Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

russie

  • Ephéméride du 22 juin

    Québec, aujourd'hui

     

    1774 : Promulgation de L'Acte de Québec 

    Voté par le Parlement anglais sous le pouvoir de Georges III, l’Acte de Québec rétablit les lois civiles françaises et permet aux habitants de pratiquer leur foi catholique.

    Ils reçoivent également la possibilité d’acquérir des terres, et leur droit à l'usage de la langue française est reconnu. Les frontières du Québec sont même repoussées. Toutefois, le système pénal britannique reste en vigueur. 

    acte du quebec.gif
     22 juin,napoléon,cent jours,waterloo,québec,niemen,1812,russie,grande armee,bonaparte,chateaubriand

    Lire la suite

  • Hélène Richard-Favre, à propos de la crise ukrainienne : "La Suisse doit préserver le principe de sa neutralité"

    scriitoarea_elvetiana_helene_richard-favre.jpg

    Nous remercions Hélène Richard-Favre - qui suit attentivement notre blog et nous donne ses points de vue sur les affaires de Russie - de nous avoir transmis l'information que nous publions, ici  ♦  Lafautearousseau

    Récemment interrogé sur sa vision de la stratégie ukrainienne de Poutine, Didier Burkhalter, Président de la Confédération helvétique, s’est montré pour le moins évasif, voire implicitement critique. La Suisse remettrait-elle en question sa traditionnelle neutralité ?

    Hélène Richard-Favre, écrivain franco-suisse et bloggeuse de renom, a donné un éclairage détaillé à cette question dans . l'interview qui lui a été demandée par La Voix de la Russie.

    A lire ou à écouter, un fichier audio étant disponible. 

  • Dans Valeurs actuelles : Bainville, ou la lucidité française, par Philippe Barthelet...

            Dans Valeurs actuelles du 31 mars 2011, Philippe Barthelet a choisi de rendre hommage à ce "moderne" que fut Bainville, "Cassandre stoïcien", "guidé par une curiosité universelle", dont l'oeuvre est d'une "remarquable cohérence".

            C'est bien évidemment la publication par Christophe Dickès de son ouvrage, La Monarchie des Lettres, Histoire, Politique & Littérature qui est à l'origine de ce nouvel article élogieux, dans lequel la plupart des facettes de cet immense auteur sont mentionnées, le titre de l'article étant, à lui seul, un hommage dans l'hommage : Bainville, ou la lucidité française. 

    bainville,histoire de france,gaule,rome

    (1) : Jacques Bainville, La monarchie des lettres, Histoire, Politique & Littérature, 1152 pages, 30 euros 

    Lire la suite

  • Le processus de dé-révolution... ou : quand les hasards de l'actualité font bien les choses !

            Oui, comment rêver d'une meilleure illustration pour ce que nous venions de dire ? Nous en parlions, dans notre seconde session du Café actualité, et c'était le troisième thème choisi, vous vous en souvenez, pour la soirée du 27 : 3 : Avec Soljénitsyne : pour un processus de dé-révolution....

            Or, voici que, le lendemain même de ce Café, on pouvait lire dans la presse que l'Archipel du goulag entrait à l'école !...

            Le processus de dé-révolution en Russie se poursuit, donc. Il est rapide, et fort, là-bas, où, comme cela avait été prédit, la Russie a bu le communisme comme le buvard boit l'encre. Et c'est bien Molnar qui avait raison, avant tous les autres, lorsqu'il annonçait la fin prochaine du marxisme-léninisme : depuis longtemps, le système, là-bas, était une coquille vide...

            Ce processus de dé-révolution est plus lent, plus diffus, moins spectaculaire, ici, malgré nos impatiences. Il n'en demeure pas moins qu'il est à l'oeuvre, également, et d'une façon irrésistible. Et nous assistons bien - même si, encore une fois, c'est toujours trop lent à notre goût... - à un grand mouvement de ré-appropriation par les français de leur héritage, de leur Histoire, mais debarrassée des trucages, des falsifications et autres mensonges de la verité officielle (qu'on se souvienne du Mallet-Isaac !...). Un mouvement auquel contribuent ceux qui, tels François Furet hier, mais aussi Max Gallo, Jean-Christian Petitfils et tant d'autres ne cessent de remettre les choses à  l'endroit...

