Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vauban

  • Ephéméride du 7 juillet

    Vauban inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco le 7 juillet 2008 : Les plans reliefs, aujourd'hui (Photo : Strasbourg) 

     

    1274 : Mort de Saint Bonaventure, au Second Concile de Lyon  

    Bonaventure de Bagnorea assista aux quatre premières sessions de ce Concile oecuménique, qui s'ouvrit le 7 mai, et dont l'un des buts principaux était de donner une définition exacte du Purgatoire.

    Mais il ne vit pas la fin de ce Concile, et mourut - à Lyon - deux mois à peine après son ouverture, le 7 juillet.

    7 juillet,tilsit,napoleon,chateaubriand,mandel,sarkozy,action française,jacquard,jules ferry,vauban,unesco

    Saint Bonaventure d'après son vrai visage, constaté lors d'une exposition de son corps demeuré intact. 

    http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1513/Saint-Bonaventure.html  

    7 juillet,tilsit,napoleon,chateaubriand,mandel,sarkozy,action française,jacquard,jules ferry,vauban,unesco

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 30 juin

    American friends of Versailles, fondés le 30 juin 1998

     

    1470 : Naissance du futur Charles VIII 

    Il n'aura qu'un règne très court, durant lequel il sera, en quelque sorte, conduit par les modes et l'air du temps, notamment l'esprit d'aventure qui soufflait sur la France d'alors (en pleine pré-Renaissance, si l'on peut dire) dont a parlé Jacques Bainville : 

    CHARLES VIII.jpg

    Lire la suite

  • Ephéméride du 2 mai

    Le Clos Lucé de nos jours

     

    1519 : Mort de Léonard de Vinci 

    Il s'éteint au Clos Lucé, à l'âge de 67 ans : il vient d'écrire « Nul être ne va au néant », et de recevoir les sacrements de l'Eglise.

    Ci dessous, son autoportrait (sanguine).

    LEONARD DE VINCI 1.jpg
    Sur Léonard et son oeuvre, voir notre Evocation du 27 octobre :
     
     

    C'est François Premier, désireux d'introduire l’art italien dans le royaume, qui a décidé d’inviter le plus grand artiste de son temps, à le rejoindre en France avec le titre de  « premier peintre, ingénieur et architecte du roi ».

    En 1517, Léonard, qui a déjà 65 ans, est universellement reconnu pour son génie et ses talents multiples dans le dessin, la peinture (il est à l'origine du sfumato, technique de l'estompé), la sculpture et l’architecture : 

    www.blue.fr/vinci/   

    Biographie, dessins et peintures : http://artdevinci.free.fr/ 

    3 mai,clement ader,bonaparte,louisiane,talleyrand,eole,avion,frères wright,alfred kastler,spot,jeux floraux,canal saint martin

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 1er mai

    C'est le 1er mai 1802 que fut fondée l'Ecole Spéciale militaire de Saint Cyr

     

    1402 : Jean de Béthencourt quitte La Rochelle avec son associé, Gadifer de la Salle  

    Jean de Béthencourt est alors Chancelier de Charles VI.

    Il débarque à Lanzarote, île peu peuplée de l’archipel des Canaries, et soumet facilement les Guanches qui habitent l’île. Il conquiert ensuite les îles voisines de Fuerteventura et de El Hierro, reconnaissant la suzeraineté du roi de Castille, Henri III. Celui-ci lui concède en retour le titre de Roi des îles Canaries.     

    Originaire de Grainville-la-Teinturière, dans le pays de Caux, en Normandie, il meurt sans descendance, transmettant ses biens et son nom à ses familiers. Il est ainsi à l'origine des diverses familles Bettencourt ou Betancour (l'orthographe variant selon les zones géographiques et linguistiques). 

    jean de bettencourt.jpg

     3 mai,clement ader,bonaparte,louisiane,talleyrand,eole,avion,frères wright,alfred kastler,spot,jeux floraux,canal saint martin

    Lire la suite

  • Ephéméride du 21 avril

    Martigues, de nos jours

     

    1581 : Martigues devient une commune 

    A la demande expresse du roi Henri III, les représentants des trois communes indépendantes et rivales, de Jonquières, l’Isle et Ferrières signent leur Acte d’union.

    Deux mois plus tard, le 4 juillet 1581, Henri III érigera Martigues en Principauté.

