Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

orthodoxie

  • Gérard Leclerc et le "Sainte Russie" de Besançon...

          Dans la page "Idées" du n° 1014 de Royaliste (du 28 mai au 10 juin 2012, page 9), Gérard Leclerc s'arrête sur cet "essai de synthèse" que représente "Sainte Russie" pour Alain Besançon; lui pour qui "la Russie et le communisme soviétique auront été les deux passions de (sa) vie intellectuelle", non exclusives cependant....

    Sainte Russie - 9782877067980 - EDITIONS DE FALLOIS - Alain Besançon

     Editions de Fallois, 168 pages, 17 euros

     

            Nous en extrayons le paragraphe de conclusion (pour lire l'article entier : gerard leclerc besancon russie.jpg ) :

    Lire la suite

  • Mieux connaître, pour mieux comprendre et mieux évaluer... : Regards croisés sur l'Islam (I)

                 Au cours d'un débat/dialogue, dans la région lyonnaise, il n'y a pas si longtemps, un Imam avait dit au Prêtre avec qui il débattait, en guise de conclusion: Vous, vous avez beaucoup de croyants, et peu de pratiquants; alors que, moi, c'est tout l'inverse, j'ai beaucoup de pratiquants, mais peu de croyants...

                 Cette spontanéité de bon aloi de l'imam en avait surpris plus d'un, et avait jeté un certain froid dans la salle, auprès de certaines personnes...

                 Cette vérité fait pourtant partie de ces choses que l'on ne dit pas assez, à propos de l'Islam, pour lequel on se contente très souvent -trop souvent...- d'affirmations péremptoires. Certains le verraient toujours triomphant, conquérant, irrésistible et sans problèmes aucuns. Comme s'il était écrit, de toute eternité, que nous serions l'agneau -nous, c'est-à-dire la France et l'Europe- et que l'Islam serait le loup: l'histoire serait écrite d'avance, en quelque sorte, puisqu'on en connaît la fin. Pour certains, nous aurions déjà perdu, et l'Islam aurait déjà gagné.

                 Le loup et l'agneau... Est-ce si sûr ?

                Que l'Islam soit un danger et une menace aujourd'hui, pour la France et pour l'Europe; que cette menace soit extrêmement grave, et qu'il faille s'y opposer résolument, et de toutes nos forces: c'est l'une des choses que nous ne cessons de dire dans ce Blog. Mais cela ne doit conduire ni à un défaitisme de mauvais aloi, ni à une évaluation erronée de l'Islam. Celui ci, justement parce qu'il est, à de multiples points de vue, un adversaire, doit être évalué au plus près de la réalité, dans ses forces mais aussi dans ses faiblesse; le plus exactement possible, et non en cédant a des exagérations,  des fantasmes, des idées toutes faites; ou à une sur-estimation de l'adversaire -même si encore une fois, il ne faut pas non plus le sous-estimer....

                 C'est justement dans cette idée d'arriver à y voir plus clair; afin d'obtenir une appréciation plus fine et plus juste de la réalité vraie de l'Islam, dans ses forces réelles et ses faiblesses non moins réelles, que nous nous proposons de réunir, à terme, en un seul PDF plusieurs documents -dont certains nous ont été envoyés par nos lecteurs-, des regards croisés sur l'Islam, en quelque sorte, avec, pour objectif, de sortir des points de vues bateaux, trop stéréotypés, trop éloignés de la simple réalité....

    Lire la suite

  • Et si la crise papale relevait de la géopolitique ?

                Ce mois-ci, on a fêté à la fois l'anniversaire personnel du pape (83 ans, né le 16 avril 1927) et le cinquième anniversaire de son élection (le 19 avril 2005).
                A sa façon, Roland Hureaux a célébré -si l'on peut dire...- ce double anniversaire, dans Marianne 2 du mercredi 15 avril: dans un article extrêmement interéssant, il se demande si, au-delà des polémiques sur le pape, nous ne serions pas en train d'assister à un basculement géopolitique. Tandis que Moscou se rapproche de Rome, le monde anglosaxon entre en guerre contre la Vatican: l'assaut anti-pape signifie-t-il, en réalité, la rupture du monde libéral atlantiste avec le catholicisme ?
                Certains le croient, l'espèrent en tout cas, et le disent: Patrice de Plunkett, enthousisaste, n'hésite pas à écrire (sur son Blog) un laconique mais très expressif et très révélateur "alléluia !"
                Suivons l'argumentation de Roland Hureaux: pour lui "il est clair aujourd'hui que les temps ont changé"....
     
    roland hureaux.jpg

  • Peut-être un nouveau signe que quelque chose de considérable se prépare : avec le couple Medvedev, ce sont nos amis les Russes qui sont (re)venus à Notre-Dame de Paris...

                 Voici la très belle page du site internet de l'Archevêché de Paris, qui relate la visite du couple présidentiel russe à la cathédrale Notre-Dame. Et voici aussi le lien qui vous permettra d'accéder directement à cette page: http://www.notredamedeparis.fr/Visite-du-President-de-la

                 Mais, dira-t-on peut-être, pourquoi s'enthousiasmer ainsi pour une visite, certes fort chaleureuse, mais qui s'inscrit malgré tout dans le cadre plus vaste d'un déplacement officiel ?....

                 Parce que, justement, cette visite, n'est pas anodine.

                 Parce que l'Europe -incluant évidemment la France...- a tout intérêt à se rapprocher le plus possible des Russes, d'un point de vue économique, politique et, n'ayons pas peur des mots, géostratégique.

                 Mais aussi et surtout parce que du point de vue spirituel -de très loin le plus important...- l'Europe et la France ont tout intérêt à s'appuyer sur la Russie. Et réciproquement. Il y a longtemps déjà qu'ont été employées des expressions comme "un supplément d'âme"; ou "les deux poumons de l'Europe". Pour faire face aux défis du temps présents -qui sont d'abord et essentiellement culturels, moraux, spirituels, bien plus qu'économiques- la fraternité retrouvée avec nos alliés naturels russes est plus qu'une necessité: elle est vitale.

                Le rapprochement entre les deux parties d'une même Église- porte ouverte à une réunion qui n'est plus de l'ordre du chimérique- est, ou serait, de ce point de vue, l'un  des évènements les plus considérables de ce temps. Le plus porteur d'espoirs. Le plus à même de changer radicalement la donne dans bien des domaines majeurs, car ses conséquences sont potentiellement incalculables.

                Et cela, quel que soit le point de vue d'où l'on se place: qu'on le considère d'un strict point de vue religieux -interne, pour ainsi dire, au Christianisme- ou que l'on fasse un peu de prospective, en essayant d'imaginer les retombées concrètes et générales, qui seront forcément aussi politiques, de l'évènement... 

    eurasie.JPG
    La chute, peut-être, de l'autre Mur ?
    Evènement aussi considérable que le premier, et peut-être -ou probablement- bien plus encore...

    Lire la suite

  • A ceux qui souhaitent l'entrée de la Turquie en Europe, sans autres commentaires...

                La Croix du 19 décembre dernier a fait écho à une dépêche AFP fort instructive: celle-ci rapporte un échange assez vif entre le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, qui a dénoncé des propos du patriarche orthodoxe, Bartholomée Ier, chef spirituel de l'orthodoxie, selon lequel les membres de sa communauté sont traités en Turquie comme "des citoyens de deuxième zone", et "parfois crucifiés".

    bartholomee Ier.jpg

    Lire la suite