            "Sans la connaissance de ce qui est exposé ici, nous ne nous représenterons pas pleinement notre pays et nous ne pourrons pas penser à l'avenir" a déclaré Poutine, devant les caméras de télévison. Et en présence de Natalia Soljénitsyne, la veuve de l'écrivain, qui a établi la version réduite, pour les scolaires, de l'Archipel du Goulag

            Poutine a, évidemment, raison, et ce qui est vrai là-bas est - et sera... - évidemment, vrai ici aussi....

            Nous devons donc, tous, tout faire pour pousser à la roue, afin que ce mouvement de dé-révolution s'accélère, ici, et s'amplifie encore, jusqu'à devenir, lui aussi, et ici aussi, irrésistible.....

    soljenitsyne archipoel.JPG

    Lire la suite

  • Débat avec nos lecteurs, ou de nos lecteurs entre eux : un courrier sur le Kososvo....

                Le samedi 24 juillet, Sébastien nous a envoyé un message pour nous demander de "...réagir à la décison de la cour de justice internationale sur la proclamation d'indépendance unilatérale du Kosovo. En effet, contre le Droit, celle ci a déclarée cette semaine, que cette indépendance n'avait violée en aucun cas le Droit international...!!! Ce qui se joue au Kosovo est gravissime pour notre avenir, pour notre culture; l'objectif de l'Europe à la solde des grands groupes côtés en bourse est la disparition des peuples traditionnels d'Europe centrale (serbes surtout) ancrés dans la chrétienté.

    Lire la suite

  • L' "affaire" du nouveau France Soir met certaines choses en lumière...

                                 POUGATCHEV.jpg                                 De Félix, deux remarques pour ouvrir discussion et réflexion sur le dessous des cartes en ce qui concerne les choses de la Russie...

    D'abord, nos Services de Renseignement ont détecté en France un nombre d’espions russes inégalé depuis 1985; les tractations concernant le Mistral ont pour agent principal un certain Pougatchov, oligarque et constructeur naval qui est également le banquier de Poutine et de l'Eglise Orthodoxe Russe.

    Ensuite, et sur l'état actuel de la Russie, deux observations :

    - Longuement vassal des Mongols ou des Tatars qui ont favorisé involontairement sa formation, plus ou moins lourdement et théoriquement, jusqu'en 1701, l'Etat russe s'est conçu dès les origines comme un cosmos orthodoxe unique et extensible au monde. Il n'a jamais accepté la moindre parité avec aucun état étranger à son propre territoire, aux frontières indécises  et mouvantes, et exclut toute relation avec lui qui ne soit de vassalité à son profit.

    - L'Eglise orthodoxe russe, collaboratrice de l'Etat dans sa politique de contrôle de la population et d'expansion territoriale est, prioritairement, malgré la présence dans son sein de saints et de martyrs, un agent de propagande de la puissance russe et, dans ses rapports avec les catholiques, de prosélytisme facile auprès des chrétiens désemparés par les avatars du concile Vatican II. Cela explique peut-être la faveur, signalée par nos services de renseignement, que le "parti russe" rencontre auprès des catholiques traditionalistes, chez qui la nostalgie justifiée  d'une liturgie décente s'associe à l'idée bizarre que le complexe soviéto-russe est un conservatoire des "valeurs" de l'Ancien Régime. La première comme la deuxième remarque impliquent un mépris radical envers les Français dont le parti russe sollicite et obtient la collaboration...

  • Peut-être un nouveau signe que quelque chose de considérable se prépare : avec le couple Medvedev, ce sont nos amis les Russes qui sont (re)venus à Notre-Dame de Paris...

                 Voici la très belle page du site internet de l'Archevêché de Paris, qui relate la visite du couple présidentiel russe à la cathédrale Notre-Dame. Et voici aussi le lien qui vous permettra d'accéder directement à cette page: http://www.notredamedeparis.fr/Visite-du-President-de-la

                 Mais, dira-t-on peut-être, pourquoi s'enthousiasmer ainsi pour une visite, certes fort chaleureuse, mais qui s'inscrit malgré tout dans le cadre plus vaste d'un déplacement officiel ?....

                 Parce que, justement, cette visite, n'est pas anodine.

                 Parce que l'Europe -incluant évidemment la France...- a tout intérêt à se rapprocher le plus possible des Russes, d'un point de vue économique, politique et, n'ayons pas peur des mots, géostratégique.