    Le roi souhaite pacifier définitivement cette région en proie aux soubresauts des Guerres de religion, mais il veut aussi renforcer la flotte française en Méditerranée, face aux barbaresques et aux espagnols. De ce point de vue, Martigues joue un rôle stratégique de premier plan sur la côte provençale grâce à son avant-port fortifié de Bouc  (ci-dessous), qui commande et verrouille l’accès à l’Étang de Berre.

    Mais rien n’était possible tant que duraient les continuelles divisions entre les trois communes rivales. D’où l’insistance du roi.

    Fort-de-Port-de-Bouc-BoucheXL.jpg
    A l'entrée du canal de Caronte, reliant la mer Méditerranée et l'étang de Berre, le phare du Fort de Bouc (ci dessus et ci dessous) est aménagé sur la tour d'un ancien fort, situé sur l'îlot de Bouc : 
     
    Fort-Port-de-Bouc-bouches-dXL.jpg
     
      Dans notre album Une visite chez Charles Maurras , voir la photo « L'église paroissiale de Ferrières (IV) » et les deux suivantes
     

    21 avril,racine,thierry maulnier,boileau,daviel,louis xv,marseille,martigues,fort de bouc,vauban,law

    Lire la suite

  • Ephéméride du 30 mars

    Mandy Graillon, Reine d’Arles. [Première élection de la reine d'Arles : 30 mars 1930]

     

    1349 : Traité de Romans, par lequel Charles V acquiert le Dauphiné 

    30 mars,charles v,dauphiné,dauphin,vauban,louis xiv,saint simon,verlaine,bourse de paris,mistral,reine d'arles,vigee lebrun

    Pour le Royaume de France, l'avancée territoriale, à l'est du Rhône, est très importante; elle est surtout le premier pas dans l'acquisition de la « frontière naturelle » du sud-est : les Alpes. Un processus qui demandera cependant cinq siècles et demi :

    en 1482, la Provence deviendra française (voir l'éphéméride du 15 janvier);

    en 1601, Henri IV réunira le Bugey, la Bresse et le pays de Gex, permettant ainsi à la France d'atteindre la rive nord du Léman (ou Lac de Genève) avec la possession de la ville de Versoix. Malheureusement, en guise de "punition" après les Cent Jours, Versoix et sept communes voisines nous furent enlevées et données au Canton de Genève, en 1815.

    enfin, en  1860, Nice et la Savoie deviendront françaises (voir l'éphéméride du 24 mars). Les deux communes de Tende et La Brigue, qui avaient voté pour le rattachement, furent "laissées" au roi d'Italie (comme domaine de chasse !...) et durent attendre une nouvelle consultation, en 1947, pour être, à leur tour rattachées à la France. Le Val d'Aoste avait été malencontreusement « oublié » par les plénipotentiaires de Napoléon III, et ne fut donc pas consulté : il y a fort à parier qu'il aurait voté dans le même sens.

    dauphine-.JPG

    Une des clauses du Traité de Romans stipule que le Prince héritier portera dorénavant le nom de Dauphin, le Dauphiné ayant à perpétuité le prestigieux honneur d'être l'apanage du fils aîné du roi de France, donc son héritier.

    Le blason évolue et indique le statut de fils de France par la juxtaposition des armes traditionnelles du Dauphiné de Viennois et des armes de France :

    Ecartelé de :
    1 et 4 - France moderne (d'azur à trois fleurs de lys d'or)
    2 et 3 - Dauphiné de Viennois (d'or au dauphin d'azur, crêté, barbé, loré, peautré et oreillé de gueules)

     
    30 mars,charles v,dauphiné,dauphin,vauban,louis xiv,saint simon,verlaine,bourse de paris,mistral,reine d'arles,vigee lebrun
     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 16 janvier

    Lérins, aujourd'hui

     

    430 : Mort d'Honorat d'Arles 

    Egalement appelé Saint Honorat, ou Honorat de Lérins, il est le fondateur de l'Abbaye de Lérins (vers 400-410). 

    16 janvier,saint simon,vauban,louis xiv,versailles,le régent,louvois,memoires de saint simon

     Juste en face de Cannes (ci-dessous) les îles de Lérins abritent un monastère florissant, autrefois protégé par une forteresse aujourd'hui en partie ruinée (ci-dessus).

