     

    1770 : Mariage du duc de Berry (futur Louis XVI) avec Marie Antoinette d'Autriche 

    Ou : Voulu par Louis XV, le renversement des alliances en action.

    Un triomphe de la lucidité politique, mais qui devait, de fait, dresser une opinion passéiste et rétrograde, qui raisonnait au « passé prolongé », contre la monarchie, novatrice et « progressiste » au véritable sens du terme : les vraies « lumières », les vrais « éclairés » étaient du côté de Louis XV et de la royauté, et l'obscurantisme et le passéisme du côté de ceux qui deviendront... les révolutionnaires !

    De cette époque date aussi la « tradition négative » d'admiration de la Prusse, partagée par un grand nombre des autoproclamés « philosophes », et la formulation du funeste « principe des nationalités », qui devait aboutir à l'unité allemande : Lumières, Révolution, première République, premier et Second Empire et partisans de « l'amitié » franco-allemande sous la IIIème République, tous travaillèrent ainsi dans la plus parfaite « intelligence avec l'ennemi »... pour la création et la consolidation d'un État prussien, puis allemand, qui nous fit tant de mal. 

    LOUIS XVI DUC DE BERRY.jpg
     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 27 Mars

    Le Prince Jean de France, duc de Vendôme,  en Arctique en septembre 2005, sur les traces de son ancêtre, le duc d'Orléans, Philippe VIII, grand prince et grand voyageur, décédé à Palerme le 27 mars 1926 (Voir plus bas).    

     

    1660 : Louis XIV visite Orange 

    Le 28 juillet 1659, Louis XIV a quitté Paris pour Saint Jean de Luz : l'une des clauses du Traité des Pyrénées, en cours de signature avec l'Espagne, stipulait en effet que le Roi de France devait épouser la fille du Roi d'Espagne.

    En réalité, les pourparlers et la signature du Traité traînant en longueur - le mariage espagnol manquant même d'échouer, et le Roi étant presque sur le point d'épouser une autre princesse ! - le voyage durera presque un an, le Roi ne rentrant à Paris, avec sa jeune épouse Marie-Thérèse, que le 13 juillet 1660.

    La Cour quitta d'abord Fontainebleau pour Bordeaux, où elle resta du 19 août au 5 octobre ; elle alla ensuite à Toulouse, du 14 octobre au 27 décembre, puis à Montpellier, du 5 au 8 janvier 1660 ; elle arriva à Nîmes le 9 janvier, et le Roi visita le Pont du Gard le lendemain, 10 janvier (voir l'éphéméride du 10 janvier). Ensuite, le 17 janvier, la Cour arriva à Aix-en-Provence, où elle resta 12 jours, avant de se rendre à Toulon, pour douze jours également.

    Louis XIV en profita pour aller en pèlerinage à Cotignac pour témoigner sa reconnaissance à Notre-Dame de Grâce, à qui il devait sa naissance. Le 2 mars, le Roi entra dans Marseille, mais pas par la porte de la Ville : il fit ouvrir une brèche dans le rempart, afin de punir l'indocilité des habitants (le 17 octobre précédent, un Ordre du Roi avait en effet été déchiré en pleine séance à l'Hôtel de Ville : voir l'éphéméride du 11 février).  

    Le 27 mars, le Roi était à Orange : c'est là que, visitant le Théâtre antique, il eut le mot fameux : « Voici la plus belle muraille de mon royaume ! » 

    Enfin, les choses finissant par se dérouler comme prévu au départ, et le mariage espagnol se précisant, après avoir manqué d'échouer, le Roi, avec toute la Cour, se rendit à Saint Jean de Luz, pour s'y marier, le 9 juin 1660 (voir l'éphéméride du 9 juin), avant de retourner à Paris, presque un an après l'avoir quittée.

     

    27 mars,louis xvii,greuze,victor hugo,eisenhower,convention,génocide,vendée,totalitarisme,république,révolution,louis xvi,marie-antoinette,philippe viii,duc d'orléans

    Le Théâtre antique le mieux conservé au monde, inscrit au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco :

    http://www.theatre-antique.com/

    Depuis 1869, ce Théâtre le mieux conservé accueille le Festival français le plus ancien : les Chorégies d'Orange (voir l'éphéméride du 17 juin).

     

    27 mars,louis xvii,greuze,victor hugo,eisenhower,convention,génocide,vendée,totalitarisme,république,révolution,louis xvi,marie-antoinette,philippe viii,duc d'orléans

    Lire la suite

  • 16 Octobre 1793, Assassinat de Marie-Antoinette : Acte fondateur des Totalitarismes modernes, scène II....

    marie-antoinette,napoléon,voltaire,carnot        Comme Louis XVI, le 21 janvier, la Reine n'est pas assassinée pour ce qu'elle a fait, mais pour ce qu'elle est.