                 Mais aussi et surtout parce que du point de vue spirituel -de très loin le plus important...- l'Europe et la France ont tout intérêt à s'appuyer sur la Russie. Et réciproquement. Il y a longtemps déjà qu'ont été employées des expressions comme "un supplément d'âme"; ou "les deux poumons de l'Europe". Pour faire face aux défis du temps présents -qui sont d'abord et essentiellement culturels, moraux, spirituels, bien plus qu'économiques- la fraternité retrouvée avec nos alliés naturels russes est plus qu'une necessité: elle est vitale.

                Le rapprochement entre les deux parties d'une même Église- porte ouverte à une réunion qui n'est plus de l'ordre du chimérique- est, ou serait, de ce point de vue, l'un  des évènements les plus considérables de ce temps. Le plus porteur d'espoirs. Le plus à même de changer radicalement la donne dans bien des domaines majeurs, car ses conséquences sont potentiellement incalculables.

                Et cela, quel que soit le point de vue d'où l'on se place: qu'on le considère d'un strict point de vue religieux -interne, pour ainsi dire, au Christianisme- ou que l'on fasse un peu de prospective, en essayant d'imaginer les retombées concrètes et générales, qui seront forcément aussi politiques, de l'évènement... 

    eurasie.JPG
    La chute, peut-être, de l'autre Mur ?
    Evènement aussi considérable que le premier, et peut-être -ou probablement- bien plus encore...

    Lire la suite

  • Les problèmes réels de la Russie d'aujourd'hui, par Jacques Sapir

                Que savons-nous de la Russie ? Ceux qui ne parlent pas la langue et qui ne voyagent pas dans le pays sont tenus dans l’ignorance ou sont victimes de la désinformation des grands médias : à la télévision, dans les principaux quotidiens, c’est toujours le même discours polémique contre Vladimir Poutine assorti de la promotion de politiciens marginaux – le pays étant supposé vivre de la rente pétrolière.

                Pour en finir avec ces caricatures, la Nar a demandé (1) à Jacques SAPIR, directeur d’études à l’EHESS, économiste et géopoliticien, spécialiste de la Russie, de venir traiter le sujet suivant: « Les problèmes réels de la Russie d’aujourd’hui ».

                Comment qualifier le pouvoir politique russe ? Quelles sont ses contradictions internes ? Comment l’économie russe a-t-elle évolué après le krach de 1998 ? Comment les autorités politiques, les entrepreneurs et les banquiers ont-ils réagi à la crise mondiale ? Quelles sont les principales transformations de la société russe depuis la fin de l’Union soviétique ? Quel est le projet russe en Europe et dans le monde ?

    SAPIR_Jacques.jpg

    (1) : Mercredi 17 février, 17, rue des Petits-Champs, Paris 1er, 4e étage. La conférence commence a 20 heures très précises (accueil a partir de 19 h 45 - Fermeture des portes a 20h15 - Entrée libre, une participation aux frais de 1,50 euro est demandée), elle s'achève vers 22 h. Un dîner amical est alors servi pour ceux qui désirent poursuivre les discussions (participation aux frais du dîner : 5 euros).

    Attention : Mercredi 24 février et Mercredi 3 mars – Pas de réunion en raison des vacances d’hiver.

  • Nicolas II officiellement « réhabilité » : un jour, n’en doutons pas, ce sera le tour de Louis XVI…..

                Plusieurs messages sur maisaquilafaute, après (et à propos de) nos trois notes sur L'évasion de Louis XVI (1).

                Il est un peu délicat de répondre à plusieurs personnes en même temps, mais ces messages se référant tous au même sujet, ayant la même tonalité d'ensemble et, surtout, appelant tous la même réponse, nous avons jugé préférable de condenser et récapituler dans une même courte réflexion ce que chacun de ces messages nous a inspiré.

                Que chacun(e) d'entre vous continue à s'exprimer sur ce blog. Soit par des commentaires, qui ont l'avantage d'être imédiatement consultables par l'ensemble des lecteurs, et peuvent ainsi à leur tour susciter d'autres commentaires; soit par des messages sur maisaquilafaute (rubrique nous contacter, en haut à gauche de la page d'accueil), qui permettent de poser des questions plus précises sur tel ou tel point, et qui ne relèvent pas d'un commentaire stricto sensu.