    16 janvier,saint simon,vauban,louis xiv,versailles,le régent,louvois,memoires de saint simon

    http://www.abbayedelerins.com/ 

    http://www.orthodoxa.org/FR/orthodoxie/synaxaire/stHonorat.htm

     

    16 janvier,saint simon,vauban,louis xiv,versailles,le régent,louvois,memoires de saint simon

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 28 août

    Aujourd'hui, Les Invalides - dont l'église fut inaugurée le 28 août 1706

     

    1248 : Départ de Louis IX pour la Septième Croisade

     

    Blanche de Castille devient Régente pour la seconde fois (elle avait déjà exercé une première fois la Régence à partir du 29 novembre 1226, son fils étant mineur). 

    Elle est l'une de ces six femmes - dont quatre d'origine étrangère, ce qui était évidemment son cas - à avoir exercé la totalité du pouvoir en France, sous la monarchie (mais la seule a l'avoir exercé deux fois) :

     Blanche de Castille (régente pour Saint Louis);

    Anne de Beaujeu (pour Charles VIII);

    Louise de Savoie (pour François 1er);

    Catherine de Médicis (pour Charles IX);

    Marie de Médicis (pour Louis XIII);

    Anne d'Autriche (pour Louis XIV)...

     

    http://historel2.chez.com/moyenage/13e/blanche.html

     

    blanche DE CASTILLE 1.jpg

    Blanche de Castille, miniature du XIVème siècle 

     

    30 aout,voltaire,rousseau,louis xi,bourse,lyon,la rochejacquelein

    Lire la suite

  • Racines : Soyez le bienvenu, monsieur de Vauban....

    VAUBAN.JPG

                Dans le foisonnement bénéfique des fêtes et des festivals, il y a les très grands, comme le Festival interceltique de Lorient, ou les fêtes de Bayonne, qui viennent presque simultanément de débuter, et qui vont drainer à chaque fois plusieurs centaines de milliers de personnes, et c'est tant mieux. Et puis il y en a de nettement plus petits, mais qui ont tous leur charme et leur intérêt: prolonger les traditions, animer les pays et les terroirs, au sens fort et premier du terme: leur donner, leur garder, une âme, leur âme. Les faire vivre, et en vivre.

    Lire la suite

  • Tout ce qui est Racines est bon... : Vauban classé au Patrimoine mondial de l'Humanité

    SAINT VAAST LA HOUGUE.jpg

              On en a beaucoup parlé, à juste titre, et un peu partout : le réseau des sites majeurs de l'architecte militaire de Louis XIV  a été ajouté à la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.     

    Lire la suite

  • Hommage à Vauban...

              Pour le troisième centenaire de la disparation de Sébastien le Prestre de Vauban, Maréchal de France, La Poste a eu l'heureuse idée d'émettre un timbre à son effigie, avec le dessin du fort de Mont Dauphin.

    vauban timbre tricentenaire.jpg

             Durant sa vie, Vauban aura construit 151 places fortes et villes fortifiées ! C'est que la défense de la France l'exigeait: n'écrivait-il pas à Louvois (1): "Sérieusement, Monseigneur, le Roi devrait un peu songer à faire son pré carré. Cette confusion de places amies et ennemies pêle mêlées ne me plaît point....Soit par traité, ou par une bonne guerre, si vous m'en croyez, prêchez toujours la quadrature, non pas du cercle, mais du pré; c'est une belle et bonne chose que de pouvoir tenir son fait des deux mains."

              Résultat: une France bien défendue et préservée des invasions pour longtemps. Mais aussi un époustouflant patrimoine architectural, d'une saisissante beauté, unique au monde par sa densité et par le génie qu'il révèle...

              Même cette mauvaise langue de Saint Simon rend hommage au Maréchal: "Jamais homme plus doux, plus compatissant, plus obligeant, mais respectueux sans nulle politesse, et le plus avare ménager de la vie des hommes, avec une valeur qui prenait tout sur soi, et donnait tout aux autres..."

               Tout est sympathique chez ce grand serviteur de la France et de la Royauté, qui écrivait:"Le Roi me tenant lieu de toutes choses, après Dieu, j'exécuterai toujours avec joie tout ce qu'il lui plaira de m'ordonner, quand je saurai même y devoir perdre la vie." (2)

    VAUBAN MONT DAUPHIN.jpg
    Citadelle de Mont-Dauphin

    (1) Lettre de Vauban à Louvois, 20 Janvier 1673.

    (2) Lettre de Vauban à Chamillart, 1706.