Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fouquet

  • Ephéméride du 12 mars

     

    1613 : Naissance d'André le Nôtre 

    Andre-Le-Nostre.jpg
     

    http://www.lenotre.culture.gouv.fr/fr/ln/index.htm 

    http://www.lenotre.culture.gouv.fr/ 

    C'est avec Nicolas Fouquet, surintendant des finances, que commence vraiment la carrière d'André le Nôtre. Il dessinera les jardins de Vaux-le-Vicomte (ci dessous), oeuvrant de conserve avec Louis Le Vau, architecte, et Charles Le Brun peintre et chancelier de l’académie royale de peinture et de sculpture. 

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 24 février

    De gauche à droite : Casa de los Lujanes [la tour haute et carrée où François 1er fut retenu prisonnier], Casa de Cisneros et Casa de la Villa, Plaza de la Villa, Madrid

     

    1525 : Désastre de Pavie 

    Dix ans après le triomphe de Marignan, la déroute est totale, à Pavie, pour François Premier et son armée. Le roi de France est battu par un chef de guerre français,  le connétable de Bourbon, qui le servait dix ans auparavant, à Marignan, mais qui, depuis, a trahi, se ralliant aux Impériaux...(voir l'éphéméride du 18 juillet)

    Les Français perdent environ 10.000 hommes : 

    histoire-militaire/batailles/pavie.htm  

    François 1er est fait prisonnier, et sera embarqué à Villefranche pour l'Espagne, où il sera détenu pendant un an, en attente du versement d'une rançon par la France et la signature d'un traité l'engageant, entre autres choses, à céder la Bourgogne à Charles Quint et à renoncer à ses prétentions sur l'Italie.

    Ci dessous, détail d'une tapisserie d'époque : la capture du Roi. 

    pavie.jpg
     
    François premier est le troisième roi de France à être fait prisonnier sur un champ de bataille : à propos des « rois faits prisonniers sur le champ de bataille », voir l'éphéméride du 11 février.

    Lire la suite

  • Ephéméride du 2 décembre

    La halle Puget à Marseille

     

    1694 : Mort de Pierre Puget 

    Peintre, architecte et sculpteur, Pierre Puget naquit à Marseille ou dans ses environs immédiats, le 31 octobre 1622, dans une famille très modeste.

    Il partit en Italie, comme c'était l'usage à l'époque, pour parfaire sa formation, puis il y retourna régulièrement, mais revint toujours, tout aussi régulièrement, en France... 

    2 décembre,pierre puget,le bernin,toulon,louis xiv,fouquet,versailles,milon de crotone,louvre,cour puget,louis le grand,napoleon,louis xvi

    http://culture.marseille.fr/actualites/la-vie-et-l-oeuvre-de-pierre-puget-en-ligne

    Lire la suite

  • Ephéméride du 5 septembre

    « Je salue nos rois, leurs descendants qui sont de très bons, de très nobles , de très dévoués serviteurs du pays ». Charles De Gaulle, Amboise, le 10 mai 1959

     

    1534 : Jacques Cartier revient de sa première expédition au Canada 

    Né à Saint-Malo, en 1491, Jacques Cartier, issu d'une modeste famille de pêcheurs terre-neuvas, souhaite trouver la route du Nord pour atteindre les Indes sans passer par la longue et périlleuse route du Sud. Il réussit à convaincre François Ier, et appareille le 20 avril 1534. Après Terre-Neuve, Cartier aborde sur la côte qui longe le golfe du Saint-Laurent.

    Il est accueilli par des Indiens avec qui il échange des cadeaux, et plante une croix portant l'écusson du roi de France. L'approche de l'hiver l'oblige à rebrousser chemin: il revient avec deux Indiens qu'il présente à la cour.

     

     Dans notre album L'aventure France racontée par les cartes , voir les deux photos « Navigateurs (II) : Jacques Cartier (I/II) » et « Navigateurs (III) : Jacques Cartier (II/II) »

     

    JACQUES CARTIER MANOIR MUSEE LIMOELOU.jpg
     
    Manoir musée Jacques Cartier, Limoëlou :
     
     

    5 septembre,peguy,fouquet,vaux,louis xiv,cartier,percier et fontaine,auguste comte,lorraine,conscription,jourdan,sabatier

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 17 août

    Les somptueuses réceptions de Vaux-le-Vicomte, de nos jours.(Fouquet y reçut Louis XIV le 17 juillet 1661) 

     

    1544 : Aux origines du Canal de Craponne 

     

    17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponneC’est le 17 Août 1554 qu’Adam de Craponne (ci contre), ingénieur du Roi Henri II, obtint des présidents et maîtres rationaux de la chambre des comptes et archives du Roi en Provence, "permission et licence de dériver les eaux de la Durance à son profit et pour en jouir, user et disposer par les terroirs de la Roque, Lamanon, Salon et autres lieux où bon lui semblera et où lesdites eaux pourront être conduites..."

