UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marie-antoinette - Page 2

  • "L'évasion de Louis XVI" : Y aura-t-il un "avant" et un "après" (1/2) ?...

                  "L'évasion de Louis XVI" que proposait France 2 le mardi 24 février a réuni 2.691.000 téléspectateurs, soit 10,3% de parts d'audience.

    LOUIS XVI.jpg
     
                Nous avons déjà dit à chaud, le soir même et juste après avoir vu le film, tout le bien que nous en pensions. Il nous semble utile d'y revenir, une semaine après.....

    Lire la suite

  • L'évasion de Louis XVI ? Quelle soirée sur France 2 !...

                Force est de constater, en guise de réaction à chaud, juste après avoir vu le film, que nos rêves secrets les plus fous ont été largement pulvérisés, et de très loin, par la révélation de la soirée : le tandem de choc Sélignac/Petitfils, révélation de la soirée, de l'année, du siècle !....

    LOUIS XVI.jpg

    Lire la suite

  • Le 21 Janvier à Marseille : les vidéos intégrales.....

                Voici les vidéos intégrales des trois allocutions prononcées à Marseille, le 21 Janvier dernier. Nous publierons demain le texte de l'homélie du Père Xavier Manzano, prononcée juste avant, lors de la messe de Requiem en la basilique du Sacré-Coeur. 

                Comme nous le redisons à chaque fois, ce jour là, il ne s'agit nullement pour nous de faire de chaque 21 Janvier une manifestation rituelle, en quelque sorte, passéiste ou simplement mémorielle.

                Il s'agit bien au contraire de dater l'origine de nos maux, de remonter sans cesse aux sources, de bien montrer et de bien nommer ce qui nous accable : et de partir donc du 21 Janvier 1793, acte fondateur des Totalitarismes modernes.

                Jean-Baptiste Donnier et Jean-François Mattéi ont poursuivi, en l'approfondissant et en l'élargissant encore, leur réflexion entamée l'an passé. Chantal Delsol, de l'Institut, s'était fixé pour thème : Le mal contemporain : recherche des sources.....

                Jean-Baptiste Donnier (1° Partie) : 

                http://www.dailymotion.com/Adolphe13/video/x8acy1_colloque-210109-jb-donnier-a_news

                Jean-Baptiste Donnier (2° Partie) : 

                http://www.dailymotion.com/Adolphe13/video/x8ae6u_colloque-210109-jb-donnier-b_news

                Chantal Delsol : 

                http://www.dailymotion.com/Adolphe13/video/x8aed3_colloque-210109-c-delsol_news

                Jean-François Mattéi : 

                http://www.dailymotion.com/Adolphe13/video/x8aehd_colloque-210109-jf-mattei_news

              

     

     

     

     

  • Versailles : Une restauration exceptionnelle financée par l'horloger Bréguet (2/2).....

              Pour la première fois depuis le départ précipité de la famille royale, en octobre 1789,, la totalité des espaces intérieurs du Petit Trianon, du jardin et du Pavillon français est accessible. Il était possible jusqu'alors de visiter les appartements de la reine, à « l'étage noble », ainsi que certaines pièces de l'étage du roi, sur rendez-vous.

    petit trianon.JPG

    Lire la suite

  • Versailles : Une restauration exceptionnelle financée par l'horloger Bréguet (1/2).....

                Nous avons plus d'une fois parlé de ces patrons assoiffés de bénéfices, et exploitant sans vergogne cette inépuisable chair à profit que sont les étrangers poussés par la misère. C'est la raison pour laquelle il est toujours utile, et agréable, de rétablir un peu l'équilibre, et de saisir chaque occasion qui se présente pour bien montrer qu'en France il n'y a bien sûr pas que des patrons voyous......