                Dans un cas comme dans l'autre, ce blog est un espace de liberté et d'échange(s), et nous remercions toutes celles et tous ceux qui le font vivre et bouger avec leurs réflexions....

                Les messages reçus ont, tous, trait au processus de réhabilitation de la Famille Impériale de Russie; et ils posent, tous, la même question : cela se verra-t-il, à la fin des fins, en France ?.....

    LOUIS XVI.jpg

    (1) : Voir les trois notes "L'évasion de Louis XVI ? Quelle soirée sur France 2 !....." et les deux notes "L'évasion de Louis XVI" : Y aura-t-il un "avant" et un "après" ?....." dans la Catégorie "Révolution, République, Totalitarisme".

    Lire la suite

  • Il se passe quelque chose en Russie...

              La mort d'Alexis II l'a bien fait ressortir.  D'abord, il y a les simples chiffres:

    - en 1988, 6.800 paroisses, 21 monastères et 6.600 prêtres;

    - en 2008, 29.268 paroisses, 804 monastères et 27.000 prêtres....

    ALEXIS II.JPG

    Lire la suite

  • Reprise des négociations UE-Russie après trois mois d'interruption. Enfin !

                Après trois mois d'interruption due au conflit géorgien, Européens et Russes ont enfin relancé, le mardi 2 décembre, à Bruxelles, leurs pourparlers sur un partenariat renforcé visant à approfondir leurs liens économiques et politiques.

               Le négociateur de la Commission européenne, le responsable des Affaires extérieures Enako Landaburu, a en effet retrouvé son homologue russe Vladimir Tchijov, ambassadeur de Russie auprès de l'UE, dès le mardi après-midi au siège de la Commission à Bruxelles.

    eurasie.JPG

    Lire la suite

  • France Russie : le bon sens de François Fillon…..

              Il n'y a "pas d'alternative à une relation forte" entre Paris et Moscou, a estimé – samedi 20 septembre - le Premier ministre français François Fillon à l'issue d'entretiens avec son homologue russe Vladimir Poutine à Sotchi, sur les rives de la mer Noire.

    20080920105099015002434.jpg

    Lire la suite

  • d'Ormesson, noir sur blanc...

              Dans sa dernière Tribune, datée du I° septembre et intitulée Les tyrans aussi célèbrent la liberté, Jean d'Ormesson écrit deux passages qui s'intègrent si parfaitement à ce que nous écrivions tout récemment sur Olivier Besancenot que nous ne résistons pas au plaisir de les citer.

    Lire la suite

  • Olivier Besancenot, ou le syndrome de l’écrevisse…

    npa.JPG

               Lors d’une récente réunion de lancement de son NPA , Olivier Besancenot, n’a pas été gêné un seul instant d’exprimer des propos démentis par la chute des révolutions et des régimes directement issus d’elles : en Russie, ex URSS, et dans l’ex empire est-européen du « génial petit père des peuples » ; en Chine, où de toute évidence le marxisme-léninisme, même accomodé  à l’indigeste sauce mao , est parfaitement soluble dans le nationalisme chinois hérité de la Chine éternelle et (horresco referens) de la politique traditionnelle héritée des empereurs ;  et, demain, dans les derniers vestiges confettis d’un empire révolutionnaire appartenant  de fait au passé , comme le Viet Nam et Cuba, où seul l’épuisement des populations et la militarisation policière des régimes donne un répit et un semblant de force à des systèmes dont, en réalité, la seule et dernière force est la force d’inertie…..

    Lire la suite

  • AAbkhazie, Géorgie : La réponse du berger à la bergère…

               Moscou vient de reconnaître l’indépendance des deux régions georgiennes secessionnistes. Il fallait évidemment s’y attendre. Comment certaines chancelleries occidentales (pas toutes…) ont-elles pu foncer à ce point, tête baissée, dans cette erreur monumentale que constituait l’obligation faite à la Serbie de lâcher le Kosovo ? Et comment ont-elles pu ne pas voir que, très vite, cela permettrait à la Russie – pour ne parler que d’elle - de regagner ici (en Géorgie pour l’instant) ce qu’on lui faisait perdre d’influence et de prestige , au Kosovo ? Cela n’a pas tardé…

    Lire la suite