Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ephéméride du 17 août

Les somptueuses réceptions de Vaux-le-Vicomte, de nos jours (Fouquet y reçut Louis XIV le 17 juillet 1661)

 

1424 : Mort de John Stuart de Buchan; aux origines de la Maison du Roi 

 

17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponne

https://rha.revues.org/6764 

http://www.histoire-pour-tous.fr/histoire-de-france/4447-la-garde-ecossaise-du-roi-de-france.html 

John Stuart (ou Stewart), 3ème Comte de Bucham, illustre parfaitement cette Auld Alliance conclue en 1295 entre Français et Ecossais, réunis par une même opposition à l'Angleterre et, donc, alliés naturels qui, depuis presque un siècle étaient en relation diplomatiques et militaires (voir l'éphéméride du 23 octobre).

John Stuart fut fait Connétable (c'est-à-dire chef des armées) et général français durant la Guerre de Cent Ans ; il fut le premier commandant de la Garde du corps du roi.

C'est lui qui, à la tête d'un corps de troupe d'Ecossais, vint au secours au secours de Charles VII et l'aida à battre l'armée anglaise à la bataille de Baugé, en 1421 (voir l'éphéméride du 22 mars).

Fait prisonnier par les Anglais, échangé, il mourut durant la défaite de Verneuil, le 17 août 1424.

La première unité de Gardes du corps du Roi de France fut, ainsi, la Garde écossaise, créé par Charles VII, en 1423 : cette unité était composée de soldats écossais portant le titre d’archers du corps du roi. Le terme d'archer désigne à l'époque un cavalier légèrement armé, à la différence des gens d'armes ou cavaliers, bien cuirassés. Louis XI ajouta à cette première Garde deux compagnies d'archers français. Une quatrième compagnie fut créée par François 1er, en 1515.

Ces quatre com17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponnepagnies de Gardes du corps n'avaient, au début, aucun lien entre elles, chacune étant dirigée par son Capitaine. C'est Louis XIV qui, en 1664, institua un Etat-major commun aux quatre compagnies, afin de gagner en efficacité.

Entre le règne de François 1er et celui de Louis XIV, le nombre de Gardes du Corps passa de 400 à 1.600 hommes, se stabilisant autour de 1.500 hommes sous Louis XV : en 1737, chaque compagnie comptait 320 hommes, organisés en deux escadrons et six brigades. C'est sous Louis XV, en 1745, que la Maison du Roi accomplit probablement son plus grand exploit, lors de la bataille de Fontenoy (voir l'Ephéméride du 11 mai) : alors que la bataille, mal engagée semblait perdue, et que le Maréchal de Saxe lui-même conseillait au roi de quitter le champ de bataille, Louis XV, se mettant lui-même à la tête de ses troupes, chargea fougueusement, avec toute la Maison du roi (ci dessous), culbuta les Anglais qui se pensaient déjà victorieux, et remporta la victoire...

 

17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponne

 

Follement supprimés en 1791 par un Louis XVI trop confiant, trop acquis à la théorie rousseauiste insensée de la bonté naturelle des hommes, les Gardes du corps du Roi manquèrent, évidemment, cruellement à ce même Louis XVI lorsque la Révolution prit le tour que l'on connaît.

Le corps fut rétabli en 1814 par Louis XVIII, qui nomma de nombreux chefs vendéens aux postes de commandement; mais il fut définitivement supprimé en 1830.

 

17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponne

Avec les Cent-Suisses, les Gardes du corps veillent sur le roi à l'intérieur de son palais. Ils assurent la garde des portes du palais la nuit. Dans un déplacement ou une bataille, ils se tiennent à la droite du souverain.

Dans la compagnie écossaise sont choisis vingt-quatre gardes parmi les plus anciens, qui portent le titre de Gardes de la manche, chargés d'escorter la personne du roi en permanence. Parmi ces Gardes de la manche, six ont la prééminence lors de cérémonies exceptionnelles, comme le sacre ou le mariage du roi.

Les gardes de la manche se distinguent par le port d'un hoqueton (casaque blanche brodée d'or portée par-dessus leur uniforme). Ils assurent également la garde du corps du souverain défunt et sa mise en bière.

La première devise des Gardes du Corps du Roi était : Erit haec quoque cognita monstris (On les reconnaîtra, eux aussi, à leurs actions d'éclat); sous Louis XIV, elle devint celle du roi lui-même : Nec pluribus impar (supérieur à tous).

Sur leurs épées était gravé Vive le Roy.

 

Ci dessous, les drapeaux des quatre Compagnies de Gardes du Corps, sous Louis XIV :

I : Première compagnie (compagnie écossaise) :

Image illustrative de l'article Garde du corps du roi

II : Deuxième compagnie (compagnie française) :

Image illustrative de l'article Garde du corps du roi

III : Troisième compagnie (deuxième compagnie française) :

Image illustrative de l'article Garde du corps du roi

IV : Quatrième compagnie (troisème compagnie française) :

Image illustrative de l'article Garde du corps du roi

 

 

19 aout,barrès,pascal,daguerre,daguerreotype,transat quebec saint malo,landes ete 1949,du sommerard,aven d'orgnac,robert de joly

 

 

1544 : Aux origines du Canal de Craponne 

 

17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponneC’est le 17 Août 1554 qu’Adam de Craponne (ci contre), ingénieur du Roi Henri II, obtint des présidents et maîtres rationaux de la chambre des comptes et archives du Roi en Provence, "permission et licence de dériver les eaux de la Durance à son profit et pour en jouir, user et disposer par les terroirs de la Roque, Lamanon, Salon et autres lieux où bon lui semblera et où lesdites eaux pourront être conduites..."

Comme Pierre-Paul Riquet - pour le Canal du Midi (voir l'Ephéméride du 21 mai)… - Adam de Craponne (1526/1576) finança personnellement les travaux, mais dut également faire des emprunts, notamment auprès de Nostradamus.

Il construisit ainsi - entre 1557 et 1558 - le canal qui porte son nom, situé dans le département des Bouches-du-Rhône, et qui relie la Durance au Rhône, amenant de l'eau à Salon-de-Provence et à la plaine de la Crau : l’eau y fut mise pour la première fois le 13 mai 1557.

Le canal a été ensuite prolongé pour aller jusqu'à Arles. Un embranchement le fait communiquer avec l'étang de Berre. 

 

http://www.asainfo.fr/doc/doc/Res-these_MBonfillon.pdf       

  

http://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/celebrations2004/durance.htm 

 

http://contratdecanalcrausudalpilles.over-blog.com/article-les-origines-du-canal-de-craponne-partie-1-sur-4-55645598.html 

 

17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette

Le Canal de Craponne, dans les environs de Salon...

Sur les 52.000 ha de la Crau, 12.000 ha sont des prairies, grâce à l'irrigation des terres : Adam de Craponne capta d’abord les eaux de la Durance pour les acheminer jusqu’en Crau, premièrement vers Salon de Provence (en passant par Saint-Martin-de-Crau) puis vers Arles; par la suite, des canaux secondaires sont apparus et constituent aujourd’hui un réseau de plusieurs centaines de kilomètres agrandissant ainsi la surface de la Crau irriguée : celle-ci produit maintenant, grâce au travail d’Adam de Craponne, au XVIème siècle, le "foin de Crau", qui bénéficie depuis 1997 d'une appellation d'origine contrôlée (AOC) : c'est le premier aliment pour animaux à bénéficier d'une telle distinction.

 

 

19 aout,barrès,pascal,daguerre,daguerreotype,transat quebec saint malo,landes ete 1949,du sommerard,aven d'orgnac,robert de joly

 

 

1645 : Naissance de La Bruyère

 

LA BRUYERE.jpg
Elu membre de l'Académie française en 1693 :
 
 
 
 

 19 aout,barrès,pascal,daguerre,daguerreotype,transat quebec saint malo,landes ete 1949,du sommerard,aven d'orgnac,robert de joly

 

 

1661 : La somptueuse réception de Vaux-le-Vicomte

 

17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponnePour fêter l'achèvement du château qu'il s'est fait construire à Vaux-le-Vicomte, le surintendant des Finances Nicolas Fouquet (ci contre), organise une grande réception pour le roi et la Cour. Le buffet est organisé par Vatel; Molière et Lully présentent une comédie-ballet dans les jardins, dessinés par Le Nôtre; et un grand feu d'artifice est donné au-dessus de l'édifice, conçu et réalisé par l'architecte Le Vau.

Cet étalage de puissance et de splendeur causera la perte du surintendant, qu'une mésentente tenace (le mot est faible...) opposait à Colbert : Louis XIV fera arrêter Fouquet le 5 septembre, par d'Artagnan.

On connaît le mot de Voltaire : "Le 17 août, à six heures du soir, Fouquet était le Roi de France. A deux heures du matin, il n'était plus rien...".

La Caisse d'Epargne a toujours pour emblème l'écureuil des armes de Fouquet (dont la devise orgueilleuse était : "Quo non ascendet ?": jusqu'où ne montera-t-il pas ?...)

 

VAUX LE VICOMTE 2.jpg

http://www.vaux-le-vicomte.com/

 

 

 19 aout,barrès,pascal,daguerre,daguerreotype,transat quebec saint malo,landes ete 1949,du sommerard,aven d'orgnac,robert de joly

 

 

1737 : Naissance d'Antoine-Augustin Parmentier

 

parmentier 1.jpg

 

Parmentier a rendu un service inestimable aux petites gens, mais aussi à la société toute entière, en introduisant la consommation de la pomme de terre dans les habitudes alimentaires : c'est en 1781 qu'il acheva une thèse intitulée "Recherches sur les végétaux nourrissants qui, dans les temps de disette, peuvent remplacer les aliments ordinaires, avec de nouvelles observations sur la culture des pommes de terre"...

Il est cependant juste de rappeler qu'il fut bien aidé, dans ce combat philantropique, par un roi et une reine animés du souci du bien-être de leurs peuples : Louis XVI et Marie-Antoinette.

Dès 1785, devant les résistances populaires très fortes devant cette nouveauté venue d'ailleurs, que le petit peuple redoutait - à tort, évidemment... - et dont on craignait même qu'elle n'eût des conséquences fâcheuses sur la santé (empoisonnements...), Parmentier eut l'idée astucieuse d'apporter au roi des tiges fleuries de "son" tubercule; le roi - très porté sur les sciences, et désireux d'encourager tout ce qui pouvait améliorer la santé publique (il se fit lui-même vacciner en public, en 1774, pour bien montrer à tous l'utilité de la chose...) - porta cette jolie fleur à la boutonnière, et la reine la porta dans sa coiffure : le couple mangea ensuite, en public, des "parmentières" comme on appelait alors les pommes de terre.

17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponne

Et Louis XVI donna à Parmentier l'autorisation de planter 54 arpents (environ 2 hectares) de champs de pommes à Neuily. Parmentier fit garder l'emplacement, de jour seulement, par les soldats du roi, afin d'intriguer la population. Comme il le souhaitait, la rumeur courut que si l'armée est là pour interdire l'accès à ces plantations, c'était parce qu'elles avaient de la valeur. Le stratagème réussit parfaitement : Parmentier fit lever la garde du terrain avant la nuit, et les précieux tubercules furent immédiatement dérobés, ce qui en assura la diffusion massive...

 

 http://medarus.org/Medecins/MedecinsTextes/parmentieraa.html

 

 

 19 aout,barrès,pascal,daguerre,daguerreotype,transat quebec saint malo,landes ete 1949,du sommerard,aven d'orgnac,robert de joly

 

 

 

1820 : Louis XVIII donne son Blason à la ville de Saint-Germain-en-Laye

 

17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponne

"D'azur au berceau semé de fleurs de lys d'or, accompagné en chef d'une fleur de lys du même et en pointe de cette date : 5 7bre 1638, aussi d'or"

Le roi Louis XIV est né dans le château de Saint Germain le 5 septembre 1638.
Par Lettres patentes du 17 août 1820, le roi Louis XVIII donnait à Saint Germain en Laye le blason portant le berceau et la date du 5 septembre 1638, afin d'honorer la naissance de son aïeul Louis XIV.
 

 

 

 19 aout,barrès,pascal,daguerre,daguerreotype,transat quebec saint malo,landes ete 1949,du sommerard,aven d'orgnac,robert de joly

 

 

1826 : Louis Hachette fonde sa Maison d'édition

 

17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette

courte biographie : Louis Hachette est né le 5 mai 1800.pdf 

 

L'une des perles des Editions Hachette est, sans conteste, la prestigieuse collection La Vie quotidienne : c'est en 1938 que l'historien Edmond Faral publia le premier tome de cette collection, sa Vie quotidienne au temps de Saint Louis.  Puis vint la fameuse Vie quotidienne à Rome à l'apogée de l'empire, de Jérôme Carcopino, qui a dépassé depuis longtemps "le cap Horn des 300 000 exemplaires".

La variété des sujets, et l'extrême compétence des auteurs, sont comme la marque de fabrique de cette collection remarquable en tous points, qui fait honneur au goût et à l'esprit français, à l'idée de "l'honnête homme" : ne citons que quatre de ces sujets, ne pouvant les citer tous : La vie quotidienne des Aztèques à la veille de la conquête espagnole, de Jacques Soustelle et La vie quotidienne des Indiens et des Jésuites du Paraguay au temps des Missions, de Jacques Haubert; ainsi que La vie quotidienne au temps de Louis XIV, et La vie quotidienne au temps de Louis XVI, tous deux de François Bluche...

 

17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil,hachette,craponne

 

 

 19 aout,barrès,pascal,daguerre,daguerreotype,transat quebec saint malo,landes ete 1949,du sommerard,aven d'orgnac,robert de joly

 

 

1832 : Mort de Daumesnil

 

Simple soldat, puis major de la Garde et promu général, il fut nommé gouverneur du château de Vincennes. Il avait perdu une jambe, à Wagram, arrachée par un boulet : c'est lui qui, en 1814, défendant Vincennes contre les Alliés, le sommant de leur "rendre Vincennnes" leur fit la réponse célèbre : "Je vous rendrai la place quand vous m'aurez rendu ma jambe".

Mis à la retraite par Louis XVIII, il reprit le commandement du château en 1830, et sauva d'une mort certaine les ministres de Charles X, qui y étaient incarcérés, et à qui les émeutiers - dit Michel Mourre - "voulaient faire un mauvais parti"...

 

17 aout,la bruyère,louis xiv,vaux le vicomte,fouquet,colbert,d'artagnan,emile cohl,parmentier,daumesnil

 

 

 19 aout,barrès,pascal,daguerre,daguerreotype,transat quebec saint malo,landes ete 1949,du sommerard,aven d'orgnac,robert de joly

 

 

1908 : Le premier dessin animé

 

Emile Cohl, de son vrai nom Emile Courtet, présente le premier dessin animé cinématographique, Fantasmagorie, au Théâtre du Gymnase, à Paris : les dessins sont filmés image par image...

En 1915, l'invention des cellulos, qui permettent de ne pas redessiner le décor en appliquant les dessins sur des feuilles transparentes de celluloïd, fera progresser les films d'animation.

 

EmileCohl.jpg

 

 

3 fevrier,philippe auguste,paris,esther,racine,boileau,lully,phedre,louis xiv,simone weil,thibon,mauriac,stofflet

 

 

2 fevrier,capetiens,mourre,merovingiens,carolingiens,hugues capet,philippe auguste,plantagenets,croisades,bouvines,charlemagne,saint louis,senlisCette Ephéméride vous a plu ? En cliquant simplement sur le lien suivant, vous pourrez consulter, en permanence :

la Table des Matières des 366 jours de l'année (avec le 29 février des années bissextiles...),

l'album L'Aventure France racontée par les cartes (211 photos),

écouter 59 morceaux de musique,

et découvrir pourquoi et dans quels buts lafautearousseau vous propose ses Ephémérides  :

Ephémérides de lafautearousseau.pdf

 

Commentaires

  • (A Brahim) Vous cliquez sur le lien; en haut, à droite, vous cliquez sur "version française"; sur la barre d'outil tout en haut, à l'extrême-gauche, vous cliquez sur "château" : le menu déroulant vous offre trois possibilités : cliquez sur la première : "chronologie", et vous avez tout sur les jardins, et le reste... Bonne visite !

Écrire un commentaire

Optionnel