UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nicolas II officiellement « réhabilité » : un jour, n’en doutons pas, ce sera le tour de Louis XVI…..

            Plusieurs messages sur maisaquilafaute, après (et à propos de) nos trois notes sur L'évasion de Louis XVI (1).

            Il est un peu délicat de répondre à plusieurs personnes en même temps, mais ces messages se référant tous au même sujet, ayant la même tonalité d'ensemble et, surtout, appelant tous la même réponse, nous avons jugé préférable de condenser et récapituler dans une même courte réflexion ce que chacun de ces messages nous a inspiré.

            Que chacun(e) d'entre vous continue à s'exprimer sur ce blog. Soit par des commentaires, qui ont l'avantage d'être imédiatement consultables par l'ensemble des lecteurs, et peuvent ainsi à leur tour susciter d'autres commentaires; soit par des messages sur maisaquilafaute (rubrique nous contacter, en haut à gauche de la page d'accueil), qui permettent de poser des questions plus précises sur tel ou tel point, et qui ne relèvent pas d'un commentaire stricto sensu.

            Dans un cas comme dans l'autre, ce blog est un espace de liberté et d'échange(s), et nous remercions toutes celles et tous ceux qui le font vivre et bouger avec leurs réflexions....

            Les messages reçus ont, tous, trait au processus de réhabilitation de la Famille Impériale de Russie; et ils posent, tous, la même question : cela se verra-t-il, à la fin des fins, en France ?.....

LOUIS XVI.jpg

(1) : Voir les trois notes "L'évasion de Louis XVI ? Quelle soirée sur France 2 !....." et les deux notes "L'évasion de Louis XVI" : Y aura-t-il un "avant" et un "après" ?....." dans la Catégorie "Révolution, République, Totalitarisme".

            En effet, en 1998, à Saint Petersbourg, le Tsar Nicolas II -et une partie de sa famille- avait été inhumé lors d’obsèques solennelles. Puis, en 2000, l’Église orthodoxe avait canonisé le Tsar Nicolas II. 

NICOLAS II.jpg

            Nos lecteurs font remarquer que la justice russe vient d’enfoncer le clou, en répondant positivement à la plainte déposée en 2005 par la grande-duchesse Maria Vladimirovna de Russie, qui demandait une réhabilitation officielle de son parent. Cette réhabilitation officielle, la justice russe avait toujours refusé jusqu’à présent de la prononcer, arguant –ce qui n’est d’ailleurs pas faux, mais qui est un peu court….- que l’assassinat du Tsar, de la Tsarine et de leurs enfants à Ekaterinenbourg (en juillet 1918) n’avait pas été décidé par l’autorité judiciaire.  

            Retournement de situation le 1° octobre dernier. La justice décide cette fois-ci d’accéder à la demande déposée par Maria Vladimirovna : « Le présidium de la Cour suprême de la fédération de Russie a qualifié les répressions  contre Nicolas II et ses proches d’injustifiables ».

NICOLAS II FAMILLE.jpg

            Nous avons souvent employé, dans ces colonnes, l’image du tsunami, pour évoquer les ravages et les méfaits de la révolution de 1789. Celle-ci, après avoir dominé en France et dans plusieurs pays d’Europe, s’est étendue jusqu’aux confins du monde : la Russie, la Chine, l’extrême Orient, recouvrant plusieurs cultures millénaires sur son passage. Le marxisme-léninisme, qui s’est voulu son continuateur et qui a voulu porter, en quelque sorte, à sa perfection le message révolutionnaire parisien, à  en être la quintessence, a prétendu lui aussi changer le monde, et les choses, et les gens, bref tout régénérer, exactement comme les révolutionnaires parisiens de 89 prétendaient régénérer la France et l’Europe et la terre entière en diffusant, fût-ce par les armes, les théories des Lumières. Des théories qu'ils pensaient parfaites, puisque basées sur la Raison et inspirées par elle, et ainsi valables (donc exportables...) dans le monde entier...

            Oui mais voilà : ce marxisme-là, quintessence de cette révolution de 89, est mort, et bien mort. Et la vague reflue. Pourquoi ne pas penser qu’elle refluera, même si c’est long, jusqu’à son point de départ qui, lui aussi, à son tour, retrouvera le calme d’avant la tourmente ?

            Après tout, la République (au sens de la Révolution) n’a pas plus qu’un autre régime les promesses de l’éternité. Comme les virus ou les épidémies, les idéologies peuvent, elles aussi, s’épuiser, finir leurs cycles, cesser pour un temps (ou pour quelques siècles) d’être virulentes. Les XIXème et XXème siècles révolutionnaires – où les peuples se sont épuisés à l’expérience désastreuse des idéologies – ne pourraient-ils pas avoir aussi épuisé les forces de l’Idéologie ?...

            Nous prendrons donc comme phrase de conclusion la même phrase que nous avons employée pour notre titre : Nicolas II officiellement « réhabilité » : un jour, n’en doutons pas, ce sera le tour de Louis XVI…..

Louis_XVI_(6).jpg
Image tirée de l'excellent téléfilm de France 2, L'évasion de Louis XVI.

Commentaires

  • Le "Mal" est tellement enkysté que pour y parvenir il faudra d'abord récurrer profondément l'infection.

Les commentaires sont fermés.