    Comme Pierre-Paul Riquet - pour le Canal du Midi… - Adam de Craponne (1526/1576) finança personnellement les travaux, mais dut également faire des emprunts, notamment auprès de Nostradamus. Il construisit ainsi - entre 1557 et 1558 - le canal qui porte son nom, situé dans le département des Bouches-du-Rhône, et qui relie la Durance au Rhône, amenant de l'eau à Salon-de-Provence et à la plaine de la Crau : l’eau y fut mise pour la première fois le 13 mai 1557.

    Le canal a été ensuite prolongé pour aller jusqu'à Arles. Un embranchement le fait communiquer avec l'étang de Berre. 

     

    http://www.asainfo.fr/doc/doc/Res-these_MBonfillon.pdf       

      

    http://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/celebrations2004/durance.htm 

     

    http://contratdecanalcrausudalpilles.over-blog.com/article-les-origines-du-canal-de-craponne-partie-1-sur-4-55645598.html 

     

    17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette

    Le Canal de Craponne, dans les environs de Salon...

    Sur les 52.000 ha de la Crau, 12.000 ha sont des prairies, grâce à l'irrigation des terres : Adam de Craponne capta d’abord les eaux de la Durance pour les acheminer jusqu’en Crau, premièrement vers Salon de Provence (en passant par Saint-Martin-de-Crau) puis vers Arles; par la suite, des canaux secondaires sont apparus et constituent aujourd’hui un réseau de plusieurs centaines de kilomètres agrandissant ainsi la surface de la Crau irriguée : celle-ci produit maintenant, grâce au travail d’Adam de Craponne, au XVIème siècle, le "foin de Crau", qui bénéficie depuis 1997 d'une appellation d'origine contrôlée (AOC) : c'est le premier aliment pour animaux à bénéficier d'une telle distinction.

     

    19 aout,barrès,pascal,daguerre,daguerreotype,transat quebec saint malo,landes ete 1949,du sommerard,aven d'orgnac,robert de joly

     

    Lire la suite

  • Ephéméride du 30 juin

    American friends of Versailles, fondés le 30 juin 1998

     

    1470 : Naissance du futur Charles VIII

     

    Il n'aura qu'un règne très court, durant lequel il sera, en quelque sorte, conduit par les modes et l'air du temps, notamment l'esprit d'aventure qui soufflait sur la France d'alors (en pleine pré-Renaissance, si l'on peut dire) dont a parlé Jacques Bainville : 

    CHARLES VIII.jpg

    Lire la suite

  • Son Fouquet ? Du très grand Bern sur France 2 !...

            http://programmes.france2.fr/secrets-dhistoire/index-fr.php?page=emission&id_rubrique=53

            Est-ce le sujet ? Il faut reconnaître qu'il s'y prête, avec ce mélange de face noire - pas très glorieux, finalement, cette "affaire" Fouquet... - et de face éclatante : que de beauté, de bon goût, d'élégance, de civilisation, malgré tout, au milieu de cette noirceur....

            Mais le sujet n'est pas tout, ne fait pas tout. A l'image de l'époque et de l'épisode qu'il nous a si superbement raconté, ce soir, Stéphane Bern a été comme élevé et emporté par son sujet, littéralement transcendé par lui.

             Il peut être fier d'avoir "fait" l'émission qu'il vient de nous proposer : voilà ce que peut la télévision de qualité, et le fabuleux moyen d'éducation des foules qu'elle peut être, pour peu qu'elle trouve ceux qui sauront l'utiliser comme l'a fait Stéphane Bern ce soir...

             Et dire qu'à la fin il nous a remerciés de l'avoir écouté ! Mais c'est à tout le public de le remercier, lui, et de le féliciter pour tant de brio, de classe et de distinction. Malgré sa justesse, l'expression tirer vers le haut conserve toujours, malgré tout, un petit quelque chose d'assez trivial : mais là, c'est vers le très haut qu'il a tiré son monde, Stéphane Bern, vers les sommets : comme ce petit écureuil de Fouquet, finalement, à la devise éloquente Quo non ascendet ? 

             Une seule solution, si vous n'avez pas vu l'émission : achetez le DVD ! 

             Brillantissime, à mettre entre toutes les mains et surtout, surtout, à consommer sans aucune modération.....