               Saluons donc, aujourd'hui, le mécénat de la maison Bréguet, qui a permis la restauration du petit Trianon et du Pavillon Français de Marie-Antoinette (ci dessous).

    pavillon français.JPG

    Lire la suite

  • 16 Octobre 1793 : Assassinat de Marie-Antoinette. Ou : A l’une des sources du racisme moderne… (2/2)

               ...On conviendra en effet facilement qu'à la base des comportements condamnables que sont le racisme, la xénophobie etc… il y a la haine. Or qu'a fait la révolution, si ce n'est, et dès ses débuts, libérer des torrents de haine; appeler à la mise à mort à tout bout de champ; laisser libre cours aux pulsions de meurtre, et même bâtir son pouvoir là-dessus, en appelant sans cesse à l'émeute, toujours sanguinaire (avec des têtes au bout des piques....); ordonner et planifier le génocide en Vendée; déclarer la guerre à nos voisins et se ruer sur eux en proférant ces paroles terribles (et objectivement racistes) : « ..qu'un sang impur abreuve nos sillons... » etc...etc...etc…

    HAINE.JPG

    Lire la suite

  • 16 Octobre 1793 : Assassinat de Marie-Antoinette. Ou : A l’une des sources du racisme moderne… (2/2)

              Nous voici arrivés à la cinquième et dernière date terrible de cette année terrible (1793), qui a vu la révolution et la république - la même année et en moins de neuf mois...- poser l’acte fondateur des Totalitarismes modernes (assassinat de Louis XVI, 21 Janvier) ; entamer le crime des crimes, à savoir le long massacre d’un enfant de huit ans, le petit Dauphin (3 Juillet) ; décréter par deux fois le premier génocide des temps modernes (1° Août et 1° Octobre) ; enfin être à l’origine directe de l’une des sources du racisme moderne (assassinat de Marie-Antoinette, 16 Octobre).

    HAINE.JPG

    Lire la suite

  • Humeur :…. Sur cette république qui aboutit à ses contraires, à propos des émissions de Stéphane Bern…..

                C’est fini : Stéphane Bern nous aura donc accompagné tout l’été avec quatre émissions de qualité. Chacun les appréciera , bien sûr, différemment, en fonction de ses goûts et de ses préférences : nous ne sommes pas critiques littéraires ou cinématographiques, et nous nous en tiendrons donc ici à une simple réflexion/méditation, spontanément ressentie en regardant ces émissions....

    Lire la suite

  • Mardi 5 et Jeudi 7 : deux programmes à ne pas rater…

    ZCA9F1EJ3CA1KQHIOCAMV4CM6CAR933DSCA7KIFPUCA3ENH5PCAS63IKSCAOTH9SQCA79PJMGCAGRCA9QCAJAZVDPCA3VFVUSCAPACL3ICA2S9XLPCAJ5XFXGCARK1WQTCAISXY4WCA9DZZXD.jpg          Un an après sa mort, KTO propose, le mardi 5 août, une « soirée spéciale Monseigneur Lustiger » (de 20h à 23h30), articulée en trois parties.

              D’abord un documentaire de 50 minutes, réalisé en 2005 : « Regard sur la télévision », reprenant l’entretien accordé par le Cardinal à Serge Moati sur le rôle de la télé, dans lequel il observe le rétrécissement du champ de la liberté à partir des années 8O (« …plus d’espace pour les débats, mais trop grand intérêt porté au jeu des « petites phrases », plus de temps pour construire une pensée, mais des émissions de téléréalité qui tendent le miroir au téléspectateur et qui l’enferment dans un narcissisme complice…

    Lire la suite

  • Une grande exposition sur Marie-Antoinette, au Grand-Palais...

              De la jeune écervelée qualifiée par son frère de "tête à vent" à l'héroïne tragique montant sur l'échafaud, l'histoire de Marie-Antoinette, reine de France, est racontée par une grande exposition historique et artistique à Paris (15 mars-30 juin). qui rassemble quelque 300 oeuvres...

    Lire la suite

  • les trois vidéos intégrales du 21 Janvier 2008 à Marseille....

    85f8897c8942aab46f23176a300369ba.jpg          Contrairement à ce que pourraient penser certains, la Révolution est bien la source, l'origine des maux dont souffrent aujourd'hui la France et, peut-être, le Monde. Elle n'est pas terminée; elle est toujours en cours ....

