Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

daumesnil

  • Ephéméride du 17 août

    Les somptueuses réceptions de Vaux-le-Vicomte, de nos jours.(Fouquet y reçut Louis XIV le 17 juillet 1661) 

     

    1544 : Aux origines du Canal de Craponne 

     

    17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponneC’est le 17 Août 1554 qu’Adam de Craponne (ci contre), ingénieur du Roi Henri II, obtint des présidents et maîtres rationaux de la chambre des comptes et archives du Roi en Provence, "permission et licence de dériver les eaux de la Durance à son profit et pour en jouir, user et disposer par les terroirs de la Roque, Lamanon, Salon et autres lieux où bon lui semblera et où lesdites eaux pourront être conduites..."

    Comme Pierre-Paul Riquet - pour le Canal du Midi… - Adam de Craponne (1526/1576) finança personnellement les travaux, mais dut également faire des emprunts, notamment auprès de Nostradamus. Il construisit ainsi - entre 1557 et 1558 - le canal qui porte son nom, situé dans le département des Bouches-du-Rhône, et qui relie la Durance au Rhône, amenant de l'eau à Salon-de-Provence et à la plaine de la Crau : l’eau y fut mise pour la première fois le 13 mai 1557.

    Le canal a été ensuite prolongé pour aller jusqu'à Arles. Un embranchement le fait communiquer avec l'étang de Berre. 

     

    http://www.asainfo.fr/doc/doc/Res-these_MBonfillon.pdf       

      

    http://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/celebrations2004/durance.htm 

     

    http://contratdecanalcrausudalpilles.over-blog.com/article-les-origines-du-canal-de-craponne-partie-1-sur-4-55645598.html 

     

    17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette

    Le Canal de Craponne, dans les environs de Salon...

    Sur les 52.000 ha de la Crau, 12.000 ha sont des prairies, grâce à l'irrigation des terres : Adam de Craponne capta d’abord les eaux de la Durance pour les acheminer jusqu’en Crau, premièrement vers Salon de Provence (en passant par Saint-Martin-de-Crau) puis vers Arles; par la suite, des canaux secondaires sont apparus et constituent aujourd’hui un réseau de plusieurs centaines de kilomètres agrandissant ainsi la surface de la Crau irriguée : celle-ci produit maintenant, grâce au travail d’Adam de Craponne, au XVIème siècle, le "foin de Crau", qui bénéficie depuis 1997 d'une appellation d'origine contrôlée (AOC) : c'est le premier aliment pour animaux à bénéficier d'une telle distinction.

     

    19 aout,barrès,pascal,daguerre,daguerreotype,transat quebec saint malo,landes ete 1949,du sommerard,aven d'orgnac,robert de joly

     

    Lire la suite