            Elle l'est au cri de "Mort à l'Autrichienne", dans un déferlement de xénophobie indéniable, que l'on peut considérer comme étant l'une des sources lointaines du racisme.

            Les mêmes xénophobes, par ailleurs, n'hésitant pas à souhaiter "qu'un sang impur" abreuve leurs sillons, on est bien là dans ce qui est peut-être la première manifestation "moderne" du racisme authentique...

           Xénophobie et racisme dûment condamnés et flétris par les héritiers de la Révolution aujourd'hui, alors que leurs "grands ancêtres" en sont donc, pour une bonne part, à l'origine !.....

           Il est vrai que la République idéologique n'en est plus à un paradoxe près : elle accueille, dans le Panthéon ("Aux grands hommes, la patrie reconnaissante"), Lazare Carnot, l'organisateur du Génocide vendéen, et Voltaire, furieusement antisémite et joyeusement raciste; et elle laisse Napoléon aux Invalides, dans son monument d'orgueil, à l'admiration des foules, lui qui déclarait les juifs "des sauterelles et des chenilles qui ravagent la France".... 

    marie-antoinette,napoléon,voltaire,carnot

    Âgée de trente-huit ans (Louis XVI en avait 39, le 21 janvier), la Reine en paraissait alors soixante : depuis le retour de Varennes, ses cheveux étaient devenus blancs.....

           Un témoin oculaire, un nommé Lapierre, écrit à la société populaire de Carentan que la reine, qu’il appelle d’une injure qui ne déshonore que lui et que nous ne répéterons pas ici "a été à l’échafaud avec une fermeté incroyable, sans broncher".

  • Festival de la BD d'Angoulême (3/3) : Marie-Antoinette, La rose de Versailles, héroïne de manga.....

            En marge du Festival d'Angoulême de la BD voici une rapide présentation de trois séries intéressantes, d'un art qu'il ne faut pas négliger, ni tenir pour mineur, et dont on ferait bien de ne pas se désintéresser dans nos milieux, vu l'impact qu'il peut avoir sur les jeunes publics, mais aussi les moins jeunes (comme le dit le slogan, "de 7 à 77 ans" !...).

            La BD peut être, en effet, un puissant vecteur pour intéresser des lecteurs à nos Racines, à notre Histoire, surtout lorsque - comme c'est le cas dans ces trois séries que nous allons découvrir - les auteurs imaginent et réalisent leurs histoires dans le plus grand respect de la vérité historique, et de l'exactitude des faits. En somme, un bon moyen de faire découvrir et connaître - et aimer... - notre passé, notre culture, notre personnalité, notre identité....

            Nous avons parlé, avant-hier, duTrône d'argile, qui nous a menés au coeur de la Guerre de cent ans; hier, de L'épervier, corsaire du Roi; voici, aujourd'hui, avec La rose de Versailles, une Marie-Antoinette héroïne de manga au Japon, et objet d'un véritable culte, finalement assez répandu......

            Deux siècles après, ses bourreaux - les "barbouilleurs de lois" dont parle André Chénier, lui aussi leur victime -ne peuvent pas en dire autant !

            Il y a, bien sûr, deux ou trois erreurs et scories dans ce manga, dont on notera pourtant qu'il s'inspire très largement de l'ouvrage de Stefan Zweig sur Marie-Antoinette; mais la tonalité d'ensemble, ouvertement favorable, tranche singulièrement avec les flots de haine et de mensonges dont les révolutionnaires ont abreuvé la Reine. Elle qui, au final,  a pris sur eux, deux siècles après, une éclatante revanche posthume...       

    marie antoinette manga 1.jpg

    Lire la suite

  • L'entrevue de Saint Cloud, ou : comment tout aurait pu être différent.....

            Né à Bordeaux en 1974, Harold Cobert avait déjà consacré une thèse (Mirabeau, polygraphe : du pornographe à l'orateur politique) et un essai à Mirabeau. 

            Il propose maintenant, avec L'Entrevue de Saint Cloud, un roman sur la journée qui aurait pu changer le cours de l'Histoire....