                1. Cliquez sur le lien pour écouter Hilaire de Crémiers ...               

              Comment, après avoir assassiné Louis XVI et Marie-Antoinette, les révolutionnaires firent subir un véritable martyre au Dauphin.

              2. :  Cliquez sur le lien pour écouter Christian Attias.....

              Le professeur Christian ATIAS, expliqua la symbolique de l'expression "Le roi est mort, vive le roi" et l'acharnement des révolutionnaires à la vider de sa substance.

              3. : Cliquez sur le lien pour écouter Jean-François Mattéi.....

            Jean-François MATTEI, professeur à l'Institut Universitaire de France, montra très clairement en quoi la Révolution est une rupture culturelle et civilisationnelle.  

  • Terreur, Acte II : 16 Octobre 1793, Assassinat de Marie-Antoinette...

              Après l'Acte I, du 21 Janvier, qui constitue l'acte fondateur des Totalitarismes modernes, voici l'Acte II de la tragédie révolutionnaire, acte dans lequel on peut voir a la fois une barbarie inutile, et l'une des racines lointaines, mais profonde et essentielle, du Racisme moderne: après l'assassinat de Louis XVI, voici l'assassinat de Marie-Antoinette, deuxième personne de cette trilogie des martyrs, massacrée parce qu'elle était reine mais aussi parce qu'elle était autrichienne, étrangère (1); une trilogie qui ne sera complète dans l'horreur que le 8 (?) Juin 1795, avec la fin de la longue agonie (d'un an et demi...) d'un enfant de dix ans.
              En inventant un Homme abstrait, avec un "H" majuscule, qu'elle a idéalisé et divinisé, la révolution s'est ruée sur les hommes qui nous entouraient, et qui nous admiraient (car, à l'époque, tout le monde parlait français et "badait" devant la France... En parlant des "Droits de l'Homme", elle a foulé aux pieds les droits des hommes, nos voisins, qui n'étaient animés d'aucune mauvaise intention à notre égard, pour la très grande majorité d'entre eux: elle a semé la mort et la désolation en Europe pendant près de vingt ans, tuant les hommes de chair et d'os, et dévastant leurs terres, pour apporter soi-disant la liberté à un Homme abstrait et désincarné qui n'existe nulle part, et que nul n'a jamais rencontré. 2.300.000 français tués, et 500.000 séparés de la mère-patrie (soit 10% de la population !); 20 millions de morts en Europe; et un continent ravagé par cette effroyable guerre civile européenne dont la révolution porte seule la responsabilité, et qui est un crime imprescriptible contre l'espèce humaine.
              En parlant de Liberté, elle a attenté aux libertés les plus élémentaires des gens, instaurant la Terreur à l'intérieur, puis la dictature napoléonienne; et en imposant son ordre brutal à l'Europe (comme le feront plus tard ses héritiers directs Hitler et Staline). En parlant d'Égalité, elle a multiplié les injustices, les abus et les privilèges qu'elle dénonçait et qu'elle a prétendu combattre, nous faisant passer d'une Bastille quasi vide à des dizaines de Bastille qui font de nous des citoyens surveillés sans cesse par une bureaucratie tatillonne et omniprésente, et de notre société une société bloquée. En parlant de Fraternité, elle a massacré les Vendéens, accomplissant ainsi le premier génocide des temps modernes (dont se souviendront, là aussi, ses enfants naturels, Hitler, Robespierre, Pol Pot...)

    (1): on appréciera le fait que la république, qui a excité la populace contre une autrichienne (une étrangère...), donne la France aux étrangers deux cents ans après: deux habitants sur trois de la Seine Saint-Denis, aux portes de Paris donc, sont étrangers (noirs ou maghrébins pour la plupart): on aurait peut-être pu prévenir la-dite populace qu'on faisait tout "ça" (la révolution...), pour en arriver à "ça" (la France donnée aux étrangers...): il est vrai qu'il s'agit de noirs et de musulmans, pas d'autrichiens, européens et catholiques.....

  • Encore un livre sur Louis XVII...

            Jerôme Garcin, journaliste à "La Provence", rend compte du livre de Christophe Donner sur Louis XVII: "Un Roi sans lendemain"(1).

