Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hachette

  • Ephéméride du 17 août

    Les somptueuses réceptions de Vaux-le-Vicomte, de nos jours (Fouquet y reçut Louis XIV le 17 juillet 1661) 

     

    1424 : Mort de John Stuart de Buchan; aux origines de la Maison du Roi... 

     

    17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponne

    https://rha.revues.org/6764

     

    http://www.histoire-pour-tous.fr/histoire-de-france/4447-la-garde-ecossaise-du-roi-de-france.html

     

    John Stuart (ou Stewart), 3ème Comte de Bucham, illustre parfaitement cette Auld Alliance conclue en 1295 entre Français et Ecossais, réunis par une même opposition à l'Angleterre et, donc, alliés naturels qui, depuis presque un siècle étaient en relation diplomatiques et militaires (voir l'(Ephéméride du 23 octobre).

    John Stuart fut fait Connétable (c'est-à-dire chef des armées) et général français durant la Guerre de Cent Ans; il fut le premier commandant de la Garde du corps du roi.

    C'est lui qui, à la tête d'un corps de troupe d'Ecossais, vint au secours au secours de Charles VII et l'aida à battre l'armée anglaise à la bataille de Baugé, en 1421 (voir l'Ephéméride du 22 mars).

    Fait prisonnier par les Anglais, échangé, il mourut durant la défaite de Verneuil, le 17 août 1424...

    Lire la suite

  • Ephéméride du 31 juillet

    Antoine de Saint Exupéry, disparu le 31 juillet 1944

     

    49 Avant J.C. : Seconde victoire de la flotte de César - qui assiège Massalia - sur la flotte Massaliète... 

     

    C'est l'amiral Decimus Junius Brutus Albinus qui commande la flotte de César. Il a établi un blocus maritime de la ville, en prenant position à quelques encablures de l'île de Ratonneau, sur l'archipel du Frioul. La flotte des Massaliotes est pourtant supérieure en nombre (17 navires) et en expérience, et cherche à forcer le blocus; mais après un affrontement extrêmement violent, trois des navires de Massalia sont coulés, et six capturés...

    31 juillet,albi,jacques coeur,etienne marcel,saint exupery,le petit prince,diderot,hachette,jaurès,bainville

     L'archipel du Frioul - où s'était installée la flotte romaine - peut à la fois bloquer et protéger la rade de Marseille. Il se compose de trois îles : Ratonneau, à gauche sur la photo, qui est la première que l'on rencontre en venant du large et que les Grecs appelèrent donc, tout naturellement, "Proté" (qui signifie "premier", en grec); Pomègues, (du grec "Mésé", qui signifie "moyenne"), ici à droite; et If, la plus petite des trois (petit se disant "Hypea", en grec) que l'on voit devant les deux autres.
     
     La première des deux batailles navales du siège de Massalia - le 27 juin - eut lieu dans la rade même, à quelques encablures des murailles de la ville; la seconde - le 31 juillet - eut lieu un peu plus loin, à Saint-Cyr/Les Lecques, à une vingtaine de kilomètres, les Massaliotes ayant réussi à percer le blocus maritime, "profitant d'un vent favorable", dit César...
     
    Sur les raisons de la guerre que mena César contre Massalia, voir notre éphéméride du 19 avril; sur la première victoire navale remportée par la flotte de César sur celle de Massalia, voir notre éphéméride du 27 juin; et, plus généralement, notre évocation : Quand Massalia, la plus ancienne ville de France, rayonnait sur toute la Gaule et, préparant la voie à Rome, inventait avec les Celtes, les bases de ce qui deviendrait, un jour, la France.
     

    Lire la suite