    Entrevue_de_Saint-Cloud__Harold_Cobert_m.jpg

      Editions Héloïse d’Ormesson, 144 pages,15 €

    Le 3 juillet 1790, alors que la monarchie est en péril et l'avenir de la France incertain, Marie-Antoinette accorde à Mirabeau une audience secrète à Saint-Cloud. Ces quelques heures à la dérobée suffiront-elles au comte libertin pour renverser l'inexorable cours de l'Histoire ? Car, paradoxalement, une seule volonté anime l'orateur du peuple, élu du tiers état, celle de sauver le trône. Déployant toute son éloquence, le redoutable tribun saura-t-il rallier la reine â ses convictions ? Duel de deux mondes, roman en costumes, L'Entrevue de Saint-Cloud illustre d'une manière saisissante la fragilité des destinées collectives.

    Lire la suite

  • Dans la série "les Une qui font plaisir"...

    marie antoinette une figaro.jpg
     
                ... plaisir, parce qu'il s'agit, à l'évidence, d'un nouveau coup de canif dans l'édifice du mensonge qui a si longtemps prévalu; d'un nouveau craquement des murs de cette vieille Bastille de la vérité officielle.
                Une vérité officielle qui n'est rien d'autre qu'un mensonge officiel, promu vérité par un régime héritier d'une Révolution elle-même née dans la violence et le mensonge.
                Récemment, c'était Henri IV qui faisait la Une de plusieurs magazines; ou Les Français et le roi (pour Marianne). Certes, ce sont les vacances, et tous les journaux adoptent une programmation magazine, plus légère et plus détendue qu'à l'accoutumé. Pourtant, il n'est pas anodin que le premier quotidien français accorde la Une de son Magazine à Marie Antoinette, surtout pour laisser ses pages au bel article d'Evelyne Lever, que nous mettons ci-après, consacré à cette Reine massacrée - après son mari et avant son fils - sur laquelle se sont concentrées tant d'horreurs et tant de haine.
                 La roue tourne...
     

     

     

     

  • Rappel : Samedi 20 mars : Les enfants du Temple...

    LES ENFANTS DU TEMPLE.jpg

                 L’association Marais-Temple donnera la pièce de Dominique Sabourdin-Perrin intitulée « Les Enfants du Temple » le samedi 20 mars au théâtre Saint-Léon (XVe arrondissement).

                 Cette pièce a déjà été jouée le 27 janvier dernier, dans la Mairie du IIIème arrondissement, lieu symbolique s'il en est puisque cette Mairie a été edifiée -en partie- sur l'emplacement du Temple, détruit après la Révolution, afin d'eviter qu'il ne devienne un lieu de pélerinage(s) royaliste....

                 L'oeuvre, en cinq actes, porte sur les derniers jours de la famille royale dans la tour du Temple.

                 Le texte de la pièce est paru aux éditions Triartis le 27 janvier 2010.

    les enfants du temple affiche.jpg

    Infos pratiques :
    Date : samedi 20 mars 2010
    Heure :  19:30 - 22:30
    Lieu :   Théâtre Saint-Léon
    Adresse : 11 place du cardinal Amette, 75015
    M° La Motte Picquet Grenelle, réservations 06 50 62 33 11 ou par Internet, entrée 12€, enfants et groupes 8€.

    http://www.facebook.com/pages/Les-Enfants-du-Temple/193402717282 

  • Samedi 20 mars : Les enfants du Temple...

    LES ENFANTS DU TEMPLE.jpg

                 L’association Marais-Temple donnera la pièce de Dominique Sabourdin-Perrin intitulée « Les Enfants du Temple » le samedi 20 mars au théâtre Saint-Léon (XVe arrondissement).

                 Cette pièce a déjà été jouée le 27 janvier dernier, dans la Mairie du IIIème arrondissement, lieu symbolique s'il en est puisque cette Mairie a été edifiée -en partie- sur l'emplacement du Temple, détruit après la Révolution, afin d'eviter qu'il ne devienne un lieu de pélerinage(s) royaliste....

                 L'oeuvre, en cinq actes, porte sur les derniers jours de la famille royale dans la tour du Temple.

                 Le texte de la pièce est paru aux éditions Triartis le 27 janvier 2010.

    les enfants du temple affiche.jpg

    Infos pratiques :
    Date : samedi 20 mars 2010
    Heure :  19:30 - 22:30
    Lieu :   Théâtre Saint-Léon
    Adresse : 11 place du cardinal Amette, 75015
    M° La Motte Picquet Grenelle, réservations 06 50 62 33 11 ou par Internet, entrée 12€, enfants et groupes 8€.

    http://www.facebook.com/pages/Les-Enfants-du-Temple/193402717282 

    Lire la suite

  • Olympe de Gouges à Plan-de-Cuques, Bouches-du-Rhône ? Ou : Le naufrage des Lumières dans la Terreur...

                C'est Clochemerle à Plan-de-Cuques, Bouches-du-Rhône. Avec deux personnages aux déclarations impayables: le maire de Plan de Cuques, Jean-Pierre Bertrand, et Roland Povinelli, conseiller général.

                Mais d'abord, de quoi s'agit-il ?

    plan de cuques.jpg
    C'est tout à côté du pays de Pagnol, et c'est du Pagnol...

    Lire la suite

  • 8 juin 1795 : Un petit enfant martyrisé cesse enfin de souffrir. Ou : les Rois Martyrs...

                8 juin 1795 : Isolé, en proie aux terreurs nocturnes sans que jamais personne ne vienne répondre à ses détresses, rongé par la maladie dûe à ses conditions inhumaines de détention, le martyr d'un enfant de dix ans cesse enfin. La mort libère le petit Louis-Charles, duc de Normandie, devenu Louis XVII -et deuxième roi martyr- à la mort de son père, Louis XVI, premier roi martyr....

               "L'enfant emmuré tel un cadavre au sépulcre, tenu dans un total isolement affectif et social, rongé par la vermine, ses articulations déformées et semées de tumeurs, passa seul sa dernière nuit en ce monde, sans avoir jamais cessé de croire que sa mère était encore présente à l'étage au-dessus de lui."... (Edmonde Charles-Roux, de l'Académie Goncourt).

    GREUZE LOUIS XVII.jpg

               Portrait de Louis XVII, par Greuze, premiers mois de 1795 (peinture à l'huile, 466 mm x 368).

               Le portrait où l'enflure du visage, le teint blafard, l'attitude affaissée, trahissent un état de maladie avancée, date, selon toute vraisemblance, de 1795. Il ne peut avoir été exécuté que d'après une impression directe.

               Greuze essaie une dernière fois d'idéaliser cette loque humaine que Laurent -le nouveau gardien, créole, que lui a affecté la Convention- a décrassée et revêtue de linge blanc. Mais il devra le peindre enflé, jaune, dos courbé, poitrine rentrée, yeux injectés de sang, assis semble-t-il sur son lit, avec une chemise et des bretelles, manquant de force pour se lever. Comme on n'a jamais retrouvé le profil tracé par Belanger le 31 mai 1795, le portrait de Greuze, où l'on sent une impression directe, est le dernier portrait certain de Louis XVII.

    Lire la suite

  • L'Evasion de Louis XVI disponible en DVD...

    LOUIS XVI EVASION.jpg

                93 minutes, 19,99 euros : l'excellent téléfilm d'Arnaud Sélignac diffusé par France 2 sort aujourd'hui. Il est à mettre entre toutes les mains, et il convient de lui assurer la plus large diffusion possible. C'est la première fois qu'on parle honnêtement et positivement de Louis XVI, et sur une chaîne publique, s'il vous plaît !...

                Et, nous l'avons déjà dit, avec des travaux de ce genre il ne sera plus possible au mensonge officiel d'Etat de se maintenir, comme il le fait depuis si longtemps. Rien ne sera plus comme avant, il y aura un avant et un après le Sélignac, et pour la vérité officielle, qui n'est rien d'autre qu'un cynique travestissement et une grossière falsification de la vérité vraie, doublés d'un authentique révisionnisme et d'un non moins authentique négationnisme, c'est le commencement de la fin.....

                Poussons à la roue, pour qu'enfin l'édifice vermoulu, qui n'est plus qu'une coquille vide, s'effondre. Cet excellent téléfilm est l'un des moyens à notre disposition : profitons-en, et plus que très largement, en le diffusant au maximum !.....

     

          Le jour de sa diffusion, il avait réuni 2.691.000 téléspectateurs, soit 10,3% de parts de marché.

  • "L'évasion de Louis XVI" : Y aura-t-il un "avant" et un "après" (2/2) ?...

     

    LOUIS XVI.jpg

                Et il nous semble que l'on peut raisonnablement penser que d'autres historiens (comme, ici, Petitfils) et d'autres cinéastes (comme, ici, Sélignac) vont revisiter (comme on dit aujourd'hui...) d'autres épisodes, d'autres personnages, d'autres faits de ce moment tragique de notre Histoire (le dernier Gallo, à ce sujet, est révélateur....).

                Et que du coup, là aussi, la Vérité finira par sortir du puits. C'est tard, c'est bien tard, mais il n'est jamais trop tard....

    Lire la suite