Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

charles v

  • Ephéméride du 19 mai

    Illumination de la cathédrale d'York en 2015

     

    804 : Mort d'Alcuin 

    Originaire d'York, en Angleterre, appelé à sa cour par Charlemagne, il fut l'un des principaux artisans de la Renaissance carolingienne : 

    L'un des principaux services qu'il ait rendu fut de restituer les textes anciens dans leur authenticité, et de les débarrasser des erreurs et rajouts qui en obscurcissaient le sens. C'est dans cet esprit qu'il fit réaliser réaliser la célèbre Bible, dite Bible d'Alcuin (ci dessous, le Christ en majesté, entouré des symboles des quatre évangélistes) :

    19 mai,alcuin,saint yves,treguier,charlemagne,bible,york,guizot,louis xiv,colbert,charles v,bainville,condé,rocroi,guerre de trente ans

    www.herodote.net/histoire/synthese.php?ID=377 

    Dans notre album L'aventure France racontée par les cartes, voir la photo « L'empire de Charlemagne »

    19 mai,alcuin,saint yves,treguier,charlemagne,bible,york,guizot,louis xiv,colbert,charles v,bainville,condé,rocroi,guerre de trente ans

    Lire la suite

  • Ephéméride du 3 Avril

    Record de vitesse du TGV le 3 avril 2007 à 574,8 km/h.  

     

    1367 : Du Guesclin prisonnier 

    Inlassable combattant pour la libération du territoire, du Guesclin a été chargé, en cette période, de débarrasser le royaume des Grandes compagnies, c'est-à-dire des bandes de soldats/mercenaires licenciés par leurs chefs temporaires, mais qui refusaient de quitter les armes pour retourner à la vie civile, et vivaient en rançonnant les campagne et le petit peuple.

    A la demande de son roi, Charles V, du Guesclin s'est donc mis personnellement à la tête de ces pillards, et les a emmenés en Espagne, où il soutint le parti d'Henri de Transtamare, qui disputait le trône de Castille à Pierre le Cruel.

    Celui-ci, sur le point d'être vaincu par le connétable, fit appel aux deux meilleurs généraux anglais du temps : Chandos et le Prince noir. Le sort des armes tourna alors, temporairement, en défaveur de du Guesclin, qui fut fait prisonnier par le Prince noir (prince de Galles, héritier de la couronne d'Angleterre) pendant la bataille de Najera, en Navarre - le même Prince noir qui mettra Limoges à sac trois ans plus tard (voir l'éphéméride du 19 septembre).

     

    duguesclin.free.fr/guerre_de_cent_ans/page/Bertrand-du-Guesclin.htm

              

    Surnommé le Prince Noir, à cause de la couleur de son armure, le prince de Galles enfermera le connétable à Bordeaux où les émissaires du roi de France négocieront sa libération, qui interviendra le 17 janvier 1368, après paiement d'une forte rançon. 

    Du_Guesclin_Dinan.jpg 
    Statue de du Guesclin à Dinan
     
     
     
    3 avril,du guesclin,prince noir,bordeaux,charles v,cateau cambresis,philippe ii,henri ii,trois évêches,tgv,alsthom,clipperton,jerome lejeune
     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 30 mars

    Mandy Graillon, Reine d’Arles. [Première élection de la reine d'Arles : 30 mars 1930]

     

    1349 : Traité de Romans, par lequel Charles V acquiert le Dauphiné 

    30 mars,charles v,dauphiné,dauphin,vauban,louis xiv,saint simon,verlaine,bourse de paris,mistral,reine d'arles,vigee lebrun

    Pour le Royaume de France, l'avancée territoriale, à l'est du Rhône, est très importante; elle est surtout le premier pas dans l'acquisition de la « frontière naturelle » du sud-est : les Alpes. Un processus qui demandera cependant cinq siècles et demi :

    en 1482, la Provence deviendra française (voir l'éphéméride du 15 janvier);

    en 1601, Henri IV réunira le Bugey, la Bresse et le pays de Gex, permettant ainsi à la France d'atteindre la rive nord du Léman (ou Lac de Genève) avec la possession de la ville de Versoix. Malheureusement, en guise de "punition" après les Cent Jours, Versoix et sept communes voisines nous furent enlevées et données au Canton de Genève, en 1815.