            Dans le même journal, il y a peu de temps, Edmonde Charles-Roux avait présenté le livre écrit par son frère et consacré, lui aussi, à Louis XVII; ce qui lui avait permis d'évoquer, avec une noblesse de ton très touchante, l'enfant-Roi martyrisé (2).

            http://louis17.chez.com/

    Lire la suite

  • Ségolène parle d'Olympe..

    On savait que Ségolène Royal avait un gros problème avec la langue française: le plus bel exemple n'étant pas la savoureuse " bravitude" mais bien plutôt la "spiritualité" d'Arnaud Montebourg. Cherchant à excuser ce dernier d'un jeu de mot douteux, Ségolène a bien voulu lui pardonner, en martyrisant au passage la langue française, et en se couvrant une fois de plus de ridicule, puisqu'au lieu de parler de son humour ou de sa drôlerie, elle a évoqué sa "spiritualité", croyant évoquer par là un être "spirituel", c'est à dire drôle, maniant un humour délicat et raffiné, tel un Guitry par exemple; c'était évidemment "humour" qu'il fallait employer, le terme de "spiritualité" se référant bien sûr à des auteurs traitant de spiritualité ou de religion, comme Saint Augustin ou Pascal, dont on conviendra que Monsieur Montebourg est malgré tout assez éloigné...

    On vient de découvrir que Madame Royal a également un problème avec l'Histoire: durant la campagne électorale, elle s'est lancée dans un vibrant éloge d'Olympe de Gouges, et n'a pas hésité à demander le transfert de ses cendres au Panthéon !

    Bigre ! Sait-elle vraiment qui fut Marie Gouze, plus connue de nos jours sous son pseudonyme d'Olympe de Gouges (nettement plus flatteur, on en conviendra...); et surtout comment et pourquoi elle mourut, à 45 ans, guillotinée par Maximilien et sa bande de fous furieux ?

    Ségolène se moque bien de l'Histoire, et préfère nous sortir  son vernis culturel, selon le principe bien connu: la culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale ! Elle pense donc que notre chère Marie/Olympe fut simplement une féministe, et c'est au moment de la Journée des Femmes que Madame Royal a fait cette proposition saugrenue de transfert de cendres au Panthéon.

    Pourquoi saugrenue ? Tout simplement parce que Marie/Olympe, royaliste, adopta les idées de la révolution au moment où, pour tout le monde, cette révolution semblait n'être que l'évolution nécessaire dont avait rêvé, par exemple, un Mirabeau... Mais assez vite, par la suite, révoltée et effrayée par les horreurs dont Danton, Robespierre et consorts se rendirent coupables, et lucide sur les conséquences de ce qui ne pouvait plus que déboucher sur le Totalitarisme, Marie/Olympe redevint la royaliste qu'elle avait été. Elle eut le courage, la noblesse de coeur et la grandeur d'âme de défendre Louis XVI et de rédiger des pamphlets contre Marat et Robespierre. Un tel courage ne pouvait bien sûr pas rester impuni: Robespierre la fit guillotiner le 3 novembre 1793, trois semaines après Marie Antoinette, à qui elle avait crânement adressé le préambule de sa "Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyennne".

    Alors, Madame Royal, de grâce: si vous voulez vous servir chez nous, piller nos auteurs et encenser nos grandes figures, surtout ne vous gênez pas, faites comme chez vous et allez-y de bon coeur ! soyez juste honnête, intellectuellement s'entend, et citez vos sources; citez-les complètement; et n'omettez pas, dans le cas de Marie/Olympe, de dire la simple vérité: elle a été assassinée par vos amis, ceux qui ont instauré le Totalitarisme; ceux qui ont mis la France, l'Europe et le monde à feu et à sang;  ceux qui ont pratiqué le premier génocide, dont tous les autres découlent, de Hitler et Staline à Mao et Pol Pot; ceux qui avec leurs Colonne Infernales ont inventé et préfiguré les Waffen SS, et qui en Vendée ont réalisé le premier Oradour sur Glane...   

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL