UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chateaubriand - Page 5

  • Puisqu'on parle chiffres...

               Ne sommes-nous pas gavés de chiffres, jusqu'à en avoir le tournis, depuis le début de "la" crise ? Arrêtons-nous quelques instants sur l'un d'entre eux, qui semble indiscutable puisqu'il est régulièrement cité et repris par des gens de tous bords.

    deficit.JPG

    Lire la suite

  • Julliard l'attachant...

              Sous le titre La modernité étrillée, Jacques Julliard donne un très intéressant entretien dans la Nef (numéro 197, octobre 2008), que l’on pourra consulter en cliquant sur le lien suivant :

              http://www.lanef.net/archives_de_la_nef/culture/litterature/la_modernite_etrilleejacques_julliard.asp?page=1

              Tout y est intéressant, et même extrêmement intéressant, comme à chaque fois avec Julliard, qui est vraiment une personnalité fort attachante. Voici son paragraphe de conclusion :

    Lire la suite

  • "L'Héritier des siècles" (1), un plus pour la France.....

                Après s'être rendu au Liban, en Pologne, au Maroc, aux États-Unis.... (voyages dont on aura un aperçu en visualisant  l'album photos présenté en page d'accueil de ce blog....) le Prince Jean de France s'est envolé ce matin pour un voyage de 11 jours au Canada...                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

    Lire la suite

  • 6 Mai 1758: 250ème anniversaire de la naissance de Robespierre...

              A vrai dire, nous n'en aurions pas parlé, Maximilien n'étant pas vraiment notre tasse de thé. Mais deux journalistes de France Info ont cru bon d'évoquer cette date à l'antenne le 8 (pourquoi ce décalage de deux jours ?...). L'essentiel du commentaire était très nettement "négatif" pour le personnage, dont on a quand même dit malgré tout qu'il était un "révolutionnaire humaniste, certes...".

              Bon, si cela leur fait plaisir aux deux journalistes, ils peuvent toujours le dire: on a l'humanisme et les humanistes qu'on peut !... Qui a dit "Le papier souffre tout" ? Il semble que l'antenne aussi...

    Lire la suite

  • Respecter les grands textes, plutôt que de les mutiler...

              Xavier Patier a intelligemment épinglé (dans Famille Chrétienne du 9 février, n°1569) le côté pervers du soi-disant "dépoussiérage" des grands textes classiques :

    XAVIER PATIER.jpg

    Lire la suite

  • Ségolène Feydeau et François Courteline...

              On n'en est même plus au niveau zéro de la politique: le PS de Ségolène et François c'est un bathyscaphe, c'est le Titanic ! Profondeur: quatre mille mètres ! Même les membres du parti sont exaspérés: Manuel Valls n'a pas mâché ses mots pour dire ce qu'il pensait des démêlés tragi-comiques du maintenant ex-couple Royal-Hollande...

              Il est certain que le dernier avatar de ce duo -qui se sera plus apparenté à une étoile filante qu'à autre chose- tient plus de Feydeau ou de Courteline que de la Politique avec une majuscule !

              Passée de l'obscurité de ses débuts, quand elle n'était qu'une simple collaboratrice de Mitterand, à une certaine notoriété en tant que présidente de Région, Ségolène Royal a largement déçu pendant sa campagne -avec ses bourdes et ses gaffes - pour finir enfin par étaler au grand jour ses déboires intimes, dont du reste tout le monde se contrefiche...

              Elle fait penser à ce Ginguené dont parle Chateaubriand, qui le croque ainsi: "...tombé de la médiocrité dans l'importance, de l'importance dans la niaiserie, et de la niaiserie dans le ridicule...": n'est-ce pas tout Ségolène ?...

  • Aux cuistres et pédants, qui prolifèrent...

              Ne semblent-elles pas écrites d'hier ces quelques phrases assénées par Chateaubriand dans ses "Mémoires d'Outre-Tombe" (Pléiade, Livre Treizième, chapitre 10, pages 463 et 464) ? Et ne semblent-elles pas s'adresser, par exemple, à un Dan Brown, et répondre à son "Da Vinci Code" ? Mais aussi à Michel Onfray, ou encore à tous leurs semblables ?...:

              "...Les diverses combinaisons abstraites ne font que substituer aux mystères chrétiens des mystères encore plus incompréhensibles...; le ton tranchant dont quelques uns parlent de tout cela révolterait, s'il ne tenait au défaut d'études: on se paye de mots que l'on n'entend pas, et l'on se figure être des génies transcendants.

              Que l'on se persuade bien que les Abailard, les Saint Bernard, les Saint Thomas d'Aquin ont porté dans la métaphysique une supériorité de lumières dont nous n'approchons pas; que ce que l'on nous donne pour des progrès et des découvertes sont des vieilleries qui traînent depuis quinze cents ans dans les écoles de la Grèce et dans les collèges du moyen âge...".