    enfin, en  1860, Nice et la Savoie deviendront françaises (voir l'éphéméride du 24 mars). Les deux communes de Tende et La Brigue, qui avaient voté pour le rattachement, furent "laissées" au roi d'Italie (comme domaine de chasse !...) et durent attendre une nouvelle consultation, en 1947, pour être, à leur tour rattachées à la France. Le Val d'Aoste avait été malencontreusement « oublié » par les plénipotentiaires de Napoléon III, et ne fut donc pas consulté : il y a fort à parier qu'il aurait voté dans le même sens.

    dauphine-.JPG

    Une des clauses du Traité de Romans stipule que le Prince héritier portera dorénavant le nom de Dauphin, le Dauphiné ayant à perpétuité le prestigieux honneur d'être l'apanage du fils aîné du roi de France, donc son héritier.

    Le blason évolue et indique le statut de fils de France par la juxtaposition des armes traditionnelles du Dauphiné de Viennois et des armes de France :

    Ecartelé de :
    1 et 4 - France moderne (d'azur à trois fleurs de lys d'or)
    2 et 3 - Dauphiné de Viennois (d'or au dauphin d'azur, crêté, barbé, loré, peautré et oreillé de gueules)

     
    30 mars,charles v,dauphiné,dauphin,vauban,louis xiv,saint simon,verlaine,bourse de paris,mistral,reine d'arles,vigee lebrun
     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 21 janvier

    21 janvier 1793

     

    1338 : Naissance du futur Charles V, le Sage 

    Christine de Pisan, femme de lettres du XIVème siècle, nous a laissé cette description du roi :

    « De corsage estoit haut et bien formé, droit et large d'épaules, étroit par les flancs, le visage de beau tour, un peu longuet, grand front et large, les yeux de belle forme, bien assis, châtains de couleur, haut nez assez et bouche non trop petite, le poil ni blond ni noir, la charnure claire brune mais il eut la chair assez pâle et je crois que le fait qu'il était si maigre était venu par accident, non par tempérament. Sa physionomie était sage, raisonnable et rassise, à toute heure en tous états et en tous mouvements ; on ne le trouvait furieux et emporté en aucun cas, mais modéré dans ses actions, contenance et maintien. Eut belle allure, voix d'homme de beau ton, et, avec tout cela, certes, à sa belle parleuse était si bien ordonnée et si belle à entendre, sans aucune superfluité de discours, que je ne crois pas qu'aucun rhétoricien en langue française n'eût rien à en reprendre. »  

    CHARLES CINQ.JPG

    Lire la suite

  • Ephéméride du 2 octobre

    Montréal aujourd'hui, dont Jacques Cartier découvre le site le 2 octobre 1535   

     

    1369 : Du Guesclin nommé connétable 

     

    Charles V, le Sage, fait ainsi de lui le commandant suprême de l'armée française.

    Le mot vient du latin comes stabuli, qui désigne le comte de l'étable (aussi appelé grand écuyer).

    Toujours fidèle, Du Guesclin obtiendra le privilège rarissime d'être inhumé à côté de ces Rois qu'il aura si fidèlement servis, dans la Basilique de Saint-Denis (ci dessous, son gisant) 

     

    http://www.lionsdeguerre.com/moyen-age/duguesclin-moyen-age.php

     

    du guesclin.JPG

    Lire la suite

  • Ephéméride du 16 septembre

     Louis XVIII [qui mourut le 16 septembre1824] assiste depuis le balcon des Tuileries au retour de l’armée d’Espagne

     

    1380 : Mort de Charles V, le Sage   

     

    De Jacques Bainville ( Histoire de France, chapitre VI ) : 

    "...Un grand règne de réparation et de restauration commençait. Charles V, qui fut surnommé le Sage, c'est-à-dire le savant, celui qui sait, n'est pas un personnage de Froissart. Il est dépourvu de panache. Il vit comme vivra Louis XI, renfermé. Il calcule, médite, thésaurise, il suit un plan, c'est un constructeur, l'homme dont la France a besoin. Il pansera ses plaies, il la remettra à son rang en moins de vingt années.  

     

    CHARLES V.JPG

    Lire la suite